MENU ZINFOS
Politique

Enseignants : la présidente de Région vole au secours des lauréats qui refusent d'aller en métropole


Huguette Bello prend fait et cause pour les lauréats du concours d’enseignant dans le second degré. Certains d’entre eux ont appris il y a peu qu’ils seraient affectés en métropole à la rentrée prochaine. Beaucoup refusent cette affectation, d’autres ont déjà jeté l’éponge.

Par Sophie Fontaine - Publié le Mardi 2 Août 2022 à 15:56

Le conseil régional s’est penché ce jour sur la situation des lauréats réunionnais des concours d'enseignement secondaire, et particulièrement ceux ayant reçu une affectation en France hexagonale dès la rentrée prochaine
Le conseil régional s’est penché ce jour sur la situation des lauréats réunionnais des concours d'enseignement secondaire, et particulièrement ceux ayant reçu une affectation en France hexagonale dès la rentrée prochaine
"C’est une situation qui se répète de manière constante (...) Chaque année je suis intervenue de façon individuelle", lance Huguette Bello à l'entame de cette conférence ce mardi après-midi. Un combat qui rappelle à la présidente de Région qu'elle n'a eu de cesse de prendre à coeur ce type de dossiers durant ses années de parlementaire.

Désormais à la tête de l’exécutif régional, elle embraye sur le sujet de l’affectation des nouveaux lauréats réunionnais du concours d’enseignant du second degré qui pose une nouvelle fois problème cette année. Certains ont appris à la mi-juillet qu’ils devront plier bagage pour la métropole dès le mois d’août et ainsi prendre leur poste début septembre. 

Certains d’entre eux étaient invités à s'exprimer aux côtés de la présidente ce mardi après-midi dans la salle Pavageau de la Pyramide inversée.

"Aucun candidat de La Réunion et des Antilles n'ignore qu'il s'agit là d'un concours national. On connait les règles mais il pourrait y avoir d'autres règles", a-t-on pu entendre autour de la table. Ces futurs enseignants sont affectés dans "le désormais célèbre PCV" pour Paris, Créteil, Versailles, c'est-à-dire les académies peu demandées et dans lesquelles sont envoyées les débutants. 

Ça implique un divorce géographique avec les proches"

Chaque année, c’est le même psychodrame qui se produit. Certains lauréats font appel aux députés péi pour plaider leur cause auprès de l’administration. 

"Chaque année, environ 60 à 70% des lauréats réunionnais dans le second degré sont affectés dans l’Hexagone à 10.000 kilomètres de leur territoire de rattachement. Ils devront quitter en quelques semaines les leurs, trouver un logement supplémentaire à financer chaque mois pour la famille avec un traitement à peine supérieur au salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), sans aide financière pour cette mobilité imposée. Des conséquences psychiques et financières bien plus importantes que pour la plupart de leurs compatriotes hexagonaux", avait déjà intercédé Philippe Naillet la semaine dernière en alertant les services du ministre de l’Education.

Selon le député de la 1ère circonscription, certains de ces lauréats ont déjà préféré remettre leur démission. 

"Ce concours signifie un départ à des milliers de kilomètres de chez vous. Ça me sert le coeur de voir ça. Ça implique un divorce géographique avec les proches", a relayé la présidente de Région pour marquer son soutien dans leur démarche auprès du ministère de l'Education nationale. 
 




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

36.Posté par oté creole.. le 02/08/2022 20:05

en 14 ans de mandats de député, elle n'a pas su faire. évoluer cette situation.

quel aveu d'échec madame..


35.Posté par Rouve zot zier kréol le 02/08/2022 20:01

Si je comprends bien , à l'écouter madame belle auto tous les réunionnais actuellement en métropole ne pourront plus être muté à la réunion . Elle veut que tous les stagiaires restent à la Réunion. Si le gouvernement accepte, les fonctionnaires réunionnais de métropole resteront là-bas
Ça lé single Ça. Les 6 députés nupes avec .

34.Posté par lé bien le 02/08/2022 19:52

J'aurai aimé que Huguette vol a mon secoure mais elle a préférer pas renouveler mon contrat d'agent au lycée au profit de son entourage triste cette sois disant brave dame.

33.Posté par Taloche le 02/08/2022 19:48

C'est un concours national, pas de doute. Mais comment se fait- il que les ultras marins débutants sont toujours mutés dans les régions difficiles ?. Ce serait une punition ou bien on ne trouve personne en France metropolitaine pour y aller ?

32.Posté par Assez le 02/08/2022 19:41

Mr Bello est encore et toujours de mauvaise foi .qui dit concours national dit mutation possible partout en FRANCE (Drom) compris ils le connaissaient tous la règle, qu’ils ne pleurnichent pas maintenant .En 1982 je suis parti également (concours national et heureusement il reste encore cela pour ne pas voir des pistonnes dans la fonction publique à la reunion et ailleurs ouf) maintenant vous partez ou restez dans l’ile autour de la famille. RESPECTEZ LES REGLES D’AUTRES L’ON FAIT AVANT VOUS MEME SI C’ETAIT PAS DE GAITE DE COEUR. SINON NE PAS PASSER DE CONCOURS NATIONAL ET CE MESSAGE S’ADRESSE AUSSI A MME BELLO: RESPECT DES REGLES NOUS L’EST PAS PLUS ET NOUS L’EST PAS MOINS. D’autre part ce ne sont pas que des métropolitains qui ont la surremuneration mais les REUNIONNAIS EGALEMENT dans la fonction publique. ( je précise que je suis pas métropolitain et veux le respect des règles tout simplement.

31.Posté par hum le 02/08/2022 19:39

La priorité devrait etre de déjà permettre à ceux qui sont partis depuis quelques année de revenir si il y a des créations de postes.

30.Posté par jlr le 02/08/2022 19:23

Quelles que soient les raisons et les situations , il est toujours bien de taper sur les fonctionnaires , et notamment les enseignants .

29.Posté par PRIMO ARRIVANT le 02/08/2022 19:21

TOUT MON SOUTIEN MME BELLOT, certains ne pleurnichent pour venir chez nous !!!!!

28.Posté par A POST 12 le 02/08/2022 18:32

Autant je condamne cette tendance à pleurnicher de ces stagiaires, autant je vous trouve de bien médiocre lucidité quant au fiasco de l'école d'aujourd'hui : une part sans doute revient à ces tire-au-flanc et à bon nombre de pédagogues qui privilégient le comment au contenu. Mais une bien plus grande part relève assurément de l'abandon éducatif des parents et de l'investissement proche du zéro de bon nombre d'élèves. Là est la vraie catastrophe et décadence de notre pays. Et d'ailleurs ces nouveaux stagiaires sont le reflet à leur tour d'une génération pourrie et capricieuse voulant le beurre et l'argent du beurre
SVP, faites vos critiques mais par pitié, soyez plus objectif : TOUS RESPONSABLES.

27.Posté par yo le 02/08/2022 18:26

Pas pour rien que la plupart passent le concours instituteur.

26.Posté par marie le 02/08/2022 18:20

lorsque vous avez le statut de fonctionnaire la mutation fait partie integrante du metier

i serait trop facile de rester a cote de chez soit et d etre indexe

sinon vous avez tout loisir de démissionner

25.Posté par Ti couyon le 02/08/2022 18:19

C'est bien du bello tout craché. Arrivisme demagogie hypocrisie déni et j'en passe .C'est un concours national. C'est vrai qu'en tant d'institutrice et tous ses mandats politiques elle n'a pas fréquenté beaucoup les bancs.
Il y des centaines de professeur réunionnais qui attendent en métropole le retour . Il y des milliers de fonctionnaires ( police pénitentiaire impôts.....) qui attendent depuis des années le retour. Ils n'ont pas été recrutés sur place et ne seront jamais mutés si l'on applique ce système.
De grâce mde bello cesser de caresser les gens dans le sens du poil. Lorsqu'ils ont passé le concours ils étaient au courant des modalités.

24.Posté par Karine le 02/08/2022 17:45

Comme d’habitude celles et ceux qui ont été muté auparavant et qui attendent désespérément de pouvoir rentrer dans l’île sont laissés pour compte.
Ceux qui sont mutés connaissaient pourtant les règles du jeu. Mme Bello, ce coup de pouce se fait au détriment des règles de mutation car ces personnes qui auront obtenu un poste grâce à votre aide occuperont les places de ceux qui patientent en métropole ...et qui devront, par conséquent, patienter plus longtemps...

23.Posté par Jean le 02/08/2022 17:45

Arrête out cinéma Marie Antoinette. Tous les ans pareil et en plus de 20 a député ou la rien fait à part abboyer

22.Posté par raylaf le 02/08/2022 17:33

C'est un concours national....donc les affectations sont nationales...point à la ligne...s'ils ne veulent pas quitter maman, papa, marraine et tonton...ils n'ont pas passer le concours et laisser la place à d'autres désireux d'avoir un expérience en métropole...il n'y a pas que la Réunion dans le monde...

21.Posté par Chabouk le 02/08/2022 17:21

Tout cela c'est beaucoup de bruit pour rien Mme Bello....
Comme vous avez si peu, été devant les élèves, vous semblez même ignorer le ba ba du système des mutations des fonctionnaires...
Pour votre gouverne, je dirais que ces personnes ne sont pas des titulaires, mais des STAGIAIRES...
Or Mme Bello le " titulaire " à priorité sur le " stagiaire " lors des mutations !
Mettez-vous à la place d'un jeune réunionnais, professeur stagiaire nommé dans le 76, qui part sans rechigner en Métropole et qui, titulaire au bout de 2 années, souhaite participer au mouvement
2022...
Et vous, vous trouverez normal que cette personne titulaire, n'obtienne pas un poste dans le 974, parceque Mme Bello a dit, non, il ne faut pas y aller, accrochez-vous aux grilles du rectorat...
Non Madame, et je le répète, seuls les TITULAIRES participent au mouvement...
Beaucoup de créoles ont dû laisser femme et enfant et partir en Métropole, ils sont tous revenus, 2 ou 3 ans après, mieux formés et plus expérimentés..
Ce que vous essayez de faire croire à ces jeunes est injuste et j'ose espérer que vous réfléchirez à deux fois avant de vous lancer dans un combat d'arrière garde !
Pensez à ceux qui sont en Métropole et qui souhaitent participer au mouvement des TITULAIRES...en espérant rejoindre le 974 !

20.Posté par Mauvaise foi le 02/08/2022 17:15

S ils connaissent les règles du jeu, pourquoi se présent ils ( elles) ?
Je n ai jamais compris cette logique.
Je ne vois pas ce qu il y a de dramatique à aller exercer en métropole sauf si effectivement on veut naître à l a reunion étudier à la reunion travailler à la reunion etc….. Cela donne des générations entières qui ne sont jamais frottées à d’autres environnements d autres cultures etc….Le seul problème est que sont les enseignants de nos enfants et qu ils véhiculent ce modèle dénué de toute ouverture et d ambition. Bref un modèle consanguin 🤬🤬

19.Posté par Diablo 974 le 02/08/2022 17:14

Dans ce cas on ne passe pas un concours national. Et surtout pour toucher l' indexation des le début de sa carrière.

18.Posté par Lulu le 02/08/2022 17:14

mais putain de bordel, qu'est ce que vous avez à passer un concours NATIONAL pour ensuite pleurer car on vous expédie en métropole! Vous savez pas lire ni comprendre ce que c'est un concours NATIONAL, pour des enseignants c'est pas fort! faites autre chose au lieu de vous présenter à ce type de concours si vous voulez rester le cul sur votre chaise dans l'ile c'est tout!

17.Posté par pistoné le 02/08/2022 17:12

oui la france pour la route la canne les aides en tous genres... mais dès qu'il faut subir la loi des concours français on rechigne et trouve des excuses bidon... surtout que c'est connu et cela dure depuis 40 ans et après ils ont 1500 points pour revenir.... je n'ai jamis connu cela pour rentrer sur l'aquitaine après avoir eu BOURGES PUI L'ESSONNE!!!!!
BRAVO BELLO DU CLIENTÉLISME ÉLECTORAL DANS TOUTE SA SPLENDEUR.

VOUS ÊTES AUSSI MACRON COMPATIBLE DONC!

16.Posté par pph le 02/08/2022 17:03

Comment est-il possible encore aujourd'hui de publier une photo d'aussi mauvaise qualité (aussi bien vous que les autres sites de journaux locaux) ?

15.Posté par sceptique le 02/08/2022 16:50

quand on passe un concours on sait ce qui nous attend. s'ils ne veulent pas partir et préfère rester dans les jupes de papa momon ils n'ont qu'à faire de l'agriculture ou de l'élevage. Madame Bello vous savez pertinemment qu'il n'y a pas de travail ici pour tous et que c'est bon pour les jeunes de partir voir ailleurs comment cela se passe pour revenir plein d'usage et raison et apprécier leur pays... Maintenant si on enlève la surrémunération ça règlera le problème car ceux de métropole ne postuleront plus pour ici et ça fera des places supplémentaires pour les locaux.... Mais c'est un autre débat car à ce moment là ça m'étonnerait que ça se bouscule pour "faire l'école" si c'est pour moins de 2000 euros ici...

14.Posté par MMarley le 02/08/2022 16:49

Ce n'est pas normal cette situation. Concours national certes, mais si des postes sont mis à la portée de métropolitains dans l'île c'est qu'on peut les offrir à des lauréats locaux. Je ne comprendrai jamais l'État sur cette question. Il faut ouvrir les postes aux concours nationaux par besoin et au niveau académique. Concours national (le même pour tout le monde) mais affectation locale...vous verrez si les métros se pressent pour venir passer le concours a La Réunion ! Les candidats souffrent deja de l'éloignement dans l'année de préparation du concours (meilleurs universitaires en métropole, bibliothèques de renoms, proximité avec les lieux de culture, etc.), Il faudrait encore qu'ils se farcissent cette double peine ? C'est vraiment injuste et je dirais même presque que l'inégalité est flagrante, d'autant plus qu'elle repose sur le dos du contribuable qui doit payer tous ces billets d'avion de manière indirecte. Concours national mais ouverture de poste avec affectation locale. Il y aura plus de candidats pour un nombre de poste inférieur au final mais c'est sans doute la seule solution.

13.Posté par DOGOUNET le 02/08/2022 16:47

Moin mi di: mi vé lo pliss (le concours national) mais mi vé pa lo moin (tout simplement en respecter les termes contractuels). Vieille affaire dont ygett la démago devrait se méfier: OUKILE mon lair austral ? OUKILE mon NRL ?

12.Posté par Et.... le 02/08/2022 16:42

Pauvre petits fonctionnaires...
A 10.000 km de chez eux... quelle tristesse...
On comprend pourquoi l'éducation nationale est un échec total de la France...
En passant les concours nos petits fonctionnaires ne connaissent pas les tenant les conditions de leur future vie ?...

11.Posté par jlc2 le 02/08/2022 16:38

Bonjour! moi j'ai bien quitté la réunion en 1973 et je suis toujours en Métropole, je me plains pas, Ceux qui veulent rester à la réunion c'est pour les 35% de vie chères

10.Posté par ZANATANY le 02/08/2022 16:37

A force de voler, elle va bien perdre des plumes !

Et pourquoi ne pas demander aux dizaines de réunionnais qui attendent un poste ici ?

Enseignants, maisons d'arrêt, police...

9.Posté par c6po le 02/08/2022 16:34

mais y en a marre de ces pleurnichards. tu connais les règles alors tu fermes ta G...

quand à bello, si chaque année elle est intervenue, c'est qu'elle a bien été inutile pour permettre aux concourrants ou aux confuyants, de rester à la Reunion et toucher la sur-rem..

mettez 7% à 21% de vie chère comme ce sera bientot le cas grâce à l'insee, et vous verrez alors si les réunionnais veulent embrasser un métier de prof !!

cessons l'hypocrisie.

8.Posté par Madina le 02/08/2022 16:33

Il faut pas passer le concours c'est tout !!
Certaines personnes abusent quand même.

7.Posté par Zorey ki koz kreol renyoné le 02/08/2022 16:31

Quelle chance pour eux de pouvoir aller vivre là où la vie est est nettement moins chère qu’à Reunion.
Bon vent à eux.

6.Posté par Frigidaire le 02/08/2022 16:28

Il faut rappeler que lorsque ces personnes ont passé les examens, il est mentionné clairement comme pour les autres candidats en France Hexagonale que les places à pourvoir sont dans toutes la France y compris les DROM. Si cette demande aboutit il y aurait une inégalité de traitement ce qui est HORS LA LOI. La République Française est une et indivisible.

5.Posté par Kaf Malbar le 02/08/2022 16:26

Cela ne vous avait pas serrer le coeur par contre de remplacer les anciens agents de la région par vos agents incompétents pour la majorité... Des pères et mères de familles remerciés par vous madame et la votre coeur s'est embelli ??? Pitoyable !

4.Posté par STOP le 02/08/2022 16:25

Faut arrêter!!!!! Créole, j'ai passé, comme tous les autres un concours de la fonction publique, un concours national, avec la condition acceptée de tous au moment où on le passe: l'affectation est nationale. Si vous n'êtes pas d'accord avec ça, ne le passez pas. Arrêter de pleurer, c'est usant!

3.Posté par Candide le 02/08/2022 14:24

Supprimez la sur-rémunération et il y aura des postes libres. C’est facile de se cacher derrière l’éloignement quand la raison principale est financière. Et si Mme BELLO ne faisait pas son cinéma chaque année, les lauréats des concours n’auraient pas l’espoir d’être traités de manière privilégiée. Un Niçois qui va travailler à Créteil, c’est aussi un déchirement géographique.

2.Posté par Didier le 02/08/2022 14:24

Ça lui fait moins mal d’avoir abandonné des entreprises réunionnaises et d’avoir mis 600 salariés du btp sur la NRL pour favoriser le cac 40!!!

1.Posté par olive le 02/08/2022 16:18

Le principe, en tant que fonctionnaire, est d'être mutable au gré de l'administration où celle-ci a des besoins...
sinon, il y a les contrats de droit privé... on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre...

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes