Université de La Réunion

Eminem rappe contre Donald Trump


Eminem rappe contre Donald Trump
Marshall Bruce Mathers III alias Eminem revient en force. Sur Twitter, le rappeur de 44 ans a publié mercredi un aperçu de son nouvel album, sur lequel il travaille actuellement. En particulier un morceau intitulé Campaign Speech, dans lequel il tire à boulets rouges sur le candidat républicain à la présidentielle aux Etats-Unis, Donald Trump et ses partisans.
 
Eminem reste égal à lui-même. Les mots sont crus et violents sous un flow qui claque. "Ouvrez les robinets, je vais balancer des supporters de Trump sous l’eau. Considérez-moi comme un homme dangereux mais vous devriez être effrayés par ce foutu candidat".
 
Par la même occasion, Eminem a annoncé sa prise de partie pour le mouvement Black Lives Matter. Ce dernier a pour but de dénoncer le racisme ainsi que les violences policières perpétrées à l’encontre des afro-américains.

Jeudi 20 Octobre 2016 - 16:52
Lu 805 fois




1.Posté par Zozossi le 20/10/2016 19:15

Normal que tous ces faux rebelles pleins aux as accourent à la rescousse de la marionnette des lobbys du fric, des armes et de tous les trafics.

Madonna vient aussi de déclarer qu'elle offrait un (...) gratuit et soigné à tous les électeurs de Clinton.
Elle ne précise pas si cette faveur est prodiguée avant ou après le vote, et quelle sera la longueur de la queue (d'attente).
Le média chic genre "L'immonde" ne sait comment annoncer cela à ses distingués lecteurs…

La sainte caste se regroupe pour sauver sa peau: c'est plutôt bon signe.

Trump est plébiscité par tous les sondages comme vainqueur du dernier débat d'hier.
Sauf (évidemment) celui de CNN, le seul à être cité par le média international (évidemment), comme pour les deux premiers débats.
De toute façon, tout est écrit d'avance: la chouchoute ne peut que gagner.

Un sondage publié aujourd'hui (Rasmussen) donne Trump vainqueur pour l'élection par 43% contre 40 à Clinton.
Vous l'avez lu dans votre média?
Non: c'est normal.

Petite curiosité: parmi les invités de Trump dans le public du débat, figurait un certain… Malik Obama, demi-frère de l'actuel président.
Ne comptez pas sur le média pour vous dire cela non plus: ça ferait de la peine à sa chouchoute…

Au fait, parmi les centaines de révélations (Wikileaks en annonce de foudroyantes avant l'élection, mais le média fait le service minimum), on entend sur une vidéo cachée un responsable de la campagne de Clinton, Robert Creamer, reconnaître que l'équipe Clinton avait recruté et payé des nervis pour perturber les meetings de Trump (meeting annulé à Chicago) et planifiait des fraudes électorales.
Et cela avec l'aval de la Maison Blanche.
Mais cela non plus, votre média ne vous le dira pas…

http://www.dailymail.co.uk/news/article-3852710/Clinton-campaign-contractor-caught-voter-fraud-video-sting-felon-visited-White-House-342-times-including-meeting-OVAL-OFFICE-Obama-s-spokesman-won-t-defend-him.htm


Dans la même rubrique :
< >

1F Rue de la Martinique
Zac Foucherolle
97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales