MENU ZINFOS
Faits-divers

En semi-liberté, il frappe de nouveau sa compagne et retourne derrière les barreaux


Un jeune homme de 25 ans comparaissait devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis pour des faits de violences et de menaces de mort sur sa compagne. Il est sorti de prison le 22 avril dernier et l'a de nouveau frappée 8 jours plus tard.

Par - Publié le Mercredi 15 Juin 2022 à 18:22

En semi-liberté, il frappe de nouveau sa compagne et retourne derrière les barreaux
B.M., 25 ans, enchaine les faits et les méfaits. Il sort de prison en semi-liberté le 22 avril dernier et lève une fois encore la main sur sa compagne le 30 avril qui suit. Alors qu'il a une interdiction de contact avec elle, il ne peut pas s'empêcher de vouloir revenir vers elle et, à chaque fois, elle accepte et ça finit mal.

En l'espace de quelques semaines, ce ne sont pas moins de trois faits de violence et un fait de menace de mort avec couteau sous la gorge. "Je vais raler la perpétuité pour toi", lui dit-il alors qu'elle ne veut pas lui répondre au téléphone. À la barre, il reconnait, mais pour chaque faits, il minimise : "J'ai mis mes mains autour de son cou mais je n'ai pas serré. J'ai mis un couteau sous sa gorge mais ce n'était pas le côté tranchant". 

Lors des dernières violences, il est interpellé avec 2 g/l d'alcool dans le sang. "Elle aussi, elle boit, et elle aussi, elle est agressive", se justifie-t-il. Pour la partie civile, "elle sous son emprise et très fragile. Elle ne sait pas lui dire non". De son côté, le parquet estime que "l'emprise est le mot qu'il faut retenir. Il sort le 22 et recommence le 30 ! Il ne conteste pas mais minimise, il ne prend pas conscience de la gravité de ses gestes. Il faut protéger madame". La procureure requiert 18 mois de prison, la révocation du sursis précédent et l'application d'une peine de 8 mois qu'il n'a pas encore effectuée.  

"Je n'ai pas vu d'emprise dans ce dossier. C'est compliqué quand il y a un enfant en commun de ne plus se voir. Cette fois, il a vraiment compris. Il faut que cela s'arrête dans les deux sens", plaide la défense.

Affichant pas moins de 15 mentions à son casier judiciaire, le prévenu est condamné par le tribunal à la peine de 12 mois de prison assortis d'un mandat de dépôt, la révocation de 6 mois et 2 mois de sursis ainsi que des interdictions de contact avec la victime.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Mamadou le 15/06/2022 20:14

La responsabilité des juges est manifeste, et nous nous devons de la retenir, car cette pauvre femme finira par y perdre sa vie....
C'est vrai que ce ne sont pas eux qui paient les pots cassés....
Espérons quand même que " l'œil de Caïn "
leur enlèvera le sommeil si malheureusement l'horrible devenait réalité !

2.Posté par Guėlabert le 16/06/2022 05:15

Bour le trou chouchoute

3.Posté par pppj le 16/06/2022 08:48

que faisait il dehors, je ne comprends notre justice,

4.Posté par Gogo le 16/06/2022 08:55

Il va la tuer mais évidemment sans le couloir Mr le juge et elle sera dans une statistique morbide

5.Posté par nathchocolat le 16/06/2022 07:08

Le gar est à enfermer , suivi de soins psycho. Mais, sa compagne n’est pas neutre en acceptant de le voir ( elle aussi ) aurait besoin d’une prise en charge psychologique.

6.Posté par Axel Ardan le 16/06/2022 12:16

Quand je pense qu'il y a tellement de gars bien célibataires...

7.Posté par tantine le 16/06/2022 16:07

"Je vais raler la perpétuité pour toi" le romantisme péi dans toute sa splendeur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes