National

Enregistrements Benalla : il pourrait s'agir d'un montage

Lundi 25 Février 2019 - 07:43

Alors qu'Alexandre Benalla dort en prison en compagnie de son ami Vincent Crase depuis bientôt une semaine, les experts du laboratoire de police technique et scientifique d’Ecully (Rhône), en charge de l’affaire et interrogés par le Journal du Dimanche, n’écartent pas la possibilité que l’enregistrement fourni par Mediapart soit un montage.

Ces enregistrements, qui ne proviennent ni d’écoutes judiciaires ni d’écoutes administratives, sont d’origine inconnue puisque Mediapart, qui les a publiés, refuse d'en révéler l'auteur, ni comment il se les est procurés. Or, c'est en s'appuyant sur eux que les juges ont décidé d'envoyer Benalla et Crase en prison puisqu'ils constituaient, selon eux, la preuve qu'ils avaient enfreint le contrôle judiciaire leur interdisant de se rencontrer.

Selon ces experts qui ont examiné ces enregistrements, ils "sont le fruit d’au moins deux enregistrements distincts, voire trois". "Les voix sont jugées ressemblantes, même si la certitude qu’il s’agit des deux hommes n’est pas entière", souligne le journal, avant de poursuivre : "Les spécialistes du décryptage sonore n’excluent pas la possibilité d’un montage".

Rappelons que les avocats d'Alexandre Benalla contestent la légalité des enregistrements publiés par Mediapart, estimant leur origine douteuse. Ils ont d'ailleurs déposé une plainte, le 14 février dernier, pour "détention illicite d’appareils ou dispositifs techniques de nature à permettre la réalisation d’interceptions", "atteinte à l’intimité de la vie privée", "atteinte à la représentation de la personne" et "faux".
Pierrot Dupuy
Lu 2223 fois



1.Posté par Pro no stick le 25/02/2019 08:35

il faut sauver le soldat alexandre...à tous prix...quitte à utiliser les services de l'Etat

2.Posté par Fidol Castre le 25/02/2019 08:40

Théorie du complot. Mais elle vient du Camp du Bien. Donc ça passe.

3.Posté par Merci patron Manu! le 25/02/2019 09:14 (depuis mobile)

Vous avez déjà vu l'état se flageller lui même? Au contraire ils sont prêt à tout pour fuir leurs responsabilités. Et là le pouvoir veut connaître les informateurs : donc discrédit sur l'authenticité pour forcer mediapart à se justifier

4.Posté par GIRONDIN le 25/02/2019 09:28

et d'ailleurs benalla n'existe pas. le 1er mai c'était des acteurs avec des deguisements farces et attrappes et zinfo est un site d'information.


pour mariage, Bar Mitzvah, marche sur le feux, enterrement vie de jeune fille , faites appel à manu.

Depuis les gilets jaunes, manu est dispo, il se se deplace avec son barnum, prevoir entre 8 et 12 h , de pestacle!!!!!!!!!!!!

5.Posté par microipi le 25/02/2019 10:11

mon père n'est pas mon père et ma mère non plus oh! quel scandale dans la famille l'affaire bénalla c'est riz chauffé ou un zembrocal l'état voudrait se donner bonne conscience je jure je baise avec les couilles d'un autre.

6.Posté par Pas trop kon le 25/02/2019 10:38 (depuis mobile)

Alors mes amis (e)... Nous arrivons maintenant à la Saisons 10 de la série Benalla.. Épisode 5... diffusé partout en France dirent moi on a que des stars dans la politique actuelle... XPTDR..

7.Posté par mi dit sake mi pense le 25/02/2019 11:12

Alexandre doit connaître plein de choses sur Manu, donc il faut absolument faire taire ceux qui veulent du mal à Manu et Alexandre! bof, de toute manière il existe encore un tas de cons et de connes qui croient en Manu!

8.Posté par Fredo974 le 25/02/2019 11:38

L'affaire d'été ...

9.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 25/02/2019 12:37 (depuis mobile)

Plainte pour "atteinte a l.intimité de la vie privée" avec des "faux" ?! C.est possible ca ? C.est l.un ou l.autre, le premier étant l.antithése de l autre... Fallait faire comme au TGI de st Pierre, ignorer tout simplement les preuves, c plus facile

10.Posté par JORI le 25/02/2019 13:28

Toujours pas d'intervention de antipode, ald'eau ou vieux créole qui louent médiapart????.

11.Posté par L'Ardéchoise le 25/02/2019 13:46

7 : liberté, liberté chérie ! De pensée, d'opinion, d'expression... Ce ne serait donc que pour vous, puisque ceux qui ne pensent pas comme vous seraient donc des cons et des connes ?

12.Posté par Fredo974 le 25/02/2019 16:29

Encore un complot de cet Etat maléfique !

13.Posté par GIRONDIN le 25/02/2019 16:35

Surréaliste :
Alexandre Benalla et Vincent Crase, arrêtés pour avoir violé leur contrôle judiciaire qui leur interdisait d'entrer en contact, comme l'a révélé un enregistrement diffusé par Mediapart ont été placés dans un box commun le jour de leur mise en détention. Où ils ont eu tout loisir de bavarder...
C'est ce que rapporte RTL : les deux hommes ont pu communiquer pendant plus d'une heure, le 19 février. "Une source proche du dossier qualifie la situation d''ubuesque' (...). La présidence du tribunal a opposé un "pas de commentaire" aux questions de RTL."
RTL indique que cela s'est passé au 9e étage du palais de justice de Paris vers 14 heures mardi. Les deux hommes étaient alors censés être sous main de justice, c’est-à-dire menottés et détenus, en attendant la décision du juge des libertés sur leur éventuel départ en prison.
Alexandre Benalla et Vincent Crase restent en prison
Mais "le mail qui transmet les consignes des magistrats n’a pas été envoyé, et les policiers qui escortent les deux comparses n’ont pas d’instructions. Les deux hommes sont donc placés dans un box commun destiné aux entretiens avec les avocats. Et comme leur interdiction de communiquer n’a pas non plus été spécifiée, ils échangent, ils parlent pendant plus d’une heure."
Les magistrats ont ensuite réalisé l'erreur : Benalla et Crase ont été menottés et séparés vers 15 heures, avant d'être envoyés en détention un peu plus tard.
https://www.nouvelobs.com/justice/20190225.OBS0741/gros-loupe-au-palais-de-justice-benalla-et-crase-ont-pu-se-parler-durant-une-heure.html

14.Posté par Tristan Lefebvre le 25/02/2019 17:08 (depuis mobile)

Fredo... T''as remarqué que c''était du conditionnel ? Et que le but est de connaître la source de médiapart ? T''es un bon troll, mais les trolls c''est jamais bien intelligent... Surtout quand ça troll. Je suis sûre que tu vaux mieux que ça.

15.Posté par La gitane le 25/02/2019 18:19 (depuis mobile)

Vrai ou faux ?

Il n'échappera pas à la case prison pour avoir menti devant la commission d'enquête du Sénat.

- Passeports diplomatiques non restitués ?
- Contrat russe ?
- Falsification de documents ?

Le traître !

16.Posté par Pamphlétaire le 25/02/2019 19:16

09 février 2019, par G.Moréas
Benalla au pays des Soviets
En publiant l’enregistrement de conversations privées entre Alexandre Benalla et Vincent Crase, on peut dire que Mediapart a sérieusement relancé une affaire qui commençait à s’essouffler : d’un seul coup Benalla n’est pas seulement le petit coq prétentieux qui se la faisait belle à l’ombre de son seigneur, mais il devient suspect d’acoquinement avec un membre influent de l’oligarchie russe, des faits qui pourraient porter atteinte peut-être pas à la sûreté de l’État, mais pour le moins à sa diplomatie. /...

17.Posté par ald'eau le 25/02/2019 19:16

@ 10.Posté par JORI le 25/02/2019 13:28:"Toujours pas d'intervention de antipode, ald'eau ou vieux créole qui louent médiapart????. ":

Vous me manquiez également, JORI.

Mon précédent post au sujet de Médiapart avait pour objectif de vous illustrer le respect qu'inspire cet organe de presse. En vous répondant, je clôturais mon intervention en restant ouvert à toute information susceptible de remettre en cause cette confiance.

Il est flagrant que certaines personnes tentent d'identifier les sources du journal, car les enjeux sont conséquents. Avez-vous, à ce titre, pris connaissance de cette action ? https://francais.rt.com/france/59455-perquisition-dans-affaire-benalla-mediapart-assigner-parquet-faute-lourde

Et pour aller plus au fond de cette affaire, voici d''intéressants détails fournis par un professeur de droit, qui répondait en partie sur quelques points repris par Zinfos974: https://blogs.mediapart.fr/paul-cassia/blog/050219/perquisition-mediapart-sous-le-zele-du-parquet-la-panique-du-politique

18.Posté par Un monde aussi parfait, que de sages :-) le 25/02/2019 20:53 (depuis mobile)

Quand mediapart se substitue à l''autorité et enquête et vous enregistre ou récupère un faux, n''est-ce pas au moins aussi inquiétant que ce qu''on reproche à cette personne ? On vous y verra. Que je ne vous enregistre pas :-)

19.Posté par ald'eau le 25/02/2019 23:20

@ 18.Posté par Un monde aussi parfait, que de sages :-) le 25/02/2019 20:53:

Je comprends mieux vos motivations.

- "Quand mediapart se substitue à l''autorité et enquête et vous enregistre ou récupère un faux, n''est-ce pas au moins aussi inquiétant que ce qu''on reproche à cette personne ?":

Dans l'affaire Bettancourt, le majordome qui avait procédé aux enregistrement illégaux fut condamné pour l'avoir fait, bien que ces derniers permirent alimenter le réquisitoire.
Il est grave et extrêmement inquiétant de devoir perpétuellement se demander si l'on est enregistré. Même si nous ne commettons aucun acte illégal, il peut s'agir d'espionnage économique ou même de malveillance entre particuliers. Le journalisme d'investigation est relativement récent et l'évolution favorable de la jurisprudence est majoritairement liée à nos mœurs. Médiapart a déclaré n'avoir pas procédé à cet enregistrement et cela signifie que nous vivons dans un monde où le droit ne garantira pas l'étanchéité de notre sphère privée...Médiapart et la presse en général contribuent ainsi à l'évolution de nos mœurs (c'est pour cette raison que l'information intéresse les puissants).

-"On vous y verra.":
Avec les technologies actuelles, n'importe qui peut enregistrer quelqu'un d'autre mais c'est illégal (le juge de cassation le rappelle fermement).

-"Que je ne vous enregistre pas :-) ":
Merci de m'avoir indiqué où chercher, si cela se produisait ;)
Le problème en fait n'est pas d'être enregistré, mais de l'être par une personne obstinée (donc partiale), déconnectée de l'évidence...et qui finit par se ridiculiser après avoir coûté à l’État (certaines "affaires" ont ainsi fait "pschitt"). Un profil correctement dressé permettrait pourtant d'éviter la collecte. Dans la présente affaire, je ne me ferai pas le défenseur de l'intéressé car il fait tout pour "se mettre dedans".

20.Posté par Maduraï le 26/02/2019 08:53 (depuis mobile)

Bientôt "Benalla à marché sur la lune" à suivre....

21.Posté par Aurore le 26/02/2019 10:10

A savoir s'il n'y a pas du de mise sur écoute dans ce box ? Histoire d'en savoir un peu plus ? C'est quand même bizarre ces manquements graves de la justice.

22.Posté par ald'eau le 26/02/2019 10:20

@ 20.Posté par Maduraï le 26/02/2019 08:53:"Bientôt "Benalla à marché sur la lune" à suivre.... ":

N'est-ce pas lui aussi qui nous a rapporté la roche d'origine terrestre "récoltée sur la Lune durant la mission Apollo 14" ? Les chercheurs ont même déclaré qu'il s'agissait du plus ancien morceau de la Terre existant sur la Lune ! Et ils sont tombés pile dessus !
En cherchant bien, ce labo pourrait même découvrir que la roche en question est plus âgée que la Terre...

23.Posté par JORI le 26/02/2019 15:09 (depuis mobile)

17. Ald'eau. La question n'est pas de savoir si la perquisition était légitime ou pas !!. La question est la véracité des propos énoncés par la presse et mediapart. S'il s'avère que l'enregistrement est un montage cela discrédite mediapart.

24.Posté par ald'eau le 26/02/2019 17:17

@ 23.Posté par JORI le 26/02/2019 15:09:" La question est la véracité des propos énoncés par la presse et mediapart. S'il s'avère que l'enregistrement est un montage cela discrédite mediapart.":

Le second lien de mon précédent post répondait à votre question.
Extrait du paragraphe 7:
"En écoutant MM. Benalla et Crase via les extraits diffusés par Mediapart le 31 janvier 2019 [ ...], on n’apprend strictement rien de leur vie privée : les propos diffusés sont expurgés de tout ce qui ressort de l’intimité de leur vie privée, et leur diffusion, d’intérêt public, ne tombe en application d’une jurisprudence constante pas sous le coup de l’infraction de l’article 226-1, quand bien même ils ont été diffusés sans le consentement de leurs auteurs [ ... ] ; Cour d’appel de Bordeaux 21 septembre 2017 [...] « affaire Bettencourt », [...] qui rappelle que le droit au respect de la vie privée doit être mis en balance avec la liberté d’information).".

Pour les raisons ci-dessus évoquées, l'illégalité ne proviendrait pas du fait que cet enregistrement soit un montage (ce qui est le cas de la partie remise aux autorités, étant entendu que Mediapart possèderait la version intégrale).

Si d'aventure Mediapart avait "fabriqué" ou utilisé un faux enregistrement constitué de bribes d'échanges entre les intéressés - sur une période distincte du contrôle judiciaire - alors oui, cette agence de presse qui avait bâti sa réputation (justifiée) sur sa probité, se serait bien fourvoyée.
Pour le moment et jusqu'à preuve formelle du contraire, ce n'est pas le cas.

Je vous lis depuis un moment et je crois pouvoir dire (sans considération de vos opinions) que vous êtes un passionné qui se tient à sa ligne de conduite: c'est appréciable.

25.Posté par ald'eau le 26/02/2019 19:53

@ 18.Posté par Un monde aussi parfait, que de sages :-) le 25/02/2019 20:53 (depuis mobile):
"Que je ne vous enregistre pas :-) ":

Compte tenu de l'heure et pour ce soir, je laisserai de côté le masque professionnel.

Un enregistrement réalisé à l'insu de la victime est un délit. Mais dans votre cas et par dérogation, nous aurions pu discuter de la mise en œuvre de votre projet, des conditions de sa réalisation (comme vous, je plaisante).
A la sagesse, j'ajouterai l'intégrité et la loyauté: vous risquez de vous ennuyer à mourir, si vous ressemblez à ceux-là...

26.Posté par JORI le 26/02/2019 22:50

24.Posté par ald'eau le 26/02/2019 17:17
"(ce qui est le cas de la partie remise aux autorités, étant entendu que Mediapart possèderait la version intégrale).", quel est l'intérêt de médiapart à fournir un enregistrement tronqué qui du coup n'incriminerait pas benalla et crase puisque considéré comme un montage??.

27.Posté par Ald'eau le 27/02/2019 10:42

@ 26.Posté par JORI le 26/02/2019 22:50: "quel est l'intérêt de médiapart à fournir un enregistrement tronqué qui du coup n'incriminerait pas benalla et crase puisque considéré comme un montage??.":

Merci de me lire attentivement.

Comme je vous l'indiquais dans mon précédent commentaire et je cite de nouveau le professeur, "les propos diffusés sont EXPURGES de tout ce qui ressort de l’intimité de leur vie privée". Ce n'est donc pas ce genre de montage qui serait exclu.

Nous pouvons par conséquent en déduire que les deux protagonistes se sont également échangés des confidences ne concernant pas le public et devant, à ce titre, rester confidentielles, d'où la nécessité de réaliser un montage n'exposant que les parties "divulguables".

Pour répondre plus précisément à votre question, "[...] Michaël Hajdenberg, journaliste à Mediapart, qui assure que la rédaction du journal a fait le travail de vérification et de recoupement nécessaire pour s’assurer de l’absence de manipulation.", SOURCE ICI.

Connaissant l'expertise de Mediapart en matière de risque de plaintes en retour, à plus forte raison sur des affaires aussi sensibles, je ne mets pas en doute leur sagacité.

Mediapart peut donc fournir un montage "nettoyé" au sens de la loi, qui démontre que les deux hommes se sont parlés AU COURS de leur contrôle judiciaire; ce qui leur était formellement interdit, ce qui les incrimine. Voilà l'intérêt.

28.Posté par JORI le 27/02/2019 11:04 (depuis mobile)

27. Ald'eau. Merci pour cette explication beaucoup plus claire pour mon petit cerveau.

29.Posté par Ald'eau le 27/02/2019 12:00

@ 28.Posté par JORI le 27/02/2019 11:04:"Merci pour cette explication":

Beaucoup de personnes n'osent pas demander et cela entretient des confusions. Je suis comme vous et lorsque je ne comprends pas, je demande.

Dernière précision: Ce qu'on reproche à ces deux hommes (la raison du contrôle judiciaire), c'est d'avoir probablement voulu effacer les preuves relatives aux violences de mai 2018 (l'emprunt de l'uniforme de policier, les coups isolés sur un civil, etc.).

30.Posté par "VIEUX CREOLE " le 27/02/2019 15:39

Savez 6vous que JUPITER s’enquérait des nouvelles de Bénalla aprés" le limogeage officiel " de celui-ci "(Macron dixit ": D' APRÈS LA PRESSE il serait PEUT-ÊTRE facile en remontant les pages des 2 médias en ligne de retrouver la date de cette déclaration;. . . Dans ce cas, LE CONTACT ENTRE EUX était-il maintenu ?? MYSTÈRE ! ! ! LES DIFFÉRENTS ÉPISODES DE CETTE triste et sombre" AFFAIRE"continuent" " d’empoisonner la vie politique française " ! ! !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter