Océan Indien

En Afrique du Sud, la grève tourne mal...

Vendredi 20 Août 2010 - 14:31

Le Mondial de foot l'avait effacée et aujourd'hui, la réalité sud-africaine revient sur le devant de la scène. Depuis mercredi, le secteur public est touché par une grève générale illimitée. 1,3 million de personnels des services ont été appelés à cesser le travail pour obtenir des augmentations de salaires. Hier, les manifestations ont mal tourné et la police est intervenue.


En Afrique du Sud, la grève tourne mal...


C'est une grève illimitée qui a été entamée mercredi dernier. Une grève qui touche les secteurs de la santé, de l'éducation ainsi que la police et la douane. Les revendications sont avant tout salariales. Les fonctionnaires réclament 8,6 % d'augmentation de salaire et 1.000 rands (environ 107 euros) d'allocation logement. Face à ces revendications, le gouvernement ne propose que 7 % d'augmentation et 700 rands (environ 75 euros) d'allocation logement.

Si le premier de jour de grève s'est déroulé sans incident malgré des effectifs très réduits au sein des services essentiels, hier, en revanche, les évènements ont pris une tournure plus dramatique.

Théoriquement, les personnels de santé, tout comme les policiers et les agents des services d'immigration, ne sont pas autorisés à faire grève en Afrique du Sud. Mais certains ont quand même cessé le travail et des piquets de grève se sont postés devant les hôpitaux et les écoles. A Johannesbourg, à l'hôpital Hani Baragwanath, des agents de service de santé en grève ont voulu convaincre leurs collègues restés à l'intérieur de les rejoindre. La police est alors intervenue. Elle a tiré des balles en caoutchouc et avec des canons à eau pour les faire reculer.

La police a aussi tiré des balles en caoutchouc contre des enseignants en grève près d'une autoroute de Johannesbourg. Sur place, le gouvernement tente de faire face à la situation. Il a déjà annoncé que les médecins militaires restaient prêts à intervenir si besoin dans les hôpitaux publics, comme à Durban, où les autorités ont déjà appelé des militaires pour remplacer des infirmières.

Si au niveau du service public un accord devrait être trouvé avant la fin du mois d'août, le problème est que la grogne sociale risque de prendre de l’ampleur et de gagner le secteur privé. A Pretoria, par exemple, les ouvriers de l’industrie métallurgique ont déjà manifesté mercredi pour réclamer des hausses de salaires.
Zaïa Ayama
Lu 2072 fois



1.Posté par le congo chez tintin le 20/08/2010 15:36

Le mirage "arc en ciel " s'obscurcit ?


quelle surprise, et ce n'est que le début....encore quelques années d'efforts et ils seront aussi pauvres qu'au Zimbabwé, à survivre dans la criminalité et la corruption généralisée.

Merci Mandela, merci la goooche....encore une grande réussite !

2.Posté par Triste réalité le 20/08/2010 16:25

Mbeki et Zuma ont toujours brillé par leur incompétence...i have a dream : le jour ou un pays d'Afrique deviendra un modèle de réussite économique...

3.Posté par Logique le 20/08/2010 16:51

1.Posté par le congo chez tintin le 20/08/2010 15:36

Et vive l'apartheid, système politique vertueux qu'il est dommage d'avoir supprimé???

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/08/2010 17:02

la corruption n'est pas l'apanage des partis de gauche, tonton le Cin..oublierais tu les casseroles en cours de Sarko, Balladur et l'affaire des frégates de "Taille one" ?


5.Posté par chikun le 20/08/2010 17:08

Encore une fois ce sont les services """PUBLICS""" qui foutent le bordel.
Ca s'passe toujours de la même manière avec les petits bourgeois de gauche.

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/08/2010 17:57

plutôt nul comme post chikun..
"petits bourgeois de gauche"..quoi ? tu connais le niveau de rémunération des fonctionnaires sud africains?

7.Posté par Foxi le 20/08/2010 18:32

Si l'EDF n'avait pas donné l'exemple.....

8.Posté par numeroflash le 20/08/2010 18:43

Bravo si les secteurs de la santé, de l'éducation ainsi que la police et la douane demandent à être mieux payé.

Où est le problème ???

9.Posté par ilo le 20/08/2010 18:47

Imaginez un seul instant que l'on tire sur les enseignants , même avec des balles en caoutchouc, quand ils font grève.....ils ressembleraient à des passoires à la Réunion !

10.Posté par chikun le 20/08/2010 19:08

Nicolas 2 tu a bien le droit de penser que mon post est nul;
Par contre je me fais censurer parce que je t'assimile :" Nicolas de "avec "Nicolas 2" et toi et tes copains style bertel vous pouvez m'insulter et moi je n'ai rien à dire.
Evidemment,le salaire d'un prof sudaf n'est pas le même que celui d'un prof réun. mais la culture est la même : La domination de la gauche bourgeoise aux dépens de la population.

11.Posté par pacotte le 20/08/2010 19:37

c est une veritable honte de crier vive l'appartheid - honte a vous Logique

12.Posté par le congo chez tintin le 20/08/2010 20:28

L' apartheid.....c'était pas le pied non plus, mais difficile de faire autrement quand tu es entouré de pays cocos qui t'envoient des terroristes..., de délinquants violents, ou d'immigrés qui veulent absolument te piquer ta place !

Tu dois aussi remettre ça dans le contexte de la guerre froide, des guerres d'angola, du mozambique, de la rhodésie, de la namibie....ce fut très chaud et les sud af se sont retrouvés en première ligne dans la guerre froide...on les a laissé honteusement tomber alors que chinois, russes et cubains armaient et conseillaient les armées de libération et les terroristes plus ou moins en misouk ( cf opération protea).


Aux USA à la même époque il y avait aussi de l'apartheid, c'était dans les mentalités anglo saxonnes de l'époque, qui se métissent très peu contrairement aux français ou aux portugais.


Pas l'idéal donc...mais au moins les gens n'étaient pas obligés de vivre des bunkers, chacun pouvait de déplacer en sécurité, il n'y avait pas de guerres tribales, et les noirs d' AFS avaient le meilleur niveau de vie de tout le continent, accès aux soins et à l'éducation.


l' apartheid existe toujours de nos jours par l' insécurité, ce n'est plus question de couleurs....mais de riches et de pauvres.... chacun se terre dans son coin à Joburg dans des résidences sécurisées et voitures blindées pour ceux qui ont les moyens, tandis que pauvres et classes moyennes se prennent la délinquance en pleine poire....


Les blancs victimes de discriminations à l'emploi ( un mozambicain fraichement arrivé est prioritaire à l'emploi sur un afrikaans dont la famille a créé le pays à partir de rien il y a plusieurs siècles !) et de tueries fuient le pays qui sombre dans le chaos, c'est effectivement une grande réussite.


D'ici quelques années la lutte contre l' apartheid aura produit un état presque entièrement noir ( dans un pays créé à partir de rien par les blancs !!!), ravagé par le sida (invention de blancs cf ministre de la santé !!!), la délinquance, et la pauvreté... et tous les yabs de ce pays (=afrikanneers) auront soit fuit soit seront réduits à la misère...



Je trouve que c'est très cher payé, pour résoudre un problème d'apartheid qui se serait réglé plus en douceur comme aux USA si les cocos n'avaient pas mis à feu et à sang la région, utilisé la lutte anti apartheid comme technique de déstabilisation, et si l'occident n'avait pas trahi les afrikaaners en leur imposant un embargo fatal ( sous la pression des journalopes et des assos anti racistes...cocos évidemment !!) alors qu'ils étaient en pleine bataille pour leur survie et la défense du monde libre dans la région.




Delepeu tient absolument à parler de Sarko...ça devient maladif ! je me fous de sarko, on parle de l' AFS et de la corruption...avant et après Mandela !

Pour avoir vécu en Namibie lors de la" libération", je peux vous certifier qu'en 6 mois il fallait payer des bakchichs partout, et s'organiser en convoi de voitures pour éviter les bandits de grand chemin ( qui étaient parfois policiers....) armés de kalachs qui vous tuaient pour une toyota pourrie.

Ce genre de trucs était impensable du temps ou l' AFS gérait la Namibie...!


En Angola ou j'ai aussi vécu ce fut pareil...pays hyper riche, heureux, stable...un véritable paradis pour TOUS jusqu'à la décolonisation et les cocos !
Tous les noirs se sont fait bourrer le mou, ou leur a dit qu'ils seraient encore plus heureux sans Portugais...( pas d'apartheid, énormément de métissage, une classe moyenne supérieure noire et métis aux responsabilités !)

Une fois les Portugais dehors.... les noirs se bouffent entre eux et prennent les métis pour cible !

Résultat des courses 30 ans de guerre, des centaines de milliers de morts, un pays ruiné dans un état pire que le Congo dont les dirigeants pillent le pétrole et laissent la population dans la misère, absolument plus rien ne fonctionne....une autre grande réussite coco, les blancs sont partis, ils ont gagné...mais quoi ?

13.Posté par Tcherno-Bill le 20/08/2010 21:28

@ 6 oui Nicolas , ils ont droit à - 80% !.......Demandes ta mutation ?

14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/08/2010 22:59

tcherno, suis pas fonctionnaire, l'oublierais tu ?
ensuite la domination de la gauche bourgeoise aux dépens de la population..

franchement, je t'encourage à développer ce concept, ça m'intéresse...

15.Posté par Foxi le 20/08/2010 23:44

Sur ce site d'échange d'idées dés qu'une opinion diverge c'est un cas de casus belli. Bizarre que de simples lettres peuvent exciter les esprits ( la dépêche d'Ems, expédiée le 13 juillet 1870, publiée sous une forme remaniée par Bismarck et de surcroît mal traduite en français, provoque la déclaration de guerre de la France à la Prusse).


16.Posté par Logique le 21/08/2010 03:57

Post 11

Parce que vous croyez vraiment que je le pense?
C'était une reformulation du post 1, pas ma propre opinion.

17.Posté par Foxi le 21/08/2010 09:08

Blague:

Un ministre d'un pays africain rend visite à son homologue français, qui l'invite dans sa belle demeure. Etonné de la magnificience des lieux, il le questionne " Comment t'as fait, un tel chateau juste avec ta paye de ministre ?" Réponse du ministre français qui entrouve les rideaux " tu vois l'autoroute au loin, eh bien c'est 2% in the pocket".

Quelques années après c'est au ministre français d'aller rendre visite à son homologue africain qui le reçoit dans une immense demeure. Il se dit que son conseil a porté mais étonné du caractère pharaonique de la construction, il le questionne " c'est incroyable, mais t'as pris combien de % ?"
Réponse du ministre africain qui ouvre les rideaux " Tu vois l'autoroute au loin ?".
Le ministre français dit " Mais il n'y a pas d'autoroute !"
Réponse du ministre africain "tu as tout compris, j'ai tout pris"......

18.Posté par le congo chez tintin le 21/08/2010 10:40

C'était une reformulation du post 1, pas ma propre opinion.


-----------------------------------------------------------

Reformulation ? comme tu y vas....tu as projeté tes fantasmes gauchos, c'est tout !
je n'ai absolument rien dit sur l' Apartheid et tu oses laisser entendre que je suis pour...franchement minable !

Tu ferais mieux de nous donner ton opinion plutôt que d'essayer de pervertir la mienne !



Depuis 30 ans le lavage de cerveau de la population mondiale concernant l' AFS du sud fait que le débat se résume à ça:

Si vous n'êtes pas d'accord avec les terroristes de l' ANC et les cocos qui ont mis à feu et à sang l' Afrique australe, c'est que vous êtes un gros raciste supporter de l' apartheid !!!


Mon point de vue c'est que l' AFS s'est retrouvée en première lors de la guerre froide, face aux armées de "libération" et aux terroristes entrainés, armés par cubains, chinois et russes ! (cf opération protéa)

Entourée de conflits sanglants, tel que Angola, Mozambique.,Namibie, Rhodésie...devant faire face à du terrorisme sur leur sol, ils n'avaient pas bcp de choix !


Les cocos ont finalement remporté la bataille grâce à la manipulation médiatique de l'opinion mondiale, à défaut de parvenir à leurs fins par les armes ou le terrorisme.

Alors que les journalopes taisaient les massacres et la famine dans les pays cocos, la pression s'organisait pour dénoncer l' Apartheid et faire de l'anti racisme une arme de guerre destinée à abattre le dernier pays libre de la zone, le plus riche !


La population occidentale, formatée à l'antiracisme basique et les niaiseries 68ardes, a réagit uniquement à l'émotion, sans tenir compte du contexte et des guerres voisines, dont elle ignorait quasiment tout...


Les états occidentaux sous la pression de la presse et de la population outragée ont tous lâché l 'AFS, lui imposant l'embargo au pire moment alors qu'il fallait au contraire aider ce régime désespérément seul face à l'invasion coco de la zone Afrique Australe !


Le lavage de cerveau a tellement bien fonctionné que certains de nos jours tel "logique" sont encore béatement conditionnés d'une manière Pavlovienne à répondre... Apartheid lorsque l'on dit... insécurité, génocide des boers, sida, délinquance, faillite programmée du pays !!!


L' Apartheid n'a pas disparu....le clivage se fait maintenant entre riches et pauvres, ceux qui ont le droit de vivre en sécurité ou non...les persécutions ont actuellement lieu contre les afrikaners (victimes d'un véritable génocide par substitution,meurtre, et paupérisation ) ou les tribus mal vues par le pouvoir de l' ANC.






19.Posté par fiuman le 21/08/2010 16:47

Congo chez tintin : n'essaye pas de convaincre nicolas de de la ....il a été très secoué ou alors peut-être un saf

20.Posté par jason le 21/08/2010 19:14

@ le congo chez tintin
Vous avez manifestement baroudé ce qui n'est pas le cas de tout le monde . Vous pouvez témoigner de ce que vous avez vu . L'histoire de ces pays n'est de toute façon pas un mystère et celui qui veut se donner la peine peut aller au-delà des messages convenus et pré mâchés .
Par exemple pour l'aventure de la Rhodésie , dont le premier ministre Ian Smith s'est trouvé confronté pendant 10 ans à la Grande bretagne ancienne métropole qui voulait à tout prix caser Mugabe ( et qui finalement a réussi ) à la tête du pays ... pour aboutir au résultat final qu'on connait .

MAIS , il existe d'autres personnes , qui comme vous sont allé là-bas ( par exemple en Angola ) mais pour soutenir la guérilla anti portugaise ...
Donc de toute façon l'idéologie et les convictions façonnent la perception d'une même réalité au point de confiner à l'aveuglement .

En attendant les sud africains émigrent ( Australie , ile Maurice ) sans tambour ni trompette , dans l'indifférence . Tout ce qui pourra se passer là-bas sera "forcément" mieux qu'avant ...

21.Posté par le congo chez tintin le 21/08/2010 20:29

MAIS , il existe d'autres personnes , qui comme vous sont allé là-bas ( par exemple en Angola ) mais pour soutenir la guérilla anti portugaise ..

--------------------------------

Il y a eu plusieurs périodes....tous d'accord pour foutre le blanc portugais dehors, puis les noirs se sont retournés contre les métis...

la guerre (guerilla c'est un léger vu le matos !) était donc angolo-angolaise, avec le camp au pouvoir soutenu par les pays de l'est et l' UNITA soutenu par les SAF et Reagan...


J'ai effectivement connu des ex soldats SAF (coupeurs d'oreilles, dont ils faisaient des colliers...) ou des mercenaires qui sont revenus récupérer avec les U.N. les mines qu'ils avaient eux mémés posés, et ils faisaient équipe avec un ancien colonel d'allemagne de l'est !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter