MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Emplois verts : Gilles et Béatrice Leperlier ont la mémoire courte...


Par - Publié le Mercredi 14 Août 2013 à 16:10 | Lu 3223 fois

Emplois verts : Gilles et Béatrice Leperlier ont la mémoire courte...
L'"Association Réunionnaise de Valorisation des Sites" de Christophe Leperlier, "Ansamb" de Marie-Josée Payet et l'"Association Développement du Sud" de Micheline Rivière avaient toutes les trois en commun d'être domiciliées à la même adresse, au 379 bis route des Canots à l'Etang Salé les Hauts et d'avoir le même numéro de téléphone, ceux de la famille Leperlier.

A elles trois, ces associations présidées par des proches de Gilles et Béatrice Leperlier, ont bénéficié de la Région alors présidée par Paul Vergès de 66 contrats "emplois verts" pour un montant de 153.000€ en 2006, 95 contrats pour 610.000€ en 2007, 74 pour 523.000€ en 2008, 69 emplois verts en 2009 et encore 84 contrats en 2010 pour 582.000€. Soit un total bien supérieur à 2 millions d'euros...

On note une forte augmentation de 44% du nombre de contrats attribués fin 2007. Il faudrait bien évidemment avoir un esprit particulièrement mal tourné pour faire une relation avec les législatives de mars 2008 où Paul Vergès était candidat dans le Sud, et avec les municipales de l'Etang Salé où Fabrice Hoareau était présent pour le PCR, officiellement soutenu par toute la famille Leperlier...

Bien évidemment, aucune autre association de l'Etang Salé n'a bénéficié pendant toutes ces années de contrats emplois verts, la famille Leperlier bénéficiant d'un véritable monopole de fait sur la commune.

Et ce sont les mêmes Gilles et Béatrice Leperlier qui se démènent dans les différents médias pour dénoncer depuis hier une "récupération politique" de Didier Robert au travers de la "Journée des emplois verts" à Sainte-Marie, vendredi, pour un coût de 80.000€...

Comme le dit le proverbe créole, "tortue i voit pas son queue"...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ricoco le 14/08/2013 17:49

Merci de rappeler ces faits ! nou lé kapab, hein gilles ?!

2.Posté par Xavier le 14/08/2013 21:15

L'ensemble de ces associations de l'Etang-Salé disposaient de comptes suivis et approuvés par un commissaire aux comptes. Elles ont également suivis tout au long de leur existence, tout un ensemble de contrôles de différentes institutions telle la sécurité sociale et il n'y a jamais eu aucun problème.

En est-il de même des associations actuellement positionnées sur le dispositif emplois verts? Sont-elles toutes aussi irréprochables? Faites votre métier et vous m'en direz des nouvelles.

Malgré une gestion exemplaire, l'ensemble des chantiers ont été supprimés, ils correspondaient notamment à l'entretien de sites touristiques notamment celui de l'arda sur l'Etang-Salé et celui du Tévelave, ainsi que l'ensemble des ravines de la commune. Des centaines d'emplois ont de fait été supprimés.

Qui entretient désormais ces sites? De nouvelles associations dont vous trouverez aisément des liens entre les présidents et l'actuel maire de l'Etang-Salé. Quels sont les chantiers? Ont-ils un intérêt touristique ou environnemental comme ça doit être le cas pour bénéficier du dispositif emplois verts? Dans ce cas, comment expliquez-vous qu'une des nouvelles associations qui émargent au dispositif emplois verts s'occupent dans les faits de l'entretien de la cité Vavangues aux Canots, espace purement résidentiel dont il appartiendrait selon toute logique, à la mairie d'assurer l'entretien?

Une population maintenue dans la précarité est susceptible d'être manipulée malheureusement, le dispositif emplois verts entretient ce cercle vicieux, d'où l'intérêt de sortir de là. Mais ne confondons pas un système par définition tendancieux à la situation actuelle où ni d'un point de vue politique, ni d'un point de vue gestion est acceptable.

Ce qui est le plus grave aujourd'hui, c'est que parce qu'ils sont des "amis politiques", certains présidents ou associations ont droit à tout, même à ce qui d'un point de vue légal est fortement discutable. Encore une fois, je ne peux que vous encouragez à faire votre boulot jusqu'au bout et vos sujets dans la globalité et l'actualité!

3.Posté par Valérie le 15/08/2013 08:04

Opposer le clientélisme de gauche au clientélisme de droite est une diversion de didier robert:

1. parce qu'une fois qu'on a dit ça...y a plus rien à dire
2. Parce que c'est pas parce que l'autre a fait que cela devient légitime de le faire
3. Parce que ce qui se passe aujourdh'hui n'a plus rien a voir avec le clientelisme habituel.

AVANT chaque commune, ou parti montait leur assos et recevait les subventions. Quand c'est la gauche au pouvoir , les assos de gauche gagnent plus. Quand c'est la droite au pouvoir, c'est les assos de droite qui gagnent.

MAINTENANT. La platefrome des emplois verts est hissé par la région au rang d'incontournable pour toutes les communes pour les assos d'emplois verts. C'est une interface institutionnalisée. Or la plateforme des emplois verts est un outil politique tenu par des politique proche du pouvoir regional. La manipulation des plus démunis est extreme, radicalisée, institutionalisé.

Cet article reprend l'argument de la plateforme: toi aussi tu as fais pareil alors ferme ta bouche. Objectif: que l'on ne parle pas de la situation actuelle crée par la région qui est une usine à capter les subventions, à créer un monopole éliminant ceux qui conviennent pas, un système institutionnalisé dont l'objectif est le clientélisme.

4.Posté par timoustique le 15/08/2013 09:27

ces enfants De ? qui sont nés avec une cuillère d'argent dans la bouche et qui se la jouent cocos!! heureusement que le ridicule ne tue pas !!

5.Posté par R I P O S T E le 15/08/2013 12:00

" L'ensemble de ces associations de l'Etang-Salé disposaient de comptes suivis et approuvés par un commissaire aux comptes " : MON OEIL !

6.Posté par fred le 15/08/2013 12:28

merci pour ces précisions. il est hypocrite de cibler ces associations, salir des personnes. quand on sait ce que font didier robert, nassimah dindar, patrick lebreton, jean Claude fruteau. par contre eux élus peuvent tout se permettre. ils ont l'argent pour acheter le silence des uns et des autres.... lamentable de dénoncer des personnes qui n'ont rien à se reprocher.

7.Posté par OnenamarredeDidierRobert le 15/08/2013 15:51

Je rejoins Xavier... De plus j'ajouterai que des choses pas claires se passent à la Région.... Une association du Sud (bénéficiant d'emplois verts, et proche d'un collaborateur du président de région...) aurait menacée un agent de la collectivité régionale qui actuellement est en arrêt longue maladie avec suivi par un psychiatre, sous prétexte qu'elle avait émis un avis défavorable quant à leur demande de subvention... Elle avait parfaitement raison car dans le lot de factures figurant au bilan de l'association... Il y avait notamment: caisses de cartouches de Chesterfield rouge; l'acquisition d'un rétroprojecteur; facture de'achat de tissu... De plus, lors de visites sur le terrain les outils et matériels achetés restent introuvables.... Pour éviter d'autres soucis de ce genre... La collectivité n'a rien trouvé d'autre à faire que du ménage dans le service concerné... Souvenez-vous de cette affaire de contrats non renouvelés (à la Mairie du Tampon) par Paulet Payet alors que les personnes avaient été embauchées par Didier Robert... Ces personnes ont été débarqués à l'antenne sud de la région... Et devinez quelles sont les personnes qui aujourd'hui sont affectées au service Emplois Verts.... Je vous laisse conclure...

8.Posté par Vivin le 18/08/2013 20:09

Didier Robert et son acolyte C Hamillcabo sont en train de plonger la droite ......
Mais cela est calculé.....

9.Posté par L'argent rends aigri le 19/08/2013 15:28

Merci pour le rappel des faits. De plus, il y a 3 mois sur RFOdont le sujet à aborder était le travail et les jeunes à la Réunion. M. Gilles LEPERLIER était le porte parole des jeunes, désigné par lui même en même temps avait mis en exergue la difficulté de trouver du travail aujourd'hui et avait milité pour le retour des créoles fonctionnaire en métropole et l'embauche des jeunes réunionnais dans les offres d'emploi local.
Mais tortue i voit pas son queue. Parqu'il y a les jeunes prévilégiés comme lui à la CINOR, DIRCAB et sa soeurette à la Région et au Port.
Trop le p'ti gars.. C'est bon de prêcher la bonne parole pour les pauvres lorque li la pris pou lu d'abord.

10.Posté par ARETRALLOKER le 20/08/2013 14:42

Quel beau rôle vous donnez tous à la plateforme... Elle n'est qu'un simple partenaire sur le dispositif emplois verts du Conseil régional. Elle n'a pas de pouvoir décisionnel et ne sera pas détentrice de contrats aidés à attribuer. Le rapport avec les communes, les maires, je ne comprends pas trop... Je trouve que le PCR manipule beaucoup trop ses militants en leur demandant de réagir à des articles qui crient trop leurs propres vérités et salisse de braves gens qui ne sont en fait que des dommages collatéraux. Xavier, Valérie, OnenamarredeDidierRobert et compagnie combien le PCR vous paye pour écrire des anneries pareilles?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes