MENU ZINFOS
Société

Emploi : Ces jeunes Réunionnais qui ont trouvé une solution


Pôle emploi organise une série d'événements en ce mois de décembre dans le cadre du dispositif "Dynamic jeunes". Des manifestations destinées à promouvoir les ambitions du plan "1 jeune 1 solution" lancé par le gouvernement.

Par - Publié le Samedi 5 Décembre 2020 à 15:28

"Ça permet d’embaucher à moindre risque". Alexandre Ruth a ouvert son salon de coiffure à Saint-André en août dernier. Aujourd'hui, le chef d'entreprise accueille une nouvelle recrue en CIE (contrat initiative emploi) dans le cadre du plan  "1 jeune, 1 solution".

Ce plan lancé par le gouvernement pour "accompagner les jeunes de 16-25 ans au sortir de la crise de la COVID-19" permet en effet aux employeurs du secteur marchand de bénéficier d’une aide financière lorsqu’ils recrutent un jeune âgé de moins de 26 ans ou un jeune reconnu travailleur handicapé (jusqu’à 30 ans inclus) en Contrat Initiative Emploi Jeunes (CIE Jeunes).

Un atelier "booster jeunes", avec la participation de la mission locale, la CCI, la CMA et l'école de la deuxième chance
Un atelier "booster jeunes", avec la participation de la mission locale, la CCI, la CMA et l'école de la deuxième chance
Alexandre Ruth a sauté sur l'occasion. "Sans ce dispositif, j’aurais plus hésité à embaucher ; si on fait le calcul, ça n’a rien à voir", explique le patron de Million Hair, qui a recruté Audrey à l'issue de son immersion dans l'entreprise, et bénéficie d'une aide à hauteur de 47% du Smic.

La jeune femme souhaitait au départ travailler dans le tourisme, mais cette opportunité lui donne"l’occasion de découvrir un nouveau métier", et ainsi d'acquérir de nouvelles compétences, notamment dans la gestion et l'accueil des clients. 
 
Une série d'événements

Le contrat liant le jeune patron et sa nouvelle employée a été officialisé ce jeudi en présence du préfet, à l'agence Pôle emploi de Saint-André, dans le cadre du déploiement du dispositif Dynamic jeunes, lequel vient s'ancrer dans le cadre du plan jeune.

En effet, du 1er au 18 décembre, Pôle emploi organise une série d’événements, en partenariat avec les missions locales et Cap emploi. Les agences mobilisent une palette de dispositifs "pour aider chaque jeune à trouver une formation, un emploi, ou un accompagnement qui correspond à ses besoins."

Au programme : actions de recrutement (job dating, promotion de profils), découvertes de métiers, promotions d’offres de formation dans les secteurs qui recrutent, webinaires, ateliers "booster jeunes" avec la participation de partenaires, ou encore actions de promotion des mesures du plan, dont la mesure CIE jeunes.

Jessica Barthelemy, patronne de l'Arbradélis, et son nouvel employé, Théo Poirié
Jessica Barthelemy, patronne de l'Arbradélis, et son nouvel employé, Théo Poirié
"Nous misons sur les jeunes parce qu'ils sont l'avenir", exprime Michel Swieton, le directeur régional de Pôle emploi, qui rappelle que le plan comprend notamment "des aides pour l'embauche, des PEC, des emplois francs, des formations".

"Des mesures incitatives"


Des mesures dont les chefs d'entreprise ont fait eux-mêmes la promotion ce jeudi à Saint-André, en présence du préfet Jacques Billant. 

"C’est une aide conséquente pour l’embauche et cela permet de lever certains freins, d’oser prendre des risques",
 explique la patronne de l'Arbradélis, Jessica Barthelemy, qui vient d'embaucher Théo en tant que serveur, en CIE.

L'avocate Me Marie Nicolas a pu embaucher le jeune Adrien en tant qu'assistant juridique
L'avocate Me Marie Nicolas a pu embaucher le jeune Adrien en tant qu'assistant juridique
L'avocate Me Marie Nicolas s'est aussi tournée vers une embauche en CIE pour recruter un assistant juridique. "L'immersion permet de tester des profils pour trouver celui qui correspond", note-t-elle avant d'ajouter : "Ces mesures sont incitatives, ça nous permet de souffler au niveau des charges". De quoi ravir son nouveau collaborateur, Adrien, conscient que "les opportunités dans le domaine sont rares". 

Jacques Billant : "il faut répondre à la diversité des besoins"

Pour Jean-François Ramassamy, à la tête d'une station-service, c'est l'embauche en emploi franc qui s'est révélée opportune. "L’aide financière permet de compenser le temps qu’on va passer à former le jeune, le temps qu’il puisse dégager son potentiel", souligne-t-il.

Alors que 23.000 jeunes sont inscrits à Pôle emploi à La Réunion, Jacques Billant rappelle que "le plan 1 jeune 1 solution vient compléter le Plan pétrel mis en œuvre depuis début 2020". Pour le représentant de l’Etat,"il faut répondre à la diversité des besoins et il faut pour cela multiplier les outils, voir s’ils sont adaptés au plan local, puis à chaque micro-région". Et de résumer : "Personne ne doit rester au bord du chemin".


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par MT le 05/12/2020 15:39

C'est très bien tout ça!
j'adhère sincèrement.
Mais c prévu pour quand un dispositif pour les seniors qui souhaitent également trouver un emploi durable?

2.Posté par MT le 05/12/2020 15:49

En même temps j'ai peut-être parlé (écrit) trop vite.
Peut-être que cela existe déjà.

3.Posté par Pierre Balcon le 05/12/2020 16:06

Misère de la propagande . ou quand les mots ne veulent plus rien dire .

Un salon de coiffure embauche donc un jeune en CIE , comprendre que l'Etat paiera la moitié du salaire .

Et c'est ça qu'on appelle en franglais ( ça fait plus sérieux ) "Dynamic jeunes".

La vérité est plus cruelle : avant la crise ça n'allait déjà pas très fort , maintenant c'est un désastre . Et tout ça pour une épidémie qui , comme la guerre de Troie , n'a en fait pas eu lieu .

Et on réinvente tous les 4 matins , en euphémisant l'appellation pour faire " chic" , les ateliers nationaux créés à la veille de la révolution de 1848 pour donner du boulot aux jeunes parisiens

On sait comment ça a fini : une 3ème révolution , un chaos et un second empire qui se termine avec l'entrée des prussiens dans Paris

4.Posté par Ti kreol né den lo koloni renyonez le 05/12/2020 16:24

Le publi reportage dans toute sa splendeur naine la réalité du problème de l’emploi sur la Région Francaise et Européenne de la Reunion.
Cela fait sourire de lire des trucs pareils. On se dit que la propagande de Paris et son Europe fonctionne bien.
Bref, je terminerai simplement en disant que la Reunion est l’un des endroits au monde avec le plus fort taux de chômage. Oui oui du monde.

5.Posté par Lyly le 05/12/2020 17:22

A quand une aide pour de qui bosse dur pour une misère et prouve qu'ils cherche du travail.
Car j'en ai marre d'être prélevé sur mon salaire de charge pour les assistés à vie . Mon courage à l'air de servir au gens qui fraudes. A quand de vrai contrôle sur ce qui ont plein d'enfants avec des hommes qui tafs et avec lequel ces femmes ne sont pas déclaré et qui certaines tafs au noir en plus. 3 revenus sans charges et aucun prob ni avec la caf ni la caisse et surtout pas par les impôts. Et avec plein d'aide et de prime diverse avec l'état.

6.Posté par ZefBèf le 05/12/2020 18:34

Je suis agriculteur sans terre ( les terrains avec la complicité de la dater vont surtout à ceux qui en ont déjà trop et sont en friche)
cyrille melchior a donné des millions surtout aux gros agriculteurs qui n'en ont pas besoin.
Je n'ai pas de RSA, ni prime covid, ni aucune des primes destinée aux pauvres puisque je suis agriculteur, pas eu de panier fraîcheur, pas de prime de Noël,
Je réfléchis sérieusement à me mettre au RSA l'année prochaine, très sérieusement même.

7.Posté par Sisi le 05/12/2020 18:37

Qd on est jeune, avec un bts très difficile de trouver du travail car on n'a pas d'expérience à part les stages. Je n'arrive pas à comprendre cet état d'esprit

8.Posté par Lyly le 05/12/2020 22:09

Il y a du taf mais ce sont des tolards ou des personnes inapte physiquement ou professionnellement qui y ont droit car " marcrotage". Mon mari qui a postulé qui a eu +++ avec son CV et à l'entretien a été recalé alors qu'il y avait pression . Une personne venant de se faire opérer il y a moin trois mois et inapte normalement pour effectuer pour le poste et qui avait déjà eu un refus de sa candidature à était pris et un ex tolare venu en débardeur, Rébane sur les yeux et qui est plus qu'incompetent pour le poste à était pris sachant que tout les deux ont un CV bien maigre. Alors avec autant d'expérience et d'intelligence que vous voulez, si il n'y a pas de camaraderie plus que nécessaire vous ne risquez de rien gagner. Voilà cet vie dur qui est la notre. Travailler, et étudier plus pour gagner moins. Sur 2 CDI dispos mon mari a eu son cv été retenu sur un poste plus loin et pas encore existent pour un contrat de 12 mois, chercher l'erreur.
..

9.Posté par Daniel le 06/12/2020 05:02

Super c est très bien la façon de dire.Mais es ce qu il y a eu de bon retour le dernier salon de l emploie??? Des entreprises qui ont proposé des poste ... peut on avoir un interview d un recrue.

10.Posté par La jeunesss le 06/12/2020 18:22

Nous faisons de grandes Études pour se retrouver sur les bancs du Pôle emploi!
Ce n’est pas une honte non, mais si on ne connaît pas Pierre, Paul, Jacques, on y restera!
La motivation pourtant ne manque pas, mais des milliers de jeunes sont dans ce cas!
Personne n’embauche sauf, pour faire les postes restant (faut se plier à ça, sinon les jeunes ne font pas d’efforts bien sûr) !
Ou alors, il faut repasser par les formations en alternance, pour avoir un pied dans une entreprise - et être payer entre 65 et 80% du smic !
Malheureuuux oui !

11.Posté par Vally le 07/12/2020 14:14

Bonjour
C bien pour les jeunes et nous a 50ans ont n à plus le droit aux emplois
Est-ce que ont vit avec l allocations chômage est que vous croyez c est facile pour nous de vivre avec 600€
Et si ont n a pas d enfants seule ont n à droit à rien du tout
Il faut le gouvernement revoir tout ça avec les Maires de la Réunion.
Merci de nous laisser nous exprimer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes