MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Emmanuel Macron


Par Joël de Palmas - Docteur en Histoire contemporaine - Publié le Lundi 15 Mai 2017 à 16:16 | Lu 698 fois

Il restera dans l'Histoire comme le plus jeune président de la République (à ce jour). Il est aussi celui qui est parvenu à mettre à bas le bipolarisme de la vie politique (droite/gauche). Tout cela sans pratiquement aucune expérience politique, sans parti et en étant quasi inconnu il y a encore 3 ans.
 
En Marche

En attendant que ce mouvement se mue en parti, la mobilisation des divers comités créés spontanément a permis l'élection d'Emmanuel Macron. Aujourd'hui, il est tentant de se lancer dans la bataille des législatives sous cette investiture et beaucoup attendent ce renouvellement de la vie politique. Toutefois, l'éventuel candidat devra débourser environ 30.000 euros et il est difficile pour un néophyte de mener une campagne électorale : meetings, porte-à-porte, équipe de campagne... tout ceci sans soutien ou presque dans la mesure où la République En Marche, le parti présidentiel n'est pas encore prêt.

Lorsque le candidat Macron était venu à La Réunion, beaucoup avaient glosé sur 2000 participants à son meeting du Stade de l'Est. Et pourtant, pour un comité local sans relais politique, c'était déjà très bien 2000 personnes un samedi après-midi, sans personnel communal mobilisé, sans bus réquisitionné, sans pratiquement aucun élu de terrain.

L'échec du PS était, lui, prévisible dès les primaires de 2012. La divergence entre les ailes droite (Valls) et gauche (Hamon) du parti a éclaté au grand jour. Parvenant à représenter une synthèse ente les deux, François Hollande a bénéficié de la lassitude des Français pour Nicols Sarkosy. Mais l'usure du pouvoir et l'artifice attribuant un peu de social pour conforter l'aile gauche et beaucoup d'économie pour conforter l'aile droite ne pouvait durer indéfiniment. Hollande a préféré renoncer à se représenter, l'échec du PS était alors patent. Le candidat d'En Marche l'a pressenti, il en a profité. Sa confrontation télévisée avec Marine Le Pen a conforté son image et sa position de favori. Car on ne vote pas POUR le Front National (ou très peu), on vote CONTRE l'insécurité, l'émigration, l'Europe... L'incompétence et l'agressivité de Marine Le Pen ont fait le reste. Le Racisme caché le Souverainisme, l'autoritarisme caché derrière les sourires et les beaux discours sont apparus au grand jour.
 
Et Maintenant ?

On jugera le jeune Président de La République sur ses actes. Des dossiers brûlants l'attendent. Citons par exemple :
- l'Europe. Européen convaincu, E. Macron doit relancer le processus européen (avec l'Allemagne) en panne depuis l'instauration de l'euro en l'an 2000. Il faut de nouveau faire rêver les citoyens de l'UE et faire reculer les volontés de départ (cf. Brexit). En outre, l'UE doit régler les difficultés démocratiques en Pologne et surtout en Hongrie.

- La retraite. E. Macron a promis de simplifier le système : rapprochement public - privé, système à point. Il y aura des gagnants et des perdants. On verra s'il tient bon  et si ce qui en sortira atteindra les objectifs de clarification et de maîtrise des coûts.
- La vie publique. Le nouveau Président parviendra-t-il à moraliser la vie publique ? A diminuer les effectifs de sénateurs, députés ? A simplifier le mille feuille administratif ? Issu de l'ENA, technocrate, sera-t-il en mesure de mettre au pas l'administration française dont il est un des représentants ? On verra bien !

- Les affaires étrangères. Le terrorisme est toujours présent et actif, la Russie menace les frontières de l'Europe en Ukraine, en Géorgie, les Etats-Unis veulent faire payer pour l'OTAN, la Turquie glisse peu à peu vers la dictature (depuis que les Turcs ont bien compris les réticences de l'UE à les accueillir en son sein). Voici un petit aperçu des dossiers brûlants et urgents. E. Macron a à définir le positionnement de la France. François Hollande s'en était relativement bien sorti, espérons qu'il en fera autant voire mieux.

- L'économie. Réformer pour réformer n'a aucun sens. La France entrera-t-elle enfin dans une économie du 21éme siècle ? Les attentes sont grandes, le nouveau Président est né avec les nouvelles technologies à la différence de ses prédécesseurs Les lois prises en tant que ministre étaient imparfaites, sera-t-il à même, maintenant qu'il a les mains libres, d'aller au bout de ses idées C'est sur ce point que le nouveau Président est le plus attendu. Pourtant quelles que soient les mesures prises, on ne pourra juger de leurs effets à court ou moyen terme (en tout cas pas lors de ce quinquennat) mais dans 20 ou 30 ans. Et revoilà l'ingratitude du temps, le nouveau Président y résisterat-il ? Souhaitons que oui pour notre pays.




1.Posté par klod le 15/05/2017 18:37

merci pour cet article intéressant .

2.Posté par Alédipartou le 15/05/2017 19:54

c'était déjà très bien 2000 personnes un samedi après-midi, sans personnel communal mobilisé, sans bus réquisitionné, sans pratiquement aucun élu de terrain. Le doc en histoire contemporaine ne maitrise pas les méthodes préhistoriques de M.Annette et T.Robert utilisées pour ce meeting.

3.Posté par JOLACAILLE le 15/05/2017 21:58

très bonne analyse de la situation- notre jeune Président semble conscient des dossiers et de la nécessité d'aller vite pour des réformes indispensables
le pourra t'il en parvenant à faire enfin travailler des députés aux sensibilités différentes mais soucieux de l'intérêt du pays?
on peut en douter avec des BAROIN

4.Posté par RIPOSTE974 le 16/05/2017 01:01

@ Joël de Palmas

A ne pas oublier le RSI

Le reste demande à voir !

Méfiance du tout beau tout neuf

Macron a été élu où les électeurs ont voté contre le système politique de M. Le Pen , à la présidentielle .

5.Posté par vanille le 16/05/2017 09:16

Monsieur le docteur en Histoire contemporaine (si vous avez d'autres titres n'hésitez pas...)
Je lis : Tout cela sans pratiquement aucune expérience politique, sans parti et en étant quasi inconnu il y a encore 3 ans.

Vous auriez dû préciser tout de même qu'il était très très très connu des milieux financiers et médiatiques et que leurs soutiens lui a permis de faire une campagne digne du milliardaire américain. Les journalistes nous ont gavé à longueur de journée de cet illustre "inconnu".

Je n'ai trouvé aucun intérêt à lire la suite de votre courrier.

Alors l'Histoire contemporaine OK mais nécessairement impartiale Docteur !

6.Posté par Pierre Balcon le 16/05/2017 09:16

Que de lieux communs et de banalités .
La force de Macron tient à deux facteurs : sa faiblesse et la puissance des médias voilà tout !
Quant à "mettre à bas le bipartisme" c'est un double mythe ;
La vie politique française n'a jamais été articulée autour du bi partisme comme on nous le rabâche . Ce n'est qu'une illusion d'optique .
Il y a toujours eu des majorités composites et des oppositions tout aussi composites .
Mais comme un seul peut gouverner il faut donc des alliances.
Macron , ou plutôt sa clique , n'a rien inventé du tout . Il ne fait que profiter des événements .
Des opportunistes en quelques sorte .
Demain , après la kermesse , on retrouvera la mécanique ancienne , probablement en pire .

Quant aux enjeux , je n'en vois pour ma part qu'un seul : la mondialisation des échanges entraîne un nécessaire rééquilibrage des revenus . A ce jeu là la France a évidemment tout à perdre . La question est de savoir comment faire avaler cette fatalité .

Je ne vois pas où se situe l'originalité de l'économie du 21 ème siècle dans le grand mouvement de l'histoire qui n'est que l'histoire des moyens de transports et des déplacements .
Ce vernis de modernisme que se donne les thuriféraires du système est absolument ridicule . Venant d'un soit disant historien c'est dramatique !

Et pourquoi toujours se prévaloir de ses titres , Discours d'autorité sans doute pour cacher l'indigence et le conformisme de la pensée .

Sur l'âge du capitaine , rappelons que
Le 18 brumaire 1799 Napoléon avait 30 ans !
Son supposé neveu , celui qui a fait entrer la France dans la modernité , en avait 40 le 10 décembre 1848. Son coup d'état n'est d'ailleurs pas sans rapport avec celui du système que nous venons de traverser en 2017
Et Alexandre et Hannibal !!

7.Posté par margouillat974 le 16/05/2017 11:28

Napoléon, Alexandre le grand, Hannibal...Tous avaient un point commun Défendre leurs territoires, au pire, et au mieux, l'étendre. Pensez-vous que Mr Macron ait envie de défendre la France?

8.Posté par Pierre Balcon le 16/05/2017 12:31

Les 3 avaient quand même quelques visées expansionnistes !

Macron n'est qu'un moyen , ce que j’appellerai une marionnette .
Voir à ce sujet la pertinente analyse de Michel Onfray sur Agoravox
Il tiendra aussi longtemps que ses commanditaires en décideront ainsi .

Sa stratégie " d'ajustement de notre économie " tient en un mot : faire d'abord exécuter le sale boulot par la droite ( droit du travail , durée du travail , baisse relative des revenus et salaires , effort fiscal , réduction des effectifs dans la FP , achèvement de la réforme territoriale ratée de Hollande , évolution de notre système de retraite vers la capitalisation , rééquilibrage de nos comptes sociaux ) .
Ensuite il sera temps d'aviser quand la droite se sera grillée . On attaquera la réforme sociétale soft .

Et pour l'Outre Mer ???

D'abord un double constat :

- l'OM est perçue à Paris comme une anomalie because aucun atouts et que des handicaps
- le prix à payer pour corriger cette anomale est hors de portéede l'Etat et de l'Europe

Donc une seule solution :
- se délester de ce fardeau

Une méthode :
- noyer le poisson

Un moyen :
faire élire une nunuche creuse qui servira de passerelle , j'ai nommé E Bareigts qui rabâche les concepts vides que la technostructure parisienne lui met dans la bouche ( panier d'illusions Lurel , égalité réelle , convergence , enfants martyrisés de la Creuse etc... )
Pendant que les citoyens ahuris pensent à ces sornettes ils ne pensent pas à autre chose .

Voilà vers où souffle le vent de l'histoire et franchement l'analyse de notre docteur en histoire est hors du temps réel.

9.Posté par Mamyocline le 16/05/2017 17:02

@8
je partage la majorité de vos réfléxions !

Et je souligne l 'incapacité de Mme Bareigts !!!!!!!!

10.Posté par JORI le 16/05/2017 20:13

6.Posté par Pierre Balcon le 16/05/2017 09:16
"Et pourquoi toujours se prévaloir de ses titres , Discours d'autorité sans doute pour cacher l'indigence et le conformisme de la pensée " et quand vous même vous faites preuve de suffisance sans titre, quel est votre but???.

11.Posté par JORI le 16/05/2017 20:16

8.Posté par Pierre Balcon le 16/05/2017 12:31
Et en quoi votre fillon n'était il pas une marionnette, lui?. N'avait il pas lui aussi des commanditaires?. Si la droite est assez "conne" pour faire le sale boulot comme vous le prétendez, c'est son affaire.

12.Posté par Pierre Balcon le 16/05/2017 21:36

à post 10
Premièrement : je me nomme et n'avance pas masqué comme vous
deuxièmement : je ne fais étalage ni de mes diplômes ni de mes fonctions passées
troisièmement : F Fillon a dit la vérité aux français et il a été exécuté.
Pour ma part je survis très bien et vous salue très mal.

13.Posté par JORI le 17/05/2017 14:12

12.Posté par Pierre Balcon le 16/05/2017 21:36
1- qu'est ce qui vous dérange dans le fait que j'utilise un pseudo?. Que je ne recherche pas de renommée?. Chacun son truc, ce n'est pas ma tasse de thé!!.
2- "ni de mes fonctions passées", il me semble que ce n'est pas le cas mais comme je ne peux le prouver faute d'archive, je vous laisse le bénéfice du doute, mais....
3- C'est votre droit de prétendre que seul votre fillon aurait dit la vérité. Aujourd'hui votre parti a largement modifié son programme, pourquoi selon vous??.
Je comprends que vous survivez très bien avec votre ITR ( cf: - 2).

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes