Société

Enawo: 45 tonnes de fret humanitaire partent de La Réunion aujourd'hui pour Madagascar

Mercredi 15 Mars 2017 - 15:30

78 décès, 250 blessés, 18 personnes disparues, 79 586 sans abris et 394 987 personnes sinistrées selon le dernier bilan du Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC).  Madagascar a payé un lourd tribut après le passage d’Enawo. Aux pertes humaines s’ajoutent d’importants dommages sur les équipements de santé publique, éducatifs ou administratifs. Hier, le gouvernement malgache a lancé un appel à l’aide internationale. 

Mobilisée, la Croix-Rouge malgache a également sollicité la PIROI (Plateforme d’Intervention Régionale pour l’Océan Indien) à travers son dispositif de secours. Ce mercredi, 2 300 kits de reconstruction de l’habitat, soit 45 tonnes de fret humanitaire partiront de La Réunion dans un premier convoi. Une opération rendue possible par la collaboration des Forces Armées de la Zone Sud de l’Océan Indien (FAZSOI), de la Marine nationale et de l’ambassade de France à Madagascar.

Le matériel devrait arriver en fin de semaine au port de Tamatave. Un logisticien et un chargé de réponse aux urgences de la PIROI font également partie du voyage. "Ils accompagneront le matériel jusqu’à destination afin de soutenir la Croix-Rouge malgache dans la réception et la distribution de l’aide vers les régions les plus affectées".

Selon l’évaluation de La Croix-Rouge malgache (CRM) ,la Fédération Internationale de la Croix-Rouge, du Croissant-Rouge (FICR) et de la PIROI, ce plan d’action devrait venir en aide à 25 000 personnes sinistrées à travers les 8 régions les plus impactées par le cyclone. Les régions de Sava, Analanjirofo, Atsinanana et Analamanga figurent parmi les plus affectées.

"Les besoins immédiats sont nombreux en matière d'hébergement, d’accès à l’eau, hygiène et assainissement (WaSH), de santé d'urgence, de nourriture et de biens de première nécéssité. En coordination avec les aides qui se mettent en place, avec le soutien des Organisations Internationales et ONGs, la CRM prévoit des interventions sur une période de 9 mois", indique la PIROI. 

La PIROI recherche par ailleurs actuellement des financements afin de soutenir ses opérations, estimées à 350 000 euros.
Lu 13100 fois



1.Posté par TICOQ le 15/03/2017 18:23

ah ça, les malgaches........ le fret il en veulent bien, l'aide humanitaire par contre ça n'a aucune valeur.

2.Posté par bizare ca le 15/03/2017 20:56

euhh et nous qui nous aident?? nos sdf, nos familles dans le besoins...45 t ca ferais du bien non...mais bon c vrais on va dire que je suis pour lepen

3.Posté par Laristo le 16/03/2017 00:12

Post 1 et 2: Pauvres types, vous n'avez pas encore remarqué que La Réunion vit à 90% de l'aide matérielle et humanitaire que lui octroie la métropole? Et c'est 45 tonnes par jour, pas une fois de temps en temps!

4.Posté par Oscar DUDULE le 16/03/2017 01:28

Les volontaires de la PIROI étaient prêts avant que le cyclone frappe la grande île. Pourquoi avoir attendu une semaine? Pendant ce temps là les sinistrés ont vu leurs situations s'aggraver.
Qui n'a pas régit assez vite? Le gouvernement malgache? e ministre de l'intérieur français ?
Il est lamentable que des questions administratives aient retardé l'envoie de ses secours.
Pourquoi pas un premier secours par avion ? il y a un aéroport à Sambava ,tout près du lieu ù le cyclone a frappé.

5.Posté par pipoteur le 16/03/2017 07:01

post 1 et 2 : bande d'assistés! Qui vous aide? La France pauvres types!
Comment peut-on être aussi stupide! Faut vraiment avoir un pois chiche à la place du cerveau...
Pauvre Réunion remplis d'abrutis de ce genre qui n'ont jamais rien fait de leur vie mais à qui on doit tout.
Egoïsme quand tu nous tiens...

6.Posté par Crikotte le 16/03/2017 07:06

post 1 et 2 vous êtes le reflet de beaucoup sur cette ile toujours à pleurer la gueule pleine, vous me donnez envie de vomir avec votre mentalité à la con, assistés à 100%, je souhaite qu'un jour vous demandiez votre indépendance juste pour voir comment vous allez vivre bandes d'abrutis!

7.Posté par Gabriel le 16/03/2017 08:00

Merci La France , merci La Réunion , Est ce que ces aides arriveront vraiment aux plus démunis surtout dans la région de la SAVA ( Sambava , Vohemara, et Antalaha ) et aussi pour les sinistrés qui n'ont plus rien ceux qui habitent dans les bidons villes ? Je suis sceptique car la distribution sans discrimination existe . Le parti présidentiel HVM se servira à des fins politiques en leur faveur ces dons
Question argent , selon le bureau qui contrôle le flux d'argent sale SAMIFIN dans toutes les banques à Madagascar ne s'arrête pas , Cet organisme estime qu'en ce moment l'équivalent de 250 millions d'euros circulent dans toutes les banques , mais impossible de vouloir épingler les contrevenants car ils sont tous protégés en haut lieu . Pourtant avec cet argent on aurait pu aider des milliers de sinistrés sans avoir à faire l’aumône

8.Posté par Pollen le 16/03/2017 09:14

Post 1 et 2 à vomir !
Soyons reconnaissants d'être nés au bon endroit de la planète...

9.Posté par Hugues Neau le 16/03/2017 09:45

Mada un pays de comiques.

10.Posté par PEC-PEC le 16/03/2017 11:00

Enfin a t on envie de dire. une semaine pour réussir à apporter de l'aide, vous ne trouvez pas cela un peu longuet ?

11.Posté par A savoir le 16/03/2017 13:24 (depuis mobile)

L aide est déjà parvenues grâce aux entrepôts a mada de la piroi, ceci est pour compléter et continuer les programme

12.Posté par momo le 16/03/2017 13:54

l independance lé gaillard mais l aide de l ancien pays colonisateur lé encor plu

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 16:24 Civis : Le premier village solaire lancé à Cilaos