Faits-divers

Emeutes de St-Gilles: Les caillasseurs partent en prison

Mardi 27 Novembre 2018 - 07:37

Emeutes de St-Gilles: Les caillasseurs partent en prison
Deux jeunes étaient jugés ce lundi en comparution immédiate, à Champ Fleuri, pour avoir caillassé des gendarmes lors des émeutes survenues à Saint-Gilles les Bains la semaine dernière, en période de couvre-feu.

L'un a été condamné à 15 mois de prison, l'autre à cinq mois, rapporte la presse écrite. Leurs peines ayant été assorties d'un mandat de dépôt, ils sont partis dormir derrière les barreaux à l'issue de cette journée d'audience. 

Au total, une quinzaine d'individus ont été interpellés lors de ces affrontements survenus dans le centre-ville, et sont jugés tour à tour. La plupart sont partis en prison, souligne le JIR.
N.P
Lu 10624 fois



1.Posté par Tipoul le 27/11/2018 07:53

Allé goutttttte la loi !!!!

2.Posté par Meilee le 27/11/2018 08:07 (depuis mobile)

C bien fait 😛

3.Posté par Marco le 27/11/2018 08:19

Une Question? Pourquoi cette pudeur de ne pas nous donner les noms de ces olibrius? Quand il s'agit d'un politique en faute, on placarde son nom en grand. Quand il s'agit de monsieur et madame tout le monde pris en faute; ça peut arriver; les noms sont affichés. Mais quand il s'agit d'incivilités graves (crime, violence, vol avec violence, viol) les noms des auteurs sont très rarement donnés, parfois juste un prénom...

Cette pudeur juridico-journalistique est déplorable est incompréhensible

L’opprobre public, la honte générée pour l'auteur et dans une certaine pour ses proches, devraient faire partie du traitement en réhabilitation et en frein moteur pour les éventuelles incivilités à venir!

4.Posté par Égalité le 27/11/2018 08:19

Je suis pour que la justice fasse son travail .... mais pour tous !
Les casseurs en cols blancs .... détournement.... même justice !

5.Posté par Isidore le 27/11/2018 08:19

Ah ben quand même !
Comme quoi la justice refonctionne.

6.Posté par Tony le 27/11/2018 09:34 (depuis mobile)

Tres bien !...
Est-ce qu''ils payent également les détériorations ?

7.Posté par Paulo le 27/11/2018 09:57

Justice deux vitesses, tout ça pour "un petit peu de casse" ?! et la corruption des politiques de l'ile, l'entente sur les prix, les magouilles des entreprises avec les impots, les fraudes comptables sous couverts de ceux qui complicent enregistrent des écritures pour cacher les magouilles, ..., tout ce qui entraine la casse sociale QUOTIDIENNE ? Ceux là ? ils ne vont pas en prison ? A oui Argent Veille pour proteg à zot !

8.Posté par celui le 27/11/2018 10:05

C'est comme cela qu'on apprend à respecter son prochain , les biens d'autrui et et la loi .

9.Posté par La gitane le 27/11/2018 10:17 (depuis mobile)

La CAF est maintenue pour les parents ?

10.Posté par foutor le 27/11/2018 10:38

tout ça pour un peu de casse? on lira vraiment tout et n'importe quoi sur ce site!
Que vous soyez au aguets pour que les gros magouilleurs payent OK, mais pour autant une tape sur l'épaule d'un délinquant, casseur, pilleur ou je ne sais quel idiot raquetteur ne sera jamais suffisant pour rendre justice a ceux et celles subissent et endurent ces évènements, fussent ils gilets jaunes ou citoyen en dehors du mouvement.
Paulo, vous êtes vous même un délinquant à trouver ces mesures trop dures? ou vous enfants en sont ils?
un peu de mesure monsieur... qu'ils aillent en taule ces délinquants pour leurs actions d'incivilité et d'imbécilité.

11.Posté par vérité le 27/11/2018 11:03

et patel qui est mis en examen a quand SON TOUR TRIBUNAL? JUSTICE A DEUX VITESSES

12.Posté par Paulo le 27/11/2018 12:15

@10, mon commentaire était ironique, bien sûr que je condamne les casseurs. Par contre je dénonce la justice deux vitesses.

13.Posté par Targie le 27/11/2018 13:16 (depuis mobile)

Foutor, tu te fout du monde !!! Justice pour tt le monde pareille, NON à une "justice" à deux vitesses, post 4 et 7 d''accord avec vous des VRAIS criminels sont en attente de jugement depuis 2012 et pourtant avec preuves ma qui disparaissent , GRAVE

14.Posté par microipi le 27/11/2018 18:41

monsieur le juge à quand les procès des paillotes? ces propriétaires qui ont construits sans permis encore une justice à deux vitesses la justice made in bananière

15.Posté par Grangaga le 27/11/2018 18:42

.....................................Frappe avec sa tête...................................

Sous la torture
Derrière les murs
Les yeux remplis d'effroi
L'homme aux vœux purs
Souffre et endure
Les coups sourds de la loi
Noyés par les bulles rouges
Ses mots muets
S'élèvent et s'écrasent sur la paroi
L'écrivain plie mais ne rompt pas
Ressent une étrange douleur dans les doigts
Délire en balbutiant qui vivra vaincra

Dans la cellule du poète
Quand le geôlier vient près de lui
Quand plus personne ne s'inquiète
L'homme que l'on croyait endormi
Frappe avec sa tête

A court d'idées
Ils t'ont coupé
Et ta langue et les doigts
Pour t'empêcher
De t'exprimer
Mais ils ne savent pas
Qu'on ne se bat pas
Contre les hommes
Qui peuvent tout surtout pour ce qu'ils croient
Et l'homme infirme retrouve sa voix
Défie le monde en descendant de sa croix
Et sort la liberté de l'anonymat

Dans la cellule du poète
Quand le geôlier vient près de lui
Quand plus personne ne s'inquiète
L'homme que l'on croyait endormi
Frappe avec sa tête...............D.BALAVOINE........

16.Posté par mieux vaut aller voir une p.t. que de faire un petit par derriere le 01/12/2018 00:16 (depuis mobile)

Ceux qui ont traité noe de pedalo ne font rien en face des problèmes sauf devant un zoreil tout seul. on aurait préféré vous voir attaquer terreos :-) vous avez traité de criminel un agriculteur creole qui avait un probleme et vous insultez noe ? :-)

17.Posté par ceux qui ont insulté noe n'auraient pas du le faire le 01/12/2018 00:19 (depuis mobile)

et au fait : joshua n'airait jamais dit cela. tu as une dette envers moshe maintenant :-)

18.Posté par bouh le 02/12/2018 19:23

Ben quand tu déconnes tu paies....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Janvier 2019 - 16:23 Sainte-Rose: L'incendie du Grand Brulé maîtrisé