MENU ZINFOS
Faits-divers

Enlèvement et viol d'une petite fille : le suspect arrive au tribunal


Jeudi 18 mars, une petite fille de 5 ans était enlevée devant son domicile à Bras Panon. Disparue pendant deux heures, la fillette était retrouvée à proximité d'un champ de cannes. Un homme d'une quarantaine d'années défavorablement connu de la justice a été interpellé ce samedi par les gendarmes. Il arrive au tribunal pour être déféré devant le procureur de la République.

Par Régis Labrousse - Publié le Lundi 22 Mars 2021 à 10:07

L'homme soupçonné d'avoir enlevé, séquestré et violé une fillette âgée de 5 ans jeudi 18 mars a été interpellé par les gendarmes samedi 20 mars dans l'après-midi. Il arrive au tribunal escorté par les militaires et est déféré devant le procureur de la République de Saint-Denis qui, selon toute vraisemblance, devrait ouvrir une information judiciaire et saisir un juge d'instruction. Ce dernier devrait procéder dans la foulée à la mise en examen du suspect pour enlèvement, séquestration et viol.

Le jour des faits, la fillette jouait dans la cour de son immeuble avec des camarades dans le quartier de Bras Fusil. L'homme qui roulait dans un véhicule sombre aurait approché les bambins et leur aurait proposé des bonbons.

C'est ainsi qu'il aurait réussi à attirer la fillette dans son véhicule et à l'emmener. Seul avec elle pendant deux heures, l'homme défavorablement connu de la justice aurait sexuellement abusé de l'enfant avant de l'abandonner à proximité d'un champ de cannes. Retrouvée par un passant, elle avait été conduite au commissariat de Saint-André.

Confiée aux gendarmes de la compagnie de Saint-Benoit et à la section de recherches, l'enquête a rapidement permis de dresser un portrait-robot diffusé à toutes les forces de l'ordre de l'île.

Entre temps, la petite victime était entendue par une enquêtrice spécialisée dans l'audition des jeunes enfants. Elle aurait confié avoir subi des actes à caractère sexuel et décrit son agresseur et notamment le tatouage qu'il porte dans le cou. 
En fin d'après-midi, un débat concernant le placement en détention provisoire de l'auteur présumé devrait avoir lieu dans le cabinet du juge des libertés et de la détention.

Le mis en cause aurait avoué les faits pendant sa garde à vue et n'aurait pas souhaité être assisté d'un avocat. Son placement en détention provisoire semble inévitable.

 


A 16H, le ravisseur est présenté à un juge d’instruction. Une information judiciaire est ouverte :

16H10 : Le suspect sort du bureau du juge d’instruction, direction la geôle du tribunal en attendant le débat devant le juge des libertés. Le suspect est mis en examen pour enlèvement, séquestration et viol sur mineure de moins de quinze ans :






1.Posté par Briandoht le 22/03/2021 14:56

A tout casser il aura 15 ans dont 10 incompressibles avec obligation de soin si nécessaire . Le droit penal français n apporte pas de réponses judiciaires à la hauteur de l'agression de cette nature.
Contrairement à d autres pays, les auteurs de ce genre d agression  sont condamnés à des peines de prison plus lourdes avec castration irréversible ou pas selon la dangerosité de l individu.

2.Posté par Andréa PIZZI le 22/03/2021 15:14

Bonjour,si il s'avère que le suspect est bien le coupable,sentence doit-ệtre prononcé dans les plus brefs délais accompagnée d'une peine d'au minimum de 50 années de mitard incomprésibles,sauf que en France cela n'existe pas,au pire le condamné va purger 15 ans sur le papier,si bonne conduite, remise de peines etc....dans une dizaine d'années sera libéré.A contrario la fillette ne se libérera jamais psychologiquement de ce traumatisme.contre la peine capitale je le suis, mais pour des crimes de ce genre il devrait y avoir une peine plancher de 50 années incomprêssibles,mais pas de prison rocknroll genre cellule avec tv canal+ pouvoir cantiné etc....mais bel et bien de mitard.Je peux vous garantir que connaissant ces lourdes peines, les candidats à ce genre de crimes odieux seraient divisés par 10,et iraient d'eux mêmes se faire prescrire du bromure pour anéantir leurs pulsions criminelles.Ceci dit se n'est qu'un suspect qui aurait avoué,ça arrive que des suspects avouent sous la pression d'un interrogatoire musclé alors que ce ne sont les coupables,mais si l'enquête scientifique (ADN etc....),démontre que ce sujet est bien le coupable,qu'il paye le prix fort.

3.Posté par Orage le 22/03/2021 15:15

Que justice soit faite c'est grave et horrible Un pédophile et fou en liberté c'est inadmissible il faut bien l'envoyer en prison et à l'hôpital psychiatrique ce malade mental enfin sa fait peur nos enfants sont en dangers et bon rétablissement et courage à toi petite fille innocente tu es forte et courageuse

4.Posté par Touc le 22/03/2021 15:28

Bon séjour à Domenjod il a peut-être l'habitude mais pour un viol sur enfant ?Dire qu'il faut des impôts pour nourrir un monstre pareil

5.Posté par Fidolschulz Castrauss le 22/03/2021 16:32


6.Posté par Pascal le 22/03/2021 18:05

Il reste la mort à ce genre d’individu. À quel moment la justice arrêtera de laisser courir ces violeurs de nos enfants??? La justice les met en taule quelques temps en sachant et cautionnant le viol par la remise en liberté!!!!! Assez!!!

7.Posté par Abracadabra le 22/03/2021 21:30

L'avocat voilà bien un métier de demon, qui peu défendre ce monstre je sui prêt a payer pour qui reste en prison toute sa vie.. 😭

8.Posté par Tikaf le 22/03/2021 21:59

Putin et dire que na requin autour la Réunion. 🤔🤔🤨 ça ferait un jolie spectacle ça ?!

9.Posté par yab le 22/03/2021 22:54

Post 8, Je suis d'accord pour être spectateur et si nécessaire, donner un coup de main pour l'accompagner jusqu'aux requins.

10.Posté par fgant le 23/03/2021 07:06

Bizzard personne n'a parlé de ses origines es que vous auriez perdu la main ou bien vous connaissez déjà la réponse?n'oublions pas les habitudes tout de même...surtout sue c'est toujours les mêmes a vous entendre....

11.Posté par SOMANKE le 23/03/2021 08:08

Les réactions à cette « atrocité », sont violentes parce qu’instinctives. Vengeance, châtiment extrême, mais après.... Il est prouvé que l'exemplarité de la peine n’est qu’un vœu pieux. Ne nous faisons pas d’illusion, un tel « crime » ne peut être réparé. Au moins pourrait on faire quelque chose pour que d’autres crimes du même type ne se reproduisent pas. Avant tout posons nous la question: pourquoi?, comment prévenir de tels faits? Vaste débat et la justice doit y participer. Rendre justice, c’est « ajuster » le justiciable à un ordre social bon juste et beau.
Pour rassurer et calmer ceux qui veulent répondre à une pulsion malsaine par une violence qui soulage, je leur dirai que ce criminel ne va pas passer des jours heureux à Domenjod. Pour les « pointeurs », la prison c’est l’enfer, au nom de « l’honneur des bandits ». Vous pouvez compter sur cet « honneur » là, il est sans calcul sans compromission.

12.Posté par AYMERIC Pierre le 23/03/2021 08:17

Pour une fois la justice a été rapide Bravo ...car parfois ...!!

13.Posté par cahuet le 23/03/2021 09:23

ca i fait rire ou néna impression néna laguerre avec toute Babylone!

14.Posté par Zéclair le 23/03/2021 12:09

Mais que faisait un individu comme ça dehors ??? Un SDF aussi dangereux est à mettre en détention que ce soit en milieu carcéral "normal" ou en hôpital chez les "détenus médico-psycho-légal" sous camisole chimique !!
NON ! On ne décapite plus d'Homme ou de Femmes en France !!!!!!!! - (On les exécute simplement dans la rue, la peine de mort est dans la rue maintenant, faut pas engorger les tribunaux ...)
C'est de la responsabilité de l'Etat que de trouver un endroit où mettre et soigner ces gens là !!
Mais c'est surement pas en les remettant dans la rue au milieu de la population ... !!!!!!!

15.Posté par CANDIDE le 23/03/2021 13:40

En France, les "présumés" délinquants, ou criminels, sont beaucoup plus protégés et défendus que leurs victimes... Cet état de fait est scandaleux : pourquoi n'a t-on pas son nom, son adresse, sa photo ?
Est-il normal qu'il soit défendu, nourri et logé à nos frais ?
Est-ce en traitant de la sorte ce genre de présumés qu'on protège le reste de la population ? C'est le monde à l'envers, l'Etat est supposé défendre le citoyen victime...

16.Posté par rose trifot le 23/03/2021 15:35

La peine de mort NON, mais mettre en place la castration chimique comme en Amerique, et quelques pays Europes, Ca va couper l'envie de certains delinquants sexuels de faire du mal aux autres, surtout aux enfants.

17.Posté par Tireur d'élite le 23/03/2021 18:58

Seul dieu a le droit de vie ou de mort sur les êtres humains. Je suis là juste pour lui donner un coup pouce.
Sniper.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes