MENU ZINFOS
National

Emmanuel Macron signe les ordonnances réformant le code du travail


Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 22 Septembre 2017 à 22:23 | Lu 2271 fois

Entouré de la ministre du Travail Muriel Pénicaud et du porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, Emmanuel Macron a signé, ce vendredi, les ordonnances réformant le code du travail. Une signature diffusée en direct à la télévision. 

Les ordonnances "consacrent un engagement de campagne important et une réforme en profondeur, inédite, du marché du travail, indispensable à notre économie et à notre société", a soutenu le Président. 

Parmi les "éléments fondamentaux",  le chef de l’Etat retient "des solutions pragmatiques pour les très petites entreprises et les petites et moyennes entreprises" ou encore "de nouveaux droits et de nouvelles protections pour les salariés et leurs représentants : le droit au télétravail, l'augmentation des indemnités de licenciement et plusieurs autres mesures qui étaient elles aussi attendues".

"Au plus tard au 1er janvier"


Selon le Président de la République, ces ordonnances ouvrent "des perspectives pour les délégués syndicaux et les représentants du personnel".

La signature de ces ordonnances doit désormais être suivie de la publication de décrets d'application. " Il y a une petite vingtaine de décrets qui sont prévus. Tous seront pris avant la fin de l’année. Toutes les réformes contenues dans ces ordonnances, une fois les décrets pris, seront applicables au plus tard au 1er janvier prochain", a précisé Emmanuel Macron.




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

57.Posté par margouillat974 le 02/10/2017 08:33

@ Jory : Et sans être medium, j'en prévois une encore plus grosse début 2018. Les bulles financières, immobilières vont éclater, le remboursement des dettes abyssales des états ne pourront pas être remboursées, les populations, comme les états ne pourront pas cette fois-ci renflouer les banques.

56.Posté par JORI le 25/09/2017 20:43

54.Posté par margouillat974 le 25/09/2017 19:20
Et frère magouille974, que voyez vous venir vous même, car il ne suffit pas de dire que quelque chose va arriver, mais quoi donc???. Demain est toujours différent d'aujourd'hui!!. Aviez vous seulement vu vous même ce que personne n'avait vu en 2008, soit cette crise qu'a engendré celle des subprimes???.

55.Posté par Moi président le 25/09/2017 20:16

Tant qu'à toucher aux indemnités de licenciement, il aurait fallu les diminuer, pas les augmenter. C'est un mauvais signal donné aux Français : ça renforcera leur idée que c'est légitime. Alors que ça l'est pas.

54.Posté par margouillat974 le 25/09/2017 19:20

On est déjà dans le tunnel, sans frein, sans phares, avec seulement le gyrophare et le klaxon : Frère Jory, ne voyez-vous rien venir? On nous impose déjà tellement de règlement, de loi anti-liberté, la censure , l'auto-censure, le CETA... Non, vous ne voyez toujours RIEN?

53.Posté par JORI le 25/09/2017 17:32

52.Posté par margouillat974 le 25/09/2017 13:09
Et puisque vous voyez cela tellement évident, ce serait pour quand???.

52.Posté par margouillat974 le 25/09/2017 13:09

Pas besoin d'être medium : les évènements se succèdent vitesse grand "V"!!

51.Posté par JORI le 25/09/2017 10:37

50.Posté par margouillat974 le 24/09/2017 23:31
"Ce qui est arrivé à CHYPRE, comme en Grèce, ... va nous arriver dans peu de temps", pourquoi, vous êtes médium. Tout comme quand vous sous entendez que sortir de l'Europe serait la meilleure chose qui pourrait arriver à la France??.
"une injure de plus faite au peuple et ses représentants", vous oubliez que ce sont CES représentants qui font les lois qui depuis 40 ans vous bouffent votre pognon. Moi, il y a bien longtemps que je ne leur fait plus confiance.

50.Posté par margouillat974 le 24/09/2017 23:31

@48 / Je ne dis pas qu'il aurait fait "mieux", je dis simplement qu'il était le seul à vouloir réellement sortir de l'enfer européen. Ce qui est arrivé à CHYPRE, comme en Grèce, en Espagne,en Italie, au Portugal , va nous arriver dans peu de temps. L'état français n'a déjà plus le contrôle de son budget, de son armée et bientôt plus le contrôle de la dissuasion nucléaire, puisque la France est passée sous commandement de l'OTAN.
Je travaille depuis 1979, ça fait plus de 40 ans que l'état rabote mon salaire, que j'entends que c'est la crise, que des mesures "exceptionnelles" (qui deviennent la norme : C.S.G. par exemple ) + C.S.G. non déductible+C.S.G déductible non abattu+C.R.D.S+URSSAF+Retraite complémentaire= 30,22% de mon salaire part à la caisse de l'état. Pour quel résultat?
Je veux bien encore "faire des efforts", mais la dette est abyssale et n'est pas prête d'être "épongée" par les "mesurettes" de Mr Macron et son gouvernement. L' argent pris dans la poche des "riens" doit être redistribué autrement que dans les bilans des multinationales et dans les coffres off-shore des banques et leurs filiales.
La loi de moralisation est une très vaste arnaque, une injure de plus faite au peuple et ses représentants. Tout travail mérite salaire, et pourquoi ne pas employer un proche, si le travail est avéré?. L'opération "main propre" annoncée à grands renforts de com' n'a accouché que d'une souris : Mme Buzyn , Mr Ferrand, Mme Pénicaud et bien d'autres ne sont même pas "inquiétés", il y en a même un, qui à coup de casque pour contrer son adversaire, à reçu une promotion!
Allez comprendre!

49.Posté par JORI le 24/09/2017 21:28

48.Posté par margouillat974 le 24/09/2017 19:20
Et qu'est ce qui vous fait penser que votre candidat qui a été rejeté par les français aurait fait mieux que macron??.
Concernant la loi sur la moralisation de la vie publique, elle n'est pas assez sévère selon moi.

48.Posté par margouillat974 le 24/09/2017 19:20

@ 47 1 / Le seul candidat pour lequel j'ai voté nous aurait fait sortir de L' Europe : sa communauté économique, sa rigidité, sa rapacité (la France est avec l'Allemagne , le plus gros contributeur et devient le moins puissant membre.) L' Union Européenne n'a d'union que le nom, puisque les décisions sont prises par les commissaires non élus, soudoyés par les lobbys. Le Président de la République Française ne dirige rien, n'assume plus son rôle de protecteur de la nation, ni du Peuple : c'est tout de même , faut-il le rappeler, son obligation MAJEURE.
Vous parlez souvent de Didier Robert et d quelques autres, j'aimerais vous poser la question suivante : que pensez-vous de la loi dite "de moralisation de la vie politique", en êtes-vous satisfait?

47.Posté par JORI le 24/09/2017 11:49

44.Posté par margouillat974 le 23/09/2017 21:54
Vous ne répondez pas à ma question quant à savoir ce que votre candidat(e) aurait fait s'il(elle) avait été élu(e)?.
Quant à votre 2), comme on dit, ça n'engage que celles et ceux qui les écoutent. Je ne vous rappellerai pas les promesses non tenues du 1er mandat de notre super cumulard didix robertix par exemple, et les promesses impossibles à tenir, selon des "spécialistes" de certains candidats aux dernières présidentielles et qui continuent de nous faire croire qu'ils détiendrait la vérité pour tous au détriment même de ce qu'il se fait ou s'est fait dans d'autres pays.

46.Posté par dudulle974 le 24/09/2017 07:46

27.Posté par JORI le 23/09/2017 13:17
Pourquoi?Didier Robert et Macron appartienennent à la meme caste ,obéissent docilement aux memes maitres et donc utilisent la com pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes.Macron mène une politique que les copains de Robert ne peuvent renier.La supression des contrats aidés était dans le programme de Fillon?La loi travail est supporté par de nombreux Républicains....Le premier sinistre appartient à quelle famille politique?

45.Posté par vanille le 24/09/2017 06:57

Il habite dans la galaxie pour 5 ans sauf à redescendre sans parachute et à s'écraser sur la planète Terre plutôt que prévu. En attendant ce sont les français qui paient son voyage all inclusive...

44.Posté par margouillat974 le 23/09/2017 21:54

@41 1/ réfléchir avant d'aller voter 2/ lire et écouter les propositions des candidats 3/ s'intéresser à la vie publique, sociale et aux prises de position de chacun des candidats 4/s'indigner à chaque malversation, prise illégale d'intérêt, intérêts particuliers dominant l'intérêt général ( et pour la liste des ministres, députés, sénateurs maires et conseillers divers, de la liste en marche, il y à beaucoup à s'indigner!)5/ être bien conscient que le système commerce -banque-état-travail ne peut pas perdurer 6/ qu'il est inutile de promouvoir l'écologie, si l'on est pas prêt à s'abstenir de manger des poires à la Réunion sans planter des des poiriers 7/ savoir qu'un cargo pollue plus que 10 milles voitures 8/ savoir que ce sont les industries qui polluent le plus et qui payent le moins .
Que direz-vous à vos petit-enfants quand il faudra payer pour l'air à respirer , que tous les animaux "sauvages" auront disparus, que toutes les terres arables seront souillées par la chimie et les fleuves pourris ou asséchés?
Jusqu'où sommes nous prêt à aller pour continuer de consommer ce que la terre ne peut plus produire?

43.Posté par bibine le 23/09/2017 21:19

Quand même il faut reconnaitre cette qualité des français qui ont voté pour un mec qui précarise leur emploi et je te parle pas du reste

42.Posté par Fidol Castre le 23/09/2017 18:36

15.Posté par margouillat974 le 23/09/2017 10:14

@ 11 Le salaire différé, c'est ta retraite.:


Ma retraite ? Je ne pense pas...je suis commerçant. Un commerçant cotise mais n'a droit à rien.

41.Posté par JORI le 23/09/2017 18:16

36.Posté par magouille974 le 23/09/2017 17:07
C'est votre droit de ne voir que ce que voulez voir dans cette loi, comme d'aller manifester votre mécontentement. Même si votre candidat(e) avait gagné, vous auriez trouvé certainement des centaines de personnes pour aller manifester contre ses décisions dans les rues, alors que doit on faire??.

40.Posté par bibine le 23/09/2017 17:26

Les français ne seront pas plus concurrentiels puisque rien n'indique qu'ils pourront vendre moins cher que les chinois, mais par contre ils sont de plus en plus précarisés.. Donc le bout de la route, dans cette continuité, il passe a priori obligatoirement par le l'affaiblissement total de l'état. Dans cette construction européo mondialiste, l'état, l'administration, l'éducation, l'hopital, le régalien, c'est du pur poids mort qui entrainera les français par le fond. Ou sinon retour a une économie administrée et du protectionnisme. En fait c'est même pas un choix, sauf a devenir une sorte de bangladesh. Tout ça cette politique c'est donc du vent, je sais pas qui ca rassure mais y en a qui tireront tant qu'il y a tirer et pour ça y a pas de fond, ca les generait pas qu'on fasse de travailler des petits français de 7 ans dans leur usine ces gens la

39.Posté par barberousse le 23/09/2017 17:20

He oui, c'est les nouvelles valeurs de la France.... Comme quoi les valeurs c'est trop bien mais seulement quand ça les arrange...

En même temps, c'est a priori la classe moyenne, remplie de péteux imbus de leur position sociale qui ont voté pour et rigolotement c'est eux qui vont manger le plus gros morceau en se faisant précariser leur emploi...

Les pauvres eux resteront pauvres ca changera rien pour eux, bien qu'avec la gourmandise a rogner les minimums sociaux (apl deja) qui permettent a peine de survivre dans cette société ou tout est privé, privatisé, possédé, bref, de profiteurs , ca m'étonnerait pourtant pas que les pauvres se fassent aussi bouffer...

Imaginez un monde macronesque ou tout est privatisé et ou ceux qui n'ont rien sont destinés a finir dans ce qu'on appelle encore pudiquement des camps de rétention... Rassurez vous, on leur trouvera un autre nom que camp, pour pas choquer le politiquement correct

38.Posté par JORI le 23/09/2017 17:15

30.Posté par Dazibao le 23/09/2017 13:28
Tout comme super cumulard Didix robertix lors de la signature de ses 10 contrats d'apprentissage. Vous en êtes vous plains???.

37.Posté par JORI le 23/09/2017 17:10

34.Posté par Lol kaf le 23/09/2017 14:15 (depuis mobile)
Et bien rassurez vous car aucun des 200 000 emplois aidés pour 2018 n'ira au secteur privé.

36.Posté par margouillat974 le 23/09/2017 17:07

@ JORY
J'aurai accepté des réformes qui :1/ imposent les entreprises qui font leurs bénéfices et leurs chiffres d'affaires en France,2/ qui taxent les produits importés vendus en France, comme le font TOUT LES PAYS DU MONDE.Il n(y a qu'en France que les produits importés son taxés sur le sol français ( octroi de mer, même pour des produits issus du 974!!) J'aurai accepté que les grandes entreprises bénéficiant du C.I.C.E. ne délocalisent pas leur production, à moins de rembourser à l'' état ( c'est à dire aux contribuables) TOUTES les subventions , "prime à l'emploi" et les diminutions accordées sur le paiement des cotisations sociales.
Nous avons donc un président aux ordres de Bruxelles ( les G.O.P.E.), des Banques et du MEDEF.
Si vous appelez ça du changement , moi , je 'n"y vois qu'une continuité avec accélération au mur en klaxonnant!
La seule façon de se sortir de cette situation est le FREXIT de sortir de là avant que ça s'écroule et laisser Mme Merkel ( 10 millions de migrants) et Mr DRUNKER ( filmé bourré à chaque sommet de l'Europe) prendre toutes les décisions qu'ils jugent opportunes pour leurs populations respectives, sans se sentir obligés de nous les imposer!

35.Posté par le taz le 23/09/2017 16:53

quelle m.... ce type.
en singeant trump, il montre une fois de plus son vrai visage.

arrogant, méprisant, et idiot surtout.

et vive la précarité et le déclin.


34.Posté par Lol kaf le 23/09/2017 14:15 (depuis mobile)

Franchement combien d entreprise à la Réunion peuvent embauché mais préfère utilisez les contrats aidés pour renflouer leur caisse et surtout les stages gratuit sans rien à la suite ,que vont ils faire après la fin des contrats retour pole emploi.

33.Posté par JORI le 23/09/2017 14:08

Je dis qu'à un moment il faut arrêter d'être con en voulant que les choses changent et quand quelqu'un, quel qu'il soit, veut faire bouger les choses, on lui dit non. Quand macron dit que la France n'est pas réformable, on en a la preuve aujourd'hui. Car qui peut prétendre détenir le programme qui serait le meilleur possible pour nous français alors qu'il n'est pas mis en oeuvre??. melenchon va peut être réussir sa manif mais à coté de ça 66% des français disent qu'il serait un mauvais président!!. Alors,on fait quoi??.

32.Posté par JORI le 23/09/2017 14:03

23.Posté par bazam le 23/09/2017 12:52
Qu'attendez vous alors pour créer votre entreprise ou être autoentrepreneur??. Vous seriez votre propre patron pour qui quelqu'un viendra perdre du temps de sa vie pour vous enrichir ....

31.Posté par JORI le 23/09/2017 14:00

22.Posté par Dazibao le 23/09/2017 12:03
"Ou, selon MACRON, c'est le recours aux ordonnances", les ordonnances ou le 49-3 ne feraient ils pas partie de notre Constitution???.
Donnez moi aujourd'hui un seul candidat, quelque soit son mandat, qui serait légitime selon votre définition??.
Quand je vois les guignols que nous avons au parlement depuis des décennies, cela ne me gêne en rien qu'un président élu démocratiquement, que cela vous plaise ou non, les abstentionnistes ne faisant aucun choix, sur un programme puisse le mettre en oeuvre par ordonnances ou 49-3. D'ailleurs, le majorité à l'assemblée étant LREM, qu'est ce que cela aurait changé??.
De Gaulle a gouverné par ordonnances, fillon voulait le faire, macron l'a fait comme prévu dans son programme.
"Ce sera du pareil au même: en ce bas monde, ceux qui ont le pouvoir, l'argent, ne connaissent qu'un seul principe: celui enculatoire" du coup , je vous pose la question, quel président, qui n'aurait aucun pouvoir, qui serait démuni, auriez vous voulu???.

30.Posté par Dazibao le 23/09/2017 13:28

MACRON fait du TRUMP.

Il "Hollywoode" ses interventions. Du vrai cinéma. Devant les caméras "Macron parle, Macron signe, Macron provoque, etc....".

29.Posté par JORI le 23/09/2017 13:28

56% des français estime que macron est un mauvais président et 66% d'entre eux estime aussi que melenchon ferait un mauvais président!!!. Faut il revenir à un président PS ou LR???. Ces derniers n'ayant aucune offre politique nouvelle depuis des décennies!!.

28.Posté par JORI le 23/09/2017 13:21

9.Posté par Pierre Balcon le 23/09/2017 07:56
On en reparle dans 5 ans et peut être vous donnerai je alors raison ou vous demanderai des comptes sur votre analyse!!.

27.Posté par JORI le 23/09/2017 13:17

6.Posté par dudulle974 le 23/09/2017 06:56
Super cumulard didix robertix a bien immortalisé, lui, la signature de 10 contrats d'apprentissage, est il un "con" pour autant comme vous prétendez que macron le serait???.

26.Posté par JORI le 23/09/2017 13:15

5.Posté par Pierre Balcon le 23/09/2017 06:50
Cette loi travail n'était elle pas au programme de macron???. Alors où est le problème quand il signe une loi dont il est à l'origine??. Comment aurait fait votre fillon à votre avis??.

25.Posté par JORI le 23/09/2017 13:13

2.Posté par Zozimé" le 23/09/2017 01:20
Le peuple attendra 2022, comme tout le monde.

24.Posté par JORI le 23/09/2017 13:12

1.Posté par ald'eau le 22/09/2017 20:50
Les ordonnances ne feraient elles pas partie de la Constitution à laquelle vous faites vous même référence???.

23.Posté par bazam le 23/09/2017 12:52

Erreur, embaucher quelqu'un c'est pas n'importe quoi, c'est quelqu'un qui va perdre du temps de sa vie pour enrichir un patron et des actionnaires... Quand tu passes deux ans a la merci d'un patron qui t'essore et qui te jete parce qu'il a trouvé moins cher parce que moins d'ancienneté ou qu'il en a marre, alors t'as juste perdu du temps de ta vie ou tu aurais pu avoir un emploi stable, un crédit, une vie normale avec une famille...
mais c'est vrai qu'avec la neo open world company sociale démocratie progressiste tout ça la famille, la stabilité c'est devenu has been, c'est un truc de loser

22.Posté par Dazibao le 23/09/2017 12:03

"La démocratie c'est pas la rue, les manifestations" (dixit MACRON qui depuis les USA a parlé aux manifestants français).

Il aurait pu ajouter "la démocratie, ce n'est pas non plus le net".

Effectivement, la vraie démocratie, selon Valls et autres, c'est le recours au calibre 49.3. Ou, selon MACRON, c'est le recours aux ordonnances. Dans les deux cas, la démocratie est flinguée.

Il doit penser "Certes, une minorité de la majorité des électeurs, m'a porté au pouvoir. J'ai donc le pouvoir légitime. Il ne vous reste qu'à me subir, sinon fuyez pour en subir un autre chef, ailleurs".

Ce sera du pareil au même: en ce bas monde, ceux qui ont le pouvoir, l'argent, ne connaissent qu'un seul principe: celui enculatoire (c'est un mot non polysémique. Il faut retenir seulement son sens figuré).

21.Posté par lupo le 23/09/2017 11:48

Pragmatiquement, j'appelle pas ça donner des emplois aux français, mais plutôt donner du pouvoir aux patrons.... Techniquement, y a plus de chance que ca produise encore plus de chomage qu'autre chose hein.

Donner le moyen de virer, c'est pas exactement ce qu'on peut appeler donner le moyen d'embaucher...

Mais de l'autre coté, ca devrait remettre de l'égalité entre les petits privilégiés de la classe moyenne et les pauvres... Vers le bas certes mais de l'égalité quand même. Tout en élargissant plus aussi le fossé entre les classes supérieures et les autres.

20.Posté par margouillat974 le 23/09/2017 11:35

@ 16 Former les employés, les adapter aux modes de fonctionnement d'une entreprise, pour les jeter comme un mouchoir en papier au frais de la collectivité , pour reprendre un autre employé et refaire le même schéma n'est pas non plus acceptable! Ce n'est pas avec les impôts que doivent embaucher les entreprises!
Les différents contrats de travail existant permettent aux entreprises d'embaucher les salariés sur des périodes plus ou moins longues, ainsi que de les former aussi sur le laps de temps quelles jugent nécessaire. Pourquoi les entreprises devraient toucher des subsides de l'état pour embaucher ou former leurs employés?

19.Posté par bassine le 23/09/2017 11:09

Les français récoltent ce qu'ils ont semé, ils ont voté pour ça hein.. Donc on peut quand même supposer que la France d'aujourd'hui se rapproche de la France dont ils ont toujours rêvé quand même...

Tient en passant j'ai retrouvé un vieil article sur l'autorisation administrative de licenciement, qui a été supprimé en 1986

https://www.humanite.fr/1986-la-fin-de-lautorisation-administrative-de-licenciement-609289

18.Posté par le macroooo le 23/09/2017 11:08

A LE JACOBIN....Vous êtes en marche sur des cadavres....??? Vous manquez de réflexion comme votre minable Président!!!

17.Posté par berto le 23/09/2017 11:05

abject ce Macron...RIEN DE BON ...ARROGANT.....NUL.....INCOMPETENT....A VOMIR..BEURKKKKK

16.Posté par Le Jacobin le 23/09/2017 10:43

Embauchez quelqu'un ce n'est pas l'adopté, l'employeur surtout des TPE PME qui naviguent aux grès des commandes doit pouvoir adapter son entreprise quand la cloche sonne. L’indemnisation du chômage doit être revue à la baisse pour obliger certains employés malveillant à rester dans les clous du travail, de même que ceux qui ont fait de a rupture conventionnelle un métier en fléchage 2 ans de portefeuille chômage à la clef.

La réforme est courageuse mais trop timorée.

JE SUIS EN MARCHE!!!!

15.Posté par margouillat974 le 23/09/2017 10:14

@ 11 Le salaire différé, c'est ta retraite.:
@ 12 : La fin des syndicats: c'est le retour aux 60h/ semaine. La fin du code du travail, c'est: bosse et ferme-là, La fin des Prud'hommes, c'est je vais enfin pouvoir délocaliser et virer tous les employés à moindre coût. Les charges sociales, c'est les hôpitaux, la recherche, bref, la santé de tous et les moyens de survie à la fin d'un contrat de travail. Pour qualifier cela d'avancée, il faut vraiment être "tordu".
Les cause principales du chômage dans ce pays sont les bas salaires , les impôts, les taxes, les loyers et le coût des banques!

14.Posté par GIRONDIN le 23/09/2017 09:49

Sarko et hollande ont fait un petit= le macron!

Un mélange du pire des 2!!!!!


Mr Balcon a raison, une fois de plus.

13.Posté par Syndicons le 23/09/2017 09:45

À tous ceux qui ont voté Macron au second tour des élections présidentielles pour être considérés comme des gens biens, qu'ils se la ferment, qu'ils se taisent et surtout qu'ils ne comptent pas sur moi pour aller manifester.
Bande de rigolos syndicats des gens qui ne pensent qu'à leur privilège !!

12.Posté par Eno le 23/09/2017 08:31

Une bonne chose pour le monde du travail !
ça va créer plein d'emplois pour les fainéants !

11.Posté par Fidol Castre le 23/09/2017 08:09

@7 Je suis totalement d'accord.

Il faut aussi dégommer le conseil de la vengeance appelé Prud'homme et le remplacer par un tribunal.
Il faut aussi dégommer le système de charges sociales (que les syndicats nomment cotisations ou salaire différé même si personne ne voit la couleur de ce fameux salaire).

Il y a, dans ce pays, quatre causes principales de chômage :
- le code du travail
- les syndicats
- les prud'hommes
- les charges

10.Posté par Fidol Castre le 23/09/2017 08:06

Si ce dernier se substitue aux députés et sénateurs, sans que ces derniers ne réagissent, cette "prise de pouvoir" devient-elle légitime ?


Quelle différence ?
Un député ripoublicain corrompu jusqu'à la moelle représenterait plus le peuple qu'un président qui appartient aux lobbies pharmaceutiques ?
Macron a au moins le mérite d'économiser l'électricité en épargnant le pays de débats parlementaires inutiles jusque tard dans la nuit. Il faut lui reconnaître ce mérite.


9.Posté par Pierre Balcon le 23/09/2017 07:56

Comment peut il présenter comme une avancée la majoration ridicule des indemnités légales de licenciement ?
Avant on avait droit à 1/5 de mois par année travaillée , plus un bonus de 2/15 à partir de la dixième année .
Avec les nouvelles dispositions on aura droit à 1/4 de mois par année travaillée .
Moralité : après 10 ans d'ancienneté un smicard avait droit à une indemnité , jugée extravagante , correspondant à 2 mois de salaire , il aura droit à un demi mois de plus., la belle affaire pour le dédommager d' aller pointer à Pôle Emploi .

Mais en contrepartie , si la rupture du contrat est déclarée abusive parce sans cause réelle et sérieuse , il perdra une grande partie ses droits à indemnisation du préjudice désormais forfaitisée et plafonnée.
Ainsi le plafond de dommages et intérêts , quelle que soit la situation du salarié(e) licencié(e) ( c'est à dire jeune ou vieux , avec ou sans personnes à charge , bien formé(e) ou mal formé(e) , dans une zone de plein emploi ou de chômage ) sera fixé à un mois de salaire en-dessous d'un an d'ancienneté et augmentera d'un mois par année jusqu'à 10 ans, puis d'un demi-mois par année. Il ne pourra dépasser 20 mois au-delà de 28 ans d'ancienneté.
Dans les TPE (moins de 11 salariés), largement majoritaires à La Réunion, le plancher minimum a été
divisé par 4 ! Il a été ramené à 15 jours à partir d'un an d'ancienneté et augmentera progressivement, pour atteindre deux mois et demi à partir de neuf ans d'ancienneté ! Donc 3000 € d'indemnité après 10 ans d’ancienneté conclu par un licenciement abusif d'un smicard ..

Soit dit en passant , le patronat a pu laisser croire que c'est pour une grosse entreprise le fait de devoir donner 12 000 € d'indemnité après 10 ans d'ancienneté à un salarié abusivement licencié qui nourrissait ses réticences à embaucher .
On se souviendra de l'affaire Tapie , le spécialiste des licenciements , qui demandait 400 millions d'euros d'indemnité pour avoir été abusé par sa banque et le racheteur d'Adidas .
Et si on plafonnait aussi les conséquences des contentieux commerciaux !

Franchement qu'est ce que 12 000 € dans le compte d'exploitation d'une grosse entreprise.

En plus avec ce nouveau système , les entreprises qui s'apprêtent à licencier vont pouvoir provisionner les sommes à débourser et donc réduire d'autant leur résultat .... et leur impôt.

On dit merci qui !!!

8.Posté par didier le 23/09/2017 07:40

Quelque fois , je jette juste un œil sur quelques commentaires et franchement vue leurs niveaux et leurs contenus ainsi que leurs manque de courage de signer leur point de vue je n'ais qu'une envie , c'est de vite sortir de cette page .
je ferais une exception aujourd'hui , concernant le questionnement ald'eau .

Ce que Macron fait pour reformer le code du travail avait été annoncer pendant la campagne par lui même . Et la majorité des français a voter DÉMOCRATIQUEMENT pour lui .
Notre regretté COLUCHE disait : la différence entre une dictature et une démocratie: pour la première c'est ferme ta gueule (ça a le mérite d’être direct et limpide ) . pour la deuxième c'est : cause toujours ( c'est formidablement hypocrite et méprisant )
Alors ,pourquoi cette perte de temps a se questionner sur une évidence ???
Je n'ais pas voter pour lui , mais je ne la ramène pas ; la majorité en a décider autrement et c'est a eux s'assumer ce choix , encore plus qu'a moi .
Personnellement , je pense que les français sont fous de mettre leurs destins entre les mains d'un banquier .Mais ,quoi qu'il en soit ,tant que le citoyen français restera dans une certaine paresse intellectuel et ne se remettra pas en question lui même , il y a fort a parier , qu'il n'aura que les politiques et le système qu'ils méritent .

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes