MENU ZINFOS
National

Emplois parlementaires: Bruno Le Roux démissionne


[Actualisé 21H Réunion] Le ministre de l'Intérieur a présenté sa démission à Bernard Cazeneuve. "J'affirme mon honnêteté dans les rapports humains comme en politique", déclare Bruno Le Roux. Matthias Fekl (secrétaire d'Etat au commerce Extérieur) le remplace pour quelques semaines au ministère de l'intérieur.

- Publié le Mardi 21 Mars 2017 à 14:20 | Lu 7592 fois

"Bien entendu, j’ai mes filles qui ont travaillé avec moi sur des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence", a répondu Bruno Le Roux (Photo : Pierre Marchal / AnakaoPress)
"Bien entendu, j’ai mes filles qui ont travaillé avec moi sur des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence", a répondu Bruno Le Roux (Photo : Pierre Marchal / AnakaoPress)
Bruno Le Roux a employé ses deux filles en tant qu’attachées parlementaires alors qu’elles étaient lycéennes puis étudiantes. Bernard Cazeneuve attend des explications de son ministre. Le Parquet national financier a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire.

----

Bruno Le Roux dans l'oeil du cyclone. Le ministre de l'Intérieur est sommé de s'expliquer après les révélations sur l'emploi de ses filles à l'Assemblée nationale.

Interrogé en marge d'un déplacement ce mardi matin, l'ex-chef de file des députés socialistes a confirmé avoir embauché ses deux filles comme collaboratrices parlementaires il y a quelques années. L'émission présentée par Yann Barthès, qui a révélé l'information sur la chaîne de télévision TMC lundi soir, pose la question de la réalité du travail effectué par les enfants du ministre. 

Selon l'émission de TMC, le montant cumulé des contrats des deux filles de Bruno Le Roux atteindrait 55.000 euros au total. Encore plus étonnant, les filles de Bruno Le Roux, âgées aujourd'hui de 23 et 20 ans, auraient cumulé chacune 14 et 10 contrats à durée déterminée (CDD), effectués pendant leurs vacances scolaires entre 2009 et 2016 alors qu'elles étaient encore mineures sur la période de leurs premiers CDD. 

Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a invité son ministre à venir s'expliquer sur ces faits. Bruno Le Roux doit être reçu dans la journée à Matignon. 

La rencontre annoncée entre les deux hommes n’aurait toujours pas eu lieu en ce milieu d'après-midi. Ni le lieu ni l'heure n'ont été communiqués.

Bernard Cazeneuve et Bruno Le Roux devaient inaugurer ce matin les nouveaux locaux de l’Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice (INHESJ), à l’Ecole militaire, à Paris. Ce dernier ne serait pas venu. Tous ses rendez-vous de la journée ont été annulés.

Le parquet national financier - qui avait déclaré étudier, "les éléments révélés par la presse", indique Les Echos - a ouvert une enquête. Les investigations ont été confiées à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

79.Posté par Délinquance politique "ordinaire" le 23/03/2017 06:24

71.Posté par KLB le 22/03/2017 10:47

Je ne suis pas complètement naîf au point de croire qu'il est parti tout seul de son plein gré. Mais il avait prévu une conférence de presse, aurait pu jouer les victimes en public etc

Même si c'est le président et son 1er ministre qui lui ont fait prendre la porte', il a pris la porte. Pour FF, il est toujours là.

Là est la différence. Mëme si dans les 2 cas, c'sst la case tribunal voire prison qui devrait être le prochain passage de ces gens!


78.Posté par Bon à savoir le 22/03/2017 15:47

Encore un qui est mal payé (humour noir: car au contraire, vu leurs revenus, c'est totalement incompréhensible de se faire payer des super costumes, comme Dumas à l'époque et ses super pompes) et a besoin de se faire habiller par d'autres? Ma question: c'est la contre partie de QUOI? Ca, j'aimerais bien le savoir.

Et venant de "socialistes" qui ont le souci de l'intérêt général plus que d'autres, a priori, c'est moralement condamnable! Honte à lui et à tous ceux de son genre!

Pratique totalement condamnable: case tribunal voire prison lui aussi, non?

Autre question plus générale: ce "déballage" politique tous azimuts certainement alimenté par chacun des camps adverses, va-t-il dure après mai 2016?

Feu de paille collectif politique ou vague de fond..? Je crains que la première solution ne soit la bonne et qu'après mai 2017, une fois les enjeux politiques retombés,le dossier ne parte au placard...

78.Posté par Bon à savoir le 22/03/2017 15:47

Vous connaissez Pierre Moscovici ?

lui aussi s'est fait offrir des costumes "par un ami" ... chez le même tailleur que Fillon !

A la question de savoir si ces dons étaient sans contrepartie, il a répondu : "Cela va de soi".
Dans Le Canard enchaîné, Pierre Moscovici confirme s'être fait offrir des costumes par un "vrai ami", négociant en vins fournisseur de l'Elysée et de Matignon.


Ben voyons ... A qui le tour ?

77.Posté par Magnum le 22/03/2017 13:45

"Les politiques sont au service au peuple mais en se servant" comme disent les rappeurs de R.A.L :
https://www.youtube.com/watch?v=g8ky-lPd5zQ

76.Posté par Simandèf le 22/03/2017 13:33

Bien que Bruno Le Roux doit rendre des comptes, ça ressemble à une diversion mais la principale cible reste Fillon qui sera pendu pour exemple après tout recommencera comme à l'accoutumé. Par contre on devrait commencer à faire le ménage aussi à la Réunion.

75.Posté par JORI le 22/03/2017 12:02

74.Posté par nativel le 22/03/2017 11:06
"Quand aux propos tenus par l'interessé il sont pitoyables", ceux de Fillon ou de MLP sont ils plus respectables???.

74.Posté par JORI le 22/03/2017 11:50

61.Posté par Pamphlétaire le 22/03/2017 02:48
Et qu'est ce que vous voulez prouver??.

73.Posté par LASTIC le 22/03/2017 11:41

Question : A-t-on le droit de faire travailler des mineures de 14 et 16 ans ? Sinon ce monsieur et aussi ceux qui l'ont aidés ( il fallait surement un contrat d'embauche) ne s'en sont pas aperçus? n'y a t-il pas complicité ? TOUS POURRIS!!!!!! Au fait celui là a-t-il lui aussi piqué leur salaire ? fait pitié

72.Posté par nativel le 22/03/2017 11:06

Bonjour a tous,

Je pense plutot qu'on lui a demande de deposer sa demission ce qui est different.
Quand aux propos tenus par l'interessé il sont pitoyables.

71.Posté par KLB le 22/03/2017 10:47

49 vous êtes naïf au point de croire qu’il a démissionné de son propre chef ? Surement pas et c’est bien évidemment Hollande et son 1er ministre qui lui ont intimé l’ordre.

32 ben oui Macron c’est la bouée de sauvetage des députés PS, leur seul espoir de garder leur mandat et après le 1er tour ça va être la ruée.
Macron va bien apparaître pour ce qu’il est : un succédané (succès damné ?) de Hollande.

70.Posté par margouillat974 le 22/03/2017 10:44

Vous crachez, derrière vos écrans, sur les hommes politiques, mais le 23 avril, en bons toutous serviles, vous allez "coulez" vos bulletins de vote dans l'urne!! Il ne sert à rien de crier à la curée, si c'est pour prendre les mêmes et recommencer! Qui , parmi les "hurleurs" de ces post, a lu et écouté les propositions de Mr Asselineau? Pourtant un homme intègre et sans casserole!

69.Posté par Ambre le 22/03/2017 10:34

Je suis pas choqué !!!
On voit de tout que ce soit en politique comme parmi les citoyens les fraudes au niveau de la CAF ou de l' ASS !!!

68.Posté par PATRICK CEVENNES le 22/03/2017 10:33

fukcd473
50.Posté par JORI le 21/03/2017 21:38
Mais nous nous en foutons à la puissance Gogol qu'il ne soit pas mis en examen.
La France en a raz-le-bol de ces politiques qui poussent hors sol et qui osent venir faire de la morale à 2 balles sur les plateaux de télé, etc. sont pris la main dans le pot de confiture.
La presse indique que Fillon aurait produit des faux pour justifier les rémunérations de sa Pénélope d'épouse. Mais où va-t-on !

67.Posté par Pamphlétaire le 22/03/2017 10:23

Il est mis en examen cela ne veut pas dire qu'il soit condamné, loin de là....Un sursaut du Parquet?

44.Posté par A mon avis le 21/03/2017 21:06

Il y a plusieurs sources dans lesquelles vous et les lecteurs pourront trouver des informations sous un autre angle mais aussi les casseroles des élus et politiques de gauche comme de droite et faire des recoupements. Certains diront que tel site n'est pas fiable, d'autres que tel site est bon...Des recoupements avec Wikipédia et vous aurez une récolte proche de la réalité mais combien de temps après les faits? That is the question.
Le premier lien dont je me suis fortement inspiré et auquel j'ai ajouté des informations personnelles notamment de la MNE devenue la LMDE (toujours sous tutelle?) Bonne lecture car il y a quoi lire ou se documenter et à diffuser sans modération...:

http://revolte.exprimetoi.com/t745-listes-des-57-condamnes-toujours-en-poste-au-gouvernement-ou-au-parti-socialiste
http://www.planet.fr/politique-dirigeants-du-ps-les-casseroles-judiciaires-quils-se-trainent.266465.29334.html
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/06/04/les-casseroles-du-socialisme-une-belle-petite-liste/
http://www.atlantico.fr/decryptage/affaires-casseroles-socialistes-interessent-peu-medias-bertrand-janicaud-288148.html
http://pierre.parrillo.over-blog.fr/tag/casseroles%20du%20ps%20et%20de%20la%20gauche/

Il y a des journalistes plus ardents que d'autres cherchant à faire remonter l'information qui cause problème à la gauche ou à la droite. Des journalistes qui cherchent on en trouve, des journalistes qui trouvent on en cherche, n'est-ce-pas?

66.Posté par La vérité vraie... le 22/03/2017 10:01

Tous au trou ! LRPS l'ancien monde. La Ripoublique des mis en examen !

65.Posté par Citoyen 974 le 22/03/2017 06:46

Je trouve scandaleuse la façon expéditive avec laquelle cet homme honnête et intègre a ainsi été jugé !

Il contribuait pourtant à fournir des jobs à ces étudiantes et étudiants qui doivent si souvent affronter de grandes difficultés financières ! Cet homme a donc été guidé par ses valeurs socialistes et il se voit maintenant reprocher sa grandeur d'âme.

Et l'affaire masque également la performance de cette étudiante qui bossait si bien : elle effectuait du tri et du classement pour son parlementaire de papa socialiste, alors qu'elle était dans le même temps en stage en Belgique. À mon sens, il faudrait lui attribuer une prime d'ubiquité, car c'est une véritable performance !

Qui est responsable entre celui qui prend pour un con et celui qui est pris pour un con ?
Celui qui prend l'autre pour un con (le politique) aurait bien tort de ne pas essayer après tout.
Surtout si celui qui est pris pour un con (le peuple) se laisse faire à chaque fois !

Ma devise : "tu as le droit d'essayer de me prendre pour un con, mais j'ai le droit de ne pas me laisser faire et il ne faut pas me reprocher ton échec"

64.Posté par Johnny le 22/03/2017 06:33

un CDD c'est 2 ans maximum la suite non? et les les mineurs n'y ont pas le droit

63.Posté par Jacques Carriti le 22/03/2017 09:11

Tous pourris ! ! !

62.Posté par Délinquance politique "ordinaire" le 22/03/2017 07:13

C'est aussi lamentable que le FIFI qui fait travailler femme et enfant. Là c'est 2 filles mineures au moment des faits. 55 000 euros au total.

Je pense qu'un demandeur d'emploi sans lien familial ou politique avec BLR aurait pu travailler à leur place: BLR a donc "volé" le poste d'un chômeur avec l'argent public! Comme Fifi, la case prison s'impose!

Une différence avec le Fifi,: BLR démissionne: Fifi lui il persiste à être candidat; ça fait une différence quand même. Même si au fond, c'est aussi lamentable et condamnable dans les 2 cas!

En tous cas, entre les résultats économiques du quinquennat peu glorieux, les appels à voter Macron d'élus socialistes (et Hamon, désigné démocratiquement par le parti?) et maintenant cette affaire, le bateau PS prend très largement le bouillon, alors que les présidentielles et législatives sont dans pas longemps.

Tout ceci n'incite pas à voter pour les élus PS tout ça, pour ceux-celles qui seraient tenté(e)s de le faire...


24.Posté par Pamphlétaire le 21/03/2017 18:13
44.Posté par bleu outre mer le 21/03/2017 21:09

J'ignore d'où vous sortez ces lites que je ne remets pas vraiment en cause: mais merci de citer vos sources (liens).

A lire aussi, la littérature de Philippe Pascot (PIlleurs d'Etat, Délits d'élus...). Ou voir ses entretiens vidéos sur internet.

S'il y a tant d'élu(e)s impliqué(e)s, on comprend mieux pourquoi ça bouge très peu côté moeurs politique, assainissement de la vie politique et donc côté "dégraissage" et "balayage" de tous les élu(e)s condamnées qui devraient être inéligibles à vie! Vu leur nombre. Alors que leurs méfaits datent notamment pour un certain nombre de l'époque où le financement des partis politiques était illégal en grande partie.

Encore que, je me demande s'il continuent à magouiller pour financer leurs partis, vu que les aides publiques aux parties seraient insuffisantes.

On ne peut peut-être (encore que, dans le nord de l'Europe, ils sont très exigeants quant à l'honnêteté des élu(e)s, les électeurs) exiger la perfection à 100 % (notamment quand les délits sont mineurs), mais je pense qu'il y a un très grand balayage et dégraissage TOUS PARTIS CONFONDUS (PS LR FN...) à faire. Eh oui, FN aussi.

On se focalise sur le Fifi, mais la Marine est aussi condamnable et ne devrait plus se présenter.

Mais bien sûr, approchant du "graal" du pouvoir alors que depuis des décennies, le FN est "out" et diabolisé, elle ne le fera pas!

Comme Fifi qui invoque l"absence de plan B et le fat qu'il est le plus qualifié pour le 2nd tour...

Tu parles! Corrompu(e)s, fraudeurs et menteurs(ses) oui! Délinquants en col blanc quoi!

C'est ce qu'on peut appeler de la délinquance politique "ordinaire":

Il serait temps que cela change à tous niveaux (européens, national, local).

A quand le changement à ce niveau? En premier lieu dans la tête des électeurs/trices, qu continuent d'accepter tout ceci.

61.Posté par papangue le 22/03/2017 06:44

Ben où est le problème ??? Moi j'ai pris ma petite cousine de 9 ans comme experte comptable ! Lé mal sa ???

60.Posté par chikun le 22/03/2017 06:11

Le chef de la police fait main basse sur 55 000 euros d'argent public !!!!
Mais il est de gauche, donc forcément innocent. Il n'y a pas à enquêter.
Nest-ce pas, cher KLD ?
PS(rires) : Etre de gauche permet de faire les mêmes choses que les gens de droite tout en faisant la leçon à tout le monde... 1/4 des électeurs désirent voter pour Macron, impliqué et co-responsables du quinquennat Hollande.Cela nous montre ce qu'il y a dans la tête de millions d'électeurs et d'anciens de la Sakaï : de la bouillie informe.

59.Posté par Pamphlétaire le 22/03/2017 02:48

Du concret...

.../...Jean-Christophe Cambadélis, impliqué dans le scandale de la MNEF, en a même tiré un livre. Des questions qu'on pourrait aussi poser au fanfaron Bruno Le Roux, autre porte-flingue qui menace les députés timidement frondeurs à l'Assemblée nationale. Bruno Le Roux qui fut vice-président de la MNEF. Ou à Fanélie Carrey-Conte, l'une de ces frondeuses justement ( qui fut administratrice de la LMDE et a été rapporteur de la fameuse loi dudit Le Roux poussant à créer des réseaux de professionnels de soins à la botte des mutuelles). Vous avez dit conflits d'intérêt? Noooooon, les conflits d'intérêt, c'est pour le clampin de généraliste corrompu qui accepte un stylo à 11,20 euros de la part d'une plantureuse représentante des firmes pharmaceutiques.

Parce que si l'histoire de la LMDE est "simplement" l'illustration de l'habitude bien française de créer des usines à gaz, selon l'adage Shadok qui veut que "Pourquoi faire simple quand tout peut être compliqué?", on peut se contenter de hausser les épaules, de contempler d'un air affligé les petites et grandes souffrances, les retards d'accès aux soins des jeunes étudiants. Mais si l'histoire de la LMDE cache autre chose, des emplois fictifs, par exemple, ou des rémunérations de dirigeants sans commune mesure avec leur activité réelle, alors il faudra bien poser la question: qui est responsable de cette situation? qui en a profité? qui a laissé pourrir aussi longtemps qu'il était humainement possible, et même au-delà? A qui, en somme, a profité le crime?

Aie, ouille, pourvu que la prescription soit effective et réelle...

Pour ceux qui ne savent pas, la LMDE est la descendante de la MNEF dont l'affaire d'enrichissement personnel et d'emplois fictifs qui touche la Mutuelle nationale des étudiants de France dans les années 1990, impliquant notamment des personnalités liées au Parti socialiste (PS), et plusieurs issues du courant trotskiste lambertiste, considéré comme ayant « pris le contrôle » de la MNEF à la fin des années 1970.

58.Posté par Pamphlétaire le 22/03/2017 01:40

"J'affirme mon honnêteté dans les rapports humains comme en politique", déclare Bruno Le Roux.

Et oui, il suffit d'une élection pour faire un parlementaire mais on ne fera jamais un honnête homme avec une élection bien au contraire.

Adieu, veau, vache, cochon, couvée : formule généralement citée lorsqu'on doit, avec déception, faire une croix sur ce qu'on espérait.

NOTA : Pour moi, il ne risque pas de mourir de faim ;: il continuera à percevoir ses retraites de parlementaire, de ministre, de...Non, vraiment, il ne mourra pas de faim.

57.Posté par Pamphlétaire le 22/03/2017 01:09

Le numéro trois du gouvernement se sent-il mal à l'aise d'avoir péché ou est-ce qu'il a du remords et qu'il veut faire figure d'être un honnête pour se racheter, se faire pardonner? Certainement, un homme a double visage.

56.Posté par @pamphletaire le 22/03/2017 01:08

Vous avez oublié ca : Le 10 decembre 1996, le tribunal correctionnel de Saint-Denis-de-la-Réunion condamne le député et ancien maire de la ville, Gilbert Annette (apparenté socialiste), à trente mois de prison, dont dix-huit ferme, et cinq ans de privation de droits civiques, ainsi, notamment, que l'homme d'affaires Jacques de Châteauvieux (à deux ans de prison dont un ferme). Ceux-ci sont reconnus coupables de diverses malversations pour le compte de la municipalité, entre 1989 et 1992

55.Posté par Titi or not Titi le 22/03/2017 00:26 (depuis mobile)

Hahaha !! 😄😄
http://m.huffingtonpost.fr/2017/03/21/selon-le-canard-enchaine-francois-fillon-a-touche-50-000-doll_a_21904355/

ANouLa©®

54.Posté par journaliste fais ton métier le 22/03/2017 00:23

qui d'alain bénard ? des nouvelles ?

53.Posté par Tintin et Milou !!! le 21/03/2017 22:05

Quand je me déplace en bus sur les routes Réunionnaises , on ne trouve plus des vieille voitures !!!
Elle est ou la misère !!!
Il n'y a pas la crise chez les concessionnaires !!!

52.Posté par Socialistes par ici la sortie le 21/03/2017 21:53

Il manque juste la démission de LEBRETON directement trahie par le Stéphane'Cheyrongate.

HAMON qui a (via Bruxelles) demandé la démission de Bruno L.R devrait immédiatement demander celle de son soutien local le bien nommé Patrick Lebreton

Oté Benoît HAMON "trop de personnalités salles salissent, l'homme déjà mis en examen pour injure à un journaliste et à un homme politique dans une affaire jusqu'ici passée sous silence"

Et dire que Bruno LE ROUX allait annoncer qu(il rejoignait Emmanuel MACRON sur demande express de François Hollande.

Trop tard camarade

51.Posté par Kaloupillé le 21/03/2017 21:43

C 'est Quand le Ménage sera faites à l' île de la Réunion ? chez tous ces Maires , Sénateurs , tous ces voyous qui Embauchent leurs Familles et Voyagent aux Frais de la Princesse pendant que certains Crèvent de Misère ..

50.Posté par y.féry le 21/03/2017 21:42

Dans mon post 31 je disais: "D'ici la Présidentielle, nous irons de découverte en découverte. "

Je vous conseille la lecture de http://www.huffingtonpost.fr/ qui parle de ce qui va sortir demain dans le "Canard enchaîné"
On n'a pas fini de parler des affaires!

49.Posté par KLOD le 21/03/2017 21:38

"Le ministre de l'Intérieur s'est entretenu ce mardi matin avec François Hollande. Entretien à l'issue duquel le principe d'une démission a été actée."


la différence entre un fillon et ses réunionous locaux suiveurs endémiques et M. LE ROUX .......................

fillon " 26 janvier : si je suis mis en examen , j'arrete !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Le Roux : je démissionne , c'est tout à son honneur , bravo !


un homme et un autre homme ......................



: tout sauf un duel , le pen , haineux , et fillon , gros causeurs , petits faiseurs en éthique .

Réveil la FRANCE !


VIVE LA REPUBLIQUE ! .


il like les "doits dans leurs bottes " à la réunionnous et fillon ........................ BEN !

48.Posté par JORI le 21/03/2017 21:38

Il aurait pu rester ministre puisque lui il n'est pas mis en examen contrairement à Fillon. C'est mon avis et j'espère que Balcon le partage!!.

47.Posté par KLOD le 21/03/2017 21:23

i love les "droits dans leurs bottes" ........................... de l'éthique "réelle" .....no one is innocent , je vote , tu dégages !

46.Posté par A mon avis le 21/03/2017 21:15

Et voilà ! Bruno Le Roux a démissionné !
A la justice de travailler !

Un exemple pour Fillon !

45.Posté par bleu outre mer le 21/03/2017 21:12

Lui il a demandé sa démission

44.Posté par bleu outre mer le 21/03/2017 21:09

Merci à Pamphlétaire pour la lite PS pour être impartial continuons la liste

UMP ( LR/RPR)
Alain Agostini (UMP) 2008, condamné pour proxénétisme aggravé en bande organisée.
Alain Carignon (UMP) 1999, condamné pour corruption, abus de biens sociaux et subornation de témoins.
Alain Ferrand (UMP) 2006, condamné pour faux et usage de faux. 1998, condamné pour prises illégales d’intérêts et condamné pour fraude fiscale.
Alain Juppé (UMP) 2007, condamné pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt.
Alain Tuduri (UMP) 2009-2010, condamné pour discrimination raciale, pour avoir préempté les biens immobiliers que voulait acheter des personnes d’origines étrangères dans sa commune.
Axel Poniatowski (UMP) 2010, condamné pour diffamation.
Brice Hortefeux (UMP) 2010, condamné pour atteinte à la présomption d’innocence. Il a également été condamné pour injure non publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine. Le Parquet Général a requis sa relaxe, la décision a été mise en délibéré au 15 septembre.
Brigitte Barèges (UMP) 2011, condamnée pour refus de mariage.
Bruno Sandras (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.
Charles Fabre (UMP) 2010, mis en examen pour favoritisme.
Charles Pasqua (UMP) 2009 à 2010, condamné pour trafic d’influence, pour favoritisme, pour faux, financement illégal de campagne et abus de confiance. Il est cité dans l’affaire de recel d’abus de biens sociaux pour l’association France Afrique Orient. Il également mentionné dans l’affaire du financement occulte du ministère de l’Intérieur et de l’Union des groupements d’achats publics.
Christian Vanneste (UMP) 2006 et 2007, condamné pour propos homophobes, condamnation confirmée par la Cour d’Appel puis annulée par la Cour de Cassation. Il avait déclaré l’homosexualité inférieure à l’hétérosexualité et que l’homosexualité était une menace pour l’humanité.
Claude Polony (UMP) 2001-2009, reconnu coupable de prise illégale d’intérêt, favoritisme et détournements de fonds.
Claude Guéant (UMP) 2014, mis en examen pour faux, usage de faux et blanchiment de fraude fiscale en bande organisée
Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Il avait déjà été condamné pour harcèlement moral.
Damien Meslot (UMP) 2010, condamné pour outrage à magistrat, mis en examen pour atteinte ou tentative d´atteinte à la sincérité d´un scrutin.
Denis Gautier-Sauvagnac (UMP) 2008, mis en examen pour blanchiment d’argent.
Denis Jacquat (UMP) 2011, condamné pour abus de confiance et infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales.
Didier Schuller (RPR-UMP) 1994, il s’enfuit aux Bahamas après la révélation d’une tentative de déstabilisation du juge Éric Halphen puis il continue sa cavale en République Dominicaine où il bénéficie d’une protection diplomatique, avant de revenir en France. En 2005, condamné pour financement illégal de sa campagne.En 2007, condamné pour avoir fait financer de façon occulte des activités politiques.
Dominique Paillé (UMP) 2004, condamné pour abus de confiance.
Frédéric Chazal (UMP) 2010, condamné pour diffamation.
Gaston Flosse (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.
Georges Tron (UMP) 2011, mis en examen pour harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol.
Gérard Dezempte (UMP) 2006, condamné pour discrimination.
Gérard Larrat (UMP) 2011, condamné pour constitution de partie civile abusive ou dilatoire dans le but de nuire à son adversaire socialiste.> 2011, mis en examen pour complicité d’atteinte à la sincérité du scrutin, complicité de faux administratif et usage et complicité de manœuvre frauduleuse tendant à l’exercice irrégulier du vote par procuration, son élection a été annulée.
Gilles Forray (UMP) 2006, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.
Guy Drut (UMP) 2005, condamné pour avoir bénéficié d’un emploi fictif.
Guy Wildenstein (UMP) 2011, mis en examen pour recel d’abus de confiance.
Henry Chabert (UMP) 2002, condamné pour recel d’abus de biens sociaux.
Jacques Blanc (UMP) 2009, mis en examen pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt.
Jacques Masdeu-Arus (UMP) 2006 à 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.
Jacques Myard (UMP) 2009, condamné pour diffamation.
Jean Reynaud (UMP) 2004, condamné pour prise illégale d’intérêt. 2006, condamné pour harcèlement moral et dégradation des conditions de travail.
Jean Tiberi (UMP) 2009, condamné pour occupation illégale des locaux de sa permanence et fraude aux électeurs.
Jean-Louis Garnier (UMP) 2011, condamné pour coups et blessures.
Jean-Louis Masson (UMP) 1997, condamné pour avoir financé la campagne d’un concurrent afin d’affaiblir sa rivale à droite.
Jean-Paul Alduy (UMP) 2008, son élection est annulée pour fraude.
Jean-Paul Fournier (UMP) 2009 à 2010, condamné pour prise illégale d’intérêt.
Joëlle Ceccaldi-Raynaud condamnée (UMP) 2006, condamnée pour diffamation et complicité de diffamation.
Joëlle Ferrand (UMP) 2010, condamnée pour prise illégale d’intérêt et malversations.
Laurence Spicher-Bernier (UMP) 2010 à 2011, condamnée pour exercice illégal de la profession d’avocat et escroquerie.
Lionel Cressiot (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.
Lucette Michaux-Chevry (UMP) 2002, condamnée pour favoritisme dans l’attribution de marchés publics.
Manuel Aeschlimann (UMP) 2009, condamné pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public.
Marie-Jeanne Bozzi (UMP) 2002, condamnée pour proxénétisme aggravé, association de malfaiteurs et dissimulation de travail clandestin.> 2007, condamnée pour soustraction au paiement de l’impôt, omission de déclaration et fraude fiscale.En 2009, mise en examen pour association de malfaiteurs en vue de la commission d’un homicide en bande organisée.
Maurice Gutman (UMP) 2010, condamné pour proposition sexuelle à une mineure de 12 ans.
Michel Buillard (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.
Michel Habig (UMP) 2006, condamné pour avoir fait incendier 14 caravanes appartenant à des Roms installées sur un terrain municipal.
Nicolas Bazire (UMP) 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.
Nicolas Sarkozy ( UMP ) 2014, mis en examen pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire Bettencourt
Nicolas Sarkozy (UMP) 2014, mis en examen pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012 ( Bygmalion )
Nicolas Sarkozy (UMP) 2013 : Des juges enquêtent depuis avril 2013 sur des accusations de financement libyen formulées par l’intermédiaire Ziad Takieddine et d’ex-dignitaires. Des juges enquêtent aussi sur les commandes de sondages de la présidence sous le quinquennat Sarkozy. Son conseiller d’alors Patrick Buisson est soupçonné d’avoir profité de sa position pour réaliser d’importants bénéfices sur des sondages qu’il commandait au nom de sa société et revendait à l’Élysée.
Olivier Deleu (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.
Olivier Rey (UMP) 2008, condamné pour violences, menaces et dégradation grave du bien d’autrui à raison de la religion.
Pascal Buchet (UMP) 2007-2011, condamné pour harcèlement moral ayant mené au suicide.
Patrick Balkany (UMP) 2003, condamné pour injure publique et pour diffamation. 1999, condamné pour avoir rémunéré aux frais du contribuable trois personnes désignées comme des employés municipaux mais qui ne s’occupaient que de son appartement de Levallois-Perret et de sa résidence secondaire près de Giverny.
Philippe Brun (UMP) 2011, condamné pour fraudes et multiples abus de biens sociaux.
Pierre Bédier (UMP) 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.
Philippe Pemezec (UMP) 2010, condamné pour injures. 2007, condamné pour irrégularités lors de sa campagne, son élection sera annulée.
Renaud Donnedieu de Vabres (UMP) 2004, condamné pour blanchiment d’argent.En 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.
René Vestri (UMP) 2009, condamné pour travail dissimulé.En 2010, mis en examen pour blanchiment à titre habituel et en bande organisée, trafic d’influence et association de malfaiteurs.
Richard Cazenave (UMP) 1999, condamné pour abus de biens sociaux.En 2004, condamné pour recel et complicité d’abus de biens sociaux.
Serge Dassault (UMP) 1998, condamné pour corruption. 2010, condamné pour procédure abusive.En 2009, condamné pour avoir acheté des voix lors des municipales.
Thérèse Aillaud (UMP) 2002, condamnée pour détournement de fonds publics.
Thierry Gaubert (proche de l’UMP, collaborateur de Sarközy) 2008, mis en examen pour abus de biens sociaux et escroquerie.> 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.
Thierry Leprince (UMP) 2007, condamné pour viol sur une mineure de 12 ans.
Vincent Toni (UMP) 2008 et 2011, condamné pour corruption passive.
Xavier Dugoin (UMP) 1997, condamné pour trafic d’alcool, salaires fictifs et corruption.En 1999 à 2000, condamné pour abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégale d’intérêt.En 2001, mis en examen dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs du conseil général de l’Essonne, cette procédure sera annulée pour vice de forme.
L’UMP, à l’origine de la loi Hadopi, condamnée pour piratage d’une musique de MGMT utilisée lors de leurs meetings et pour illustrer plusieurs vidéos diffusées sur Youtube.
André Santini avait été mis en examen le 30 mai 2006 pour «prise illégale d’intérêt», «faux et usage de faux» et «détournement de fonds publics».
Eric Woerth (UMP) mis en examen jeudi 9 février 2012, cette fois pour « recel » dans l’enquête sur l’héritière de L’Oréal Liliane Bettencourt, a déclaré son avocat.

FN

Le Front National 1992-1996, condamné pour avoir vendu une investiture.
Le Front National 2002, condamné pour avoir utilisé de manière dévalorisante l’image d’une personne.
Le Front National 2002, condamné pour avoir utilisé sur son site les clichés protégés de l’AFP.
Le Front National 2008, condamné pour avoir utilisé sans autorisation, en la détournant, la célèbre photo du « Che au béret et à l’étoile ».
Le Front National 2007-2009, condamné à rembourser plus de 6,3 millions d’euros de dettes majorées de près de 600 000 euros d’intérêts à Fernand Le Rachinel.
Le Front National 2009, condamné à détruire ses tracts.
Le Front National 2010, condamné à retirer ses affiches litigieuses.
1995, trois colleurs d’affiches ( Robert Lagier, Mario d’Ambrosio et Pierre Giglio ) du Front National ont été condamnés pour le meurtre d’Ibrahim Ali-Abdallah.
2009, quatre membres du Front National ont été condamnés pour coups et blessures après avoir attaqué un homme noir une fois le repas patriotique organisé par le FN terminé.
Alexandre Gabriac (FN) 2007, mis en examen pour ses liens étroits avec un commando d’extrême-droite ayant tenté de cambrioler un stand de tir à Saint-Andéol-le-Château, dont l’aventure s’est terminée par le meurtre du Gendarme Ambrosse. 2009, condamné pour apologie de crime contre l’humanité, injures à caractère raciste et violences volontaires ayant entraîné une incapacité de travail supérieure à 8 jours
Alexandre Simonnot (FN) 2006-2010, condamné pour avoir détruit un préservatif géant à l’occasion de la journée mondiale contre le Sida.
Antoinette Martinet (FN) 1997 à 1998, condamnée pour provocation à la haine, à la violence et à la discrimination.
Bruno Gollnisch (FN) 2004-2007, condamné en première instance et par le Conseil d’État pour contestation de l’existence de crime contre l’humanité (négationnisme), la Cour de Cassation va pourtant casser sans renvoi l’arrêt de la cour d’appel. 2008-aujourd’hui, poursuivi en justice pour incitation à la haine raciale.
Bruno Mégret (Fondateur du MNR et membre du FN) 1998, condamné pour avoir tenu des propos sur l’inégalité des races. 2002-2002, condamné pour avoir envoyé aux frais de la commune de Vitrolles plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer sa candidature pour l’élection présidentielle.
2006, condamné pour détournement de fonds.
Calude Jaffres (FN) 1997, condamné pour usurpation de fonction.
Catherine Mégret (FN) 1998 et sa Mairie de Vitrolles furent condamnés pour discrimination et incitation à la discrimination.
2002, condamnée pour avoir envoyé aux frais de la commune de Vitrolles plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer la candidature de son époux pour l’élection présidentielle.
2006, condamnée avec son mari pour détournement de fonds.
Cédric Bégin (FN) 1999-2002, condamné pour détention sans autorisation de munitions et d’armes, condamné pour incitation à la haine raciale.
Christophe Klein (FN) 1999-2002, condamné pour provocation à la discrimination raciale
Claude Jaffrès (FN) 1997, condamné pour abus d’autorité et usurpation de fonction.
Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Condamné pour harcèlement moral.
Denis Monteillet (FN) 1995, condamné pour avoir inscrit plusieurs personnes de son voisinage sur la liste présentée par son parti au municipales sans les avoir prévenues. Le Conseil d’Etat a annulé les élections des conseillers municipaux FN pour « liste irrégulière ».
Emilien Bonnal (FN) 1985, ex-candidat FN aux cantonales et municipales, a été reconnu coupable de meurtre, alors qu’il collait des affiches pour le FN, pour avoir tué Abdallah Moktari, 23 ans ; qui l’avait insulté. 8 ans de prison.
Francis Watez (FN) 1995, condamné pour incitation à la discrimination raciale pour avoir collé des affiches proclamant : « Musulmans, Barbaresques, Algériens, terroristes ou non, tous dehors » et « Refuser l’intégration de ces sauvages est un devoir national ». (2 ans d’inéligibilité et 50 000 F d’amende).
François Nicolas-Schmitt (FN) 1997, condamné pour détournement de fonds.
Gilles Lacroix (FN) 1997-1997, condamné pour complicité de violence en réunion, avec arme et préméditation et pour complicité de destruction de biens.
Georges Theil (FN) 2001, condamné pour contestation de crimes contre l’Humanité. 2004-2006, de nouveau condamné pour contestation de crimes contre l’humanité.
Guy Cannie (FN) 2009-2011, condamné pour escroquerie en bande organisée.
Jacky Codvelle (FN) 1990, condamné pour avoir mis le feu à la voiture du député du Rhône et maire PS de la ville, Jean Jacques Queyranne pour fêter le 14 juillet.
Jacques Bompard (FN) 2008-2010, mis en examen pour prise illégale d’intérêt.
Jacques Coutela (FN) 2011, mis en examen pour incitation à la haine raciale suite à son apologie d’Anders Behring Breivik, auteur des attentats d’Oslo.
Jean Holtzer (FN) 1990, ex-candidat FN aux cantonales a été reconnu coupable de vol à main armé pour avoir braqué une banque (8 ans fermes). Cet ancien avocat général avait un jour réclamé la peine de mort pour une histoire identique.
Jean-Claude Poulet (FN) 1992, condamné pour avoir battu sa femme pendant quinze ans pour « la stimuler au travail… Il fallait que je la stimule assez fréquemment »
Jean-Marc Maurice (FN) 2004 à 2009- 2010 à 2011, 6 condamnations. Condamné pour outrage à agent dépositaire de l’autorité publique, vol, escroquerie, banqueroute, travail dissimulé et non déclaré, abus de bien sociaux.
Jean-Marie Le Chevallier (FN), condamné pour subornation de témoin dans l’affaire du meurtre de son directeur de cabinet.
Jean-Yves Douissard (FN) 1999-2002, condamné pour incitation à la haine raciale.
Jean-Yves Le Gallou (FN) 1991-1998, condamné pour provocation à la haine raciale.
Joël Klein (FN) 1998, condamné pour coups et blessures sur un Nord-Africain.

Marine Le Pen (FN) 2008, condamnée pour diffamation.

Patrick Bassot (FN) élu dans le Vaucluse 2012, a été condamné à 1.000 euros d’amende pour « incitation à la discrimination, à la haine et à la violence à l’encontre des immigrés ».
Patrick Binder (FN) 2010-2011, condamné pour injure publique et provocation à la haine raciale. 2004-2005, condamné pour injures racistes en public.
Philippe Bernard (FN) 2004-2008, mis en examen pour faux et falsification, abus de confiance et escroquerie.
Philippe Viard (FN) 1998, mis en examen et probablement condamné depuis pour discrimination en raison de l’origine, de l’appartenance ou la non-appartenance vraie ou supposée à une ethnie, une nation ou une religion non déterminée. Condamné pour injures et pour délit de fuite après avoir renversé un enfant.
Pierre Van Dorpe (FN) 1989, condamné pour avoir tiré à l’aide de son fusil à pompe sur un groupe de jeunes d’origines maghrébine en blessant au dos l’un d’eux parce qu’il faisait trop de bruit. Le FN lui paye ses 15 000F de caution. 15 mois avec sursis.
Raynald Liekens (FN) 1994, condamné pour le meurtre d’une juive. Il a déclaré : « Elle était plus gentille avec moi que personne ne l’avait été jusque-là. Mais, quand j’ai appris qu’elle était juive, j’ai décidé de la tuer car les juifs sont les ennemis de la race blanche ».
Richard Jacob (FN) 2010-2011, condamné pour outrage et rébellion.
Roger Fabregues (FN) 1996, condamné pour trafic de drogues. Il avait profité d’un voyage au Maroc pour importer du haschisch (2 ans de prison).
Sylvain Ferrua (FN) 1996, condamné pour proxénétisme 1 ans avec sursis et 50000 F d’amende.
Tanguy Deshayes (FN) 2008-2009, mis en examen pour menaces de mort, il a confirmé en être l’auteur. Quelques années auparavant il avait été condamné pour bagarre ainsi que pour port d’arme.
Valls et André (FN), condamnés pour violence avec arme.
Xavier Voute (FN) 1997, condamné pour avoir aspergé de gaz lacrymogène des militants de Ras l’Front (mouvement anti-FN).
Yannick Lecointre (FN) 2010-2011, condamné pour trafic de drogue (transport, détention, acquisition, cession et emploi non autorisés de stupéfiants).

Jean-Marie Le Pen (FN) :

(Redressement de 1,4 Millions de Francs), reconnu coupable d’apologie de crime de guerre dont la déportation pour l’édition d’un disque sur lequel on peut entendre « un hymne du parti nazi » et « Vive Hitler », reconnu coupable d’antisémitisme insidieux, reconnu coupable de banalisation d’actes jugés constitutifs de crimes contre l’humanité (11/10/1989) pour avoir qualifié les chambres à gaz de « point de détail » de la 2ème guerre mondiale, reconnu coupable de captation d’héritage, 5000F à verser, reconnu coupable d’agression d’un candidate socialiste, 3 mois avec sursis, 20 000F d’amende, 2 ans d’inéligibilité, reconnu coupable d’avoir tenu des propos sur l’inégalité des races avec B.Megret. Condamné à verser 10 000F a L’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) et à publier à ses frais le jugement dans 3 hebdomadaires (30 000F par publication).

Les résultats sont surprenants et viennent considérablement contredire l’impression de « tous pourris ».
Le Front National, entre 1997 et 2012, a eu environ 357 détenteurs de mandats électifs. Pendant la même période, il totalise 56 condamnations 56 est mises en examen

Ce qui représente 15,68 % d’élus du FN condamnés ou mis en examen.

C'est bien de donner l'exemple, continué vous êtes en tête et détaché du peloton

43.Posté par A mon avis le 21/03/2017 21:06

@ 24 Pamphlétaire : excellente compilation des condamnations des élus PS.
Mais il serait honnête d'indiquer la source de votre copié/collé !

Il ne manque plus maintenant que de compléter votre liste avec les élus de tous les autres partis ! Sinon on va croire que vous n'êtes pas objectif !
A moins que l'ampleur de la tâche vous ait découragé !

42.Posté par Perplexe le 21/03/2017 20:54

La France qui donne des leçons de moral aux autres sur le travail des enfants, alors qu'il y en a au sein même de son parlement grâce aux socialistes. Je suis plié de rire !

41.Posté par omo le 21/03/2017 20:50

35
Très juste où est passé ce vertueux blanchisseur de Balcon ?
Laisse tomber ton manuel de citations pour les Nuls Balcon au clavier paresseux.

40.Posté par Marc le 21/03/2017 20:47

MOI JE VOUDRAIS QUE L ON PASSE AU PEIGNE FIN TOUTES LES ASSOCIATIONS FINANCEES PAR MONIQUE ORPHEE ! On aurait des surprises !!!!!!

39.Posté par 2017 le 21/03/2017 20:41

A-t-il demandé comme notre célèbre FF à ses filles de lui rembourser toute ou partie de ces sommes ?
Incroyable le cynisme de ces individus.
A virer.

38.Posté par austrodoudou le 21/03/2017 20:31

post 24 : vous oubliez la liste de tous les coquins de droite dans le même cas mais sans doute est ce faute de place pour les nommer tous non ?????

37.Posté par PATRICK CEVENNES le 21/03/2017 20:28

fukcd473
Mais quelle audace de faire bosser des mineures !
Les 55000€ brut ou net ?
2291€/CDD, j'en connais beaucoup des "étudiants" qui voudraient être payés à ce niveau en ayant que 15 ans et +

36.Posté par thierryMassicot le 21/03/2017 20:25

@32 L''''''''''''''''''INSOUMIS tu as raison, la gauchiasse avec la droitétron! Votons Mélenchon ou Hamon!!!!! Et n'oublions pas de tirer la chasse après expulsé les F(èces) N(auséabondes)!!!!!!!!!

35.Posté par JORI le 21/03/2017 20:15

Bien, très bien même. D'autant plus que lui a fait travailler des mineures. Est ce légal??. Balcon nous fera certainement un commentaire accompagné d'un cours de droit visant, tout comme il l'a fait pour Fillon, à innocenter Le Roux. Enfin, normalement.

34.Posté par Dan Run le 21/03/2017 20:12

@ Pamphlétaire + 1

A rajouter , Annette Gilbert avait déjà été condamné en 1996 à trente mois de prison ferme dont douze avec sursis pour corruption dans des procédures de marchés publics. Et il est visé, selon Délits d'élus, par une nouvelle plainte pour prise illégal d'intérêt liée à l'embauche de plusieurs de ses proches à la mairie.

33.Posté par L''''''''arroseur arrosé le 21/03/2017 19:42

Dire que ce Monsieur disait sur l'affaire FILLON que la justice faisait son travail et qu'il n'était pas question que la justice se mette en veilleuse en période électorale. Le voilà servi, embauché ses deux filles de 14 et 16 ans et encore plus pire que d'avoir embauché sa femme et ses enfants tous majeurs.
Les socialistes sont pris à leur propre piège, salir toujours salir encore salir. On se souvient de Patrick LEBRETON il y a quelques jours encore qui demandait à François FILLON de renoncer à se présenter à l'élection présidentielle. Qu'en pense t-il aujourd'hui ? Lui qui soutien le socialiste Benoît HAMON, lui qui a oublié de payer ses 58 000€ au Parti socialiste, lui qui aurait été trahi par son collabo..Rat...eur.
HAMON viendra à Saint-Joseph le 2 avril prochain, espérons qu'il condamnera son copain ministre de l'intérieur.
Ils ont traîné François FILLON dans la boue, il a tenu bon. Maintenant que le bal commence car c'est à la fin du bal que l'on paye les musiciens.

32.Posté par L''''''''''''INSOUMIS le 21/03/2017 19:18


Avec cette nouvelle affaire tous les Rats du PS vont rejoindre le " Mignon" Micron...
Les gauchiasses dans toute leur splendeur ...!!!!

31.Posté par y.féry le 21/03/2017 19:15

Tous pourris. Vivement qu'on les dégage! Pas un pour sauver l'autre!

post 13:
Lisez le titre , la réponse est donnée ,et même redonnée en fin d'article : Le PNF enquête. Tant mieux!
D'ici la Présidentielle, nous irons de découverte en découverte.
La France pays de corruption, qui l'eût dit !

30.Posté par GIRONDIN le 21/03/2017 19:06

Milé comme didiX:
Un soutien délibéré et sans aucune ambiguïté"

Le Président de Région a ensuite pris la parole. "Je n’ai pas pour habitude de soutenir des amis, une politique, une liste ou des candidats. Je me sens pleinement concerné par ces élections à la Chambre de Commerce. Je le fais de manière clairement ouverte, délibérée et sans aucune ambiguïté dans le choix qui est le mien aujourd’hui.

"Je veux tordre le cou à de fausses bonnes idées"

Il faut un projet de territoire. Il faut qu’à un moment, l’ensemble des acteurs publics et privés puissent se mettre d’accord sur l’essentiel. Quel est le choix de développement que nous faisons pour notre île ?

Voilà l’enjeu de ces élections. Je veux tordre le cou à de fausses bonnes idées. Pourquoi ne pourrait-il pas avoir des convergences de vues entre le Président de la Chambre de Commerce et le Président de Région ? Nous travaillons ensemble régulièrement, nous l’avons fait. Il faudrait qu’au moment des élections nous devions mettre tout cela de côté, sous une forme d’hypocrisie ?

La cohérence des politiques publiques

Le projet de développement pour la Réunion passe par la cohérence des politiques publiques. C’est l’élément clé aujourd’hui et nous y sommes presque" a ainsi déclaré Didier Robert
Zinfo

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes