Société

Enquête publique sur l’utilisation d’explosifs à la carrière Dioré

Mardi 22 Mai 2018 - 14:21

Enquête publique sur l’utilisation d’explosifs à la carrière Dioré
Le public est invité à donner son avis à compter de ce mardi 22 mai sur l’utilisation d’explosifs dans le périmètre de la carrière de Dioré à Saint-André.

La demande d’utilisation d’explosifs a été déposée par la société Guintoli le 21 septembre 2017. Une demande en vue d’exploiter un stockage de boosters et de détonateurs. 

L’avis d’enquête publique est consultable en mairies de Saint-André et de Bras-Panon pour une durée de 4 semaines. L’enquête s’achèvera le 20 juin. 

En plus de la consultation ouverte au public, et qui intéressera forcément les riverains de cette carrière, les conseillers municipaux des deux villes concernées sont également invités, par la préfecture, à procéder à un vote pour avis. 

À l’issue de cette consultation, un arrêté d’enregistrement assorti de prescriptions générales, éventuellement complétées par des prescriptions particulières ou un refus d’enregistrement sera publié après avis du Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST). Suivra en toute fin un arrêté préfectoral qui fera autorité.
LG
Lu 1354 fois



1.Posté par GIRONDIN le 22/05/2018 15:27

Chiffres clés
La demande d’autorisation porte sur une production moyenne de 1 000 000 tonnes par an et maximale de 1 200 000 tonnes
par an de matériaux valorisables (hors stériles). Elle concerne une superficie de 20,2 ha dont 15,4 ha sont consacrés à
l’exploitation de la carrière. Au total, 3 900 000 m3
de matériaux seront excavés, en considérant les volumes de terres de
découverte et les stériles, estimés à environ 1 400 000 m3
de limons et 700 000 m3
de brèches. Ces terres de découverte et
stériles seront stockés sur site le temps de l’exploitation et serviront pour la remise en état (coordonnée à l’exploitation).
La demande d’autorisation porte sur une durée de 6 ans (5 ans d’exploitation + 1 an pour finaliser la remise en état).
Extraction
Le fond de fouille de l’exploitation s’établira dans les brèches , à la base de la coulée basaltique exploitable, et suivra une pente
continue d’Ouest en Est allant de 155 m NGR en limite Ouest à 150 m NGR en limite Est de l’exploitation. L’épaisseur maximale
d’exploitation est de 45 m répartie comme suit :
 15 à 20 m de limons (et 0 à 10 m dans la partie la plus basse du site à l’Est) ;
 15 à 25 de basaltes ;
 0 à 5 m de brèches.
Procédure d’extraction :
 Découverte : décapage du sol à la pelle mécanique (stockage sélectif en andains végétalisés de 2 m) enlèvement des limons
sur une hauteur maximale de 20 m à l’aide d’une pelle (ou d’une chargeuse) jusqu’à la mise à nu du basalte. Ces matériaux
seront stockés en attente d’être utilisés pour la remise en état ;
 Extraction des matériaux basaltiques : extraction sur 15 à 25 m de hauteur avec la réalisation des tirs de mines en 2 fronts
d’une hauteur de 10 à 15 m chacun. Les explosifs seront fabriqués sur place dans une Unité Mobile de Fabrication des
Explosifs (UMFE). Après les tirs de mines et avant toute autre opération, le front sera sécurité pour permettre l’accès aux
engins de récupération de matériaux ;
 Récupération des gros enrochements : les gros blocs de basalte seront triés au front par une pelle mécanique, et chargés en
l’état dans des camions pour être évacués directement vers le chantier de la Nouvelle Route du Littoral ;
 Traitement des autres matériaux : les autres matériaux seront repris à la pelle et transportés par tombereaux vers l’installation de traitement des matériaux mobile pour obtenir différentes fractions nécessaires aux autres besoins du même chantier NRL.

2.Posté par polo974 le 22/05/2018 18:06

quelqu'un peut donner les coordonnées gps pour qu'on situe ça sur une carte...


3.Posté par GIRONDIN le 22/05/2018 18:46

polo974
Salut

À voir si c'est toujours d'actualités :

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://www.reunion.gouv.fr/IMG/pdf/Resume_non_technique.pdf&ved=2ahUKEwiYq5-ImpnbAhWDaRQKHcnQAZEQFjAHegQIAxAB&usg=AOvVaw2SoCRBgE2CF9OYKiPm68cn

4.Posté par GIRONDIN le 22/05/2018 21:57

Nouvel essai
https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://www.reunion.gouv.fr/IMG/pdf/Resume_non_technique.pdf&ved=2ahUKEwiYq5-ImpnbAhWDaRQKHcnQAZEQFjAHegQIAxAB&usg=AOvVaw2SoCRBgE2CF9OYKiPm68cn

Si le site veut bien !

5.Posté par Hummm le 23/05/2018 09:07

Les habitants de Saint Leu se sont révolyés, ceux de Dioré seront ils des moutons de Vira???

6.Posté par Non Dioré n est à la botte de personne. le 23/05/2018 12:09

Non Dioré n est à la botte de personne.

Blocage du chemin Diore, au niveau du tournant Vidot, ce jeudi 24 mai à partir de 5h30.

Beaucoup de mécontentements mais aussi un peu d’idiotie.

il faut de tout pour faire un monde.

7.Posté par Assez le 23/05/2018 21:58 (depuis mobile)

Pas de carriere ni a diore ni ailleurs
Solution tout viaduc il est encore largement temps pas besoin de roches

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter