MENU ZINFOS
National

Enceinte, elle se poignarde le ventre pour tuer son bébé


- Publié le Mercredi 8 Février 2017 à 12:01 | Lu 2646 fois

Une jeune femme de 27 ans a comparu lundi dernier au tribunal correctionnel de Lorient pour s’être portée trois coups de couteau dans le ventre lorsqu’elle était enceinte de sept mois.

Le drame s’était produit dans la nuit du 25 au 26 novembre 2015 à Hennebont dans le Morbihan. D’après Ouest-France, la jeune femme avait consommé beaucoup d’alcool et de médicaments à la suite d’une dispute conjugale avec le père de l’enfant. À la barre, la jeune femme a expliqué qu’elle aurait agi "par jalousie et pour se venger de son conjoint", ce dernier l’ayant menacé : "c’est pas ton bébé, regarde ce que j’en fais".

L’enfant né d’urgence par césarienne n’est plus en danger malgré quelques blessures au visage qui lui ont valu deux cicatrices. Quant à la mère, elle s’est vue retirer l’autorité parentale et a été condamnée à quatre ans de prison dont deux avec sursis. Par ailleurs, elle devra remettre une somme de 5 000 euros au Conseil départemental du Morbihan. L’enfant a été placé en famille d’accueil. 




1.Posté par annonyme le 08/02/2017 17:05

Quel garce? Les precautions c est fais pour ki. Le coup pion tes bon. Ken fini engrosser. Koner pu koi faire.

2.Posté par Hypocrites le 08/02/2017 18:54

Les partisans de l'IVG veulent mettre en place un "I.V.G postnatal". Quand un bébé vient au monde, la maman peut encore décider s'il doit vivre ou non en fonction de sa volonté. Ce n'est pas un fantasme : lire l'article sur ces deux chercheurs en bioéthique adulés par les associations pro-ivg, les féministes, les gauchistes de tout bord.

Cette femme n'a fait que mettre en pratique ce que lui enseignent le gouvernement socialiste, les féministes, la gauche libertaire : mon corps m'appartient et je fais ce que je veux de cet amas de cellules.

Pourquoi l'amas de cellules ne devient humain qu'à partir de la 12 ème semaine ? Pourquoi pas jusqu'à la naissance ? Et pourquoi pas jusqu'à plusieurs mois après la naissance ? Il n'y a aucun critère scientifique ni physiologique. Le bébé est soumis à l'arbitraire. Comme dans le cas de ce drame.

Ceci est le résultat de la propagande des pro-ivg.

Jusqu'à quand allez vous avoir du sang d'innocents sur les mains ?

3.Posté par Ma sonnerie le 09/02/2017 14:16

un peu comme LR avec Fillon..

4.Posté par létudiant le 10/02/2017 11:44

Mais aten un ti coup la !!!
mi compren pa poukwé femme la i rente en prison alor ke li la poignard ali tou seule et poukwé li na lamende pou payé ???
parceke o final son corp ta li !! néna nafaire plu grave ke sa i espace dans le monde et bana i blok su ti femme la zot trouve sa normale zot ???
pauvre marmaille oula pokor net oula fine done traka out momon
mi pense ke deja femme li la fine assez fai mal ali tou seul et mi voir pa poukwé zot i rajoute un couche et le pire dans tou sa c ke l'etat i a pren ali son bébé san meme demande a li kossa li pense
limite la vol ali son bébé . meme si li veu pa ou ke sous son coup de colère li la fai sa, SA TA LI
si aujourdui meme le zenfan ke ou porte en ou , ou gagne puu fai cet ou veu avec sans ke létat i bour son nez en dan b kossa ta ou don ???
pou info mi précise ke mi lé pa dacor avec son acte mais ke milé pa dacor aussi avec les condanation ke i fé ali mi trouv sa pa normale du tou

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes