Faits-divers

Emplois fictifs: Sandra Sinimalé jugée en appel le 28 mai

Jeudi 13 Février 2020 - 10:37

Emplois fictifs: Sandra Sinimalé jugée en appel le 28 mai
Sandra Sinimalé n’a pas pu être jugée en appel ce jeudi en raison de la grève des avocats qui perdure depuis décembre.
 
Pour rappel, l’ancienne directrice de cabinet au Centre de Gestion, Sandra Sinimalé, avait été condamnée en mai dernier à 6 mois de prison avec sursis, 30.000 euros d’amende et 5 ans d’inéligibilité.  

L’ex-directeur, Thierry Vaitilingom, avait quant à lui été condamné à 10 mois de prison avec sursis, 40.000 euros d’amende et 5 ans d’inéligibilité. Il était accusé d’avoir embauché Sandra Sinimalé sur un emploi fictif avec un salaire de plus de 6.000 euros par mois.
 
Le procès a été renvoyé au 28  mai prochain.
 
Lu 3705 fois
Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par Zandèt le 13/02/2020 11:26

Elle n'est pas belle la justice!
Ainsi, elle pourra se présenter aux municipales ...Merci qui?

2.Posté par Réveillez vous le 13/02/2020 11:35

Normalement...quand il est prouvé qu il y a eu effectivement détournement de fond , emploie fictive ....

il devrait avoir une inéligibilité total sans restriction de temps
et au minimum 3 mois de prison ferme


3.Posté par AlphaB le 13/02/2020 12:07 (depuis mobile)

La digne fille se son père ! Et comme son père, elle se présente à des élections, et des gens vont voter pour elle et ... lui ! La honte quoi !

4.Posté par GIRONDIN le 13/02/2020 12:07

Ouf, les électeurs de St Paul pourront l'elire maire.

6000 x 12= 72 000€

Colistiere de papa pour l'une, Colistier de 1000karo pour l'autre

5.Posté par RADIO BISTROT le 13/02/2020 14:53

l'inéligibilité peut être décidé par tous les électeurs !!
donc à vous de voter

6.Posté par Charetterhum le 13/02/2020 17:22

La Justine divine est en marche

7.Posté par A vous de dire ''''ÇA SUFFIT '''' le 13/02/2020 18:06 (depuis mobile)

Il revient aux électeurs de faire le ménage et de prendre leurs responsabilités. Tournez le dos aux escrocs, étalez leurs vices en disant leurs 4 vérités , ne laissez pas entrer dans votre cour d''encombrants. Ils ne viendront plus nous emmerder .

8.Posté par Olivier le 13/02/2020 18:39

Waw, un RSA de 6000 euros par mois, la pi bézwin koup kann !

9.Posté par klod le 13/02/2020 20:09

et que devient le Cdg après le passage de ces "vaillants "politiciens dits 974





pov "mon ti péi" ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;; de l'éthique chez certains élus 974 …………….. c'est pas gagné


laissons la justice Républicaine faire, me souffle t'on dans mon oreillette gauche …………


vive la République et l'Etat de droit, on y croit !

10.Posté par TIK TAK le 14/02/2020 07:23

PEUPLE de la REUNION, vous n'en avez pas marre de ses gens là ? Les SINIMALE, les TAK, VIRAPOULE, AMILCARO, FONTAINE, BELLO, VERGES, ANNET, ROBERT (x2), et toutes leurs petites cohortes d'élus tel des bandits de grand chemin avec leur petite armé ! Nous avons le pouvoirs dans 1 mois, PEUPLE de la Réunion, plaintif, geignard, ladilafesant, ouvrez vos yeux. Si on en est à là c'est à cause de votre faiblesse d'esprit devant ces malfrats..... VOTONS VOTONS en masse contre ces gens, dehors, place aux jeunes sans étiquettes, sans passé politique même pas comme élu. Place au renouveau....DEGAGISME

11.Posté par "VIEUX CREOLE " le 14/02/2020 08:51

C4ET L EXEMPLE PARFAIT " DES CONSÉQUENCES " DE CE SUE PROVOQUE LE NÉPOTISME DANS NOTRE DEPARTEMENT ( conséquences connus pourtant depuis longtemps) le cas scandaleux de salaire exorbitants versés pour occuper un poste fictif qui n'existera jamais ,ou encore (autre cas) des salaires inconsidérés versés à son épouse pour un Poste de Chef de Cabinet et puis le cas de la plus vaste commune de l'Île qui fait la part belle à plusieurs membres de la famille etc ., etc. .! ! !

---Mais à part çà tout va trés bien , tout va trés bien CITOYENS DE "NOTRE ¨ÎLE INTENSE ' !Beaucoup D' ÉLUS - je dirai même trop! - " TRAVAILLENT VRAIMENT POUR LE BIEN -¨ÊTRE DES PLUS DEMUNIIS" en commençant par le sien et celui des p'tits copains d 'abord ! ! ! ! Après la liquidation des" A.R.A;S.T. , notre TATIE " MÉRITAIT BIEN "DES VACANCES REPOSANTES" SUR LES PLAGES THAÏLANDAISES : N'EST-CE PAS ? ? ?

12.Posté par Réveillez vous le 14/02/2020 09:57

Voter pour les parties qui appliqueront les recommandations Anticor

1) Disponibilité des élus

• Avoir un maire qui n’exerce ni mandat départemental, régional ou national, étant entendu qu’il n’effectuera pas plus de deux mandats consécutifs.

• Moduler le montant des indemnités allouées aux conseillers municipaux en fonction de leur participation effective aux séances plénières.

2) Prévention des conflits d’intérêts

• Mettre en place des mécanismes de détection des conflits d’intérêts afin d’indiquer, avant chaque séance plénière, les élus qui doivent se déporter.

• Désigner un référent déontologue (obligatoire sauf pour les communes affiliées à un centre de gestion).

• Développer des formations déontologiques adaptées aux risques propres de chaque service municipal.

• Interdire aux élus et aux agents publics d’accepter tout cadeau ou avantage d’une entreprise.

3) Reconnaissance du rôle des élus minoritaires

• Permettre aux élus minoritaires d’exercer leur droit à la formation, à l’information et à l’expression.

• Proposer la vice-présidence de la commission des finances à un élu minoritaire.

• Associer les élus minoritaires aux phases de négociation prévues dans les procédures d’attribution des marchés publics et des concessions.

• Associer les élus minoritaires à la désignation des membres non élus de la Commission consultative des services publics locaux.

• Élargir le droit à la protection fonctionnelle à tous les élus, même ceux n’ayant pas reçu de délégation de l’exécutif.

4) Transparence de l’action publique

• Rendre publique l’assiduité des conseillers municipaux aux séances plénières.

• Appliquer l’open data par défaut (obligatoire dans les communes de plus de 3 500 habitants et disposant d’au moins 50 agents).

• Mettre en ligne les documents communicables les plus importants : délibérations, arrêtés réglementaires, comptes-rendus des séances plénières, rapports des concessionnaires, rapports annuels sur le prix et la qualité du service, observations de la chambre régionale des comptes, etc.

• Suivre sans délai les avis de la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA).

• Mettre en ligne le montant des indemnités perçues par chaque conseiller municipal.

• Mettre en ligne la liste des bénéficiaires de logement ou de voiture de fonctions.

• Mettre en ligne le nombre et la rémunération des collaborateurs de cabinet.

• Mettre en ligne les frais d’avocats engagés par la commune et les jugements rendus.

5) Lutte contre la corruption

• Nommer un référent alerte éthique (obligatoire dans les communes de plus de 10 000 habitants).

• Suspendre de ses fonctions exécutives tout élu mis en examen pour atteinte à la probité.

• Retirer définitivement les fonctions exécutives à tout élu condamné pour atteinte à la probité.

6) Contrôle de l’action municipale

• Mettre en place une Commission de contrôle financier pour examiner les comptes détaillés des entreprises liées à la commune par une convention financière (obligatoire dans les communes ayant plus de 75 000 euros de recettes).

• Encourager la formation des conseillers municipaux et rendre public le nom des organismes formateurs.

• Créer une commission de suivi des contrats de la commande publique, qui examinera notamment leurs avenants et leurs contentieux.

• Créer une commission de surveillance des dépenses liées à la communication, aux voyages, aux réceptions, aux frais de bouche et aux invitations.

7) Participation des citoyens aux décisions locales

• Mettre en place une Commission consultative des services publics locaux (obligatoire dans les communes de plus de 10 000 habitants).

• Associer la population aux décisions par le biais de consultations ou de référendums locaux.

• Garantir l’expression de tous les points de vue lors des procédures permettant aux citoyens de s’exprimer.

• Créer une commission d’éthique, notamment composée d’élus minoritaires et de citoyens, chargée de contrôler le respect des dispositions éthiques et de faire des préconisations.

Ces propositions ont, bien évidemment, vocation à être déclinée à l’échelon intercommunal.

13.Posté par Bato Fou le 14/02/2020 12:25

"3615 Kikanveu"
Les municipales de mars 2020 approchent et nous revoilà face aux dynasties politiques pères/fils ou père/filles, aux professionnels du cumuls de mandats et d'indemnités, au condamnée en tout genre, aux repris de justice qui n'ont de vierge que la feuille blanche sur laquelle est mentionné leur condamnations, aux prêcheurs du yaka-fokon et aux bonimenteurs de bazars aussi crédibles qu'un arracheur de dent du Moyen-age!!!
N'est-il pas grand temps de mettre un grand coup de pied dans tout cela et d'élire des personnes de la société civile engagées pour servir la population?
Le Tsunami électoral doit avoir lieu, rasez-moi tout cela...et de près!!!

14.Posté par Tikaf le 15/02/2020 06:18 (depuis mobile)

Saque la vote pou elle et les dinosaures lé vraiment couyons!!!! Moin pour être sincère mi vite blanc à chaque fois au moins ma pas mettre un ou un autre en place.. mi vivre mon vie tranquille sans remords

15.Posté par Kiki le 15/02/2020 21:35 (depuis mobile)

Et en plus elle est tout sourire ! N'est elle pas belle .... la vie ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie