Océan Indien

Enorme surprise à Maurice : Ramgoolam et Bérenger battus, Jugnauth grand vainqueur

Jeudi 11 Décembre 2014 - 15:03

Maurice est en train de vivre une journée historique. Les Mauriciens étaient appelés hier aux urnes pour élire leurs députés dans le cadre d'élections législatives anticipées. Le dépouillement a lieu depuis ce matin et les premiers résultats sont sans appel. Selon les résultats publiés par notre confrère L'Express de l'île Maurice, l'alliance Lepep recueille déjà 47 députés élus, sur un total de 60, tandis que l'alliance Parti travailliste / MMM n'en obtiendrait que 13...

Deux principaux blocs s'affrontaient lors de ce scrutin qui réunit 908.190 électeurs mauriciens et 28.785 électeurs de l'île Rodrigues. Le Premier ministre Navin Ramgoolam du Parti travailliste avait dissous le Parlement, avant de faire alliance avec son adversaire de toujours, son principal opposant, le Mouvement Militant Mauricien dirigé par Paul Bérenger. En face, l'Alliance Lepep opposait une coalition menée par l'ancien Premier ministre et Président de la République, Sir Anerood Jugnauth.

Le Parti Travailliste a axé sa campagne sur un rééquilibrage des pouvoirs entre le Président et le Premier Ministre afin de favoriser la démocratie. Pour cela, il aurait été nécessaire, une fois l'élection terminée, d'amender la Constitution grâce à un vote par au moins 75% des suffrages au sein du nouveau Parlement. Au vu des premiers résultats, on voit qu'il s'agit d'un véritable échec pour Navin Ramgoolam et Paul Bérenger.

Une des raisons avancées pour expliquer cette déroute est que les Mauriciens n'auraient pas apprécié de voir ces deux personnalités, que tout opposait, s'allier dans le seul but de se partager le pouvoir : la présidence de la République à Navin Ramgoolam et celui de Premier ministre à Paul Bérenger.

Le parti travailliste avait annoncé 15 mesures phares dans son programme dont la construction de 3000 logements sociaux et un combat accéléré contre la corruption.

Face à cela, l’Alliance Lepep, avec 12 mesures, proposait notamment la revalorisation de la pension de vieillesse, l’achat de voitures hors taxes à 100% pour les chauffeurs de taxi et un salaire minimum.

L’Alliance Lepep promettait la création de 4.000 emplois par an, tandis que la coalition du Parti Travailliste assurait de pouvoir créer 75.000 emplois sur 5 ans.
Pierrot Dupuy
Lu 5685 fois



1.Posté par noe le 11/12/2014 15:52

C'est super !
je pourrai passer mes vacances à Maurice sans problème !
Vive la démocratie et le bla bla bla !

2.Posté par vital le 11/12/2014 16:22

à Maurice Les électeurs ont prouvé le sens de leur responsabilité en infligeant une sévère défaite aux deux personnes qui ne sont unies que pour la sauvegarde de leurs intérêts personnels ;.A la Réunion la girouette du conseil général continue de manger à tous les râteliers et à se maintenir au pouvoir grâce à la naïveté et l'immaturité politique des électeurs .
vital

3.Posté par zazoune le 11/12/2014 16:59

Sa c bon ça. A Mauricien tu me surprendras toujours. Chauffé Ravan.

4.Posté par A mon avis le 11/12/2014 17:23

"Le parti travailliste avait annoncé ... un combat accéléré contre la corruption."

Belle hypocrisie, alors que ce parti au pouvoir avec Navin Ramgoolam est maître en matière de corruption, ce qui, depuis longtemps, est dénoncé par les médias de "l'île sœur" !
Navin Ramgoolam projetait de modifier la constitution afin de s'attribuer les pleins pouvoirs (encore plus que ceux dont il jouissait jusqu'à maintenant !)
Le peuple mauricien n'est pas dupe ! Les Mauriciens ont voté en masse en citoyens responsables !

5.Posté par KLD le 11/12/2014 19:41

Oui, chauffé ravan !!!!

6.Posté par EXCLAVE le 11/12/2014 21:51

SÉGGÁE MAMAM SÉGGÄE PAPA ,
LA MIKIK DÉ ZIL SA , SIGNÉ

ZINFOS974ZISTOIRÉUNIONFRANÇEINTER

7.Posté par Pierrot2 le 11/12/2014 22:25

Enfin les mauriciens ont viré ce malpropre de Navin qui se prenait pour le Don Juan.
Au moins là bas ils n'ont pas peur de montrer leurs couleurs politiques par peur de représailles car eux ils n'attendent pas un contrat aidé de la part du maire étant donné ils ont le système D alors que nous ici si on voudrai se demmerder l'état nous imposerai des déclarations ou autre taxes quitte à nous encourager à toucher le R S A et ce qui coûterait très cher aux contribuables français.

Eux au moins ils savent comment virer les politicos par la voie légale bien sur.
Prenons de la graine avec eux et soyons moins orgueilleux

8.Posté par WTF le 12/12/2014 11:18

Bien dit post 2...belle leçon de démocratie de la part du peuple mauricien vis à vis de tous ces mangeurs de bile !

9.Posté par Titang 974 le 12/12/2014 12:03

et moi qui croyait que les mauriciens étaient plus kouyon que nous!

10.Posté par A mon avis le 12/12/2014 12:27

@ post 7 : participation des Mauriciens aux élections : près de 75%.

Mais quand vous dites : " ils [les Mauriciens] n'ont pas peur de montrer leurs couleurs politiques par peur de représailles car eux ils n'attendent pas un contrat aidé de la part du maire étant donné ils ont le système D"
vous méconnaissez tout le système de corruption et le système policier qui règnent à Maurice, ainsi que la faculté des hommes politiques à changer de parti selon les circonstances !

11.Posté par kersauson de (P.) le 12/12/2014 13:45

viré Mam ( ramgoolam)
gryé Mam
gryé son bonfeme ( berenger)

ici a moriss et rodrigues c etait la lisse ek c tsunami

maintenant ramgulam va devoir repondre de l affer des roches noires !

en fait
leur but ou plutot leur reve
"FAIRE DE MORISS ENE MODEL DS LE MONDE" PTDR
d'autant qu aucun pays au MONDE DEMOKRATIE ou DIKTATURE ne fonctionne avec 2 CHEFS ! meme au vatican né na qu ene Pape au power !
ils allaient faire ene monstre-dragon a 2 tetes se mordant la queue
et de pere en fils ...........

chacun 75% des pouvoirs (150 !!?), et ca va se marcher dessus bien sur !!
avec une image deplorable de nout pei ds le monde , de Paris a Coree du Nord

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter