MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Enseignante agressée: Victime ou coupable


- Publié le Jeudi 2 Octobre 2014 à 09:54 | Lu 592 fois

Le SAIPER-PAS 974 (UDAS) apporte tout son soutien à la directrice de l’école de Champ-Fleuri victime d’une agression physique sur son lieu de travail ainsi qu’à tous ces collègues. Nous saluons le fait que Monsieur le Recteur ait dénoncé cet acte et qu’il ait apporté son soutien à cette enseignante.
 
Même si dans notre académie ce genre d’acte reste heureusement peu nombreux, nos collègues sont fréquemment sujets à des comportements d’incivilités, d’intimidations, de menaces voire d’agressions verbales de la part de certains parents d’élèves. Ainsi l’année dernière des enseignants ont été livrés à la vindicte populaire par le biais de déclarations mensongères et haineuses sur des ondes locales. Nous aurions souhaité que les autorités locales rappellent alors aux contrevenants que ce type de pratique est condamnable. La liberté d’expression sous laquelle se réfugient certaines radios locales ne peut excuser la diffusion de propos diffamatoires à l’encontre des enseignants concernés. De même, citer le nom de l’école ou le niveau de classe dans lequel exerce l‘enseignant ciblé par ces attaques est délétère et répréhensible.

Nous souhaiterions que notre hiérarchie prenne plus souvent la défense de nos collègues lorsqu’ils sont sujets à ces attaques. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas, et quelques fois les victimes sont elles-mêmes mises en cause par leurs supérieurs. Nous entendons presque : « Tu l’as bien cherché ! » Si la grogne persiste, l’enseignant visé est alors mis en congé maladie. Et, si certains politiques ou des fédérations de parents d’élèves en recherche de publicité s’en mêlent, il arrive que notre haute hiérarchie retire la victime de son poste.

Quid des instances prévues pour régler ce genre de situation ! L’institution se désagrège devant la hargne et la colère. Et, la victime est désignée « coupable ». Comme quoi la « loi du plus fort » est « toujours la meilleure ».

Pour le SAIPER-PAS 974
Stéphane CHECKOURI




1.Posté par noe le 02/10/2014 11:54

L’école est un lieu à part dans la République, ce n’est pas un simple appendice de la société. Il faut donc en revenir à ce principe simple : à l’école tout le monde n’est pas au même niveau. Le professeur est au-dessus de l’élève. Et la parent d’élève n’est pas le client du professeur...
Mais pour que ça marche , il faut instaurer un dialogue constructif entre Parents et Profs !

2.Posté par hypolite le 02/10/2014 16:24

Ces agressions et ces incivilités qui ont franchi la porte des ecoles et des etablissements secondaires, perpétrées par des eleves voir des parents, sont malheureusement le reflet de la "desagregation" de notre société.
Les parents qui sont au centre de l'education de ces enfants ont malheureusement souvent demissionné voir sont dépassés.
Quelques fois meme ils ont completement perdu la perception de l'interet de l'ecole pour leurs enfants.
Comment dans une société demissionnaire , ou les valeurs de l'education et du respect de l'autre ont disparu peut on encore esperer?
La violence, ce symptome qui exprime un defaut de comprehension et une impossibilité de communication ne va malheureusement faire que s'amplifier dans ce contexte.

3.Posté par Aurore LAGARDERE le 02/10/2014 18:07

De toutes les façons quand il y a violence c'est l'autre "qui a commencé" rien de neuf depuis la maternelle. L'enfant "roi" qui, qui, a raison??l'enseignant se permet de noter, enlevons les notes y aura plus de problèmes, l'enfant ne sait toujours pas lire, ça fait rien . On passe de classe en classe au bénéfice de l'age, C'EST MOINS TRAUMATISANT, on continue...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes