Océan Indien

Emploi fictif : De la prison avec sursis et un an d'inéligibilité pour le sénateur-maire de Mamoudzou

Mercredi 5 Juin 2013 - 16:46

Le sénateur-maire de Mamoudzou, Abdourahamane Soilihi
Le sénateur-maire de Mamoudzou, Abdourahamane Soilihi
Le verdict est tombé pour Abdourahamane Soilihi. Comme le rapporte Malango Actualité, le sénateur-maire de Mamoudzou, accusé d'être mêlé à une affaire d'emplois fictifs, a été condamné par le tribunal correctionnel à six mois de prison avec sursis et à 10.000 euros d'amende et à un an d'inéligibilité. S'il ne fait pas appel, il perdra ses mandats.

Surnommé "Ladjo", Abdourahamane Soilihi est soupçonné d'avoir donné des emplois fictifs au profit de Ahmed Souffou, l’ancien maire de Koungou, mais également au conseiller général également UMP de Mamoudzou 1, Assani Ali. Ce dernier a été relaxé dans le jugement tombé aujourd'hui.

Les avocats du sénateur-maire, Mes Akhoun et Kamardine, devraient normalement interjeter l'appel.

Suspendu de ses fonctions de maire de Mamoudzou pour avoir fait entrer sur le territoire des étrangers en situation irrégulière, Ahmed Souffou a été condamné de son côté à un an de prison avec sursis et à 10.000 euros d'amende, et l'interdiction définitive  d'exercer toute fonction publique.
S.I
Lu 1382 fois



1.Posté par Zbob le 05/06/2013 18:18

Il faut au moins noter qu'à Mayotte les élus apprennent vite ( ils ont séjourné chez nous avant de se faire élire là bas et ils ont retenu les leçons des politiciens locaux?)

2.Posté par mi marche ec Melenchon le 05/06/2013 18:27

on attend un article sur la prise illégale d'interet reconnu par l'adjointe au maire d'etang salé, avec commentaire de mte morel , ca serait sympa pour avoir de la vrai info 974

3.Posté par chgmt974 le 05/06/2013 20:38

Le pauvre, il n'a pas appris qu'il fallait aussi nourrir les "à côtés", mais ce qui ne tue pas rend plus dort, c'est bien connu, dans un an, il aura l'expérience d'un grand politique....

4.Posté par KAFIR le 05/06/2013 22:46

Tout laisse présager la chute de la citadelle UMP de Mayotte. Après la débâcle des sénateurs I SOBAHA, A GIROD, le Député MASSOUR et maintenant le tour A SOILIHI au grand bonheur du Sénateur, maître M THANI, DG. Pour le moment le Président D ZAIDANI, reste suspendu avec une majorité relative mosaïque. Espérons que cette chute n'entrainera pas le projet "EWA". S'agissant du nouvel homme fort de la chambre de commerce M TAILLEFER, rappelez-vous que la parole n'engage qu'à celui qui l'écoute.

KAFIR

5.Posté par RIPOSTE le 06/06/2013 11:44

Le BORDEL ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter