MENU ZINFOS
Mayotte

Embrasement de l'insécurité à Mayotte, la mobilisation se poursuit à La Réunion


Le collectif Résistance Réunion/Mayotte en Action (Ré-MaA) s'exprime sur l'insécurité à Mayotte et exhorte "l’Etat à agir au plus vite" et "ne plus ignorer" ses cris d’alarme.

Par N.P - Publié le Jeudi 1 Décembre 2022 à 10:14

Embrasement de l'insécurité à Mayotte, la mobilisation se poursuit à La Réunion
Le communiqué :

Face au climat d’insécurité qui touche Mayotte, nous poursuivons nos mobilisations pour demander la fermeté de l’Etat et de la justice face aux actes de terrorisme que nous subissons. Nous organisons notre deuxième mobilisation devant la Préfecture de La Réunion ce samedi 3 décembre 2022 à 9h.

Le raid envoyé sur place n'a donné aucun résultat ni aucune interpellation. Pire encore, ils ont été piégés et ont dû se replier pour leur sécurité face aux attaques de ces malfrats. Les attaques criminels continuent sous les yeux impuissant de la population mahoraise.

Nous exhortons l’Etat à agir au plus vite et ne plus ignorer nos cris d’alarmes. Nous demandons au représentant de l’Etat à La Réunion de donner une suite favorable à nos demandes d'audience. Nous demandons le déploiement de l'état d’urgence sécuritaire à Mayotte, le déploiement de patrouilles militaires en mer et sur terre pour protéger notre île afin que nos compatriotes soient protégés et vivent dans un climat de sécurité.

COLLECTIF RE-MAA




1.Posté par Insoumis le 03/12/2022 02:33

Au COLLECTIF RE-MAA, ta cause est insensée

Des milliers d’habitants de Mayotte à émigrer à La Réunion avec l’assurance d’au moins doubler leurs revenus.

Une forme de lâcheté des mahorais
des comoriens en situation irrégulière qui fuient leur pays, les Comores et qui font pression sur Mayotte, et des Mahorais qui fuient Mayotte pour élire domicile à la Réunion.

Les dirigeants d'alors de Giscard à Macron, du refus de Paris d’aller au bout de son aventure comorienne commencée par la sécession de Mayotte de la République des Comores en 1975 au moment de l’indépendance de l’archipel unifié, a refusé de reconnaître le résultat du référendum organisé par son propre pouvoir pour garder un pied à terre à Mayotte.

A la différence de tous les autres habitants de notre région, ceux de Mayotte n’ont pas besoin de réunir les conditions drastiques demandées par les autorités françaises pour entrer à La Réunion. Pas de visa obligatoire, une simple carte d’identité offerte gratuitement est suffisante, conséquence de la nationalité.

Les mahorais sont de moins en mois acceptés, ne s'intègrent pas, sa jeunesse qui erre en longueur de journée, y'en a marre . Il est temps que ces mahorais se prennent en main au lieu d'attendre des prestations qui tombent du ciel ( la paresse )

2.Posté par Lambda le 03/12/2022 18:03

Au lieu de crier devant la préfecture, allez directement à Mayotte, manifester devant la préfecture, a chaque problème, y faut que la Réunion y aide, assez, en sorte à zot, on a suffisamment de problèmes ici.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes