MENU ZINFOS
National

En France, 3 millions d'emplois seront perdus à cause de la robotisation


- Publié le Dimanche 26 Octobre 2014 à 16:11 | Lu 1015 fois

En France, 3 millions d'emplois seront perdus à cause de la robotisation
La robotisation des tâches va-t-elle exclure encore un peu plus l'homme de l'entreprise ? Un cabinet conseil français s'est sérieusement penché sur la question.

Son rapport a été publié par le JDD ce 26 octobre. Selon les conclusions du cabinet Roland Berger, cité par le Journal du Dimanche, les robots mettraient au chômage plus de trois millions de personnes dans l’Hexagone d'ici 2025.

La plupart des secteurs ne seraient pas épargnés, de l’agriculture au bâtiment en passant par les services aux entreprises et aux particuliers. Les secteurs de l’éducation, de la santé et de la culture seraient quant à eux épargnés.

Les classes moyennes, qui exercent des professions intellectuelles dont une partie des tâches peut être automatisée, sont particulièrement visées, explique par ailleurs cette étude prospective.

 




1.Posté par Titi or not Titi le 26/10/2014 17:48

qu'on Robotise nos Zélus !!
en dessous de 50% d'opinion favorable
ou le débranche ...
le président aussi !!

2.Posté par defendre les 35 heures le 26/10/2014 18:03

les robots rendent service aux travailleurs ils ne sont pas en concurrence avec les salariés, ils augmentent la productivité pour permettre les 32 heures à tous les chomeurs. Il suffit de mettre un frein aux imoortations sauvages pour que les robots reviennent payer les cotisations sociales en france

3.Posté par Prevoir et agir le 26/10/2014 18:19

Souhaitons que l'étude donne des recommandations sur les formations à développer ou les remises à niveau à mettre en place.

4.Posté par Borlo le 26/10/2014 19:01

Ouai enfin a l'université on entend parler du developpement d'un robot agricole depuis plus d'un an et a ce jour, ni le CIRAD ni l'ARMEFLHOR, NI L'ERCANE ne s' y interesse... ou c'est trop cher ou c'est trop compliqué mais si c'est l'avenir, je ne vois pas pourquoi cela trainerai autant... sauf a ce que les politiques preferent les emplois "sociaux" que prendrait les robots?....

5.Posté par noe le 26/10/2014 20:06

On peut tj compter sur les robots qui ne tombent pas "malades" et ne prennent pas de congé de convenance avec leurs copains de médecins !
Félicitation aux robots !
Vive le progrès !
De nos jours seuls comptent les savants , les autres ne sont que des gueux inutiles et parasites !

6.Posté par Gloseur sensE le 26/10/2014 21:08

Dès le milieu des années 1970, lorsque est survenue la crise économique, et donc ensuite rapidement le chômage, déjà à l'époque plusieurs économistes disaient qu'en remplacement du manque important des cotisations patronales et sociales des emplois supprimés, il fallait que l’État mettre des taxes, des cotisations sur les machines, qui au fur et à mesure remplacent la main d’œuvre ouvrière dans les usines et ailleurs.
Si donc se mettait en place un dispositif de cotisations sur les machines, celles-ci serviraient à payer les charges patronales, les cotisations de la sécurité sociales, de la CAF, de la CSG, des mutuelles complémentaires, des caisses professionnelles de retraite, etc.
Seulement, l'opposition à cette solution économique et pragmatique a toujours été très forte en France.
Maintenant, l'avènement de la robotique issue de la nouvelle génération fera, en effet, très probablement perdre encore des millions d'emplois.
C'est d'ailleurs le cas dans les moyennes et grandes surfaces, où par exemple, une caissière sera toujours préférable à 10 caisses automatiques.
Ainsi, si chaque client boycottait les caisses automatiques, les magasins seraient obligés de remettre des caissières et donc de recréer des emplois.
De plus, très souvent il faut qu'un assistant intervienne pour aider les clients, parce que les caisses automatiques dysfonctionnent ou indiquent des messages d'erreurs aberrants du genre : 'posez votre article', alors qu'il l'est déjà.
De toute façon, une machine n'apporte pas de relation humaine, laquelle sera toujours indispensable au client, qui autrement utilise Internet pour acheter un produit.

7.Posté par Il faut taxer les robots le 26/10/2014 22:07

La solution pour le financement de la protection sociale et des retraites : faire cotiser les machines et les robots qui remplacent de plus en plus les travailleurs.

Avantages :

- un robot travaille 24h sur 24h;

- un robot n'a pas besoin de congés payés;

- un robot n'est jamais malade, ni enceint ! ;

- un robot ne fait jamais grève;

- un robot n'est jamais vieux, il n'a pas besoin de retraite, quand il ne peut plus travailler, on je jette...

8.Posté par Homo sapiens le 27/10/2014 05:38

De source pas sûre, un robot se présentera au départ du Grand Raid 2015.
C'en est fini pour l'Homo sapiens !

9.Posté par Pierre VERGEREAU le 27/10/2014 07:12

En 1977 le avril ( sans blague) la CFDT avait publié un livre intitulé " Les dégâts du progrès". C'est un thème forcement récurent, à l'époque en envisageait une société de loisir.... Aujourd'hui cette société n'est envisagée que pour les gros actionnaires qui n'ont pas le souci de l'autre !

10.Posté par Môvélang le 27/10/2014 09:11

Et le pingouin continuera à accentuer l'inversion de la courbe du chômage pour le plus grand bonheur des français !

11.Posté par Zarin le 27/10/2014 12:22

Isaac Asimov

La psychohistoire et le Cycle de Fondation

Le Cycle de Fondation.

Dans le Cycle de Fondation (qui a reçu, en 1966, le prix Hugo de « la meilleure série de science-fiction de tous les temps »), Asimov imagine l'avenir de l'humanité. Il commence avec l'effondrement d'un empire galactique qui se décompose. Un savant, Hari Seldon, invente une nouvelle science, la psychohistoire, fondée sur la loi des grands nombres et le calcul des probabilités qui permet de « prévoir l'avenir », ou, plus exactement, de calculer les probabilités de différents avenirs.

Le scénario est d'autant plus aisément assimilé par le lecteur qu'il lui rappelle des repères connus : l'émiettement du pouvoir des empires romain et ottoman, d'une part, en ce qui concerne l'empire de Trantor, l'ascension de personnalités charismatiques comme Alexandre le Grand, Jules César ou Napoléon Bonaparte, d'autre part, en ce qui concerne le personnage du Mulet, qui manipule à ses propres fins les émotions de son entourage.

Wikipédia

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes