Santé

Endométriose : Les femmes réunionnaises veulent faire entendre leur voix

Mardi 23 Mai 2017 - 10:26

Associatifs, société civile, personnalités publiques se sont réunis ce 21 mai à saint-pierre lors d'une marche contre l'endométriose pour témoigner de leur souffrance quotidienne encore trop méconnue du grand public, mais aussi de leur solidarité familiale envers les femmes atteintes d'endométriose.


Endométriose : Les femmes réunionnaises veulent faire entendre leur voix
"C'était là depuis que j'avais 11 ans", raconte Florence Law Thang. Organisatrice de la marche, le 7 septembre, son médecin lui déclare qu'elle souffre d'endométriose et ce depuis son adolescence. En cause, des règles douloureuses dont le caractère symptomatique chronique ne permet pas aux médecins de faire un  bon diagnostic et donc de permettre de répondre par des solutions adéquates. 

"J'aimerais qu'on se fasse un peu plus entendre en tant que femme, se faire entendre par le corps médical sur notre souffrance, réveiller les femmes qui sont dans le déni qui ne savent pas qu'elles ont cette chose et espérer que le corps médical réagisse pour établir un diagnostic, plutôt que d'attendre 11 ans ou 14 ans plus tard et que cela soit trop tard”.

Les conjoints des victimes se sont également mobilisés. Didier Clain, venu accompagner sa femme jugée à un stade "avancé" insiste sur la nécessité de communiquer et de "trouver des solutions, parler, témoigner et surtout faire connaître" . Un message partagé également par Jean-Francois Sarpedon qui insiste par ailleurs sur la nécessité de "lutter contre le regard sexiste porté sur cette maladie"

Représentantes de l'association "mon endométriose ma souffrance", Élodie Boyer et Aurélie Boyer 29 ans et 31 ans, aussi atteintes d'endométriose, souhaitent que les femmes se fassent porte-paroles de cette cause pour les autres femmes. C'est le cas de Naze Estelle, Sainte-Pierroise de 24 ans, membre de l'association, qui explique qu'elle a découvert son endométriose il y a 4 ans avant de subir sa première opération chirurgicale.

Le corps médical et social est encore démuni face aux possibilités de solutions et de traitement pour cette "pathologie" très peu abordée durant leur cursus universitaire. Joel, un médecin retraité, issu de la société civile explique : "Des cas d'endométriose, il y en a plein dans le monde, 1 femme sur 10 est atteinte". Il ajoute être favorable à la reconnaissance de la maladie. 

A LIRE AUSSI :
Endométriose : Le cri de colère témoignage de Julie Law-Kwang
Zinfos974
Lu 18804 fois



1.Posté par je donne mon avis le 23/05/2017 11:07

Bonjour madame. Non je ne savais pas cette maladie. j'admire vôtre force de caractère, face à la maladie, puis faire prendre conscience l'opinion public de la maladie endométriose. Ces épreuves de vie pénible injuste, mérite nôtre attention. Vous ne serez plus seul à présent. Je vous connais pas, je souhaite à vous, vôtre famille, des jours meilleurs. Ton combat mérite du respect, du courage, et surtout de nôtre soutien total.
La société devra entendre ton message, moi en cas j'ai entendu. COMME ONT PEUX VOUS AIDEZ ?
Moi simple citoyen. Désolé vous ne serais plus isolé, face à cette injustice. A M

2.Posté par Fredo974 le 23/05/2017 14:50

Et pour les fibromes , que dalle ?

3.Posté par Perplexe le 23/05/2017 15:48

J'en ai entendu parler grâce à la comédienne Julie Gayet, compagne de Hollande, qui je crois en est aussi atteinte...

Bon courage dans votre combat contre cette maladie !

4.Posté par SEP le 23/05/2017 15:49

Et la sclérose en plaques ????

5.Posté par SEP le 23/05/2017 15:52

Et pourtant la journée mondiale de la sclérose en plaques c'est le 31 mai ! Quelqu'un en parle ??? Plus de 100000 personnes atteintes en France, premier handicap du jeune adulte après les accidents de voitures mais voilà rien à la Réunion, aucune manifestations !

6.Posté par Endogirl le 23/05/2017 17:08 (depuis mobile)

Il faut vous rassembler avec les autres endogirl. La lutte est plus facile à mener ensemble.
Pour les frustrés qui commentent:les autres maladies méritent aussi une meilleure vue mais dans l''île plus d''ailleurs les femmes souffrent de l''endometriose

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter