MENU ZINFOS
Economie

Encadrement des loyers : Dix communes concernées, le décret avant fin juillet


Dix communes de la Réunion sont concernées par le projet de décret sur l'encadrement des loyers qui devrait arriver avant la fin du mois de juillet 2012.

- Publié le Mercredi 11 Juillet 2012 à 11:46 | Lu 2194 fois

Encadrement des loyers : Dix communes concernées, le décret avant fin juillet
A l'occasion de l'ouverture des 7èmes rencontres parlementaires sur le logement, Manuel Flam, directeur de cabinet de la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, Cécile Duflot, a confirmé l'entrée en vigueur du décret sur l'encadrement des loyers avant la fin du mois de juillet.

A la Réunion, plusieurs zones sont concernées par ce projet de décret qui va être examiné par le Conseil d'Etat, après avis consultatif de la commission de concertation réunissant les associations de locataires et de propriétaires.

Les agglomérations de Saint-André, de Saint-Denis (comprenant les communes de Saint-Denis et de Sainte-Marie), de Saint-Louis, de Saint-Paul (comprenant les communes du Port, de La Possession et de Saint-Paul), et de Saint-Pierre (comprenant les communes de l'Entre-Deux, Saint-Pierre et Le Tampon) sont concernées.

Des communes où le prix des loyers est supérieur à la moyenne du marché

Pourquoi ce choix? Selon les informations recueillies par la Préfecture, ce projet concerne les zones dites "tendues", où l'offre de logement est inférieure à la demande, et surtout, où le prix des loyers est supérieur à la moyenne du marché.

Ainsi, dans ces agglomérations considérées comme "tendues", le propriétaire-bailleur ne pourra, lors de la relocation ou des renouvellements de baux des logements, demander un loyer supérieur à celui de l'ancien locataire éventuellement revalorisé par la variation de l'indice de référence des loyers.

Deux exceptions sont toutefois prévues, dans le cas où le loyer est manifestement sous-évalué par rapport au voisinage, et si le propriétaire a effectué des travaux d'amélioration sur les parties privatives ou communes d'un montant au moins égal à la moitié de la dernière année de loyers. Dans ce cas, la hausse des loyers ne peut excéder 15% du coût réel des travaux TTC.




1.Posté par noe le 11/07/2012 12:56

C'est bien !
Souvent des proprios abusent de la situation et augmentent trop leur loyer ...
Un peu d'ordre dans tout cela a du bon ...

2.Posté par David ASMODEE le 11/07/2012 13:14

Quand les contraintes augmentent, les investisseurs se feront plus rares. Les logements neufs se vendront moins. Les promoteurs seront contraints de réduire le nombre de projets. Les entreprises de bâtiment, déjà en difficulté, se retrouveront au bord du gouffre. Leurs employés retourneront pointer au Pôle emploi.

Les logements à louer se feront plus rares. Et on aura l'effet inverse de ce que veut le gouvernement.
Quelle sera la réaction des rares propriétaires devant l'afflux des demandes ? Ils choisiront le plus solvable. Et les ménages modestes que le gouvernement voulait protéger vont rester sur le carreau.

Tout cela est prévisible par n'importe quel enfant de maternelle mais pas par notre bon prof d'allemand.

3.Posté par Investisseur le 11/07/2012 13:44

Voilà de quoi freiner les investisseurs qui ne pourront plus faire du fric facile sur le dos des locataires.
Dans quelques années ont se demandera pourquoi il n'y a pas assez de logement: parce qu'il y aura moins de propriétaires intéressé par ce placement financier, avec comme conséquence une baisse d'activité dans le BTP puis du chomage. Mais restons dans la joie des élections favorable à notre nouveau président : le citoyen au chomage paiera moins cher son loyer qu'avant (au détriment de l'économie)

4.Posté par La conscience se lâche (dsl) le 11/07/2012 14:39

Quel connerie cette ce decret. C'est qui l'investisseur, Sarkoland ou bien le Frmage d'hollande. Fini les rénoves, faite travailler les artisants. Les loyers seront 2 + en + délabrés. Quelle bandes de Naze.

5.Posté par Candide le 11/07/2012 15:01

Arrêtez de dire des conneries ! le placement immobilier restera un placement rentable, même quand les propriétaires arrêteront d'abuser sur les locataires, et les promoteurs immobiliers arrêteront d'abuser sur les propriétaires. Ils leurs faudra alors quelques mois de revenus supplémentaires pour payer leurs grosses voitures et belles maisons mais il ne se détourneront pas du secteur immobilier car sinon, d'autres y viendront.

6.Posté par laluno le 11/07/2012 15:04 (depuis mobile)

Ils laminent tous par le bas tous pareils comme â l'URS -Union des ratatinés des saucissons salés,..

7.Posté par ZembroKaf le 11/07/2012 15:30

Mer..de encore une mauvaise nouvelle pour "coquin multiplex du sud" !!!

8.Posté par David ASMODEE le 11/07/2012 16:34

"...car sinon, d'autres y viendront. "

Justement non, car le placement est moins intéressant.

9.Posté par kaloupillé le 12/07/2012 01:18

il faut surveiller de plus prés tous les Locations des biens Immobiliers de Armand APAVOU qui sont trop ABUSIFS pour les Réunionnais sa Foncière à L' Ile de la Réunion est plus de 433 000 M2 à Méditer !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes