MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Elles et ils impactent !


Par - Publié le Mardi 14 Janvier 2014 à 11:05 | Lu 4368 fois

Elles et ils impactent !
On n'est certainement pas encore en situation de fournir un bilan complet des dégâts causés par Bejisa mais une chose est au moins acquise, grâce à ce cyclone, le dernier tic de langage à la mode a pris un départ sur les chapeaux de roue !
 
Plus un commentaire désormais de journalistes, de responsables de services, d'élus ou encore du simple passant sans que le terme "impacter" et ses différents dérivés ne soient sollicités !
 
Qu'il s'agisse des prix des  tomates, de la situation des routes, du réseau électrique, du trafic aérien, de la fréquentation des plages, ou encore du maraîchage, tout est désormais "impacté" !
 
Eclabousser, toucher, affecter, perturber, anéantir, saccager, pour ne citer que ces verbes, semblent avoir été emportés par les vents souflant en rafales de Bejisa. 
 
Il ne nous reste plus "qu'impacter" mis à toutes les sauces. 
 
Ainsi va la langue, comme les paysages, au lendemain de ce cyclone : dévastée!  


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par exact le 14/01/2014 12:52

Il y a aussi ceux qui font "un pacte" (il y a des spécialistes) et ça leur rapporte ... un pactole ...

2.Posté par A. Gunet le 14/01/2014 14:02

Voilà un article impactant (épatant ?) !

3.Posté par David ASMODEE le 14/01/2014 15:08

Le mot "gérer" est également mis à toutes les sauces. Et franchement, ça pète les couilles.

4.Posté par chikun le 14/01/2014 15:37

Le mot problématique est lui aussi mis à toutes les sauces . (rires)
Exemples : - la problématique Royale
-La problématique Trierweiler
-La problèmatique Gayet

Quel impact sur les prochaines élections ?

Un pacte de cocu(e)s.

5.Posté par bourbon pointu le 14/01/2014 18:23

4
Comme vous le relevez fort justement sacrée " problématique" que ces " impacts" et j'ajouterai et inversement!
Bref de l'art de faire du vent !

6.Posté par noe le 14/01/2014 18:33

Les affaires du Monde impactent tj sur nos désirs !
Le rougail de saucisses impacte sur le savoir culinaire des réunionnais .
L'histoire de la 1ère dame de France impacte sur nos réflexions , à savoir s'il ne faudrait pas créer une loi sur le cumul du mariage ... cela impacterait sur notre vie de tous les jours ...
Il est vrai qu'on dit souvent "Je ne trompe pas ma femme , je trompe de femmes" et cela impacte sur nos relations !

7.Posté par Lynx974 le 14/01/2014 19:50

Tu n'as rien compris Pierrot ! "Impacter", c'est comme "problématique" c'est "TENDANCE" ! C'est surtout "tendance" d'utiliser les mots loin de leur véritable sens... Problème de culture ? Problème de compétence des perroquets médiatiques ? C'est "Génial", cette époque !

8.Posté par hoareau le 14/01/2014 20:24

je vois pas où est l'info.

9.Posté par mazenbron le 14/01/2014 21:33

A la fin de l'interwiew de Pierrot Dupuis,ne pas omettre de le remercier POUR CET ECLAIRAGE,selon la formule consacrée ...

10.Posté par Dominique OUDIN le 15/01/2014 05:56

Quelques éléments de réponses.........même si c'est chronophage.........

Je ne supporte plus

11.Posté par Jl Hoareau le 15/01/2014 08:00 (depuis mobile)

Sans ce "décryptage", la compréhension de notre monde aurait était "compliquée" (très à la mode) et il aurait ... Voilà... (Très pratique pour ne pas finir une phrase)

12.Posté par Mais au fait, à quoi sert "en fait" ? le 15/01/2014 10:03

Et encore avez-vous oublié la douce petite locution "EN FAIT" qui est utilisé à tout bout de champ ; débuts, en cours et fins de phrases se la payent royalement.

Cela me fait "en fait" penser à une vidéo... euh ! de courte durée "en fait' ; elle fait "en fait" approximativement... euh ! 2minutes et 27 secondes "en fait", diffusée sur Ioutioube où l'on pouvait "en fait" entendre un tennisman aligner 22 fois la locution "EN FAIT" ; édifiant, non ? irritant "en" fait" !

En fait, rarement tic de langage aura amassé autant de richesse grâce à l'utilisation de cet élégant petit "en fait". Mais... "en fait" il y en a d'autres...

13.Posté par jean-jacques le 15/01/2014 10:11

Que je sache le Français est une langue vivante non ? Et par définition une langue vivante
évolue au fil du temps des mots courants passent de mode et d'autres oubliés reviennent
sur le devant de la scène...en ce cas d'espèce il s'agit d'un " néologisme " puisque le verbe
impacter n'existait pas jusqu'alors , pour être précis il s'agit d'un néologisme par dérivation puisqu'il est issu du terme "impact" qui lui existe bien officiellement.
La langue française , comme toutes les langues du monde s'est ainsi construite par la création continue de mots nouveaux , des néologismes et l'abandon d'autres...
Après que l'on aime ou pas est une question d'appréciation , comme dans beaucoup de
domaines on a une confrontation entre les conservateurs hostiles au changement et les
progressistes adeptes de l'évolution continue.
Ces néologismes sont souvent l'objet d'un courant de mode , un peu comme dans la cour
de l'école où tous les gamins répètent jusqu'à l'absurde le dernier mot ou la dernière expression à la mode , " ça le fait grave " par exemple...pas vraiment académique !
Pire , certains mots sont entré par le biais d'un film , " c'est du brutal " qui n'a pas vu les
tontons flingeurs ne peut le savoir , et l'expression " ça farte " sans Brice de Nice , wallou !
De nos jours se sont les médias qui introduisent , imposent et entretiennent ces mots ou
expressions nouvelles , un technicien de surface renvoie le balayeur aux oubliettes , le
non-voyant expédie l'aveugle au musée , le politiquement correct modèle aussi la langue.
Et qui pourrait nous dire d'où est sortie l'expression omniprésente dans les médias " jouer dans la cour des grands " ? Je suppose qu'on la doit à l'un de nos grands philosophes disparus le grand Thierry Roland...non , lui c'était " ils ne passeront pas leurs vacances
ensemble" , il faut rendre à Thierry ce qui lui appartient !
Donc la langue évolue , on aime certains néologismes ou expressions nouvelles , d'autres
moins , c'est selon , mais si on veut savoir à quoi ressemblerait notre belle langue si elle
n'avait pas connu ces évolutions permanentes , il suffit d'écouter parler un Québécois
pur jus. Personnellement je ne comprends rien , d'autant qu'ils ont certainement fait évoluer
leur langue mais différemment de la notre , et allez demander à un Canadien francophone si il sait ce qu'est un toubib , un clébard ou du flouze !
Et oui , la langue Arabe a fortement " impacté" le Français sans qu'on le sache forcément.

14.Posté par jean-jacques le 15/01/2014 12:54

A l'instant , sur une radio particulièrement "djeun's" deux néologismes graves-néo...
D'après l'animateur , une auditrice "surkiffe" telle chanteuse !
Déjà "kiffer" (origine Arabe le kif étant une sorte de hash léger...) on connaissait depuis un
bon moment , ça veut dire que l'on aime beaucoup , sur-kiffer doit signifier adorer donc !
Plus loin l'animateur qui est manifestement àdonf-chébran-tendance nous annonce sans rire que tel concert de telle chanteuse devrait être une véritable "tuerie"...
Il parait que cela signifie que plus top-nickel-chrome t'es mort ! LoL !

15.Posté par CHRISTINE COGNE le 15/01/2014 12:58

Aaaaaaaaaah, vous aussi vous avez remarqué !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

16.Posté par L'Ardéchoise le 15/01/2014 13:58

Pierrot, j'adore tes états d'âme dans un contexte qui pousserait plus à des critiques incisives sur l'état actuel de l' Etat...
Comment ne pas te rejoindre dans ton agacement de " tics" ou "tocs" ?
Nous n'avons pas le même, d'agacement, je veux dire.
Entendre, lire, en permanence "c'est énorme", ou encore "c'est surréaliste"...
Mais Jean-Jacques a raison. Notre langue et vivante et se nourrit des apports extérieurs.
Après, c'est ce que l'on en fait qui pose problème.
Et surtout, les interprétations de bonne (ou mauvaise) foi, du type : ""crouille", fort utilisé fut une époque, concernant les "zarabs" : "rhouillat (orthographe non garantie), qui veut dire "mon frère"...
J'en ai d'autres, venant de l'italien, de l'espagnol, du japonais... "Les mots français venus d'ailleurs" (impossible de me souvenir de l'auteur de ce fabuleux bouquin).
Ce ne sont pas les mots, Pierrot, mais les modes qui rendent certaines expressions nulles et non avenues...
...

17.Posté par bonnemémoire le 15/01/2014 16:46

13, oui la langue française est vivante et comme toute langue qui vit elle s'enrichit de mots et autres expressions nouvelles .
Toutefois , me semble-t-il, il s'agit moins de cette capacité de la langue vivante à s'enrichir de tournures nouvelles et autres néologismes qui est relevée ici que de la place faite à certains mots ou tournures dans notre communication quotidienne.
Et de plus je ne crois pas que s'interroger sur la place faite à ces tournures et autres mots ne serait que l'expression d'une :
" confrontation entre conservateurs et progressistes" ;
bonne fin de journée.

18.Posté par Zozossi le 16/01/2014 16:29

Merci à Pierrot de venir à la rescousse pour régler son compte à l'affreux "impacter", dont j'ai dénoncé l'emploi récent par le préfet. Celui-ci, pour nous prévenir de l'arrivée imminente du cyclone (rebaptisé "météore"), avait trouvé fin d'embarquer cette mocheté dans une phrase ampoulée dont il n'avait jamais réussi à se sortir.

Mais certains préfèreraient se faire couper la langue plutôt que de ne pas truffer leur sabir d'anglicismes qui -pensent-ils- donnent de la hauteur à leurs platitudes.

19.Posté par Tanbi le 19/01/2014 09:03

Lu dans l'article précédent de Pierrot DUPUIS.

" Le cyclone a occasionné des dégâts très importants dans notre île et a impacté très fortement la vie quotidienne des Réunionnais..."

20.Posté par Jules Bénard le 21/01/2014 08:36

Mon cher cousin, te voici donc devenu un affreux rétrograde passéiste, bref, un diplodocus de la meilleure farine.Bienvenue au club.
Je suis de ceux qui disent qu'une langue qui n'évolue pas est une langue morte, ce qui s'apparente à une lapalissade (de gros pois bien sûr). Mais il y a nuance entre évolution et n'importe quoi. Que l'on adopte de nouveaux mots lorsque nécessité il y a, cela va de soi. Que l'on dévoye le sens de mots existants est une aberration.
Certains croient malins et s'obstinent en parlant, par exemple, d'une" circulation par alternat" alors qu'elle se fait en alternance "au droit du chantier", bien sûr !
Et comme notre bon vieux kilomètre/heure, unité de vitesse ne suffisait plus,à la météo d'Antenne, on fait souffler le vent à "soixante kilomètres PAR heure", unité de distance.
Ca me rappelle furieusement le samousa au canard à la vanille ou le pâté créole à la confiture papaye : changer pour changer, "en fait", est abscons, "voilà". Amitiés à tous les "kifeurs" de Molière qui ont "dégoisé" avant moi ; "mi lé" content.

21.Posté par mimine le 24/01/2014 10:33

merci, il y a longtemps que j'avais envie d'écrire sur ces mots, mais aussi sur "le vous le disais" employé par Tous les journalistes des JT de métropole et d'ici, ce plusieurs fois au cour d'un même journal........

22.Posté par jean-jacques le 24/01/2014 13:32

@ Pierrot

l'article sur Valérie Trierweiler emploie le verbe "tacler" , chose dont vous êtes coutumiers
sur Zinfos. Ce coup-ci elle "tacle" son avocate....espérons qu'elle lui pète pas le tibia !
Ce verbe issu du monde du football ainsi détourné veut sans doute dire désavouer, renier, critiquer ou même trahir ? Ce tacle impactera sans doute fortement leurs relations , si ça continue , la Valérie elle kiffera plus du tout son avocate ! lol !
Employer pareil terme après avoir critiqué l'usage de "impacter" n'est pas cohérent...non ?

23.Posté par Jean-Luc Hoareau le 25/01/2014 10:08

Un exemple lié à l'actualié: pourtant homme de poids dans les médias locaux, Pierrot n'a pas impacté l'audience d'Antenne Réunion (après RFM et d'autres?)

24.Posté par Jack Carrity le 30/01/2014 16:06

Vous avez oublié " DU COUP" et "A LA BASE et "EN L' OCCURRENCE" ! ! !
A la base, la problématique a, du coup, impacté, en l' occurrence, le sabir des gens qui causent dans le poste !

25.Posté par Tonton le 03/02/2014 15:56

Depuis que Lurel lé la, on n'a été que 'empacté".
Quand est-ce-qu'il empactera ses bagages pour nous laisser travailler tranquillement?

26.Posté par jean-jacques le 04/02/2014 08:36

Dans l'article sur les documents pôle emploi retrouvés dans la nature , encore une de
ces expressions qui ont envahi l'espace médiatique : " ils sont tombés sur du lourd"
Cela veut sans doute dire qu'il s'agit de quelque chose de très grave ?
On comprendrait mieux si ils avaient découvert un amas de lingots de plomb !
Mais parler de "lourd" pour du papier...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes