MENU ZINFOS
Faits-divers

Encore 1 kg de cocaïne intercepté à Gillot par les douaniers


Deux hommes comparaissaient devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis ce mercredi pour des faits de transport, détention et importation de stupéfiants. En résumé, le 30 octobre dernier, deux mules ont tenté d'entrer de la cocaïne à La Réunion en ingérant des ovules. Elles ont été interceptées par les douaniers à Gillot.

Par - Publié le Jeudi 15 Décembre 2022 à 15:36

Encore 1 kg de cocaïne intercepté à Gillot par les douaniers
Le 30 octobre dernier, au petit matin, deux hommes de 34 et 32 ans ne savaient ce qui allait leur arriver après les 11 heures de vol pour venir de Paris. Alors qu'ils passent les douanes séparément, les agents contrôlent Mavrveen D., à 6h30. S'il n'a rien à déclarer, la fouille de sa valise met les agents en alerte. Ils y trouvent 1065 euros en espèce, un médicament pour lutter contre la diarrhée et un autre contre la constipation.

Ils décident de pousser les investigations par un test urinaire qui est positif à la cocaïne. Dix minutes plus tard, les agents repèrent Giovanni M. qui semble particulièrement nerveux. Ils le contrôlent mais ne trouvent rien dans ses bagages. Ils poursuivent par un test urinaire qui, lui aussi, est positif à la cocaïne. 

Les deux hommes, soupçonnés d'avoir ingéré des ovules, sont finalement emmenés au CHU pour y subir une radio. Avant même de passer l'examen, Marveen D. expulse 38 ovules pour un poids de 317 grammes de cocaïne alors que Giovanni M. expulse 20 ovules dans un premier temps puis 30 autres de cocaïne pour un poids total de 577 grammes. Les deux hommes sont placés en rétention douanière puis en garde à vue pour avoir transporté 88 ovules contenant 894 grammes de cocaïne testée à presque 82% de pureté. 

À la barre ce mercredi, ils adoptent une ligne de défense commune, faisant valoir leur droit au silence. Ils sont tous deux originaires de Martinique et amis d'enfance. Comme toujours, on leur a proposé un transport qu'ils ont accepté. Il n'y avait rien dans leurs téléphones de compromettant et agissaient tous deux pour un certain "Abdoulaye" qu'il est impossible d'identifier. 

Ils reconnaissent les faits et, comme toujours, avaient des problèmes d'argent. Plus surprenant, ce sont deux pères de familles qui ont tous deux un emploi et des revenus correct. Le président d'audience aura tout tenté pour qu'ils s'expliquent mais en vain. Pas de quoi attendrir les services des douanes qui demandent au tribunal de prononcer une amende solidaire de 134.100 euros, estimant le gramme de cocaïne à 150 euros.

Le procureur n'est pas non plus attendri le moins du monde lorsqu'il explique : "Le taux de pureté a une grosse incidence. Il y a quelques années, il était de 46%, cette cocaïne a été testée entre 78 et 82% de pureté et peut être coupée plusieurs fois. Sa valeur de revente est très importante. Les deux font partie du même trafic et ils ne disent rien. Ils sont amis d'enfance et transportent presque 1kg de cocaïne en toute connaissance de cause". Le parquet requiert 3 ans de prison pour Giovanni M. qui a 3 mentions au casier, et 2 ans de prison pour Marveen D. qui n'a pas de casier. Il demande leur maintien en détention. 

Les deux défenses, qui ont déposé des demandes de nullité de procédure en début d'audience, plaident la relaxe de leurs clients si les nullités sont retenues. Dans le cas contraire, les robes noires demandent à ce que le tribunal tienne compte des personnalités de leurs clients qui sont insérés et pères de familles tous les deux. Ils indiquent au tribunal qu'ils sont éligibles au sursis et plaident pour un quantum de peine moins important. Les deux hommes sont finalement condamnés à la même peine de 3 ans de prison avec maintien en détention ainsi qu'une interdiction de séjour de 5 ans à La Réunion.

En revanche, le tribunal a dissocié les amendes en fonction des quantités "restituées" par chacun : 47.500 euros pour Marveen D. et 86.550 euros pour Giovanni M. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par paulux repressif le 15/12/2022 16:19

Bravo aux douaniers et tant pis pour les mules...

2.Posté par Choupette le 15/12/2022 18:08

Bravo aux douaniers !

Chopez-en encore !

3.Posté par ⌐╦╦═─ ✧zₐzₐₘₐₕₑₗₗ ▄︻̷̿┻̿═━一 le 15/12/2022 19:04

Ahahha il y a un qui chie plus cher que l'autre.

4.Posté par Vinschdu le 15/12/2022 19:37

Enfin, les juges ont compris qu'ils avaient également dans leur quantum de peines, " l'interdiction du territoire !
J'ose espérer qu'ils en useront un peu plus souvent !
Nous sommes sur une île et c'est une très bonne mesure pour nous protéger de toutes ces pourritures qui nous amènent la mort !

5.Posté par Fache Y San le 15/12/2022 21:36

Le genre de connerie qui coûte cher pour toute une vie... avos aux amateurs

6.Posté par TI KOK le 15/12/2022 18:55

Pourquoi pas les choper depuis Paris ?

7.Posté par Freedom fighter le 15/12/2022 22:01

Combattre le trafic de stupéfiants est une hérésie...

8.Posté par LA REUNIONNAISE le 16/12/2022 11:52

Vous pourrissez la jeunesse avec votre merde. Zéro circonstance atténuante.

9.Posté par Taloche le 17/12/2022 09:57

8. LA REUNIONNAISE.

Oui c'est de la merde. Pour moi, tout ce qui est dans l'estomac ou le tube digestif c'est de la m..de. ils consomment du propre nos dealers.

10.Posté par Fidol Castre le 17/12/2022 14:43

Peine de mort pour le trafic de drogue.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes