Courrier des lecteurs

Elles s'appellent ou s'appelaient Rahaf Mohammed Al-Qunum, Dina Ali Lasloom, Ashwaq et Areej Hamoud, Tala et Rotana Farea

Mardi 8 Janvier 2019 - 17:06

Elle s'appelle Rahaf Mohammed Al-Qunun, et elle risque toujours d'être tuée par sa famille ou bien d'être condamnée à mort en Arabie Saoudite si on l'y renvoie. Son crime : avoir résisté à sa famille, s'être fait couper les cheveux, vouloir abandonner la religion musulmane, refuser de porter le hidjab ...  

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/01/07/menacee-par-sa-famille-une-jeune-saoudienne-demande-l-asile-depuis-l-aeroport-de-bangkok_5405917_3210.html

On note d'ailleurs que selon elle, dans le respect des valeurs traditionnelles musulmanes, son frère a tenté de la remettre dans le droit chemin en la frappant pour lui faire accepter le hidjab et de prononcer ses prières ! Vive la famille !

Elle a apparemment eu beaucoup de chance. À l'aeroport de Bangkok, les services de l'immigration lui avaient apparemment confisqué son passeport et ses billets d'avion et souhaitaient la renvoyer vers l'Arabie Saoudite, mais elle a réussi à alerter le Haut commissariat des Nations unies pour l'accueil des réfugiés, ainsi que la presse internationale. L'Australie, où elle avait apparemment prévu de demander asile, «a contacté le HCR et les autorités thaïlandaises pour obtenir des garanties afin qu’elle puisse accéder au processus d’obtention du statut de réfugié, a fait savoir un porte-parole du gouvernement australien».

Comme l'indique les services de l'immigration thailandais, d'après le journal Le Monde :

Le chef de la police de l’immigration, Surachate Hakparn, avait d’abord soutenu que la jeune fille n’avait ni billet de retour, ni réservation d’hôtel et ne pouvait donc pas entrer en Thaïlande et devait retourner au Koweït, d’où elle était arrivée.
Le responsable de l’immigration de l’aéroport, Pruettipong Prayonsiri, avait abondé en ce sens. D’où qu’elle vienne, elle doit y rentrer, avait-il déclaré, expliquant qu’elle n’était pas une réfugiée mais une enfant que sa famille veut récupérer et que l’ambassade [saoudienne] a fait tout le travail avec nous».

C'est clair qu'un passager en transit ne risque pas d'avoir des réservations d'hôtel, ni de billet de retour dans le cas où cette personne veut fuir son pays ! Mieux vaut en rire !

Elle a eu beaucoup plus de chance que de précédentes jeunes femmes ayant elles-aussi tenté de fuir leur famille et l'Arabie Saoudite (ou d'autres pays arabes). On parle ainsi de Dina Ali Lasloom en avril 2017, qui avait été bloqué à l'aéroport de Manille aux Philippines, alors quelle voulait elle aussi demander asile en Australie pour échapper à sa famille saoudienne et à un mariage forcé. Mais Dona Ali Lasloom n'a pas eu autant de chance : elle avait été renvoyée par les Philippines en Arabie Saoudite, remise à ses oncles, et on n'a apparemment plus eu de nouvelles de sa part depuis cette date !

https://www.aufeminin.com/news-societe/mariage-force-dina-ali-saoudienne-arabie-saoudite-human-rights-watch-ong-koweit-philippines-manille-s2219245.html

Il y a aussi eu l'histoire des sœurs Ashwaq and Areej Hamoud, également en 2017, mais je n'ai retrouvé aucun lien, aucun article en francais sur leur histoire. Elles étaient aussi originaires d'Arabie Saoudite, elles voulaient demander l'asile en Nouvelle-Zelande apparemment, mais j'ignore ce qui leur est arrivé, si elles ont également été renvoyées en Arabie Saoudite, et dans quel pays ont-elles été interceptées (la Turquie apparemment). Et j'ignore si elles sont toujours en vie, si on a eu la moindre nouvelle de ces deux sœurs. 

https://www.aljazeera.com/news/2017/12/saudi-sisters-fled-turkey-fear-forced-return-171222115345162.html

Et en 2018, il y a également eu l'affaire du décès des soeurs Tala and Rotana Farea, mortes alors qu'elles étaient sur le point d'être renvoyées en Arabie Saoudite avec leurs parents. Là aussi, pas d'articles en francais. Cela s'est passé à New-York et Il ouvrait s'agir d'un pacte de suicide passée entre les deux soeurs.  

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Deaths_of_Tala_and_Rotana_Farea

Rahaf Mohammed Al-Qunun réussira-t-elle à échapper à sa famille et à se réfugier en Australie, et pourra-t-elle y avoir la vie dont elle doit rêver ? Cette histoire nous rappelle l'histoire des passagers Sri-lankais qui débarquent à La Réunion et qui souhaitent y demander l'asile politique ? Comment déterminer ceux qui réellement risquent la mort et ceux qui ne cherchent qu'à profiter des aides sociales et bénéficier d'une plus belle vie, poussés par des réseaux mafieux de passeurs ? Comment séparer les personnes véritablement en danger de mort (pour des motifs que l'on estime injustes) de ceux qui ne sont pas en danger de mort dans leur pays d'origine ?
Et comment décider de ce qui est juste et injuste ? Un criminel fuyant son pays, où il risque la prison à vie ou la peine de mort, est-ce un motif juste ou injuste ? Une jeune femme rejetant la religion musulmane, ce qui est justifiable de la peine de mort en application de la charia (ce que l'on appelle l'apostasie), comment pourrait-on décider que ce motif n'est pas un motif juste ? Évidemment, j'ai comme tout un chacun, mon opinion sur ces motifs ! Mais d'autres français d'une autre religion pourraient avoir un discours totalement différent !

Autrement dit, est-ce que seules les jeunes filles venant d'Arabie Saoudite refusant le mariage forcé ou voulant rompre avec l'islam peuvent-elles bénéficier de l'asile politique dû aux personnes en danger ? Et pas les hommes ni les femmes avec une famille ? C'est une putain de question à laquelle je n'ai aucune réponse à donner !

https://saucrates.blog4ever.com/

Saucratès
Lu 1285 fois



1.Posté par youssef le 08/01/2019 17:47

comme partout dans le monde, meme en uerope tu peux trouver cette façon de vivre. vivre dans un village en europe ou dans une petite ville ou une megapmelopole ce n'est pas la meme chose. dans n'importe quel village dans le monde les parents ne permettent pas de laisser sortir leur fille en minijupe. le rurale c'est une travailleur de physique il est plus violent il peut commetre l'irreparable, et si il ya un cas comme celui ci le juge va s'epmprendre aux parents comment vous avez permis a votre fille de la faire sortir dans cette tenue?? que dira le pere ou la mére?? nous sommes civilisés??
Mais dans une grande et vieille ville les gens ont apprie la douceur de parler de communiquer de faire abstraction du vetment car ya le commerce..car si un restaurateur va renvoyer des personnes a leurs habits comment va t'il faire pour vivre payer ces charges et ces impots?? c'est normal il apprend la douceur car ça va de son interet..mais un rurale soit il esyt en compagnie d'un champs soit des betess..tu va utisiler la douceur avec une betes?? avec un chien ou un chat ça passe mais avec un ane ou un toreau ils ne comprennet rien..tout le temps entrain de crier derière la vache, mais attends que je finisse avec ta copine, la vache lorsqu'elle voit et sent l'odeur des feves elle redeviend comme folle...n'ayant moins les vaches adorent elle aussi le grattage elle offrent plus de lait et de bonne qualité..des que tu entre elle t'offre son coup en penchant sa tete vers le sol..mais pour un fermier dure et sans sentiment il l'a roue de coup de battons..
en Arabie saoudites pour les gens qui n'ont pas fait ujn voyage y'a pas les ruraux car y'a le desert..y'a pas de vilage a part sur le littorale. et dans les ville ancienne comme djedah les gens vivent a l'europeene..il fat tres chaud de 8h a a la tombé du jour plus de 40 degrés a l'ombre ce qui fait la ville est presque vide y'a pas une mouche qui vole..les femmes restent chez elles elles ont tout ce qu'il faut..et le soir elles sortent vers le Souk pour zyeuter et s'acheter les bijoux c'est leurs rayons favoris, un homme meme en france ne peut entrer dans une bijouterie sinon on ve le taxer de trans..
sur la question de l'immigration le coran traite chez les muslmans d'une manière differnte que chez les judeo chretiens. l'immigration dans le coran prend le sens de quiter un lieux pas aller vers un lieu. il previligie de quiter et non aller vers. tu peux etre bien dans un leiu mais tu desire aller vers un autre. en islame si le mileiu est défavorable en redevenant insupportable et pervers la le quitement redevient une obligation..tu prends ta valise et tu dois le quitter sinon tu seras aux yeux d'un tribunal comme eux..c'est acte basé sur la la justice..si tu restes tu seras confondu..c'est comme l’invasion d'une armée si tu restes parmi les bandits et tu ne leurs quitte tu subira le même sort..
en islams la chose est différente, le musulman doit faire ces calcul en fonction de la justice ou du jour dernier..tu es un mileu donner soit tu trouves une méthode un mode de vie pour se separer de la pourriture soit tu quittes..y'a pas de solution de demi mesure un pieds dans la pourriture et un autre dans le droiture ..l'une annule les biens fait de l'autre

maintenant les gens utilisent des alibis divers pour aller vivre dans un milieu riche c'est légitime même un français d'un village isolé désire lui aussi vivre a Paris mais ce n'est pas possible, il doit utilisé lui aussi utiliser l'argument d’être harcelé par les villageois a cause de ceci cela et mettre la maire de Paris devant le fait accomplie de lui trouver un refuge a Paris?? un jour a Pais j'ai croisé une jeune fille française elle me fait dire qu'elle voulait s'installer appris et qu'elle cherchait des trucs comment faire..Je lui avait répondu que j'étais comme elle moi aussi je cherche des tuyaux..ah bon?? elle riait et ensuite repartie. je ne sais pas si elle avait réussi a s'installer mais avec son sens d'aborder facilement les gens elle aurait réussi chose que je n'avais pas..on lui aurait souhaité toutes les bonnes chances elle n'en manque pas..

2.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 08/01/2019 18:51

Et comment décider de ce qui est juste et injuste ? Un criminel fuyant son pays, où il risque la prison à vie ou la peine de mort, est-ce un motif juste ou injuste ? Une jeune femme rejetant la religion musulmane, ce qui est justifiable de la peine de mort en application de la charia (ce que l'on appelle l'apostasie), comment pourrait-on décider que ce motif n'est pas un motif juste ? Évidemment, j'ai comme tout un chacun, mon opinion sur ces motifs ! Mais d'autres français d'une autre religion pourraient avoir un discours totalement différent !
.........................................................

Le seul discours de la France avec l'Arabie c'est la politique du chéquier . En France on privilégie le SHEIK bancaire des arabes.

Quand le saoudien sort son chéquier, en France, il n'y a plus de droits de l'homme, c'est "pognon, je veux du pognon, tu m'achètes combien d'armes? ".....


Alors arrêtons de gesticuler. La France est hypocrite.

3.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 09/01/2019 09:50

Mais d'autres français d'une autre religion pourraient avoir un discours totalement différent !


Comme d'habitude vous ne pouvez pas vous empêcher d’écrire des stupidités pour justifier les vôtres.

En quoi la religion est le point centrale de qui a le droit d'être réfugié dans un pays hôtes....

SIC

4.Posté par Saucrates le 09/01/2019 11:29

Reponse à post 3. Salut Richard. J'écris certainement n'importe quoi. Mais je vais tenter de m'expliquer.

Si ce qui explique que l'on puisse vouloir donner asile à Rahaf Mohammed est le fait qu'elle soit en danger de mort en Arabie Saoudite parce qu'elle veut abandonner sa religion (l'islam), alors j'estime que cela s'apparente à un jugement moral que d'autres de mes citoyens d'une religion différente de la mienne pourraient ne pas comprendre ou accepter ... puisque l'apostasie pour la Charia est un crime qui doit être puni par la mort de l'apostat (s'il quitte l'islam, pas s'il le rejoint). Qui sommes-nous pour décider de ce qui est un crime juste et un crime injuste ? C'est juste ma question.

Certes, j'estime qu'on doit pouvoir quitter une religion sans risquer la mort ! Certes, tous les musulmans et tous les docteurs en islam ne valident pas cette sentence. Certes, tous les pays musulmans n'appliquent pas la charia. Mais au delà de cette opinion propre à l'occident, nous décidons bien que tel crime doit être puni et tel autre crime ne doit pas l'être (l'apostasie). Mais il s'agit bien d'une opinion relative, propre à notre pensée occidentale. Saucratès.

5.Posté par A mon avis le 09/01/2019 23:50

Et combien de jeunes filles EN FRANCE subissent encore ces mariages forcés ?
Combien de jeunes filles qui, à l'occasion de "retour au pays" pour les vacances, sont piégées par leur famille ?
Çà ne fait pas la une des journaux (ou rarement) mais ça existe, et pas que rarement !

6.Posté par André Pouchet le 10/01/2019 18:38

Je vois mal où se situe le dilemme. Il me parait en effet aller de soi qu'une personne, homme ou femme, qui risque de se voir appliquer pour apostasie les rigueurs cruelles de la charia, i.e. ni plus ni moins que la peine capitale (la peine prévue en son divin Coran par le tolérant Prophète de l'Islam !), et bien, cette personne, nous nous devons de lui offrir protection et asile. Je ne vois pas, en réalité, ce qui là-dessus pourrait donner matière à la moindre discussion.

En revanche, ce vers quoi, il serait très utile que nous tournions prioritairement notre attention, ce n'est pas ce qui concerne l'application de la charia en Arabie et dans les divers pays musulmans (après tout, cela, c'est leur affaire et non la nôtre ! Et puis, même si nous le voulions, qu’y pourrions-nous faire ?) mais l’application de plus en généralisée de la charia dans notre propre pays. Certes, on n’y exécute pas les apostats (du moins pas encore), mais dans un certain nombre de quartiers et de villes où les islamistes font désormais la loi, il est maintenant interdit de ne pas respecter le jeune sacré du ramadan ; les femmes n’y ont plus le droit de fréquenter les cafés ; elles sont aussi dépossédées de la liberté de s’habiller comme elles l’entendent et se voient contraintes, par d’implacables brigades de surveillance, de porter le voile islamique.

Oui, peut-être, me direz-vous, mais à La Réunion, une île où les musulmans sont très minoritaires, nous sommes heureusement préservés de tout cela. Voire ! Sait-on que toute la viande que nous consommons ici est une viande hallal, i.e. abattue conformément aux rites imposés par les imans et sous leur contrôle ? Si vous ne me croyez pas, demandez donc à visiter nos abattoirs-pays : vous serez édifiés.

Et puis, même ici, dans notre prétendu paradis du « vivre ensemble », l’intolérance islamique a déjà fait plus que pointer le bout de son nez. Aurait-on oublié les révoltantes scènes de lynchage auxquelles on a pu récemment assister à Saint-Louis ? Des milices d’énergumènes surexcités se sont cru autorisés à s’attaquer impunément à des femmes musulmanes qui avaient eu l’outrecuidance de se regrouper autour d’un religieux soufi qu’on avait eu vite fait de présenter comme un dangereux gourou. Ces milices n’ont eu de cesse que ce prétendu gourou soit arrêté et expulsé. Que devient alors dans ces conditions la liberté de conscience, une liberté que la Déclaration des Droits de l’Homme proclame pourtant liberté inaliénable ? Voir :
http://www.lequotidien.re/opinion/le-courrier-des-lecteurs/304463-saint-louis-est-il-encore-un-territoire-de-la-republique.html,
http://www.zinfos974.com/A-Saint-Louis-le-vrai-scandale_a99663.html,
http://www.clicanoo.re/517799-a-saint-louis-le-vrai-scandale.html,
http://www.lequotidien.re/opinion/le-courrier-des-lecteurs/9068-a-saint-louis-le-vrai-scandale.html

Alors, oui bienvenue chez nous aux persécutés par l’Islam qui nous demandent asile, mais ne laissons pas l’Islam, cette grande religion de paix, d’amour et de tolérance, développer plus avant son implantation et prendre tranquillement chez nous tous ses aises. Un sondage récent à fait apparaître que 29% des musulmans vivant en France, et tout particulièrement les plus jeunes d’entre eux, considéraient que la charia devait l’emporter sur la loi républicaine :
https://www.bfmtv.com/societe/islam-francais-un-rapport-accablant-1038242.html,
https://www.marianne.net/debattons/editos/musulmans-en-france-lenquete-qui-devoile-tout-enfin,

N’est-ce pas là quelque chose de terrifiant et cela ne devrait-il pas appeler de notre part à une vrai prise de conscience et une mobilisation résolue ? Exigeons donc l’expulsion des barbus et des fantômes en niqab. Après tout, si ces gens-là veulent islamiser et pouvoir observer la charia, qu’ils aillent islamiser ailleurs : ils ne manquent pas sur cette planète de pays islamistes où il leur sera loisible d’islamiser autant qu’ils le voudront. Là-bas mais pas chez nous !

7.Posté par Saucrates le 12/01/2019 00:48

C'est fait. La jeune saoudienne Rahaf Mohammed Al-Qunun a quitté aujourd'hui la Thaïlande pour le Canada qui lui a accordé l'asile. Selon le Monde, les relations diplomatiques entre le Canada et l'Arabie Saoudite étaient deja difficile (de même qu'entre le Canada et la Chine !). En espérant qu'elle arrivera bien au Canada et qu'elle réussissant à y vivre sa vie. Saucratès

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/01/11/thailande-la-jeune-saoudienne-demandeuse-d-asile-part-pour-le-canada_5408025_3210.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >