MENU ZINFOS
National

Emplois parlementaires: Bruno Le Roux démissionne


[Actualisé 21H Réunion] Le ministre de l'Intérieur a présenté sa démission à Bernard Cazeneuve. "J'affirme mon honnêteté dans les rapports humains comme en politique", déclare Bruno Le Roux. Matthias Fekl (secrétaire d'Etat au commerce Extérieur) le remplace pour quelques semaines au ministère de l'intérieur.

- Publié le Mardi 21 Mars 2017 à 14:20 | Lu 7594 fois

"Bien entendu, j’ai mes filles qui ont travaillé avec moi sur des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence", a répondu Bruno Le Roux (Photo : Pierre Marchal / AnakaoPress)
"Bien entendu, j’ai mes filles qui ont travaillé avec moi sur des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence", a répondu Bruno Le Roux (Photo : Pierre Marchal / AnakaoPress)
Bruno Le Roux a employé ses deux filles en tant qu’attachées parlementaires alors qu’elles étaient lycéennes puis étudiantes. Bernard Cazeneuve attend des explications de son ministre. Le Parquet national financier a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire.

----

Bruno Le Roux dans l'oeil du cyclone. Le ministre de l'Intérieur est sommé de s'expliquer après les révélations sur l'emploi de ses filles à l'Assemblée nationale.

Interrogé en marge d'un déplacement ce mardi matin, l'ex-chef de file des députés socialistes a confirmé avoir embauché ses deux filles comme collaboratrices parlementaires il y a quelques années. L'émission présentée par Yann Barthès, qui a révélé l'information sur la chaîne de télévision TMC lundi soir, pose la question de la réalité du travail effectué par les enfants du ministre. 

Selon l'émission de TMC, le montant cumulé des contrats des deux filles de Bruno Le Roux atteindrait 55.000 euros au total. Encore plus étonnant, les filles de Bruno Le Roux, âgées aujourd'hui de 23 et 20 ans, auraient cumulé chacune 14 et 10 contrats à durée déterminée (CDD), effectués pendant leurs vacances scolaires entre 2009 et 2016 alors qu'elles étaient encore mineures sur la période de leurs premiers CDD. 

Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a invité son ministre à venir s'expliquer sur ces faits. Bruno Le Roux doit être reçu dans la journée à Matignon. 

La rencontre annoncée entre les deux hommes n’aurait toujours pas eu lieu en ce milieu d'après-midi. Ni le lieu ni l'heure n'ont été communiqués.

Bernard Cazeneuve et Bruno Le Roux devaient inaugurer ce matin les nouveaux locaux de l’Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice (INHESJ), à l’Ecole militaire, à Paris. Ce dernier ne serait pas venu. Tous ses rendez-vous de la journée ont été annulés.

Le parquet national financier - qui avait déclaré étudier, "les éléments révélés par la presse", indique Les Echos - a ouvert une enquête. Les investigations ont été confiées à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par RIPOSTE974 le 21/03/2017 14:27

Un proche de François HOLLANDE , Bruno Le Roux , Le ministre de l'Intérieur l'arroseur arrosé au PS

Démission !

Au PS , le "retournement" arrive, mais dans le mauvais sens

2.Posté par anonyme le 21/03/2017 14:36

I decouvre affaire. Apre amoin aller voter pou tt ces voleurs. Ken le elus i koner rien zot poche apre fe rentre tt zot famille. I koner rien bouche le yeux moune . Amoin fe lomptemps mon deux yeux les pu bouches . Na marre de tt ces politiciens . Menteur . Voleurs juska zot dernier souffle. Je suis siderer et ecoeurer de tt sa.

3.Posté par Pamphlétaire le 21/03/2017 15:09

L'homme est un loup pour l'homme : l'homme est capable de se transformer en prédateur pour ses semblables, pour « dévorer » les autres pour être au-dessus.
NOTA : la femme aussi.

4.Posté par Titi or not Titi le 21/03/2017 15:14 (depuis mobile)

Hahaha !! 😄😄

Dicton Ps ou LR Ek Fillon : Si À 50 Ans, T''as Pas Tapé Dans La Caisse, C''Est Que T''as Loupé Ta Vie !! 😄😄

ANouLa©®

5.Posté par Le baiseur casqué le 21/03/2017 15:21

Ah ce coquin de Bruno, faire travailler ces deux rouquines dés l'âge de 15 ans.
Emile Zola et Victor Hugo sortez du Panthéon pour lui tirer les oreilles à ce petit socialo.
A cette âge on joue encore à la poupée,
Ces élus sans exception sont tous des pourris.

6.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 21/03/2017 15:25

Voyons donc si le parquet financier se montre toujours aussi efficace dans sa rapidite de reaction .

7.Posté par dudulle974 le 21/03/2017 15:30

Ils sont très nombreux qui comme Fillon ,Le Roux ont employé leur petite famille en qualité d'assistants parlementaires .On y retrouve Claude Bartolone,Nicolas Dupont Aignant,Eric Ciotti,Jean François Copé,Patrick Devedjian,Claude Goasgen Gilbert Collard pour les plus connus(source médiapart et liste colaborateurs asselblée nationale sur assemblée-nationale.fr).
Sans aucun doute,la soupe est bonne et ceci explique que bon nombre de politichiens n'osent pas flinguer Fillon.
Un grand ménage s'impose et donc aux urnes,citoyens pour un grand nettoyage de printemps.

8.Posté par Francky le 21/03/2017 15:40 (depuis mobile)

Tous des pourris et c''est ces gens là qui veulent nous gouverner.
Tous les moyens sont bons pour se remplir les poches.

9.Posté par bonnemémoire le 21/03/2017 15:47

Indigne. Ce personnage doit démissionner.
Tristes personnages politiques que celui -ci et tous ceux là . Ces individus n'ont aucun honneur.

10.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 21/03/2017 15:56

*Il vous le dit: "Bien entendu..." - C'est d'un banal...

11.Posté par Ah bon ? le 21/03/2017 16:12

Quand j'entends ou lis ces choses pareilles c'est écoeurant !!!! Y a pas d'autres termes. Je vous ai toujours dit que la politique c'est avant tout une histoire de fric. Ici le cas est aussi grave que celui de Fillon, il a fait travailler ses filles, des mineures avec des contras de travail !!!! Vous représentez vous quand tous ces cols blancs disent : STOP au travail des mineurs et patati et patata, ben voilà...où ça nous mène. Bon pas d'autres alternatives qu'il se dépatouille avec la justice (pas la jistis makro !, mais la vraie)....Tous ces culs terreux qui pensent à leur poche au détriment des autres...Foudedans !!!!

12.Posté par Tibertel le 21/03/2017 16:15

Bien fait pour la binette de LEBRETON qui s'attaquait à François FILLON et lui demandait de ne pas se présenter à la présidence de la république. Là, il s'agit d'un ministre socialiste qui a employé ses enfants de 14 ans et 16 ans avec le pognon des contribuables.
On a donc pas de leçons à recevoir de ses socialistes qui ne payent pas leurs dûs au PS (58 000€) pour LEBRETON, d'un collaborateur de ce m^me LEBRETON qui semble t-il l'aurait trahi. D'un Benoît HAMON, dont la mise en examen pour injure à un journaliste et un homme politique est passée sous silence.
Hier LEBRETON était fier lors de la livraison de l'opération SODEGIS "Josépha Fontaine", il avait déjà peut être oublié la pseudo trahison du sieur Stéphane CHERON.
Plus que blanc, ses socialos là lavent vraiment plus blanc que blanc

13.Posté par Michel le 21/03/2017 16:18 (depuis mobile)

Si s'était fillon , plainte direction PNF et mise en examen dans la foulée. Au fait plus nouvelle de las vegas .

14.Posté par LORHEIN le 21/03/2017 16:33

Le "TOUS POURRIS' ça vient et c'est pas fini, on attend la réaction du PNF.

15.Posté par Thierry le 21/03/2017 16:34

Un proverbe africain dit "quand on monte à un cocotier, on s'assure qu'on a les fesses propres".

Qui n'a pas fait ça (ou similaire) ? Ce sera plus simple ... Pourquoi ce silence ? Bizarre, vous n'avez pas compris ma question ? Je répète, qui n'a pas fait ça ?

16.Posté par Tanguy Proquo le 21/03/2017 16:56

Post 1 Pourquoi ce type devrait il démissionner, fillon est resté, lui, Il devrait répondre "Ben oui et alors!!" lol

17.Posté par muppets le 21/03/2017 17:04

Et nos parlementaires pei on les entend pas beaucoup. Auraient ils des secrets de famille ?

18.Posté par Loranger le 21/03/2017 17:32 (depuis mobile)

Post titi ...ok titi j ai pas tapé dedans donc j ai raté cette partie de ma vie ...j avous!!!!con j ai été*!!!!

19.Posté par klod le 21/03/2017 17:52

comment ca ? il n'y a pas que des abuseurs du système qu'à droite , il y en a aussi à gauche , je n'ose y croire , lol de relol .

20.Posté par Ah bon ? le 21/03/2017 18:00

Aux dernières news, les emplois étaient fictifs et Mr se prépare à démissionner. Voilà où en est rendue la politique aujourd'hui. Qui se rassemble, s'assemble. Là les hommes politiques du PS y compris les 2 trois zouaves que nana ici, vont devoir pencher sur le problème ..(Le bac blanc pour lui ou bien son canard lé noir ?). Foudedans .....

21.Posté par thierryMassicot le 21/03/2017 18:00

En prison avec Fillon! Bande de (...)!!!!

22.Posté par GIRONDIN le 21/03/2017 18:05

Et alors !

C'est quoi en France on n'a plus le droit de faire travailler ces enfants ?

23.Posté par Choupette le 21/03/2017 18:12

L'adage se vérifie : "La valeur n'attend pas le nombre des années ... ".

24.Posté par Pamphlétaire le 21/03/2017 18:13

Ce n'est pas grave, il n'est pas mis en examen...Mais, il ne faut pas oublier qu'il y a quelques élus socialistes, maires de grandes villes, parlementaires ou présidents de conseils généraux, qui ont été mis en examen ou condamnés et qui ont continué ou qui continuent à occuper d'éminentes fonctions.

N'oublions pas la citation de François Hollande ...Moi, Président de la République, je n’aurai pas autour de moi, à l’Elysée, de personnes jugées et condamnées,

Voici donc la "République Irréprochable" à la mode socialiste.


ANDREONI Serge (sénateur PS)mis en examen pour complicité de trafic d'influencedans une affaire de marchés publics présumés frauduleux .
ANDRIEUX Sylvie (Député PS) condamnée aujourd'hui à 3 ans de prison dont deux avec sursis, à 100.000 euros d'amende et à 5 ans d'inéligibilité. complicité d'escroquerie et détournement de fonds publics. Figaro
AYRAULT Jean Marc (Ministre PS) 1997 délit de favoritisme dans l’attribution d’un marché public
BERNADINI François (Maire PS) condamné en 2002 pour une ingérence, détournement de fonds publics, abus de confiance et abus de biens sociaux. à 18 mois de prison avec sursis, 400 000F d'amende et cinq ans d'inéligibilité.
BINET Erwann Député en Isère, rapporteur PS du mariage gay, condamné pour diffamation le 23 juillet 2013.
BOURQUIN Christian (Conseil régional PS) condamné en 2012 à 2 mois de prison avec sursis pour délit de favoritisme (décédé cet été 2014 R.E.P)
BUCHET Pascal (Maire PS) condamné en 2012 pour harcèlement moral, après le suicide d’une de ses collaboratrices Libération
CAMBADELIS Jean-Christophe (Député PS de Paris) Pour recel d’abus de confiance Condamné en 2006 à 6mois de prison avec sursis et 20 000€ d’amende, dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF.Il
avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620 500 francs au titre d'une activité fictive de conseil.
Le président de la MNEF était un ami de Mitterrand, Olivier SPITAKIS
CHAOUAT Yacine (maire adjoint PS) chargé de la médiation et condamné en 2011 en appel pour violences conjugales.
CIOT Jean-David , le premier secrétaire fédéral et collaborateur de Guérini, mis en cause pour recel de détournement de fonds publics.
CUVILLIEZ Christian (Union de la gauche) condamné en 2003 par la Cour d'appel de Rouen à un an de prison avec sursis et à deux ans de suppression des droits civiques, civils et de famille pour détournement de fonds publics et recel.
DALONGEVILLE Gérard (Maire PS) condamné faux en écriture et usage de faux, détournements de fonds publics, favoritisme et recel de favoritisme
DELESSARD Monique (Maire PS) Condamnée ne 2010 à 15 mois de prison avec sursis et à une peine d’inéligibilité pour avoir marié illégalement l’ancien député-maire Jacques Heuclin, à l’article de la mort.
DÉSIR Harlem (n°2 du PS Député européen) 1998 condamné à 18 mois de sursis 30 000 F pour recel d'abus de biens sociaux De novembre 1986 à octobre 1987, il a reçu un salaire fictif mensuel de 10 500 francs de l'Association régionale pour la formation et l'éducation des migrants, basée à Lille. L'actuel n° 2 du Parti socialiste occupait la présidence de SOS-Racisme.
DESTRADE Jean-Pierre (Conseiller Général PS)Condamné en 2005 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 10.000 euros d’amende dans une affaire de trafic d’influence et d’escroquerie, une peine couverte par sa détention provisoire.
ECOCHARD Janine (PS)Vice-Présidente du CG des Bouches-du-Rhône Condamnée en 1998 dans l’affaire Urba sur le financement occulte du PS.
EMMANUELLI Henri (PS) 1997 Condamné pour complicité de trafic d'influence dans l'affaire Urba Également mis en examen en 1998 dans le cadre de l'affaire Destrade de financement illégal du Parti socialiste. En 2005, il s'associe au NPS d'Arnaud Montebourg . Et oui... le vicomte, soi même !!
FILIPPETTI Aurélie (Ministre PS) 2014 condamnée à verser 2 000 € à "Voici" au nom du "droit légitime à l'information dans une société démocratique, devant lequel doit céder la protection de la vie privée"
GAIA Robert (Député PS) du Var condamné en 2002 pour favoritisme. (Libération)
GAUDERON Jean , (PS), directeur général des services (DGS) de L'HaŸ-les-Roses, mis en examen pour recel d'abus de biens sociaux, détournement de biens publics et corruption.
GRANIE Bernard (PS) Bouches du Rhône, condamné à 2 ans de prison ferme, 100.000 euros d'amende et 5 ans d'inéligibilité pour corruption dans le cadre de marchés publics.
GUÉRINI Jean-Noël (PS) président du CG mis en examen en 2011 pour prise illégale d’intérêts, trafic d’influence, association de malfaiteurs et complicité d’obstacle à la manifestation de la vérité
HIDALGO Anne (PS) condamnée en 2012 à 40 000 € d'amende pour infraction à la législation sur la durée du travail.
HUCHON Jean-Paul pour (PS) prise illicite d'intérêts sur marchés publics en 2007, condamnation confirmée en appel en 2008. Délit commit dans le cadre de sa fonction de président de la Région Ile de France, dont il demande la reconduction aujourd'hui à ses électeurs.
JIBRAYEL Henri( Député PS) intéresse la justice escroquerie et détournement de fonds publics.
KALTENBACH 
Philippe (Sénateur Maire PS)mis en examen pour corruption active et passive, recel, complicité.
KUCHEIDA Jean-Pierre , (Député-maire PS) le soutien de Hollande, mis en examen pour détournement de fonds publics
LAIGNEL Michel (PS)condamné en 2005 à 2 ans de prison avec sursis et 2ans d’illégibilité pour favoritisme, prise illégal d’intérêts et faux et usage de faux, en écriture publique
MAHEAS Jacques , (sénateur et maire PS) condamné définitivement en cassation en mars 2010 pour des faits de harcèlement sexuel datant de 2002. (En pleine affaire DSK, cela faisait un peu trop d'obsédés sexuels pour un seul PS !)
MAUROY Pierre décédé le 7 juin 2013 (Sénateur PS) condamné à 20 000€ d’amende avec sursis pour abus de confiance et devra, avec Lyne Cohen-Solal et Bernard Masset, son ancien directeur de cabinet, rembourser 19 654€
MELLICK Jacques (Maire PS ) en 1996 condamné pour témoignage de complaisance dans l'affaire OM-Valenciennes L’Express
MONTEBOURG Arnaud (Ministre PS) ministre du Redressement productif, mis en examen en 2010 pour diffamation et condamné en 2012 pour injures par le TGI de Paris
condamné ce lundi 17 décembre 2012 à verser 2.000€ de dommages et intérêts pour avoir porté atteinte à la présomption d'innocence du sénateur PS Jean-Noël Guérini.
MOSCOVICI Pierre (Ministre PS) condamné pour atteinte au droit à l'image à une amende de 1220€
NAVARRO Robert , (Cadre PS) dans l'équipe de campagne de François Hollande, objet d'une plainte du PS pour enrichissement personnel et bus de confiance , pour des frais personnels et des pizzas entre 2008 et 2010 pour 42.000 € ...Soutien de François Hollande à la primaire socialiste, il intègre son équipe de campagne durant l’été 2011.
NOYES Jean-François (PS)mis en examen en 2012 dans le cadre de l'Affaire Guérini dont il était le directeur de cabinet pour association de malfaiteurs en vue de trafic d'influence et recel de trafic d'influence.
PASTOR Jean-Marc (Sénateur PS) Notes de frais frauduleuses Médiapart révèle le 27 juin 2011 que le sénateur avait transmis à la trésorerie du Sénat deux factures de restaurant émises dans le Tarn, son département, pour un montant total de 2492 €. Il menace Médiapart de poursuites, produisant un faux communiqué de Gérard Larcher pour l’occasion, alors Président du Sénat, avant de se rétracter et de rembourser l’intégralité des notes de frais.
PRADILLE Claude (Sénateur PS) Condamné en 1995 à cinq ans de prison de ferme, cinq ans d’inéligibilité et 300.000 francs d’amende pour « faux et usage de faux, corruption, complicité d’escroquerie et subornation de témoins » dans une affaire où il était soupçonné d’avoir fait construire sa piscine sur des fonds publics de l’Office HLM du Gard
PUIGMAL Eli (Maire PS) Condamné en2012 délit de favoritisme dans les conditions d’attribution de marché
PUPPONI François , (Député PS) poursuivi pour abus de biens sociaux
François Rebsamen Ministre Condamné à Dijon à 1 an d'inéligibilité en 2004 Le net a été très soigneusement nettoyé de tous les détails de ce scandale sauf ici
ROYAL Ségolène (PS) condamnée pour des licenciements abusifs datant de 1997 Libération
Figaro
SEVE Patrick ( maire PS) tête de liste aux sénatoriales dans le Val-de-Marne, mis en examen, dans le cadre d'une enquête sur les marchés publics de sa commune, pouroctroi d'avantages injustifiés et soustraction de fonds publics.
TAUBIRA Christine (ministre PS) condamnée le 27 septembre 2004 par le tribunal des Prud’hommes pour licenciement abusif, rupture abusive de contrat, et à verser 5300 euros après avoir exploité son ancienne employée
TEULADE René sénateur-maire PS d'Argentat (Corrèze), avait été condamné en juin 2011 à 18 mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende pour abus de confiance par le tribunal correctionnel de Paris. En octobre 2012, Hollande lui avait rendu hommage lors du Congrès de la Mutualité Française: "Je salue les présidents qui ont marqué l'histoire de votre organisation. René Teulade auquel je suis lié par une fidélité corrézienne (....)".
VALLINI André (Sénateur PS ) Poursuivi pour Licenciement abusif et harcèlement moral par son attachée parlementaire avec qui il a fini par trouver un accord. A reçu une plainte contre X pour concussion et utilisation frauduleuse de fonds publics. Proche de François Hollande, cet ancien président de la Commission Outreau conseille le candidat socialiste sur les questions de justice.

M'enfin...!

25.Posté par LORHEIN le 21/03/2017 18:16

Le 24 Janvier 2017, "Bruno Le Roux réagissait au Penelopegate en soulignant: les emplois familiaux ne devraient pas «être autorisés» pour les parlementaires. Parce que cela peut prêter à confusion, à suspicion».
Encore un qui se croyait au dessus de tous soupçons, le TOUS POURRIS n'est pas fini, la suite au prochain.

26.Posté par pirouet le 21/03/2017 18:20

eh ben Leroux , il n'a pas honte de faire le THENARDIER , exploité 2 malheureuses fillettes et de plus piqué leurs petits sous gagnés a leurs sueurs.
quelle république........

27.Posté par Dazibao le 21/03/2017 18:36

FILLON, LEROUX, les arbustes qui cachent la forêt d'abus.......


Si les français savaient vraiment tout...................Ils s'en accommoderaient tant ils sont moutons-couillons.

28.Posté par cmoin le 21/03/2017 18:40

Les pros fillon et DR qui osent critiquer!Ahhahaha!

29.Posté par Fidol Castre le 21/03/2017 18:47

Les socialistes ont toujours voulu mettre les jeunes au centre de leurs préoccupations. Monsieur Le Roux n'a fait que lutter contre le chômage des jeunes. Il a sauvé des adolescentes nécessiteuses de la pauvreté. C'est ça le socialisme. C'est beau.

J'avoue. J'ai versé une larme.


30.Posté par GIRONDIN le 21/03/2017 19:06

Milé comme didiX:
Un soutien délibéré et sans aucune ambiguïté"

Le Président de Région a ensuite pris la parole. "Je n’ai pas pour habitude de soutenir des amis, une politique, une liste ou des candidats. Je me sens pleinement concerné par ces élections à la Chambre de Commerce. Je le fais de manière clairement ouverte, délibérée et sans aucune ambiguïté dans le choix qui est le mien aujourd’hui.

"Je veux tordre le cou à de fausses bonnes idées"

Il faut un projet de territoire. Il faut qu’à un moment, l’ensemble des acteurs publics et privés puissent se mettre d’accord sur l’essentiel. Quel est le choix de développement que nous faisons pour notre île ?

Voilà l’enjeu de ces élections. Je veux tordre le cou à de fausses bonnes idées. Pourquoi ne pourrait-il pas avoir des convergences de vues entre le Président de la Chambre de Commerce et le Président de Région ? Nous travaillons ensemble régulièrement, nous l’avons fait. Il faudrait qu’au moment des élections nous devions mettre tout cela de côté, sous une forme d’hypocrisie ?

La cohérence des politiques publiques

Le projet de développement pour la Réunion passe par la cohérence des politiques publiques. C’est l’élément clé aujourd’hui et nous y sommes presque" a ainsi déclaré Didier Robert
Zinfo

31.Posté par y.féry le 21/03/2017 19:15

Tous pourris. Vivement qu'on les dégage! Pas un pour sauver l'autre!

post 13:
Lisez le titre , la réponse est donnée ,et même redonnée en fin d'article : Le PNF enquête. Tant mieux!
D'ici la Présidentielle, nous irons de découverte en découverte.
La France pays de corruption, qui l'eût dit !

32.Posté par L''''''''''''INSOUMIS le 21/03/2017 19:18


Avec cette nouvelle affaire tous les Rats du PS vont rejoindre le " Mignon" Micron...
Les gauchiasses dans toute leur splendeur ...!!!!

33.Posté par L''''''''arroseur arrosé le 21/03/2017 19:42

Dire que ce Monsieur disait sur l'affaire FILLON que la justice faisait son travail et qu'il n'était pas question que la justice se mette en veilleuse en période électorale. Le voilà servi, embauché ses deux filles de 14 et 16 ans et encore plus pire que d'avoir embauché sa femme et ses enfants tous majeurs.
Les socialistes sont pris à leur propre piège, salir toujours salir encore salir. On se souvient de Patrick LEBRETON il y a quelques jours encore qui demandait à François FILLON de renoncer à se présenter à l'élection présidentielle. Qu'en pense t-il aujourd'hui ? Lui qui soutien le socialiste Benoît HAMON, lui qui a oublié de payer ses 58 000€ au Parti socialiste, lui qui aurait été trahi par son collabo..Rat...eur.
HAMON viendra à Saint-Joseph le 2 avril prochain, espérons qu'il condamnera son copain ministre de l'intérieur.
Ils ont traîné François FILLON dans la boue, il a tenu bon. Maintenant que le bal commence car c'est à la fin du bal que l'on paye les musiciens.

34.Posté par Dan Run le 21/03/2017 20:12

@ Pamphlétaire + 1

A rajouter , Annette Gilbert avait déjà été condamné en 1996 à trente mois de prison ferme dont douze avec sursis pour corruption dans des procédures de marchés publics. Et il est visé, selon Délits d'élus, par une nouvelle plainte pour prise illégal d'intérêt liée à l'embauche de plusieurs de ses proches à la mairie.

35.Posté par JORI le 21/03/2017 20:15

Bien, très bien même. D'autant plus que lui a fait travailler des mineures. Est ce légal??. Balcon nous fera certainement un commentaire accompagné d'un cours de droit visant, tout comme il l'a fait pour Fillon, à innocenter Le Roux. Enfin, normalement.

36.Posté par thierryMassicot le 21/03/2017 20:25

@32 L''''''''''''''''''INSOUMIS tu as raison, la gauchiasse avec la droitétron! Votons Mélenchon ou Hamon!!!!! Et n'oublions pas de tirer la chasse après expulsé les F(èces) N(auséabondes)!!!!!!!!!

37.Posté par PATRICK CEVENNES le 21/03/2017 20:28

fukcd473
Mais quelle audace de faire bosser des mineures !
Les 55000€ brut ou net ?
2291€/CDD, j'en connais beaucoup des "étudiants" qui voudraient être payés à ce niveau en ayant que 15 ans et +

38.Posté par austrodoudou le 21/03/2017 20:31

post 24 : vous oubliez la liste de tous les coquins de droite dans le même cas mais sans doute est ce faute de place pour les nommer tous non ?????

39.Posté par 2017 le 21/03/2017 20:41

A-t-il demandé comme notre célèbre FF à ses filles de lui rembourser toute ou partie de ces sommes ?
Incroyable le cynisme de ces individus.
A virer.

40.Posté par Marc le 21/03/2017 20:47

MOI JE VOUDRAIS QUE L ON PASSE AU PEIGNE FIN TOUTES LES ASSOCIATIONS FINANCEES PAR MONIQUE ORPHEE ! On aurait des surprises !!!!!!

41.Posté par omo le 21/03/2017 20:50

35
Très juste où est passé ce vertueux blanchisseur de Balcon ?
Laisse tomber ton manuel de citations pour les Nuls Balcon au clavier paresseux.

42.Posté par Perplexe le 21/03/2017 20:54

La France qui donne des leçons de moral aux autres sur le travail des enfants, alors qu'il y en a au sein même de son parlement grâce aux socialistes. Je suis plié de rire !

43.Posté par A mon avis le 21/03/2017 21:06

@ 24 Pamphlétaire : excellente compilation des condamnations des élus PS.
Mais il serait honnête d'indiquer la source de votre copié/collé !

Il ne manque plus maintenant que de compléter votre liste avec les élus de tous les autres partis ! Sinon on va croire que vous n'êtes pas objectif !
A moins que l'ampleur de la tâche vous ait découragé !

44.Posté par bleu outre mer le 21/03/2017 21:09

Merci à Pamphlétaire pour la lite PS pour être impartial continuons la liste

UMP ( LR/RPR)
Alain Agostini (UMP) 2008, condamné pour proxénétisme aggravé en bande organisée.
Alain Carignon (UMP) 1999, condamné pour corruption, abus de biens sociaux et subornation de témoins.
Alain Ferrand (UMP) 2006, condamné pour faux et usage de faux. 1998, condamné pour prises illégales d’intérêts et condamné pour fraude fiscale.
Alain Juppé (UMP) 2007, condamné pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt.
Alain Tuduri (UMP) 2009-2010, condamné pour discrimination raciale, pour avoir préempté les biens immobiliers que voulait acheter des personnes d’origines étrangères dans sa commune.
Axel Poniatowski (UMP) 2010, condamné pour diffamation.
Brice Hortefeux (UMP) 2010, condamné pour atteinte à la présomption d’innocence. Il a également été condamné pour injure non publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine. Le Parquet Général a requis sa relaxe, la décision a été mise en délibéré au 15 septembre.
Brigitte Barèges (UMP) 2011, condamnée pour refus de mariage.
Bruno Sandras (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.
Charles Fabre (UMP) 2010, mis en examen pour favoritisme.
Charles Pasqua (UMP) 2009 à 2010, condamné pour trafic d’influence, pour favoritisme, pour faux, financement illégal de campagne et abus de confiance. Il est cité dans l’affaire de recel d’abus de biens sociaux pour l’association France Afrique Orient. Il également mentionné dans l’affaire du financement occulte du ministère de l’Intérieur et de l’Union des groupements d’achats publics.
Christian Vanneste (UMP) 2006 et 2007, condamné pour propos homophobes, condamnation confirmée par la Cour d’Appel puis annulée par la Cour de Cassation. Il avait déclaré l’homosexualité inférieure à l’hétérosexualité et que l’homosexualité était une menace pour l’humanité.
Claude Polony (UMP) 2001-2009, reconnu coupable de prise illégale d’intérêt, favoritisme et détournements de fonds.
Claude Guéant (UMP) 2014, mis en examen pour faux, usage de faux et blanchiment de fraude fiscale en bande organisée
Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Il avait déjà été condamné pour harcèlement moral.
Damien Meslot (UMP) 2010, condamné pour outrage à magistrat, mis en examen pour atteinte ou tentative d´atteinte à la sincérité d´un scrutin.
Denis Gautier-Sauvagnac (UMP) 2008, mis en examen pour blanchiment d’argent.
Denis Jacquat (UMP) 2011, condamné pour abus de confiance et infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales.
Didier Schuller (RPR-UMP) 1994, il s’enfuit aux Bahamas après la révélation d’une tentative de déstabilisation du juge Éric Halphen puis il continue sa cavale en République Dominicaine où il bénéficie d’une protection diplomatique, avant de revenir en France. En 2005, condamné pour financement illégal de sa campagne.En 2007, condamné pour avoir fait financer de façon occulte des activités politiques.
Dominique Paillé (UMP) 2004, condamné pour abus de confiance.
Frédéric Chazal (UMP) 2010, condamné pour diffamation.
Gaston Flosse (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.
Georges Tron (UMP) 2011, mis en examen pour harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol.
Gérard Dezempte (UMP) 2006, condamné pour discrimination.
Gérard Larrat (UMP) 2011, condamné pour constitution de partie civile abusive ou dilatoire dans le but de nuire à son adversaire socialiste.> 2011, mis en examen pour complicité d’atteinte à la sincérité du scrutin, complicité de faux administratif et usage et complicité de manœuvre frauduleuse tendant à l’exercice irrégulier du vote par procuration, son élection a été annulée.
Gilles Forray (UMP) 2006, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.
Guy Drut (UMP) 2005, condamné pour avoir bénéficié d’un emploi fictif.
Guy Wildenstein (UMP) 2011, mis en examen pour recel d’abus de confiance.
Henry Chabert (UMP) 2002, condamné pour recel d’abus de biens sociaux.
Jacques Blanc (UMP) 2009, mis en examen pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt.
Jacques Masdeu-Arus (UMP) 2006 à 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.
Jacques Myard (UMP) 2009, condamné pour diffamation.
Jean Reynaud (UMP) 2004, condamné pour prise illégale d’intérêt. 2006, condamné pour harcèlement moral et dégradation des conditions de travail.
Jean Tiberi (UMP) 2009, condamné pour occupation illégale des locaux de sa permanence et fraude aux électeurs.
Jean-Louis Garnier (UMP) 2011, condamné pour coups et blessures.
Jean-Louis Masson (UMP) 1997, condamné pour avoir financé la campagne d’un concurrent afin d’affaiblir sa rivale à droite.
Jean-Paul Alduy (UMP) 2008, son élection est annulée pour fraude.
Jean-Paul Fournier (UMP) 2009 à 2010, condamné pour prise illégale d’intérêt.
Joëlle Ceccaldi-Raynaud condamnée (UMP) 2006, condamnée pour diffamation et complicité de diffamation.
Joëlle Ferrand (UMP) 2010, condamnée pour prise illégale d’intérêt et malversations.
Laurence Spicher-Bernier (UMP) 2010 à 2011, condamnée pour exercice illégal de la profession d’avocat et escroquerie.
Lionel Cressiot (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.
Lucette Michaux-Chevry (UMP) 2002, condamnée pour favoritisme dans l’attribution de marchés publics.
Manuel Aeschlimann (UMP) 2009, condamné pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public.
Marie-Jeanne Bozzi (UMP) 2002, condamnée pour proxénétisme aggravé, association de malfaiteurs et dissimulation de travail clandestin.> 2007, condamnée pour soustraction au paiement de l’impôt, omission de déclaration et fraude fiscale.En 2009, mise en examen pour association de malfaiteurs en vue de la commission d’un homicide en bande organisée.
Maurice Gutman (UMP) 2010, condamné pour proposition sexuelle à une mineure de 12 ans.
Michel Buillard (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.
Michel Habig (UMP) 2006, condamné pour avoir fait incendier 14 caravanes appartenant à des Roms installées sur un terrain municipal.
Nicolas Bazire (UMP) 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.
Nicolas Sarkozy ( UMP ) 2014, mis en examen pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire Bettencourt
Nicolas Sarkozy (UMP) 2014, mis en examen pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012 ( Bygmalion )
Nicolas Sarkozy (UMP) 2013 : Des juges enquêtent depuis avril 2013 sur des accusations de financement libyen formulées par l’intermédiaire Ziad Takieddine et d’ex-dignitaires. Des juges enquêtent aussi sur les commandes de sondages de la présidence sous le quinquennat Sarkozy. Son conseiller d’alors Patrick Buisson est soupçonné d’avoir profité de sa position pour réaliser d’importants bénéfices sur des sondages qu’il commandait au nom de sa société et revendait à l’Élysée.
Olivier Deleu (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.
Olivier Rey (UMP) 2008, condamné pour violences, menaces et dégradation grave du bien d’autrui à raison de la religion.
Pascal Buchet (UMP) 2007-2011, condamné pour harcèlement moral ayant mené au suicide.
Patrick Balkany (UMP) 2003, condamné pour injure publique et pour diffamation. 1999, condamné pour avoir rémunéré aux frais du contribuable trois personnes désignées comme des employés municipaux mais qui ne s’occupaient que de son appartement de Levallois-Perret et de sa résidence secondaire près de Giverny.
Philippe Brun (UMP) 2011, condamné pour fraudes et multiples abus de biens sociaux.
Pierre Bédier (UMP) 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.
Philippe Pemezec (UMP) 2010, condamné pour injures. 2007, condamné pour irrégularités lors de sa campagne, son élection sera annulée.
Renaud Donnedieu de Vabres (UMP) 2004, condamné pour blanchiment d’argent.En 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.
René Vestri (UMP) 2009, condamné pour travail dissimulé.En 2010, mis en examen pour blanchiment à titre habituel et en bande organisée, trafic d’influence et association de malfaiteurs.
Richard Cazenave (UMP) 1999, condamné pour abus de biens sociaux.En 2004, condamné pour recel et complicité d’abus de biens sociaux.
Serge Dassault (UMP) 1998, condamné pour corruption. 2010, condamné pour procédure abusive.En 2009, condamné pour avoir acheté des voix lors des municipales.
Thérèse Aillaud (UMP) 2002, condamnée pour détournement de fonds publics.
Thierry Gaubert (proche de l’UMP, collaborateur de Sarközy) 2008, mis en examen pour abus de biens sociaux et escroquerie.> 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.
Thierry Leprince (UMP) 2007, condamné pour viol sur une mineure de 12 ans.
Vincent Toni (UMP) 2008 et 2011, condamné pour corruption passive.
Xavier Dugoin (UMP) 1997, condamné pour trafic d’alcool, salaires fictifs et corruption.En 1999 à 2000, condamné pour abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégale d’intérêt.En 2001, mis en examen dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs du conseil général de l’Essonne, cette procédure sera annulée pour vice de forme.
L’UMP, à l’origine de la loi Hadopi, condamnée pour piratage d’une musique de MGMT utilisée lors de leurs meetings et pour illustrer plusieurs vidéos diffusées sur Youtube.
André Santini avait été mis en examen le 30 mai 2006 pour «prise illégale d’intérêt», «faux et usage de faux» et «détournement de fonds publics».
Eric Woerth (UMP) mis en examen jeudi 9 février 2012, cette fois pour « recel » dans l’enquête sur l’héritière de L’Oréal Liliane Bettencourt, a déclaré son avocat.

FN

Le Front National 1992-1996, condamné pour avoir vendu une investiture.
Le Front National 2002, condamné pour avoir utilisé de manière dévalorisante l’image d’une personne.
Le Front National 2002, condamné pour avoir utilisé sur son site les clichés protégés de l’AFP.
Le Front National 2008, condamné pour avoir utilisé sans autorisation, en la détournant, la célèbre photo du « Che au béret et à l’étoile ».
Le Front National 2007-2009, condamné à rembourser plus de 6,3 millions d’euros de dettes majorées de près de 600 000 euros d’intérêts à Fernand Le Rachinel.
Le Front National 2009, condamné à détruire ses tracts.
Le Front National 2010, condamné à retirer ses affiches litigieuses.
1995, trois colleurs d’affiches ( Robert Lagier, Mario d’Ambrosio et Pierre Giglio ) du Front National ont été condamnés pour le meurtre d’Ibrahim Ali-Abdallah.
2009, quatre membres du Front National ont été condamnés pour coups et blessures après avoir attaqué un homme noir une fois le repas patriotique organisé par le FN terminé.
Alexandre Gabriac (FN) 2007, mis en examen pour ses liens étroits avec un commando d’extrême-droite ayant tenté de cambrioler un stand de tir à Saint-Andéol-le-Château, dont l’aventure s’est terminée par le meurtre du Gendarme Ambrosse. 2009, condamné pour apologie de crime contre l’humanité, injures à caractère raciste et violences volontaires ayant entraîné une incapacité de travail supérieure à 8 jours
Alexandre Simonnot (FN) 2006-2010, condamné pour avoir détruit un préservatif géant à l’occasion de la journée mondiale contre le Sida.
Antoinette Martinet (FN) 1997 à 1998, condamnée pour provocation à la haine, à la violence et à la discrimination.
Bruno Gollnisch (FN) 2004-2007, condamné en première instance et par le Conseil d’État pour contestation de l’existence de crime contre l’humanité (négationnisme), la Cour de Cassation va pourtant casser sans renvoi l’arrêt de la cour d’appel. 2008-aujourd’hui, poursuivi en justice pour incitation à la haine raciale.
Bruno Mégret (Fondateur du MNR et membre du FN) 1998, condamné pour avoir tenu des propos sur l’inégalité des races. 2002-2002, condamné pour avoir envoyé aux frais de la commune de Vitrolles plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer sa candidature pour l’élection présidentielle.
2006, condamné pour détournement de fonds.
Calude Jaffres (FN) 1997, condamné pour usurpation de fonction.
Catherine Mégret (FN) 1998 et sa Mairie de Vitrolles furent condamnés pour discrimination et incitation à la discrimination.
2002, condamnée pour avoir envoyé aux frais de la commune de Vitrolles plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer la candidature de son époux pour l’élection présidentielle.
2006, condamnée avec son mari pour détournement de fonds.
Cédric Bégin (FN) 1999-2002, condamné pour détention sans autorisation de munitions et d’armes, condamné pour incitation à la haine raciale.
Christophe Klein (FN) 1999-2002, condamné pour provocation à la discrimination raciale
Claude Jaffrès (FN) 1997, condamné pour abus d’autorité et usurpation de fonction.
Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Condamné pour harcèlement moral.
Denis Monteillet (FN) 1995, condamné pour avoir inscrit plusieurs personnes de son voisinage sur la liste présentée par son parti au municipales sans les avoir prévenues. Le Conseil d’Etat a annulé les élections des conseillers municipaux FN pour « liste irrégulière ».
Emilien Bonnal (FN) 1985, ex-candidat FN aux cantonales et municipales, a été reconnu coupable de meurtre, alors qu’il collait des affiches pour le FN, pour avoir tué Abdallah Moktari, 23 ans ; qui l’avait insulté. 8 ans de prison.
Francis Watez (FN) 1995, condamné pour incitation à la discrimination raciale pour avoir collé des affiches proclamant : « Musulmans, Barbaresques, Algériens, terroristes ou non, tous dehors » et « Refuser l’intégration de ces sauvages est un devoir national ». (2 ans d’inéligibilité et 50 000 F d’amende).
François Nicolas-Schmitt (FN) 1997, condamné pour détournement de fonds.
Gilles Lacroix (FN) 1997-1997, condamné pour complicité de violence en réunion, avec arme et préméditation et pour complicité de destruction de biens.
Georges Theil (FN) 2001, condamné pour contestation de crimes contre l’Humanité. 2004-2006, de nouveau condamné pour contestation de crimes contre l’humanité.
Guy Cannie (FN) 2009-2011, condamné pour escroquerie en bande organisée.
Jacky Codvelle (FN) 1990, condamné pour avoir mis le feu à la voiture du député du Rhône et maire PS de la ville, Jean Jacques Queyranne pour fêter le 14 juillet.
Jacques Bompard (FN) 2008-2010, mis en examen pour prise illégale d’intérêt.
Jacques Coutela (FN) 2011, mis en examen pour incitation à la haine raciale suite à son apologie d’Anders Behring Breivik, auteur des attentats d’Oslo.
Jean Holtzer (FN) 1990, ex-candidat FN aux cantonales a été reconnu coupable de vol à main armé pour avoir braqué une banque (8 ans fermes). Cet ancien avocat général avait un jour réclamé la peine de mort pour une histoire identique.
Jean-Claude Poulet (FN) 1992, condamné pour avoir battu sa femme pendant quinze ans pour « la stimuler au travail… Il fallait que je la stimule assez fréquemment »
Jean-Marc Maurice (FN) 2004 à 2009- 2010 à 2011, 6 condamnations. Condamné pour outrage à agent dépositaire de l’autorité publique, vol, escroquerie, banqueroute, travail dissimulé et non déclaré, abus de bien sociaux.
Jean-Marie Le Chevallier (FN), condamné pour subornation de témoin dans l’affaire du meurtre de son directeur de cabinet.
Jean-Yves Douissard (FN) 1999-2002, condamné pour incitation à la haine raciale.
Jean-Yves Le Gallou (FN) 1991-1998, condamné pour provocation à la haine raciale.
Joël Klein (FN) 1998, condamné pour coups et blessures sur un Nord-Africain.

Marine Le Pen (FN) 2008, condamnée pour diffamation.

Patrick Bassot (FN) élu dans le Vaucluse 2012, a été condamné à 1.000 euros d’amende pour « incitation à la discrimination, à la haine et à la violence à l’encontre des immigrés ».
Patrick Binder (FN) 2010-2011, condamné pour injure publique et provocation à la haine raciale. 2004-2005, condamné pour injures racistes en public.
Philippe Bernard (FN) 2004-2008, mis en examen pour faux et falsification, abus de confiance et escroquerie.
Philippe Viard (FN) 1998, mis en examen et probablement condamné depuis pour discrimination en raison de l’origine, de l’appartenance ou la non-appartenance vraie ou supposée à une ethnie, une nation ou une religion non déterminée. Condamné pour injures et pour délit de fuite après avoir renversé un enfant.
Pierre Van Dorpe (FN) 1989, condamné pour avoir tiré à l’aide de son fusil à pompe sur un groupe de jeunes d’origines maghrébine en blessant au dos l’un d’eux parce qu’il faisait trop de bruit. Le FN lui paye ses 15 000F de caution. 15 mois avec sursis.
Raynald Liekens (FN) 1994, condamné pour le meurtre d’une juive. Il a déclaré : « Elle était plus gentille avec moi que personne ne l’avait été jusque-là. Mais, quand j’ai appris qu’elle était juive, j’ai décidé de la tuer car les juifs sont les ennemis de la race blanche ».
Richard Jacob (FN) 2010-2011, condamné pour outrage et rébellion.
Roger Fabregues (FN) 1996, condamné pour trafic de drogues. Il avait profité d’un voyage au Maroc pour importer du haschisch (2 ans de prison).
Sylvain Ferrua (FN) 1996, condamné pour proxénétisme 1 ans avec sursis et 50000 F d’amende.
Tanguy Deshayes (FN) 2008-2009, mis en examen pour menaces de mort, il a confirmé en être l’auteur. Quelques années auparavant il avait été condamné pour bagarre ainsi que pour port d’arme.
Valls et André (FN), condamnés pour violence avec arme.
Xavier Voute (FN) 1997, condamné pour avoir aspergé de gaz lacrymogène des militants de Ras l’Front (mouvement anti-FN).
Yannick Lecointre (FN) 2010-2011, condamné pour trafic de drogue (transport, détention, acquisition, cession et emploi non autorisés de stupéfiants).

Jean-Marie Le Pen (FN) :

(Redressement de 1,4 Millions de Francs), reconnu coupable d’apologie de crime de guerre dont la déportation pour l’édition d’un disque sur lequel on peut entendre « un hymne du parti nazi » et « Vive Hitler », reconnu coupable d’antisémitisme insidieux, reconnu coupable de banalisation d’actes jugés constitutifs de crimes contre l’humanité (11/10/1989) pour avoir qualifié les chambres à gaz de « point de détail » de la 2ème guerre mondiale, reconnu coupable de captation d’héritage, 5000F à verser, reconnu coupable d’agression d’un candidate socialiste, 3 mois avec sursis, 20 000F d’amende, 2 ans d’inéligibilité, reconnu coupable d’avoir tenu des propos sur l’inégalité des races avec B.Megret. Condamné à verser 10 000F a L’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) et à publier à ses frais le jugement dans 3 hebdomadaires (30 000F par publication).

Les résultats sont surprenants et viennent considérablement contredire l’impression de « tous pourris ».
Le Front National, entre 1997 et 2012, a eu environ 357 détenteurs de mandats électifs. Pendant la même période, il totalise 56 condamnations 56 est mises en examen

Ce qui représente 15,68 % d’élus du FN condamnés ou mis en examen.

C'est bien de donner l'exemple, continué vous êtes en tête et détaché du peloton

45.Posté par bleu outre mer le 21/03/2017 21:12

Lui il a demandé sa démission

46.Posté par A mon avis le 21/03/2017 21:15

Et voilà ! Bruno Le Roux a démissionné !
A la justice de travailler !

Un exemple pour Fillon !

47.Posté par KLOD le 21/03/2017 21:23

i love les "droits dans leurs bottes" ........................... de l'éthique "réelle" .....no one is innocent , je vote , tu dégages !

48.Posté par JORI le 21/03/2017 21:38

Il aurait pu rester ministre puisque lui il n'est pas mis en examen contrairement à Fillon. C'est mon avis et j'espère que Balcon le partage!!.

49.Posté par KLOD le 21/03/2017 21:38

"Le ministre de l'Intérieur s'est entretenu ce mardi matin avec François Hollande. Entretien à l'issue duquel le principe d'une démission a été actée."


la différence entre un fillon et ses réunionous locaux suiveurs endémiques et M. LE ROUX .......................

fillon " 26 janvier : si je suis mis en examen , j'arrete !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Le Roux : je démissionne , c'est tout à son honneur , bravo !


un homme et un autre homme ......................



: tout sauf un duel , le pen , haineux , et fillon , gros causeurs , petits faiseurs en éthique .

Réveil la FRANCE !


VIVE LA REPUBLIQUE ! .


il like les "doits dans leurs bottes " à la réunionnous et fillon ........................ BEN !

50.Posté par y.féry le 21/03/2017 21:42

Dans mon post 31 je disais: "D'ici la Présidentielle, nous irons de découverte en découverte. "

Je vous conseille la lecture de http://www.huffingtonpost.fr/ qui parle de ce qui va sortir demain dans le "Canard enchaîné"
On n'a pas fini de parler des affaires!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes