MENU ZINFOS
Faits-divers

En revenant du tribunal, ils menacent de mort les gendarmes


Deux hommes d’une vingtaine d’années ont été condamnés pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique commis en réunion. En septembre dernier, ils avaient insulté et menacé les gendarmes qui assuraient leur transfert du tribunal à la prison.

Par - Publié le Mardi 9 Novembre 2021 à 15:16

Bien que nés en 2001, Romain B et Anton S ont déjà respectivement 10 et 6 mentions chacun sur leur casier judiciaire et purgent leurs peines à la prison de Saint-Pierre. Le 2 septembre dernier, les deux prévenus étaient convoqués à la cour d’appel de Saint-Denis qui devait examiner l’une de leurs affaires. Mais ce jour-là, l’audience est reportée, ce qui ne plaît pas aux deux hommes.

Durant le trajet retour, c’est sur les gendarmes en charge du transfert qu'ils ont passé leur frustration. Selon Romain B, la situation s’est dégradée lorsqu’il a demandé une cigarette aux gendarmes, ce qui lui a été refusé. À partir de là, les militaires ont essuyé un torrent d’insultes. 

Romain B est même allé plus loin en menaçant de retrouver les gendarmes quand il sera libre. "Saint-Leu c’est petit, si je vous trouve, je vous crève", a-t-il lancé aux gendarmes. Une fois arrivé, il est même allé jusqu’à refuser de sortir du fourgon, obligeant les forces de l’ordre à utiliser la force pour le ramener à l’intérieur de la prison.

À la barre du tribunal, les deux hommes tentent de nier les faits. Lorsque la Juge Gimeno-Cabrera leur rappelle que les gendarmes ont enregistré les insultes, ils tentent de minimiser les faits. "Les gendarmes ont aggravé la situation, on n'a pas parlé aussi méchant que ça", essaie de se justifier Romain B. Il assure que les militaires l’auraient passé à tabac et qu’il ne doit son salut qu’à l’infirmière de garde qui s’est interposée.

Pour la procureure Petitjean, l’ensemble des faits sont caractérisés. Elle requiert une peine de 4 mois de prison pour Romain B, accusé d’outrage, rébellion et menace de crime contre personnes dépositaires de l’autorité publique, et de deux mois contre Anton S pour outrage. Des réquisitions suivies par le tribunal. Les deux hommes sont directement repartis en prison.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Caf le 09/11/2021 17:15

C est le metier qui rentre....insulter les gendarmes est presque inculqué à tous les cassos de l'île pour dire le nombre.....

2.Posté par TICOQ le 09/11/2021 17:38

Il n'y a pas encore de filière de recyclage pour les résidus de capotes trouées ?

3.Posté par HULK le 09/11/2021 20:24

Ah,des bons petits gars,nourris au lait de l'assistanat.

4.Posté par Anoula le 09/11/2021 21:04

A post 2 ,si il y a la filière gendarmerie...

5.Posté par Pat le 10/11/2021 01:24

@Anoula: Attention à vos propos, un clic et c'est un signalement Pharos.... Mais vu vos 2 neurones et votre fragilité, ça vous fera du bien.

6.Posté par André le 10/11/2021 09:10

Malgré leur jeune âge ils ont déjà un casier judiciaire chargé, leurs parents ils ont quoi à dire concernant l'éducation ? Ne faites pas d'enfants si c'est pour qu'ils s'éduquent eux même, c'est pitoyable.

7.Posté par Loïc le 10/11/2021 09:13

Ce n'est pas en leur donnant de petites peines de quelques mois qu'ils vont changer, vous êtes trop gentil avec eux, c'est ça votre erreur, il y'a de fortes chances qu'ils récidivent.

8.Posté par Stéfane le 10/11/2021 09:15

Moi à 19 ans je suis incapable de faire du mal à un chat et eux ils font tous ça, effectivement nous n'avons pas eut la même éducation, ni les mêmes fréquentation je confirme.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes