Politique

Emmanuel Séraphin: "Cette mandature a mis la commune de St-Paul sur la paille"

Mercredi 27 Février 2019 - 16:39

Emmanuel Séraphin, conseiller d'opposition PLR à Saint-Paul, tenait, en cette veille de conseil municipal, une conférence de presse sur les orientations budgétaires 2019 de la ville. L'occasion de faire un bilan de la mandature de Joseph Sinimalé.


Emmanuel Séraphin se montre très critique quant au bilan de la mandature de Joseph Sinimalé. Demain jeudi 28 février, seront présentées les orientations budgétaires de 2019, durant un conseil municipal qui s'annonce houleux. Un plan de titularisation pour un coût de 2 millions d'euros en cette fin de mandat fait en effet polémique. Selon Emmanuel Séraphin, il s'agit de marchandage politicien en vue des prochaines municipales.

Si la municipalité se dit satisfaite de son résultat net de clôture 2018, le PLR nuance quelque peu l'auto satisfecit municipal. En effet, si la municipalité n'avait vendu nombre de terrains communaux, pour un montant total de 6,5 millions d'euros, la ville serait déficitaire. L'épargne nette de la ville est passée de 5,7 millions d'euros au début du mandat de Joseph Sinimalé à 3,3 millions fin 2018. L'épargne avait chuté de 61% entre 2014 et 2015, passant de 5,7 à 2,2 millions, les augmentations d'impôts locaux ayant permis de renflouer les caisses.

L'emprunt bondit, pour peu de promesses tenues selon le PLR

L'emprunt a bondi durant la mandature de droite, assure le PLR: il équivaudra fin 2019 à 1000 euros de dette par citoyen saint-paulois, et représente 39% de l'investissement communal. Emmanuel Séraphin affirme que l'argument des baisses de dotation de l'Etat ne tient pas, car depuis 2018, les baisses de dotation ont cessé. 44 millions d'investissements ont été réalisés en 2018, le PLR demandera demain en quoi ont exactement consisté ces dépenses.

Emmanuel Séraphin regrette surtout, en plus des emplois familiaux et des titularisations nébuleuses, les absences de réalisations promises. La ZAC Sans-Soucis est au point mort faute de raccordement à l'eau et l'électricité, tout comme celle de La Saline. La ZAC de St-Gilles est elle aussi à l'arrêt, le débarcadère de Saint-Paul tombe en ruine, le belvédère de Plateau-Caillou est resté à l'état de projet, le bassin des Cormorans est toujours interdit d'accès...

Alors que le maire insiste sur sa volonté de scolariser les enfants en très petite section, soit dès deux ans et demi, une classe de très petite section va fermer dans l'école Laperrière, située dans le quartier défavorisé de Tour des Roches. L'école de Grand-Fond est encore à construire, et la climatisation des classes n'est pas budgétée pour 2019. 

Une politique urbaniste de la zone balnéaire qui fait polémique

S'agissant de la zone balnéaire, Emmanuel Séraphin s'insurge contre l'argument municipal du trou dans le budget créé par l'achat des filets de sécurisation de baignade. La mairie n'aurait, selon l'opposant, financé que 20% des 6 millions d'euros engloutis.

La municipalité compte investir 10 millions dans la piétonnisation de l'ancien chemin de fer à l'Hermitage, alors qu'une action en justice des riverains est en cours, contestant une décision de la DEAL, qui s'octroie la propriété de l'emprise de l'ancien chemin de fer. A l'Hermitage encore, alors que le lagon est désormais libre de toute paillote, la ville souhaite ériger des "éco-containers" loués à des commerçants, sous les filaos, pour "monter en gamme" l'offre commerciale, s'étonne l'opposant.

Cerise sur le gâteau de ce bilan effectué par le PLR, les élus désertent les conseils municipaux, la majorité a le plus grand mal à obtenir le quorum suffisant. Pourtant, s'insurge Emmanuel Séraphin, dès le début de son mandat, Joseph Sinimalé a augmenté les indemnités des élus de 40%. 
B.A
Lu 3184 fois



1.Posté par HEUREUSEMENT QUE ! le 27/02/2019 17:52 (depuis mobile)

La commune peut dire merci d'avoir récupéré le gros boulet carré qui aurait coûté une fortune à la commune en entretien, charge salariale etc etc...
Sans compter l'aspect esthétique déplorable de cette véritable verrue posée au milieu de la ville...

2.Posté par la marine le 27/02/2019 18:04

vous avez pris cette MARIE après tant d année de combat
à la fin le peuple ne voulait plus de vous
QUAND vous étiez AU PCR il y avait tous chose là pourquoi vous avez pas dénoncer
et que dire de votre ancien CAMARADE DE STE SUZANNE ET DE ST LOUIS
UNE A MIS SA COMMUNE SUR L AUTRE ET L AUTRE PARTOUT OU IL PASSE LES CAISSES
TRÉPASSE vivement 2020 pour un nettoyage de tous ses dinosaure de la politique
qui pense qu a remplir leur poche et celle de leur partie et aussi leur famille

3.Posté par Charetterhum le 27/02/2019 19:15

Le plan de titularisation du MAire c'est pour faire élire sa fille Sandra svp plus ce nom SINIMALE en 2020 par pitié

4.Posté par Alexandre Lorion le 27/02/2019 22:43

Déchiffrer , constater, soulever à 1 an d'une élection pas sûr qu'on s'en souvienne.

C'est demain qui nous intéresse, hier c'est oublier, aujourd'hui c'est trop tard.

La politique c'est pas que fustiger c'est aussi porter un projet ambiteux.

Sinimalé semble parler peu ou pas de hier mais plutôt de demain.
Certes, il fait de la politique autrement mais il fait surtout pour et ceux pourquoi il a été élu.
En capital sympathie, en tt cas il a de la marge.


5.Posté par Magoulleur le 28/02/2019 05:19

C EST LA JUSTICE LA CRC DE CONTRÔLER LES FINANCES DE NOS COLLECTIVITÉS ET DE RENDRE PUBLIC TOUTES LES DÉRIVES ET SURTOUT PRENDRE LES SANCTIONS QUI S IMPOSENT POUR UNE PLUS GRANDE TRANSPARENCE ON NOUS RABÂCHE QUE L ÉTAT RÉDUIT LES DOTATIONS MAIS ON CONTINUE DILAPIDER L ARGENT DU CONTRIBUABLE .

6.Posté par Ca alors nous n''''en revenons pas le 28/02/2019 05:27

Malheureusement cette situation est encore plus grave car la titularisation du personnel se fait au dépens des agents qui ont des années d'anciennetés des pauvres diables qui triment , car le patron de l'administration un certain JLN vient de faire titulariser aprés sa femme et une premiere fille en mairie , une deuxième fille directement à la médiathéque du guillaume soit plus trois membres de sa famille sans aucune honte pour le personnel des cantines, des services techniques de l'état civil , de l'environnement, les femmes de ménages qui ont aujourd'hui plus de 40 ANS de carrière dans la collectivité et qui doivent supplier pour la titularisation.Pour fifille les dépassements budgétaires ne sont pas un problème.
Lamentable cette commune J'espére que les élus et les syndicats auront le courage de demander des explications sur cela.

7.Posté par Manu le 28/02/2019 06:27

Titularisation boug fini fait la prison , cdd etc.
Stagiaire titulaire fifille de gros cadre "soit disant prof des écoles"à la bibliothèque .
Vivement 2020 .

8.Posté par Citoyenne résidente de la baie le 28/02/2019 07:34

à @ 1.Posté par HEUREUSEMENT QUE ! le 27/02/2019 17:52 (depuis mobile)

Quand à cause d' élus mégalomanes et incompétents, on voit depuis 10 ans cette gabegie d'argent public, pour construire des équipements qui n'ont jamais été utilisés parce que inadaptés et qui aujourd'hui tombent lamentablement en ruines, tel le débarcadère ou aucun navire n'a jamais pu accoster,..

Et que notre commune ose se glorifier d'avoir la baie du meilleur ancrage par où est arrivée la 1ère colonie de peuplement de notre île,..

On se demande pourquoi le représentant de l'Etat dans le Département, garant de l'usage de l'argent public, n'exige des comptes à ces élus amnésiques qui continuent à se pavaner impunément dans nos rues ?

9.Posté par sintpaulois le 28/02/2019 08:32

Même si c'est vrai, cela ne donne quand même pas envie de voter pour le plr aux prochaines élections. Parce que comme la dernière fois, le PLR une fois en place va arrêter les projets déja lancés quitte à faire perdre encore des sous, lancer des projets inutiles (comme le projet "gros blanc" de médiathéque), augmenter les impôts sous prétexte de difficultés budgétaires, s'attaquer aux employés municipaux,... Entre la gestion merdique de Sinimalé et la "bonne" gestion soit disant du PLR, les saint paulois ne sont pas gâtés: l'un dilapide et l'autre nous fait serrer la ceinture à l'excès.

10.Posté par Zot koné kwé ? le 28/02/2019 12:56

Ce n'est pas très malin monsieur SERA FAIM...
Nous prendre pour des dupes la veille des élections pour nous faire croire que St-Paul et son maire sont sur une mauvaise pente.

Vous étiez aux commandes il fut de cela 5ans et demi... Ce n'est pas si loin que ça.... Rappelez vous de ce que vous avez fait pour St-Paul..... Rappelez-vous, rappelez-vous..... Vous ne vous en souvenez pas ? Sûr ? Certain que vous ne vous en souvenez pas ? Eh bien c'est normal, car vous n'avez RIEN FAIT, IDIOT...

Quoique si, vous avez montré votre égoïsme et votre côté péteux... Ingrat, fier...
Vous n'avons plus besoin de gens comme vous en tout cas.

11.Posté par Charetterhum le 28/02/2019 19:43

Plus grave encore ma femme bosse à la régie des travaux + de 25 ans de service pas de prime pas de titularisation 2 gros bras hyper violents sans niveau scolaire viennent de bénéficier une gros prime de responsabilité

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie