MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Société

Enquête sur des constructions qui poussent dans la savane de Bellevue Saint-Paul


C’est un essaim d’habitations qui sort de terre au fil des mois à Bellevue Saint-Paul. La première maison a été bâtie il y a trois ans. D’autres ont suivi. Une enquête est en cours pour confirmer leur caractère illégal. Plusieurs institutions sont potentiellement lésées, préfecture et collectivités comprises.

Par Ludovic Grondin - Publié le Jeudi 20 Mai 2021 à 08:05

Les nouvelles constructions sortent de terre en un temps record au-dessus de la rue des Ormeaux. Les plaintes à la fois de la Région et de la mairie donnent déjà un aperçu du caractère illégal de certaines d'entre elles mais combien ? L'enquête va le déterminer (photo d'illustration)
Les nouvelles constructions sortent de terre en un temps record au-dessus de la rue des Ormeaux. Les plaintes à la fois de la Région et de la mairie donnent déjà un aperçu du caractère illégal de certaines d'entre elles mais combien ? L'enquête va le déterminer (photo d'illustration)
Une construction, puis deux, puis trois, et finalement une bonne quinzaine de maisons sont sorties de terre depuis trois ans à la Saline-les-Bains, à Bellevue. 
 
Une première construction a commencé à être bâtie en 2018. A bonne distance du quartier historique du "lotissement de Bellevue", elle prend ses aises encore plus haut que la rue des Ormeaux, à mi-pente, au beau milieu d’une petite végétation. A l’époque, cette première construction intrigue déjà, mais c’était sans savoir qu’elle n’était que la première d’une série.  
 
Au milieu de ce décor de pampa poussent à la fois des baraquements faits de bric et de broc mais aussi des maisons avec de belles finitions. Les premières sont faites en moins de deux. La méthode d’installation est dupliquée avec un certain succès. Des containers sont déposés sur le lieu voulu et la construction peut alors commencer à vitesse grand V. 
 
Dernier exemple en date, le 31 mars dernier et suivant le même procédé, une tractopelle est passée faire place nette et aplanir une surface de végétation naturelle. Nous ne diffuserons pas la vidéo prise ce jour-là puisque seule l'enquête déterminera combien de constructions peuvent être considérées comme illégales. En tout cas, au-delà du chapelet de maisons visibles depuis la route, d’autres échappent aux regards à la faveur d’un relief escarpé. 
 
Le premier signalement remonte à deux ans

Comment ces nouvelles habitations perchées à mi-hauteur organisent-elles leur vie quotidienne ? Sur la partie littorale déjà, le lotissement Bellevue se compose de maisons encore en attente de "régularisation" de permis de construire car construites sans titre de propriété, ce qui laisse d’autant plus dubitatif sur l’existence d'une autorisation accordée aux nouveaux arrivants installés encore plus haut dans la savane. Toujours est-il que dans la cour de beaucoup de ces maisons, des cuves aériennes d'eau viennent suppléer l'absence de réseau.
 
Les parcelles potentiellement squattées appartiennent à la Région et à la commune de Saint-Paul. Les deux collectivités sont restées muettes à notre demande de confirmation sur le fait qu'elles se retrouveraient lésées par ces occupations.
 
Nous savons pourtant que la mairie de Saint-Paul est au courant de la situation depuis deux ans. Nous avons sous les yeux plusieurs échanges de mails émanant du service du contentieux pénal de l’urbanisme de la mairie, avec en copie l’adresse du directeur général des services de l’époque. Sous l’ancienne mandature, la mairie était parfaitement au courant de la situation, depuis le mois de juin 2019 précisément, soit quelques mois après le début de la toute première maison. Un premier signalement qui n’a pas eu l'effet escompté pour freiner le rythme des installations.

En 2020, le même service de mairie (nouvelle mandature cette fois) est relancé, mais sans plus de réaction côté terrain, avec toujours des constructions qui se poursuivent. Des plaintes ont alors été déposées auprès du procureur de la République.
 
Un autre service administratif entre en jeu dans ce contentieux de l'urbanisme, il s’agit de la DEAL, service d'état placé sous l’autorité de la préfecture. Bellevue s’inscrit en effet dans une zone naturelle, ce qui fait basculer l’intérêt de sa préservation sous le contrôle de la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement.

L’évocation de Bellevue, qui porte bien son nom pour les nouveaux habitants qui bénéficient d'un superbe panorama sur la côte, fait en tout cas repenser au projet d’extraction de roches sur ce secteur. Un projet qui en était à un stade avancé il y a trois ans. 
 
La Région et la mairie portent plainte

Le 17 janvier 2018, la commission d’enquête publique portant sur la demande d’autorisation d’exploitation d'une carrière de roches massives par la société GTOI rendait son rapport et concluait à un blocage majeur. 
 
L'exploitation du secteur de Bellevue ne pouvait être autorisée qu’après modification du PLU de Saint-Paul qui, conformément à la cartographie du Schéma d’Aménagement Régional, classait les parcelles concernées en zone Nau. Autrement dit, elles ne permettaient pas l’ouverture d’une carrière selon le règlement d’urbanisme.

Le projet était en tout cas présenté comme un site d’extraction de matériaux dans une zone naturelle, considérée comme "coupure d’urbanisation" par le SAR et "incluse dans une longue bande de savane à mi-pente en contre-bas de la route des Tamarins et de l’aire de repos de la ravine du Tabac".
 
De source officielle, on nous confirme qu’une enquête est en cours. La DEAL instruit le dossier à la suite du constat dressé sur site par des agents assermentés de la mairie, déjà en 2019 mais sans aucun effet, puis une seconde fois en août 2020, toujours sans effet notable sur le rythme des constructions. Le service d'Etat demeure tout aussi discret sur le contenu des procès-verbaux.

Hormis les plaintes formulées depuis plusieurs mois par des citoyens mais sans aucune réaction des collectivités à l'époque, nous venons d'apprendre que la Région et la mairie de Saint-Paul ont elles aussi déposé plainte à l'encontre des "nouveaux" propriétaires.

Rappelons qu’en zone urbaine, s’il revient aux maires d’appliquer la police de l'urbanisme à travers un contrôle des constructions illégales et de dresser des procès-verbaux si tel était le cas, dans la réalité les communes n’ont que faire de ce sujet peu valorisant électoralement. A l'inverse, si les constructions sauvages se font dans un milieu protégé comme c'est le cas à Bellevue, elles tombent sous le contrôle des services de la DEAL, ex-DDE.

Les nouvelles constructions poussent dans la savane depuis plus de deux ans. La DEAL enquête (photo d'illustration)
Les nouvelles constructions poussent dans la savane depuis plus de deux ans. La DEAL enquête (photo d'illustration)




1.Posté par will le 20/05/2021 06:27

encore des gros friqués que ce croient au dessus des lois et qui viennent dans l'île pour se remplir les poches comment on.nappel sa deja des expatriés .il etait tant quon n'ouvre les yeux sur eux . affaire a suivre et j'espère que cest que le debut il y en a pleins dans ce cas bientôt saline les bains demandera leur commune a eux je dis sa je dis rien a bon entendeur

2.Posté par ridou le 20/05/2021 06:41

Et que sait on de ces familles qui vivent la ? Pourquoi en faire grande publicité quand l état n a jamais assumé son rôle de droit opposable à un logement décent? Pourquoi ne pas enquêter chaque semaine et à rythme soutenu sur les magouilles des bailleurs sociaux pourquoi ne pas soutenir Erik fontaine dans son combat contre le mal logement réunionnais en lui donnant chaque semaine la possibilité d évoquer les dossiers sur lesquels ils travaillent

3.Posté par Le Jacobin le 20/05/2021 08:45

INCROYABLE ?????

Ils dirons qu'ils ne savaient pas comme le Président de Région en chair, puisque la Justice ne condamne pas l'ignorence.

4.Posté par lila le 20/05/2021 08:59

Tout ça va être régularisé comme d hab. Et comme d hab ces usurpateurs ne débourseront pas1 sou. ce sont ceux qui suivent la loi qui paieront les taxes telle que la taxe d aménagement par exemple qui coûte bonbon.
Ecoeurée....

5.Posté par Systeme pourri... le 20/05/2021 09:56

Ceux qui ont été persécutés par le système pourri.! Doivent être vigilants il se passe beaucoup de choses par très clair dans ce pays toujours en colonie.. !

6.Posté par LAMPION le 20/05/2021 09:59

Là aster mi kompren mieux pokoué la karièr zot y veut. pas . Tent ke le pouvoir désisionèr va nir de l'extèrieur nou sar bésè.
Po etre onet combien de sans permi à la run.

7.Posté par ah,ahah, le 20/05/2021 10:14

post 1 : regarde la photos et les masures minables et tu verras que ces squatters ne sont pas ces "gros friqués" que tu envies ( sauf que tu ne fous rien sans doute) pose toi les questions suivantes:
A qui appartiennent les terrains , qui habite là, pourquoi la mairie et son service d'urbanisme ferment les yeux et tu verras très vite qu'il s'agit souvent de copains de copains , voire de pseudo militants qui savent qu'en période électorale , la mairie régularise très souvent et discrètement ces trucs informes!
Et va bosser!

8.Posté par ah,ahah, le 20/05/2021 10:14

post 1 : regarde la photos et les masures minables et tu verras que ces squatters ne sont pas ces "gros friqués" que tu envies ( sauf que tu ne fous rien sans doute) pose toi les questions suivantes:
A qui appartiennent les terrains , qui habite là, pourquoi la mairie et son service d'urbanisme ferment les yeux et tu verras très vite qu'il s'agit souvent de copains de copains , voire de pseudo militants qui savent qu'en période électorale , la mairie régularise très souvent et discrètement ces trucs informes!
Et va bosser!

9.Posté par Vaccin Astrazérika le 20/05/2021 10:23

Mais où est donc passé notre bâtisseur de villas illégales reconnues sur terres agricoles Gérald MAILLOT. Va t’on encore assister à un naufrage de sa copine Ericka sur cette question? Deux poids deux mesures? C’est le sinistre de l’Egalité réelle à SinDni 😱

10.Posté par Lansyin le 20/05/2021 11:03

N'a toujours eu de moune qui construit sans permis... Tout le monde en a dans sa famille ici...
Kréol arrête détruit ton paradis...
un peu i appelle sa "mode de vie traditionnel créole" moin mi di assez ek sa...

11.Posté par Inconito le 20/05/2021 11:28

Si le terrain est classé zone naturelle pourquoi 4 hitels ont etais validé par tous les organismes(3) sités dans votre résumés????

12.Posté par polo974 le 20/05/2021 11:35

et pour l'eau et l'électricité ? ? ?

sans parler de l'assainissement et le ramassage des ordures...

13.Posté par Hegel le 20/05/2021 11:39

@post1: c'est tout sauf des gros zozos! des squatteurs qui savent parfaitement ce qu'ils font. Car les expulser signifiera leur trouver un logement qu'ils refuseront, feront traîner les procédures, en arguant la zistiss kolonial, zistiss makro! ça ressemble étrangement aux zazalées version saintpauloise. Et plus ils sont nombreux plus ça sera compliqué. Et chaque jour une nouvelle "maison" pousse... en pleine zone naturelle... Vive la France et ses aides mais pas ses lois...

14.Posté par TICOQ le 20/05/2021 12:19

Le propriétaire d'une villa cossue construite illégalement aura une amende et un coup de règle sur les doigts. Surtout, ne recommencez plus.

15.Posté par martin carol le 20/05/2021 12:23

1.Posté par will le 20/05/2021 06:27******pas besoin d etre friqué pour etre dans l illegalité sur l ile , je pense que si un inventaire etait fait il y aurait certainement plus de personnes hors cette categorie qui seraient , décomptées, jusqu a ce jour combien ont construit illegalement ailleurs que ds cet endroit ! reflechis avant de dire n importe quoi ?

16.Posté par vince le 20/05/2021 12:39

a post 9
depuis quand bareig lé responsable de st paul
bana i paye aou pour fait baching koué???

17.Posté par Créole la Réunion le 20/05/2021 13:41

Post 1 et 6
Crachez votre racisme ça soulage !!!
D’habitude des gens malades comme vous vont chez un psy mais vous, apparemment comme vous êtes submergé de coullonisse vous choisissez zinfos 974 .
Viens faire un p’tit tour ou va voir qui ou va trouver !!
Mais au lieu de rester que sur zinfos savez-vous que vous pouvez intenter des actions en justice. Ne soyez pas de simples spectateurs, de raconteurs de l’a dit l’a fait . Montrez-vous dignes sinon ferme la gueule .

18.Posté par ESTROPE le 20/05/2021 13:41

Bonjour, je suis enfant de Saint-LEU .je suis en retraite ,je vive avec cela ,cadeau mariage de ma grand-mère chemin du Buisson terrain ESTROPE disparu acte trentenaire la commune savais que cela nous appartenais donne l'ordre de construire avec sous table sans nous contacter à île de la Réunion on est sous le jougle des Francs Maçon avant été Ford Maçon quand il avais un décéder c'est la secte , un par un y caresseraient la tête du mort

19.Posté par Damnatio memoriae le 20/05/2021 13:46

A 1.Posté par will le 20/05/2021 06:27
Il s'agit de locaux pas de personnes qui viennent d'ailleurs, encore moins des expatriés (si tu sais ce que c'est : des personnes qui ont fait des études si tu sais ce que c'est là aussi, vu ton orthographe), à moins que tu ne te croies dans un pays où il y a des expatriés, ici c'est la France petit, donc pas d'expat'.

20.Posté par Bleu outre mer le 20/05/2021 14:41

"Une première construction a commencé à être bâtie en 2018." Qui était maire Sinimalé, soutenu par Didier Robert.....

21.Posté par Ouais le 20/05/2021 12:41

faut-il comprendre que des nouveaux débats vont s'ouvrir aux prochaines élections? parce que si c'est cas, il n'y a pas que les constructions illégales, qu'il il faut vraiment mettre sur la table. les vendus, les achetés, on en fait quoi? vous tous pensez à la Réunion? l'argent, rien que l'argent. politiciens, journalistes, et ceux qui pensent qu'il sont des bons penseurs pour le cailloux, quenini!!! MENTEURS, VOLEURS. VOUS AVEZ FAIT DE LA REUNION DES "espères cuit" 2022 c'est demain, j'ai fait mon choix depuis longtemps parce que vous journalistes et politiciens avaient suffisamment profitez. et je te donne 200, euh toi que 100, ah par contre toi on peut aller jusqu'à 300. si t'es sympa bien sur. et aujourd'hui on vient me dire que des constructions illégales posent problèmes. c'est vraiment de la foutaise franchement. et faut rien voir, faut rien entendre, et surtout ne rien dire.? Un très grand à dit un jour " Salut la Réunion, Enfoirés." une petite pensée peut peser plus lourd, qu'un parti pris. 2022. A bon entendeur.

22.Posté par dave974 le 20/05/2021 13:50

comment ça ?
des gens construisent illégalement à la réunion ?
je n'ose y croire............

23.Posté par Vaccin Astrazérika le 20/05/2021 15:59

@post 19: Bareigts lé responsable son camarade Gerald Maillot que la construit illégalement sur terrain agricole et elle i cachette à lu ou quoi? Lé pas St/Paul mais SaintDenis en tant que maire fifille zilbert Annette. Mais en tant que ministre elle a rien fait pour fait démontrer: comment ou rale ça ou??

24.Posté par cafbleu le 20/05/2021 16:03

amwin ca,
envoye l'armée ou bien tractopelle pou deboucher band la taille cosson

25.Posté par Zoé le 20/05/2021 16:10

Du laisser faire électoraliste !
Achat de voix ! Magouille et compagnie
Ça rappelle bien un partis politique sur la commune !

26.Posté par GG le 20/05/2021 16:59

Il me semble qu'il y a des services de l'état compétents pour ce genre d'infraction à la construction illégale , il y des tractopelles pour faire mais il y a aussi des tractopelle pour défaire...

27.Posté par Mi di ou di ou le 20/05/2021 17:00

Post 20 c'est faut .j'habite dans le secteur, et je peut vous confirmer que la première construction était sous l'heure bello. D'ailleurs certaines personnes on l'eau et le courant illégalement par des voisins à côté. Sans aucune sécurité. Chose illégale.

28.Posté par Julie le 20/05/2021 17:01

Posté par Estrope.

La faute à qui ??? Aux notaires !!
Dans une ville de l’Est, il suffisait et il suffit encore que certains aillent voir un notaire et lui dire d’ajouter une parcelle supposée sans héritiers à la leur pour que le notaire le fasse par complaisance.
Et les ventes supposées par licitation avec des personnes disparues ou avariées par le poids de l'âge et dont le supposé paiement se fait hors étude notariale et au cimetière certainement pour les vendeurs décédés
Dénonçons tout cela !! Trop de magouilles !

29.Posté par Zorro le 20/05/2021 17:03

Post 1 Will. Espérons au moins que l'expression ouverte de votre xénophobie vous aura soulagé(e).
Quand à estimer comme certains que vous auriez bénéfice à aller voir un psy, pas d'illusions, la haine n'est pas une maladie. Elle ne se soigne pas.

30.Posté par rogre le 20/05/2021 15:05

Bin oui c'est un ti créole i aranze un caze si so propre térrain Agricole pou mette son ti famille à labrit, zote té I woi komment lo band service l'état té intervient rapide man, et plus un restreint par jours au mwin 300 euros pou mette la pression si Li, et un band gros zozo exploiter comme d'habitude en band organizé I vient comme crapatte, si tété lochien.
L'esclavage moderne :
Partout zo ilé, té créole commence tir mololle dans zote zié comme dit Daniel waro, lèr la fini arrivé à non mette lamai en sessemb, ma nana des preuves en mains, mwin tout sel mi gagne pas. Sa lé comme sauvé si nous tête 1 brin brini peu raché mé un ponielle lé dir pou raché Cosa zot I attend. Mi reste à zote attention mi jorze un %. Si zote lé d'accord jus un ti( OK). Et nou commence aranze un affaire. Allez mi attend.

31.Posté par Bleu outre mer le 20/05/2021 18:11

27.Posté par Mi di ou di ou le 20/05/2021 17:00
C'est possible l'article dit 2018, qui était maire? Donc si la date est fausse corriger l'article......

32.Posté par Ooh le 21/05/2021 05:28

Où est passé notre constructeur illégale dans les hauts de la Bretagne
Maillot gerald
La tête y voit pu la honte y coque a li
Un grand homme aussi médiatisé
La enterre à li comme tangue
La honte maillot

33.Posté par Friskin le 21/05/2021 09:33

A propos de la savane de la Saline les bains au dessus du chemin des Benitiers vers la ravine il y a des constructions illégales de maisons. C’est inadmissible car il y en a même dans la ravine ! Les arbres sont coupés même les pieds de tamarins sont enlevés, que faites-vous au niveau écologique la mairie de Saint-Paul ?
Venez constater vous même c’est urgent

34.Posté par Bertel de Vacoa le 21/05/2021 10:00

Les premiers à devoir s'inquiéter de cet état de fait cautionné par les politiques... sont les propriétaires qui habitent en dessous... jusqu'au niveau de la mer !!!

Je ne leur souhaite pas, à ces propriétaires et autres résidents, d'avoir à affronter un cyclone Hyacinthe qui a été un cyclone d'eau - ceux qui habitent en bas devraient s'en souvenir - ou un Firinga qui était un cyclone de vent ou un autre de classe 4 ou 5 qui cumulerait les deux extrêmes !

L'homme se croit tout permis au nom de l'argent ! Aplanir des terrains sur ce genre de pente... c'est casser l'hydrologie naturelle de cet espace !
L'hydrologie de surface étudie le ruissellement, les phénomènes d'érosion, les écoulements des cours d'eau et les inondations. ... (c)

35.Posté par Bleu outre mer le 21/05/2021 13:22

33.Posté par Friskin le 21/05/2021 09:33

Concernant les constructions illégales c'est monnaie courante soit sur un chemin, hop un mur la raison une construction, la légalité aucune. Idem pour des petites allée, comme à St Pierre vous suivez l'allée et hop pareil.et vous vous trouvez à contourner en prenant une autre route. Que font nos Maires, le mieux c'est de leur demandé; l'environnement rien à foutre, la complaisance.
Celui d'étang salé pareil, affaires de magouilles de terrain, le souci c'est qu'il se chope du sursis. Que les électeurs trouvent cela normal.
Après vu que c'est des soutiens à Robert, silence radio......

36.Posté par Caméléon le 22/05/2021 07:39

Caméléon

La faute se sont les électeurs, ont confies n'importe qui le patron de la mairie, aujourd'hui un maçon demain un cuisinier tous cela pour vous dire il avait quoi comme diplôme monsieur SINIMALE , ah!! pardon, excusé moi...

37.Posté par MICHOU le 22/05/2021 09:38

A mon avis, il ne s'agit certainement pas de mal logés mais de personnes qui savent exactement ce qu'elles font , comme les terrasses qui squattent les plages, les privatisations sauvages des places, rues, plages

38.Posté par MICHOU le 22/05/2021 09:53

Sur notre île qui est pourtant si petite, on n'est pas en capacité aujourd'hui d'arrêter la délinquance, en col blanc ou de rue, d'assurer la sécurité des citoyens et du patrimoine, de combattre la corruption, d'offrir un véritable service de soins d'urgence, quand on nous oriente vers le 15 celui ci nous demande, même en cas d'infection grave ou d'un début d'infarctus de vous diriger vers des amis ou de la famille ou n'importe qui pour vous emmener chez un médecin de garde, idem pour sos médecins qui ne se déplace plus. A quoi servent ils?
Les seuls qui rassurent la population sont les pompiers.

39.Posté par Anonyme le 22/05/2021 11:38

Si la région te'y vende ça à un promoteur po fait un hôtel 4etoiles zot dirait rien et comme c'est des tit créole que y vive ds la misère zot nana toujours un n'affair po dit.

40.Posté par MICHOU le 23/05/2021 12:33

A 39 y dépan où a koz a titil sa ki voulé acheté grand anse la pa gagné

41.Posté par didier le 25/05/2021 07:36

Zoreil land ??

42.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 25/05/2021 22:33

*IL N'Y A PAS DE CONSTRUCTIONS ILLÉGALES

*À LA RÉUNION...

*IL N'Y A PAS DE CONSTRUCTIONS ILLÉGALES

*À LA RÉUNION...

*IL N'Y A PAS de CONSTRUCTIONS ILLÉGALES

*À LA RÉUNION...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes