Société

En cas d'alerte rouge, elle sera annoncée jeudi matin à 8h avec mise en place à midi

Mercredi 17 Janvier 2018 - 23:02

Le préfet va tenir une réunion demain matin à 7h30 avec les spécialistes de Météo France et c'est à ce moment là qu'il prendra la décision -ou pas- de passer en alerte rouge.
Si la décision est prise, elle sera annoncée à 8h ou 8h30, pour une application à partir de midi.


https://worldview.earthdata.nasa.gov/
https://worldview.earthdata.nasa.gov/
Le préfet s'est voulu pédagogue ce soir lors de sa conférence de presse. Et il n'a pas caché que la décision qu'il allait devoir prendre concernant l'alerte rouge n'était pas facile à prendre. "C'est le pire scénario qu'on pouvait imaginer", a même dit son directeur de Cabinet.

D'abord, il a insisté en n'hésitant pas à répéter la phrase à plusieurs reprises : "Il n'y a aucune automaticité. Ce n'est pas parce qu'il y a une alerte orange qu'il doit automatiquement y avoir une alerte rouge".

Son embarras vient du fait qu'à 24h de l'arrivée de Berguitta à proximité de la Réunion, plusieurs facteurs essentiels demeurent encore incertains.

Seule certitude : Berguitta s'affaiblit et continuera à le faire. Mais sinon, il reste encore une incertitude d'environ 100 km concernant la trajectoire. Et 100 km, c'est énorme. A priori, Berguitta devrait épargner la Réunion et passer légèrement au Sud. Mais même ce scénario n'est pas certain et c'est ce qui explique en grande partie l'atermoiement de la préfecture.

Autre incertitude : Quand est-ce que Berguitta va arriver à proximité de nos côtes? Météo France s'est souvent trompée sur le sujet et celle qui est redevenue forte tempête tropicale semble avoir ralenti, au point que son arrivée n'est dorénavant prévue que pour demain en milieu d'après-midi.

Le préfet a donc choisi d'attendre le dernier moment, demain matin jeudi à 8h, pour prendre sa décision, avec une mise en place effective de l'alerte rouge, si elle devait l'être, à partir de midi.

Des travailleurs qui risquent de perdre une journée de travail

Dans le même temps, le préfet recommande aux Réunionnais, surtout ceux du Sud et de l'Est qui devaient le plus subir les foudres de Berguitta, de rester chez eux et de ne circuler qu'en cas d'absolue nécessité.

Dans ce cas, comment peut-on les inciter à rester chez eux tout en refusant de passer en alerte rouge, seule solution pour qu'ils ne soient pas pénalisés financièrement? Rappelons que ceux qui n'iront pas travailler demain matin perdront -sauf grande mansuétude de leurs patrons- une journée de travail. Alors qu'en cas d'alerte rouge, c'est l'entreprise qui aurait eu à supporter cette perte.

A cette question, le préfet répond qu'il a bien conscience des conséquences que sa décision -ou plutôt son absence de décision- peut entrainer. Mais il répète qu'il lui est impossible, en fonction des éléments dont il disposait à 18h, de prendre la décision de passer en alerte rouge demain matin. Trop d'incertitudes pèsent encore. Que ne dirait-on pas si l'alerte rouge était déclenchée alors que le soleil brillait à l'extérieur?

Les Réunionnais devront donc attendre demain matin 8h pour savoir si l'alerte rouge sera ou non déclenchée, avec interdiction totale de circuler sur l'ensemble du département à partir de midi.

A ce sujet, la question lui a également été posée, étant donné que le Nord allait apparemment être plutôt épargné, s'il n'était pas envisageable de ne prévoir l'alerte rouge que sur l'ouest, le sud et l'est, tout en laissant le nord en orange. Réponse du préfet : "C'est impossible. Le système d'alerte est un système départemental. Où situer la frontière? Comment faire respecter cette frontière? C'est vraiment impossible".
Pierrot Dupuy
Lu 49118 fois



1.Posté par Choupette le 17/01/2018 23:14

S'il pouvait, en cas d'alerte rouge, le prononcer à 9 heures, ça m'arrangerait.
J'ai dû courrier important à poster. Je me lèverai de bonne heure pour le faire.

Et puis, pourquoi l'ouest serait en alerte rouge, il fait beau ici.
Un peu pluie ce soir pour faire retomber la chaleur, sans plus.


2.Posté par Julia le 17/01/2018 20:23

« En cas d’alerte rouge, l’entreprise supporterait la perte » !? C’est écrit ou ça ? Car bon nombre d’entreprises privées ne paieront pas la journée de travail manquée ... alerte orange ou rouge... pas travaillée pas payée 😞 et ça c’est une réalité!

3.Posté par Samwinsa le 17/01/2018 23:53 (depuis mobile)

Logique financière et économique.
Et le boug du sud la parti travay dan le nord et i arive à lu un nafèr? Sé le préfet i pourvoi ses frais divers?
Larzan i passe avant l'humain.

4.Posté par niveau 3 le 17/01/2018 23:54

Peut être qu'il nous manque un niveau 3 comme à Maurice, entre l'alerte 2 de danger possible et 4 de danger imminent

5.Posté par A la prefecture le 17/01/2018 23:57 (depuis mobile)

Bravo pour vos décisions!
Mdr! Sud on est massacré!! Moi j dois monter à St Denis pour le boulot...
Si j vous comprend c est à moi de décider !! Vous servez à quoi ?
Vous êtes subjectifs et biens nuls

6.Posté par Zenesrebel le 18/01/2018 01:22 (depuis mobile)

Mi konpran pa son manyér pensé so préfé la. Li laiss domoune alé travay ek tout le ban''n risk ke néna dsi shomin et solman aprè li pren la desizyon mèt lalerte rouz...arete pren kréol pou d kouyon souplé!

7.Posté par stultulukjhkl le 18/01/2018 01:40

Cela s'appelle ne pas prendre ses responsabilités. Avoir en main la vie de nombreuses personnes exige que l'on fasse des sacrifices en de pareilles incertitudes !
Et là en l’occurrence, ce n'est surtout pas à 8h qu'il faut annoncer une alerte rouge, alors que tout le monde aura déjà pris sa voiture en devant faire fi de vents annoncés entre 45 et 110 km/h et des débordements de radiers soudains. C'est à 22h00 que l'alerte rouge aurait dû être prise !
Tout cela n'est pas très intelligent ; on trouvera toujours étonnant la manière dont l'être humain ne prend pas en compte les expériences tirées de son passé....

8.Posté par ju le 17/01/2018 22:45

c bien il sera deja passé a midi ...

9.Posté par Kosa li fer le 18/01/2018 01:45 (depuis mobile)

I vaut un boit sardine.Na do moune i travail demain donc soit lu annonce avan 8h pou mt juste dan l''heure i suit le temps le moune i rente zot case, kosa y attend midi kan le temps lé fini dégradé la. Nana de zendroi le temps lé dja movai.

10.Posté par ange le 18/01/2018 02:05

hallucinant ,on est sous des trombes d'eau depuis plusieurs jours et personne ne prend de décisions!!Dans le sud on peut crever .Les routes servent de rivières les chaussées sont déformées et c'est à nous de prendre la décision d'aller travailler ou pas et en plus il faut qu'on soit prudent si on sort!!Mais de qui se moque t on?C'est là que l'on constate que l'état n'en a que faire du petit peuple!!Reste à prier qu'il n'y aura pas d'accidents ni de morts!!

11.Posté par Santa le 18/01/2018 03:42 (depuis mobile)

Piegue mentalité fait passe l''argent avant la sécurité des personnes....ou va le monde?ici à st Pierre c le déluge à t''il penser au personne ki doit aller travailler et circuler sur la route avk un tel temp ?à t''il au moin penser au risque pr lé gens

12.Posté par l’incertain le 18/01/2018 01:01

J’arrive pas a comprendre ces préfets à 8h30 on est tous au boulot ... enfin oui pas vous M. le préfet ! Vous serrez au Pti dej. ? A essayé de savoir si oui ou non vous envoyer les gens jouer à la roulette russe avec leur vie ? Moi j’suis dans le nord et oui y a pas de cyclone sauf que partir dans le secteur Est ne m’enchante pas ... alors oui faire des recommandations c’est bien ! Ms nous travailleur l’es recommandation de nos patrons sont les suivantes : pas d’alerte vous êtes tous à vos poste ou ce qu’il en reste de vous : en gros râle ôte cadavre !! Et c’est ce qu’on va faire car nous on a le sens des responsabilités et l’honneur ! Dés vertu dont vous vous passer bien pour exercer ... ce n’est pas grâce si qlq un y passe vous serrez probablement pas inquiéter ... et je fini par rejoindre la majorité des Réunionnais : vous êtes inutile !

13.Posté par A Prefet jaquouille le 18/01/2018 05:05

Eh feignasse, bouge out ki !! sors de ton lit et fais quelque chose. C'est plus l'heure de dormir, il y en a qui galère déjà. Si tu connaissais un peu mieux La Réunion, les habitants se lèvent tôt pour travailler, ils ne sont pas tous fonctionnaires !!!
allez lève aou !!

14.Posté par Marie le 18/01/2018 05:49

Vois aucun intérêt à déclencher l'alerte rouge juste quelques gouttes de pluies, j'espère que ce Préfet ne se laissera pas conter, allez bosser !

15.Posté par OJS974 le 18/01/2018 03:23

Franchement, je reconnais que le temps est mitigé à certains endroits et dégradé à d'autres.
En l'état actuel des choses, il n'y a pas d'alerte au niveau communal. C'est tout le département qui est concerné par une éventuelle alerte rouge. Donc à moins de créer rapidement un niveau d'alerte communal il serait envisageable M. le DIRCAB de conseiller de passer en alerte rouge et penser à ceux qui doivent affronter cet aléas climatique. Ça éviterait de rester dans l'incertitude et créer un mouvement de panique à 12h00. Soit l'alerte rouge est de rigueur avant le boulot (pour ceux qui travaillent de jour aujourd'hui) soit ce soir. Mais pas à 12h00 quand certains travaillent encore ... et doivent faire la route.
À moins que vous souhaitez vous déresponsabiliser et laisser le choix au réunionnais ou aux patrons de prendre ou pas des risques.

16.Posté par Joseph le 18/01/2018 06:26

Louable attention du Préfet que de ne pas mettre l'alerte rouge afin de ne pas paralyser l'économie de l’île.

Mais quand c'est les transporteurs, les agriculteurs, les dockers, les stations, et j'en passe bloquer notre économie, là c'est ok, paralysons tout !

17.Posté par Beber974 le 18/01/2018 06:40 (depuis mobile)

A choupette post 1. T es une comique! Tu ne devrais pas aussi aller faire des courses? Ne crie pas trop fort qu il fait beau ds l ouest? A parler comme ça, je ne pense pas que tu as déjà été confrontee à un cyclone ou une forte tempête tropicale?

18.Posté par Pénalisant mais logique le 18/01/2018 06:42

Bien que gênant éventuellement pour les travailleurs et parents qui ne peuvent anticiper ou se déplacer inutilement, cette absence de décision (passage en alerte rouge) est logique, vu les circonstances météorologiques et les critères administratifs de passage en alerte rouge, alors que la TTM Berguitta se déplace lentement et ne suit pas le trajet prévu.

Bonne attitude, donc, du préfet, selon moi.

Nous sommes tributaires de la météo et du temps qu'il fait, ne l'oublions pas.

19.Posté par kathalina et ponty de st André a la pièce montée le 18/01/2018 06:43 (depuis mobile)

mr le prefet mi lé boulanger depuis 22h00 mi taf et ou ou leve 6h rienk 7h30 ou fait ton réunion pour donne la reponse 8h30 ma jamais apprend aou fait sa moin... les pas vrai 🤔😎

20.Posté par Pénalisant mais logique le 18/01/2018 06:45

Rectificatif: erreur de ma part, Berguitta accélère à présent (20 km/h).

21.Posté par Lnass le 18/01/2018 06:52 (depuis mobile)

Alerte rouge ou pas. Conditions difficiles à étang salé. Je me risque pas sur route pour le moment.. alors que pour le moment je dois bosser a 8h sur place. pour l'annonce c Tard 8h on est au boulot.

22.Posté par Reunionnais le 18/01/2018 07:01

Oui ca se voit que comme d'hab les énarques sont des planqués : merci pour ceux qui habitent une zone géographique ou le temps est dégradé et doivent rejoindre une autre ou ce dernier est plus clément.


23.Posté par A chacun son choix le 18/01/2018 07:05 (depuis mobile)

Je n’attend jamais l’avis de l’etat je suis maitre de moi même et je decide de pas travailler aujourd’hui soyons logique la tempete est a moin de 400km les route inondées,le vent....Mais vous voulez absolument que quelqu’un decide pour vous....mouton

24.Posté par Bisness préfectoral le 18/01/2018 07:09 (depuis mobile)

Le préfet et bien-sure c''est sujet qui travail pour lui nous fait croire ce qu''il veulent,dans tous ce remue cyclonique il y a une tactique commercial de la part de la préfecture sur le ravitaillement des reunioné

25.Posté par Bisness préfectoral le 18/01/2018 07:12 (depuis mobile)

J'avais pas fini !! Oh le préfet c la 1 ère personnes comme si il et touché il arrive pas à prendre de décision !! Franchement fo arrêter la!! Il maintient l'alerte orange le plus longtemps possible pour faire marché un maximum les grandes surfaces

26.Posté par Bisness préfectoral le 18/01/2018 07:12 (depuis mobile)

J''avais pas fini !! Oh le préfet c la 1 ère personnes comme si il et touché il arrive pas à prendre de décision !! Franchement fo arrêter la!! Il maintient l''alerte orange le plus longtemps possible pour faire marché un maximum les grandes surfaces

27.Posté par Julia le 18/01/2018 04:15

« En cas d’alerte rouge, l’entreprise supporterait les pertes... » c’est une règle écrite ou ça !? De nombreuses entreprises privées ne paieront pas la journée manquée que l’alerte soit orange ou ROUGE ! Journée pas travaillée = pas payée et çà c une réalité !

28.Posté par Bisness préfectoral le 18/01/2018 07:19 (depuis mobile)

J''avais pas fini le p''tit creol lui parsque c''est ce qu''on est aux yeux des personnes aisé a la réunion lui il sort de la plaine des cafrs pr aller o taf à St leu sous un torant !!! C est alerte magouilles le cyclone c sur qui passe on ne prend pour:

29.Posté par Bisness préfectoral le 18/01/2018 07:29 (depuis mobile)

Alors le cyclone est sur nous depuis 2 du mat et ce matin i prend une décision ou va le monde le préfet dan sa grande Barak il sans fou lui c pas lui qui va travailler à 2 heure du matin!!! Maintenant ou sa caca la nuite et lendemain ou tir la cha

30.Posté par Michel le 18/01/2018 07:30

Faire bosser les travailleurs jusqu'à la dernière limite, telle est la position du patronat qui se fiche comme d'une guigne de la vie et de l'intégrité physique des salariés (voire les derniers accidents du travail dans le BTP !).
Tous ces planqués dans leurs bureaux climatisés, qui ne mettent pas un pied sur les chantiers ou sur les routes par ces temps de chien, se permettent de décider ce qui est bon ou pas pour ceux qui sont exposés aux intempéries au prétexte qu" il ne faut pas perdre une journée de travail !", car bien sûr la seule chose qui compte pour eux c'est que le travail continue à se faire pour pouvoir encaisser leurs profits.

Et l'on voit le préfet, et certains journalistes aux ordres, les suivre comme des toutous sur ce terrain-là.

La vie des travailleurs n'est pas à négocier. Elle doit être protégée. Et quand elle est mise en danger, les travailleurs doivent exercer leur droit de retrait et ne pas y aller !

31.Posté par Jimbo le 18/01/2018 07:31 (depuis mobile)

Tout ça c''est des conneries i met alerte orange alors ke n''a gros soleil...I met pu un alerte parcke le temps lé mauvé alors ? ? I met pou envoy tout demoun dan magasin pou achete plus qu''il n en faut. A un moment donné fo arrêt être couyon aussi non

32.Posté par Applaudissèr le 18/01/2018 07:52 (depuis mobile)

Le prefet lé comme la cuisson, précuit: cuit; préfait: fait...l''hésitation se comprend donc...

33.Posté par Michel le 18/01/2018 07:53

Faire bosser les travailleurs jusqu'à la dernière limite, telle est la position du patronat qui se fiche comme d'une guigne de la vie et de l'intégrité physique des salariés (voire les derniers accidents du travail dans le BTP !).
Tous ces planqués dans leurs bureaux climatisés, qui ne mettent pas un pied sur les chantiers ou sur les routes par ces temps de chien, se permettent de décider ce qui est bon ou pas pour ceux qui sont exposés aux intempéries au prétexte qu" il ne faut pas perdre une journée de travail !", car bien sûr la seule chose qui compte pour eux c'est que le travail continue à se faire pour pouvoir encaisser leurs profits.

34.Posté par En cas d accident ? le 18/01/2018 08:07 (depuis mobile)

En cas d accident ? Voir du côté de la préfecture.

35.Posté par LE ZINZIN le 18/01/2018 08:14

LE PREFET EST IL RESPONSABLE???? IL JOUE AVEC LA VIE DES GENS !!!!!!! Si il est si brave qu il sorte de ses bureaux feutrés et prend sa voiture pour aller à st pierre..IRRESPONSABLE!!!!!

36.Posté par MACROOO le 18/01/2018 08:15

Mais le préfet y fait quoi??????

37.Posté par EMILIO le 18/01/2018 08:25

Mais le préfet s'en fout de la vie des Réunionnais.......PLANQUE DANS SON BUREAU IL MET LA VIE DES GENS EN DANGER!!!!!! IRRESPONSABLE......

38.Posté par ROBERT le 18/01/2018 08:27

J'accuse le Préfet et sa clique d'irresponsables de mettre en danger la vie des gens....!!!!!!!

39.Posté par jerome le 18/01/2018 09:10 (depuis mobile)

Mr le préfet ca ce voit que c''est votre 1er sur l''île la population est en danger cest pas pour une journée que l''économie va mourir écouter la radio pour voir comment la population galère . il ya pas que st denis qui conte mes toute l''île

40.Posté par Marie le 18/01/2018 12:22

hé ben les mecs le jour où on se paie un bon, un vrai cyclone....déjà les grandes surfaces faudra qu'elles prévoient des vigiles armés pour gerer la band sauvage que va venir acheter les denrées, ensuite ben pour certain le cyclone Irma c'est rien à côté de celui là......! arrêtez de déconner une pluie un peu de vent un radier qui déborde et c'est pour eux une catastrophe!

41.Posté par dimi le 18/01/2018 16:03 (depuis mobile)

Dans le sud la pluie le vent me fais penser à firinga sa dure et n''en finit plus attendons le déluge ou la première perte humain peut être que le préfet mobilisera l''alerte rouge 💩💩💩

42.Posté par Marie le 18/01/2018 16:33

à Bisness préfectoral heu arrête ton rhum et va dormir.....enlève ton doigt de la touche bis de ton gsm surtout!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter