Faits-divers

En immersion avec "Les Experts" de la gendarmerie

Samedi 18 Novembre 2017 - 12:17

Ils sont cinq et bientôt six sur notre île. Très discrets, vêtus de blanc intégralement, lunettes et masques sur les scènes de crime, les Techniciens en Identification Criminelle sont "les yeux et les oreilles" de la justice.


Chargés d’effectuer les relevés sur les scènes de crime, les Techniciens en Identification Criminelle (TIC) ont un rôle crucial dans toute la chaîne des preuves qui finiront devant la cour d’Assises.
 
On les voit dans les séries télévisées, pinceaux et appareils photo à la main, ou dans une chambre noire à passer les preuves au luminol.
 
Un Technicien en Identification Criminelle est tout d’abord un sous-officier de gendarmerie qui s’est qualifié. Il est d’abord TIC de proximité, avec pour champ d’action la délinquance de masse, les cambriolages, vols de véhicules, la "délinquance du quotidien". Sur notre île, il y a 250 Techniciens en Identification Criminelle de proximité.
 
Il intervient sur un phénomène sérial qui prend de l’importance

Le Technicien en Identification Criminelle va pousser les investigations plus loin. Il agit dans un champ d’infractions criminelles, du meurtre, au viol, à la découverte de coffres, aux incendies criminels, soit des affaires à dimension plus importante. Il est un appui majeur dans le cadre d’une enquête judiciaire.
 
"On peut les retrouver sur des affaires de délinquance de masse quand on a un phénomène sérial qui prend de l’importance. À La Réunion, nous ne sommes à l’abri de rien, avec un pourcentage de criminels et de délinquants. Les violences intrafamilliales sont particulièrement graves ici" explique Bernard Fischer, Capitaine de la Brigade Départementale de Renseignement et d’investigation Judiciaire de la Réunion.
 
"C’est aussi être régulièrement confronté à la mort"

Pour être TIC, il faut avoir un solide mental. "Ce n’est pas que faire des constatations, mais aussi avoir la curiosité, l’intelligence des lieux et avoir une pertinence dans la recherche des indices" précise le Capitaine Fischer.
 
"Les gens voient le côté enquête, trouver la trace, les indices mais ils oublient que c’est aussi être régulièrement confronté à la mort, d’enfants parfois, et derrière il y a des choses difficiles à vivre" ajoute-t-il.
 
Un point de vue largement partagé par les acteurs de terrain, dont l’Adjudant-Chef Gilbert T., de la Cellule d’Identification Criminelle de Saint-Denis.
 
"La remise en question est permanente. Il ne faut pas oublier l’aspect sensible du métier, que l’on occulte en arrivant sur les lieux avec une attitude professionnelle. On travaille sur des scènes qui nous touchent car on reste humains avant tout, mais il faut avoir ce mental fort pour pouvoir faire la part des choses et effectuer notre travail de constatation de manière efficace."

"Une photographie judiciaire évite parfois de longs discours…"
 
Et ce travail crucial va souvent être le socle des preuves présentées dans les procès. Sans preuve, difficile de prouver la culpabilité. "Devant le jury et les magistrats, on explique nos constatations techniques.
 
Il faut permettre à des gens qui n’étaient pas sur la scène de crime de pouvoir comprendre. Notre travail sera regardé, consulté, interprété mais nous n’avons pas cette phase d’interprétation. Nous sommes là pour faire des constatations.
 
On voit l’importance des constatations techniques et des photographies judiciaires présentées aux Assises. Une photographie judiciaire évite parfois de longs discours…"
 précise l’Adjudant-Chef Gilbert T.
 
Faire parler les preuves, mais aussi les conserver
 
Le plateau opérationnel de Saint-Denis a été entièrement rénové est mis en service en 2015. Il est labellisé ISO 17-025 et aux normes COFRAC (COmité FRançais d'ACcréditation). Les TIC obéissent à un manuel détaillé, dans lequel chaque procédure est normalisée et contrôlée.
 
Ils manipulent tous les jours plusieurs produits chimiques pour faire parler les preuves ramenées du terrain mais également les conserver de manière optimale.
 
Que pensent les Techniciens en Identification Criminelle des séries dans lesquelles leurs techniques de pointes sont révélées? "Pas terrible. On montre des choses qu’il vaudrait mieux garder secrètes, ça peut donner des idées à certains…". À défaut de renseigner les criminels, la fiction a en tous cas l’avantage de créer des vocations dans les rangs de la gendarmerie.

Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 4254 fois



1.Posté par GIRONDIN le 18/11/2017 13:17

Et 1 mois en métropole pour trouver des traces D'ADN sur une bouteille MAIS en métropole....

2.Posté par roberto le 18/11/2017 18:33

1.Posté par GIRONDIN//// on attend ton aide et la mise en oeuvre de tes competences ! si par hasard tu en as

3.Posté par GIRONDIN le 18/11/2017 21:36

2.Posté par roberto
Gratuitement, non, vous vous êtes payé pour et à l'évidence.............

4.Posté par Gre le 18/11/2017 22:00 (depuis mobile)

N'importe quoi

5.Posté par @roberto le 18/11/2017 23:13 (depuis mobile)

On a besoin d experts pour les comptes des communes et des collectivités ça c sur
Le reste c est du Pipo

6.Posté par li le 19/11/2017 07:29

Expert expert .
C est pour quand le travail d expertise sur les personnes disparues de l île? Tiens toutes ces femmes envolées dans les années 70 et 80 quand même ! ce serait bien de retrouver les corps maintenant et de résoudre certains crimes.
A moins que le challenge soit d avoir la plus longue liste d affaires non résolues. Ouais, on n a peut être pas compris le boulot.
Ah et pour ce bout do squelette que vous avez classé "négroide " , tout va bien ?

7.Posté par li le 19/11/2017 07:32

Vous faites bien de le stipuler "ne pas ouvrir "
😂😂😂😂
Dès fois qu on trouverait trop vite ce qui s est passé. ..
Allez, on remballe les lunettes à Ignacio 😎

8.Posté par li le 19/11/2017 07:35

Et après ça faudra trouver un juge qui veuille bien prononcer autre chose que "prison avec sursis " et "amende "

Nou n'a tout' pou avancer. ..Oui oui oui

9.Posté par Le Jacobin le 19/11/2017 11:22

Un grand bravo pour ce travaille courageux Messieurs les Gendarmes, votre travaille est parsemé d'intrigues.

10.Posté par marie le 19/11/2017 11:42

Pour faire des photos sans doute mais de l'analyse genetique j'en doute fort car cela revient tres cher il faut rentabiliser.

Petit histoire mais qui ma fait dire oua on a pas gagné alors..

Mon voisin de palier a ete cambriole, la gendarmerie est venue mais n'a meme pas fait une enquete de proximite !!!

11.Posté par roberto le 19/11/2017 13:54

10.Posté par marie**cela ne s appelle ds le cadre de cette infraction une enquete de proximité mais une enquete de voisinage ! mais si la population au lieu de critiquer sans arret forces de l ordre, police ou gendarmerie peut etre que ces institutions seraient un peu plus penchées sur ce genre d affaires , mais comme ds la majorité des cas "tout le monde a tout vu et tout entendu" mais jamais de témoins alors , déduis en ce que tu veux

12.Posté par roberto le 19/11/2017 13:58

6.Posté par li **je pense que vu ton commentaire si, par hasard on peut le nommer ainsi il faut que tu apportes de suite ta coopération et toutes les compétences que tu possedes cela avancera beaucoup plus vite , mais avant de dire des conneries apprends le fonctionnement des institutions du pays avant de critiquer , il est sur que quand ...on ne fout rien......on n obtient aucun resultat , tu parles en connaisseur

13.Posté par roberto le 19/11/2017 13:59

3.Posté par GIRONDIN**je continue ds ma lancée en restant ds le correct si...toi aussi tu connaissais le fonctionnement des institutions tu saurais que sur le caillou aucun institut criminel ou labo ayant les moyens de deceler des traces adn

14.Posté par GIRONDIN le 19/11/2017 14:21

13. roberto
.... **je continue ds ma lancée en restant ds le correct ......

Loyada vous avez beau changé de Pseudo, habituellement avant vos interventions, on est entre gens biens.

Je vous remercie donc pour une fois de préciser que.....'' en restant ds le correct...... Bravo et en + i coûte pas + cher !

.... connaître les institutions......?
😮


9.Posté par Le Jacobin
LI
+1

15.Posté par Kayam le 19/11/2017 21:43

Girondin

Mi koz kréol parce que mi craint le "vous êtes... tu es..." 🔫 et mi ve ète lucide pou konpren'n mwin...

Dapré oute fraz, et apré oute prop enquète, est ce qui fo supozé ke loyada-roberto lé pa in moune bien ? et ke ou la pu confon'n son ADN par lé zétoiles ? Mwin lé pa expert mé pareil y mank des indices...

16.Posté par GIRONDIN le 20/11/2017 14:21

15.Posté par Kayam
Les zindices graves et concordants.... D'après L'ADN (Agressif ek De Nou) i ressemb à lu... 😆

17.Posté par loyada le 20/11/2017 20:52

16.Posté par GIRONDIN l il n y a d indices graves et concordant mais votre deduction est parfaite mon pseudo est loyada et non roberto..... je ne suis troll contrairement a beaucoup et dit ce que je pense et constate mais là il m arrive de vider le cache pc et l historique pc de ce fait toute application se retrouve a zéro sans mdp et pseudo mais une certaine appli vient de m informer que loyada a été utilisé ds un script !!!! je viens de tomber chez vous !!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Décembre 2017 - 10:20 Le Port: Un départ de feu maîtrisé

Samedi 9 Décembre 2017 - 16:18 Un motard décédé suite à une chute à Ste-Marie