Société

Enlèvement d'andains dans la zone balnéaire: "Les habitants et l'environnement en danger"

Lundi 2 Juillet 2018 - 18:11

"Il faut s’attendre à des désastres sur le long terme !" C’est la sonnette d’alarme tirée ce lundi après-midi par Emmanuel Séraphin, conseiller municipal d'opposition à Saint-Paul. Une mise en garde liée à l’ouverture d’une enquête publique - du 23 juillet au 6 août - concernant l’exploitation d’andains sur un secteur de la zone balnéaire.

Le projet, porté par CBO Territoria via la société "Antenne 4 Développement", concerne une zone de plus de 550 hectares entre le lotissement Carrosse et l'Hermitage-les-Bains. "Le nombre d’andains qui seront enlevés s’élève à 350 pour une longueur totale de 53 km" détaille l'élu, inquiet quant aux conséquences d’une telle opération.
 
Risque d'inondation et de dégradation de la qualité de l'eau

"Les risques les plus importants sont ceux liés aux inondations. Ces andains ont une fonction de protection. Si demain il y a une érosion, l'eau va couler vers les habitations, qui sont directement mises en danger", alerte-t-il. "Un mur d'un mètre de haut sur 150 de long va être construit au niveau de Carosse, cela prouve bien que l'impact ne sera pas négligeable contrairement à ce qui est indiqué".

Autre point important décrié, la dégradation de la qualité des eaux superficielles et souterraines. "La question de la subsistance en eau de la commune se pose", affirme l'ancien adjoint d'Huguette Bello. Avec les écoulements d'eau et de boue redoutés, Emmanuel Séraphin s'interroge également : "
Va-t-on avoir un lagon couleur marron après les fortes pluies, comme c’est le cas à Saint-Leu ?". Et en appelle ici à la Réserve marine, afin d’étudier les conséquences de tels écoulements. S'ajoutent à la liste la destruction d’espèces et d’habitats naturels patrimoniaux, la prolifération d’espèces exotiques envahissantes ou encore le bouleversement des équilibres biologiques… 

Enlèvement d'andains dans la zone balnéaire: "Les habitants et l'environnement en danger"
"Une enquête publique en misouk"

Autant de risques dont auront du mal à être bien informés les riverains, déplore encore le conseiller municipal PLR. "L’enquête publique ne se fait même pas sur la zone directement concernée mais en centre-ville. Elle se passe en misouk, en plein milieu des vacances scolaires, avec la présence du commissaire-enquêteur seulement trois demi-journées. Elle est faite pour que personne ne vienne". 

Alors que le projet évoque comme objectifs "d'une part de récupérer les terrains mobilisés par ces andains et d'autre part d'utiliser les matériaux pour la filière du BTP", Emmanuel Séraphin réagit : "Tout le monde sait aujourd'hui où on a besoin de roches... À la rigueur, qu'on puisse prélever les andains et aider les agriculteurs... mais aujourd'hui, ces derniers ne sont même pas au courant de ce qu'il va se passer sur ces fonciers là", assure-t-il.  

Redoutant "un désordre extraordinaire" si ce projet est mené, l'élu en appelle à la mobilisation de la population et des associations. "La commune a une lourde responsabilité", insiste-t-il, soulignant que la majorité "a donné un avis favorable lors de la commission de la semaine dernière". Et de conclure : "On a une petite terre, il faut la préserver".

Marine Abat - marine.abat@zinfos974.com
Lu 4922 fois



1.Posté par Zouave le 02/07/2018 18:38

Ce monsieur, ex-adjoint de madame la députée, qui prétend que nous avons "peu de terre et qu'il faut la préserver", n'a-t-il pas déclassé 105 ha de terres agricoles en faveur d'un gos aménageur foncier de l'île en 2012 lorsque ce même ex-adjoint a conçu ce PLU avec l'aide d'un cabinet métropolitain?
Il a la mémoire courte et sélective: les saint-paulois le lui rappelleront en 2020!

2.Posté par kaskavel le 02/07/2018 18:54

Le risque érosif et de ruissellement est réel , mais il y a mieux ...si on veut ...Les dits andains sont le résultat de gros travaux d'épierrage financés à 90% à grands coups de subventions européennes , il sont effectivement sensés rester là pour retenir la terre , les pierres constituant ces andains vont donc être vendues , 1ere anomalie et cerise sur le gateau utilisées pour un chantier , celui de la NRL , lui même financé , pour partie , par l'Europe , seconde anomalie ...le tout nous fait un plan de financement disons original , du genre supérieur à 100% ..." tonton pourquoi tu tousses ...".

3.Posté par fontaine le 02/07/2018 18:55

zouave : je t'ai reconnu ....

4.Posté par Eric le 02/07/2018 18:57

Il faut surtout pas que Saint-Gilles se retrouve avec le même problème qu'a St Leu. Le lagon de Saint-Leu est devenu un cimetière corallien après le passage de Fakir.

Si c'est le même genre d'étude qui a été réalisée sur la zone de St gilles et sur la zone de St leu, on va avoir le même problème.

5.Posté par catastrophe annoncee le 02/07/2018 20:13

enquete publique pendant les vacances scolaires
réserve marine aux abonnes absents
un classico

6.Posté par DICKTAT le 02/07/2018 20:14

LE EN TRAIN DE DETRUIRE LA REUNION POUR CETTE ROUTE DE MERDE UN TAS BETON DS LA MER.le tram train n'est pas mort didier robert c'est comme ti marmaille quand le maman té i dit recule devant, ben lu va recule devant pour le tramtrain ou ferrovière.

7.Posté par John le 02/07/2018 20:40 (depuis mobile)

Faudrait arrêter de nous bassiner avec ces histoires de cailloux
Alors qu il suffit de finir en tout viaduc dans 18 mois maximum au lieu de 2025 avec les roches
Quand vont ils comprendre?

8.Posté par MERLE BLANC le 02/07/2018 21:04

M. Séraphin est-il capable de rassembler les associations qui sont contre cette carrière déguisée? Je ne le crois pas. Il a les yeux tournés vers 2020 et ça sent la récupération politique. M. Séraphin a un passé peu glorieux sur la protection des terres à St-paul: il a même un gros passif comme le dit "zouave" de post.1!

9.Posté par misouk le 02/07/2018 21:29

Merci Mr Seraphin ! heureusement qu'il y a des personnes comme vous pour suivre ce que fait cette calamiteuse équipe municipale, on ne pourra pas dire : "on ne savait pas "!! espérons une mobilisation citoyenne ....

10.Posté par Curieux! le 02/07/2018 21:38 (depuis mobile)

Je pari que ceux qui brallent contre l''enlèvement d''andains, sont les mêmes que les anti carrières, anti roches malgaches, des anti tout quoi !
Mais je pari aussi que ce sont des pro RDT, tram train, MCUR, médiatèque St Paul, des pro cocos quoi !

11.Posté par onféquoi le 02/07/2018 22:35

Heureusement que Seraphin est pas là pour tirer la sonnette d’alarme. On pille cette commune dans tout les sens du terme et personne ne bouge. Réveillez vous les Saint-Paulois!!!

12.Posté par alcide le 03/07/2018 00:47

Quand les serpents sifflent, les siffleurs serpentent...L'apocalypse, c'est pour demain !

13.Posté par Curieuse à Curieux le 03/07/2018 07:36

Ooooh ! Ou crois encor ke coco c la pire des insulte ? Aller jouer canette don.

14.Posté par ah,ah,ah! le 03/07/2018 08:06

Vivement un bon gros cyclone qui passe vraiment sur nous ,suivi de quelques jours de fortes pluies ....

Nous verrons enfin que les cris d'alarme des uns et des autres n'étaient pas vains quand des dizaines de maisons seront ensevelies sous des tonnes de boues , quand nos routes seront coupées , emportées , quand les roches seront mises à nu et que les terres agricoles n'existeront plus ( à la feinte surprise des agriculteurs qui vendent "leurs " andins - qui, comme le rappelle post 2 , sont là pour retenir les terres.)
Quand nous compterons nos morts écrasés ...
Et soyons sûrs qu'avec ce gouvernement , une enquête aura lieu après les drames , enquête qui conclura que les élus et autres connards , ont, en connaissance de cause, enlevé ce qu'il ne fallait pas toucher et que donc , l'état ne mettra pas la main à la poche car enfin , quand on est con et vérolé ( si, si , la vente et l'utilisation des andains est d'abord une grosse affaire de fric et donc de pots de vin ) et que nous devrons nous démerder tout seuls et on verra le carnage!
Les responsables fuiront ils en métropole où ils ont investi depuis longtemps ou bien chercheront ils à se faire encore plus de pognon en "réparant" leurs dégâts?

15.Posté par almuba le 03/07/2018 08:18

Et voilà l'autre qui ramène sa fraise.
Tous les sujets sont bons pour exister.

16.Posté par VERITE ABSOLUE le 03/07/2018 08:35

Entièrement d'accord avec le poste 10, cet individu hautain et arrogant croît qu'il sera maire de Saint-Paul, c'est pourquoi il affiche son arrogance et son orgueil mal placé, la population saint-pauloise ne le supporte même pas, rêve toujours.

17.Posté par China le 03/07/2018 08:38

Peu importe , moin , mi habite St Louis et nou la vu les inondations , la catastrophe avec Fakir ..
Cachette derrière leurs écrans , certains qui écrivent , devraient avoir honte honte de faire des commérages au lieu de défendre leur île !
En cette circonstance la , Mr Séraphin a raison ! Si vous laissez faire , c’est la mort du lagon! Et le lagon, c’est la nurserie de bébés poissons . Zut y veu mange la boue ?
A propos de produits de la mer .. vous avez vu le prix du kg de légine congelée ? 33€ l’an dernier ? 50 € cette année !

18.Posté par Au post 10 le 03/07/2018 08:52

Vous semblez indiquer que les communistes ont le monopole de l'intelligence, du bon sens et de l'honnêteté. Merci pour eux !!!
A. Gunet

19.Posté par Lév la tét le 03/07/2018 09:20 (depuis mobile)

Continué détrui la reunion va ress rienk la merde apré... aret fe chier demoune ek zot galet si n'a point fe tout viaduc sa rienk pou fe plaisir caroupaye

20.Posté par Romain le 03/07/2018 10:01

Post 10 Curieux ....

C est pathétique d'être autant dans le passé et les vieilles oppositions qui n existent plus que dans votre tête et dans celle de quelques politiques locaux dépassés. "des pro-cocos" ??? Mais de quel siècle est tu ?? Qui est encore coco de nos jours mais surtout qui à part toi prononce encore ce mot ??

Le disque a changé depuis longtemps. Si les gens s opposent à ce projet c est pour pas se baigner dans de la boue le weekend, c est pour pas avoir de nuisances quotidiennes...

Et puis qu est ce tu nous bassines avec ta NRL, elle a pas besoin de ces cailloux pour être finie ta p....n de NRL, elle devrait déjà être finie si tes mafieux de copains de transporteurs faisaient pas tout pour nous pourrir la vie.

21.Posté par Zarin le 03/07/2018 10:20

Sillages sur l'océan Indien, pp. 193-209 Cahiers Nantais, 1999, n° 52
La gestion des zones côtières en milieu tropical insulaire :
l’exemple d’un département d’Outre-Mer français, l’île de la Réunion
Virginie CAZES-DUVAT
Laboratoire de Géographie de l’Environnement,
Université de la Réunion - 15, avenue René Cassin
97490 – SAINTE-CLOTILDE

Résumé : Dans les petites îles tropicales, des contraintes spécifiques -exiguïté des espaces côtiers, forte pression
anthropique, sensibilité des écosystèmes- rendent encore plus pertinente qu’en milieu continental une gestion
intégrée des zones côtières. Mais l’éloignement et le développement tardif de ces îles expliquent que le
concept de GIZC n’y ait été introduit que très récemment, au début des années 1990, sauf dans les îles
caraïbes sous dépendance américaine. À partir de l’exemple de l’île de la Réunion, il s’agira de montrer que
seule une gestion globale et intégrée des espaces côtiers permet, d’une part, de garantir l’exploitation durable
des ressources côtières et, d’autre part, de régler des conflits d’usage émergents. La réussite de la politique de
développement durable dépend à l’amont du degré d’implication de l’ensemble des acteurs dans un projet
fédérateur. En termes de gestion, il est impératif de conduire une double approche, curative et prospective,
qui permette d’améliorer l’existant tout en anticipant sur les difficultés à venir, prévisibles au regard de la
forte croissance démographique annoncée.

22.Posté par LOTIEDE le 03/07/2018 11:24

M. Seraphin la invente lo tiède. Okilé son grand ami Gamaris? Band' diktatèrs arrogants y ve kommand à nou astèr?

23.Posté par oscar dudule le 03/07/2018 13:38

Il est évident et regrétable que la politique partisane( politique avec un petit p) prenne le dessus sur le reste.
La municipalité a un projet . Le chef de file de l'opposition est contre..
Logiquement je soupçonne un enjeu d'élection. municipale dans 20 mois.

24.Posté par Ange ou démon le 03/07/2018 14:32 (depuis mobile)

Pourquoi ceux qui s''en fou de la protection de l''environnement et de la population ne font pas enlever des andains au dessus de leur tête...je veux dire derrière leur maisons.

25.Posté par cmoin le 03/07/2018 16:13

On veut faire de vilains trous partout à la réunion!
Il faut que cela cesse!

26.Posté par ALEXANDRA le 03/07/2018 16:42

sans parler politique, il y a bien un risque de glissement de terrain etc ...

27.Posté par Pierre Balcon le 03/07/2018 20:33

Ah comme maître Capello nous manque !

Andain n'a jamais désigné, en français , ces roches juchant le sol en amas de blocs rocheux issus de l'épierrage d'une parcelle agricole et généralement regroupés en bordure de celle-ci.

Le mot renvoie au coup de faux du faucheur et à l'enjambée qu'i les rythme.

Ce mot est issu du latin andainus , lui même dérivant du mot ambitanus (circuit pourtour )

Nos ingénieurs urbains qui n'ont jamais mis les pieds dans un champ, ni fait les moissons , se sont appropriés un terme qui n'évoque plus les herbes fauchées et les moissons .

Désormais ' l'hubris" s'est emparé de nos cités et on ne récolte plus que les querelles .

Triste de voir que les pseudos écolos ne nous parlent plus de la terre et des rêverie des volontés
.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter