MENU ZINFOS
Faits-divers

Enquête sur des suspicions de bourrage d'urne: Une conseillère municipale mise en examen


Par Nicolas Payet - Publié le Jeudi 12 Mars 2020 à 20:21 | Lu 9145 fois

Sur les trois gardés à vue d'octobre dernier, deux ont été mis en examen pour "délit de modification de résultat d’un scrutin"
Sur les trois gardés à vue d'octobre dernier, deux ont été mis en examen pour "délit de modification de résultat d’un scrutin"
Le président du bureau de vote de Pierrefonds, une conseillère municipale et actuelle colistière sur la liste de Michel Fontaine pour les municipales ainsi qu'une militante ont, hier, été interrogés dans le cadre de l’enquête préliminaire sur des soupçons de bourrage d’urne dans des bureaux de vote de St-Pierre lors des européennes. 

Patricia Tayllamin, membre d'un bureau de vote, placée en garde-à-vue, a été présentée ce jour au juge d'instruction. La conseillère municipale a par la suite été mise en examen pour les faits de "modification des résultats d’un scrutin par acte frauduleux dans un bureau de vote", et a été placée sous contrôle judiciaire avec l'interdiction de participer à la tenue d'un bureau de vote, indique le parquet ce jeudi soir dans un communiqué.

"Afin de mesurer l'ampleur des fraudes, les investigations ont concerné l'ensemble des bureaux, au travers de l'audition de plusieurs centaines d'électeurs".

"Les investigations ont confirmé l'importance du processus de fraude, qui semble avoir bénéficié à une seule des listes en présence, lors des dernières élections européennes".

"Cette enquête, longue et complexe, nécessitera encore de nombreux mois d'investigations, avant de pouvoir déterminer l'ampleur exacte de la fraude sur les 92 bureaux de la commune de St Pierre, ainsi que les responsabilités".

En octobre dernier, trois autres personnes avaient déjà été interrogées. 

La plainte déposée au commissariat de St-Pierre puis l’enquête préliminaire pour "modification des résultats d'un scrutin par acte frauduleux dans un bureau de vote" avait connu de nouveaux développements après la diffusion de vidéos par le site Médiapart.

Ce délit est punissable d’une amende de 30 000 euros et de 2 ans d’emprisonnement. 




1.Posté par GIRONDIN le 12/03/2020 20:33

Trop Fort et tousssssala en cinémascope !

2.Posté par Mwin la pa di le 12/03/2020 20:51 (depuis mobile)

Quelle honte et digne de la mafia ! Mais forcément pas au courant...

3.Posté par Lol le 12/03/2020 20:58 (depuis mobile)

Garde le cap band voler ! Mafieux créole rouve zot yeux un lot voler en place couyon ah tey !!! Mi le dégoûter couyon ! Met à zot en place et zot va war !

4.Posté par Bibic le 12/03/2020 21:54 (depuis mobile)

Enfin un procureur qui ne laisse rien passé.
Les magouilles de l'équipe en place von enfin éclaté au grand jours. Les emplois de complaisance et autre on assez durée. Il est temps du changement avec une autre équipe à la mairie

5.Posté par Sisi le 12/03/2020 21:59

2 petits pois à la place du cerveau. .....

6.Posté par Affaire grodoit le 12/03/2020 22:08

Dans un communiqué de presse, Maître Stéphanie Panurge, l'avocate de la suspecte, s’étonne des "méthodes scandaleuses, proscrites par monsieur le procureur général lors de son audience solennelle sur " l’instrumentalisation de la justice " pendant la période électorale, qui ont prévalu dans le traitement judiciaire de Madame Tayllamin alors que ne lui ont été posées que très peu de questions sur une dizaine d’électeurs".

Elle se dit surprise du calendrier choisi, à trois jours du premier tour des élections municipales. "Il est encore plus étonnant que le Parquet fasse le choix, à l’avant-veille d’une élection, de communiquer en assumant interférer dans le jeu démocratique" continue la défense. "Tout en s’abritant derrière l’article 11 du Code de procédure pénale, c’est une violation de la présomption d’innocence" accuse-t-elle.

Maître Stéphanie Panurge dénonce par ailleurs que les quatre autres personnes entendues n’ont fait l’objet d’aucune mise en cause et que "c’est son statut d’élu qui lui vaut ce traitement".

"Tout cela est une manipulation orchestrée hors vie judiciaire, en opposition même à la libre expression du suffrage. Personne ne sera dupe de cette manoeuvre" .

7.Posté par Lol le 12/03/2020 22:08 (depuis mobile)

Comme par hasard au moment où Fontaine montecen puissance...
Coup d'état légal comme dans le temps colonial

8.Posté par Marie Lou le 12/03/2020 22:14 (depuis mobile)

Encor un zafair juste avant zelectyion. Mé le bizarre, tout mounde contre Robert Didier, la justis y tomb dessus

9.Posté par Ane Bourrage le 12/03/2020 22:38

Est il possible de porter plainte pour Bourrage de crane intempestif
et ainsi
récuperer les
30 000 euros et faire zemprissoner 2 ans les gens qui vous bourrent
ou vous rendent bourré de n importe quelles façons
de tete , de crane , alcoolémique ou autres formes de bourrage plus intime?

10.Posté par girondin bis le 13/03/2020 03:38

Traitement de choc pour les candidats anti lrem et anti didier robert!

11.Posté par Lucky Luciano le 13/03/2020 03:40

missel corleone

12.Posté par Okalou! le 13/03/2020 03:42

Ben voyons. Quand est-il des autres villes où il y a des soupçons?

13.Posté par KUNTA KINTE le 13/03/2020 17:28

Ils auraient du prendre des cours avec GIRONCEL à sainte suzanne, qui malgré des bourrages d'urnes à chaque élections avec la complicité des employés communaux (élections européennes), n'a JAMAIS eu de pb avec la justice.

14.Posté par Dudule97421 le 13/03/2020 21:22

des actes semblables on tété commis à sainte Suzanne ,aussi pour les européennes.

Où en est l'enquête??

15.Posté par Kiki le 16/03/2020 22:29 (depuis mobile)

"Bourrage de crâne intempestif". Du matin jusqu''au soir. Du berceau jusqu''au linceul. Impossible de ns en défaire. Telle est la condition de l''homme actuel. T''inquiète Ane Bourrage : Tout est sous contrôle !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes