MENU ZINFOS
Faits-divers

En faisant ses courses, il échange les étiquettes et... les responsabilités


Deux hommes ont été jugés pour avoir échangé les étiquettes dans un hypermarché du sud. Leur objectif : faire baisser l'addition de plus de 300 euros. En l’absence de l’un des prévenus, l’autre a tenté de tout lui mettre sur le dos.

Par - Publié le Mardi 15 Mars 2022 à 17:21

En faisant ses courses, il échange les étiquettes et... les responsabilités
Le 26 juillet 2021, Luc*, 32 ans, et Julien*, 19 ans, se rendent à Carrefour Saint-Pierre pour faire des courses. Arrivés à la caisse, ils font passer une enceinte Bluetooth pour la somme de 39 euros. Suspicieuse, la caissière va prévenir la sécurité qui les intercepte alors à l’entrée du magasin.

Après vérification, l’hôtesse de caisse a eu le nez creux puisque le matériel audio coûtait en réalité 380 euros. De plus, ils trouvent une clé USB dans le caddie qui n’est pas passée en caisse. Interpellés, les deux hommes vont être interrogés et Julien prendra toutes les responsabilités.

Ce dernier ne s’est pas présenté au tribunal ce mardi 15 mars. Il a écrit une lettre pour prévenir de son absence, mais sans aucune justification. Seul Luc est présent. "L’erreur que j’ai faite, c’est de ne pas séparer les achats, même si chacun a payé sa part", lance-t-il à peine arrivé à la barre. Il explique ensuite que c’est Julien qui a procédé à l’échange d’étiquette et qu’il a tout avoué lors de son audition.

La vidéosurveillance le contredit

Malheureusement pour lui, la vidéosurveillance montre que c’est Luc qui échange les étiquettes et donne même l’impression de brutaliser son camarade. "C’est sa déposition qui compte", réplique-t-il instantanément lorsque cet élément du dossier est évoqué. Le ministère public s’étonne de cette "fixette sur la déclaration" de son acolyte. 

Concernant l’impression d’agressivité sur celui qui est plus jeune de 13 ans, il affirme que "brutaliser et s’amuser sont deux choses différentes. Il fait presque deux mètres, c’est difficile de le brutaliser". Enfin, concernant la clé USB, il affirme qu’elle était déjà dans le caddie lorsqu’ils l’ont prise.

Le tableau se noircit un peu plus pour Luc lorsqu’arrive le rappel des casiers judiciaires. Le sien comporte six mentions dont deux pour vol tandis que celui de Julien est vierge.

"Au moment endroit au mauvais moment"

Pour la procureure, les faits "sont simples et caractérisés autrement qu’avec les témoignages car ils ne sont pas reconnus. Heureusement qu’il y a la vidéo, étayée par le témoignage du vigile. Entre l’un absent et l’un avec des antécédents, mon coeur balance". C’est pourquoi elle requiert 4 mois avec sursis contre Julien et 1800 euros d’amende contre Luc, qui se transformeront en 6 mois de prison en cas d’impayé.

Invité à dire un dernier mot, Luc affirme être là parce qu’il assume. "Mon seul tort, c’est d’avoir été au mauvais endroit au mauvais moment. Ce n’est pas la différence d’âge qui compte. On a un cerveau, il sait très bien ce qu’il fait. Mais c’est moi qui me retrouve dans l’embarras. Si ça avait été moi, j’aurais assumé", assure-t-il.

La présidente du tribunal a décidé de mettre sa décision en délibéré pour le 19 avril. Elle souhaite revoir les images de vidéosurveillance avant de prendre sa décision.

*Prénoms d'emprunts


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par THOR le 15/03/2022 18:36

Waouh ! çà c'est grave........39€ c'est le prix payé par l'enseigne en ayant acheté l'enceinte en Chine.....oui il faut les punir.....ces bougres sont dangereux.....Et la Présidente qui met sa décision en délibéré....mort de rire.....la Justice n'a pas mieux à faire qu'il lui faille encore réfléchir ? re-mort de rire

2.Posté par Manout le 15/03/2022 19:16

Zemour oublie de paye il vol..pas de tribunal ?

3.Posté par Lilian le 15/03/2022 20:34

Une amende point bas...Faut arrêter...
La Police aurait suffit pr régler ça...

Pv et obligation de rembourser ...

4.Posté par Etheve jean-Paul le 15/03/2022 20:41

6 mois de prison pour un échange d'étiquette sur un produit dune valeur de 600 euros alors que des elus détournent parfois des dizaines de milliers deuros et ne font jamais d'emprisonnement...
Question chaque citoyen est soumis a la meme justice ou alors justice a 2 vitesses...symbole de la France : ÉGALITÉ, certainement pas au niveau du DROIT

5.Posté par Ministère de l''''injustice le 16/03/2022 03:04

Il faudrait envisager de mettre en place un ministre de l'injustice pour mettre fin au prix frauduleux des libre-service. Combien de fois on découvre un prix en rayon et un prix plus élevé sur même article après le passage en caisse. Mieux encore un produit en promotion à côté d'un produit similaire au prix fort pour duper le client . Ou encore un produit dont le prix n'est pas affiché et on découvre qu'on s'est fait avoir . Évidemment quand on se plaint , outre la perte de temps pour le client , le magasin s'excuse de l'erreur et vous rembourse. Quand c'est ni vu ni connu c'est tout bon pour le magasin . Cela arrive très fréquemment . A quand une loi pour mettre fin à ces abus et filouteries. Et pour achever on veut arrêter de remettre le ticket de caisse .

6.Posté par Le voleur volé le 16/03/2022 05:29

Et quand cette hypermarché vous volent en vous faisant payer à la hausse un prix affiché en rayon qui correspond pas une fois passé en caisse on en parle ?
Ces grandes company sont punis ?

7.Posté par Gringo le 16/03/2022 07:49

Au MAUVAIS endroit au mauvais moment

8.Posté par John Galt le 16/03/2022 08:49

39€ LE KILO de brède kim kadachian

9.Posté par Menfin le 16/03/2022 10:35

Et les promos non appliquées et erreur de prix toujours dans le sens de l’hypermarché. C est pas du vol ?

10.Posté par polono le 16/03/2022 11:24

Il y a deux justices un pour les petits délits, l'autre pour les gros voleurs en col blanc.
Un vol reste un vol, mais souvent justice varie .

11.Posté par Freddy le 17/03/2022 10:32

1800€ de quoi encore remplir les poches de ses escrocs de supermarché. Après changé les prix pour de l'alimentaire aurait été plus cohérent car il ne se gêne pas de mettre les prix au mauvaise endroit pour que l'on paye plus cher arrivée en caisse...

12.Posté par H0mer001 le 18/03/2022 17:42

J'suis choqué... Y a encore des étiquettes de prix dans les grandes surfaces en 2022 ?!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes