Société

Elles accusent leur employeur d'abus : Deux femmes entament une grève de la faim

Lundi 23 Juillet 2018 - 15:09

L'homme accusé par les deux jeunes femmes ce matin n'en serait pas à son premier coup. Plusieurs autres personnes, des artistes essentiellement, se disent victimes du comique. Tristesse, désarroi, envie de justice… ce sont les sentiments que partagent deux femmes.

Impayées depuis plusieurs mois et présumée abusée sexuellement pour l’une d’entre elles, elles ont porté plainte et ont entamé une grève de la faim depuis ce lundi.

Devant les grilles d'une entreprise avec laquelle leur employeur travaille sur un projet, elles auraient été désavouées par un grand nombre des salariés de cette entreprise qui leur ont reproché de jeter l'opprobre sur leur société qui n'aurait rien à voir avec ce conflit. Certains d’entre eux ont même dit avoir honte de l’action que les deux jeunes femmes ont commencée ce lundi.

"On nous demande de dégager aujourd'hui, alors que le groupe était au courant qu'on venait travailler tous les jours sur ce projet", déclare Emeline quand sa camarade ajoute : "Il a su faire parler de lui et se faire craindre".

Elles ne seraient pas les premières dans ce cas puisque plusieurs autres employés auraient porté plainte pour les mêmes motifs. Mais ces derniers ont préféré rester anonymes, contrairement aux deux jeunes grévistes. 

Lors de leur dépôt de plainte à Malartic, si tel est vraiment le cas, les deux femmes affirment qu'elles n’auraient pas étonné les policiers.

Leur patron serait venu dans la matinée à la rencontre des deux jeunes femmes puis serait parti déposer plainte à son tour, vraisemblablement pour diffamation.

AF
Lu 6564 fois



1.Posté par Zarin le 23/07/2018 15:55

Bill Cosby...

2.Posté par Sans intérêt le 23/07/2018 16:08

Info sans intérêt.
On n'y comprend rien.

3.Posté par Fredo974 le 23/07/2018 16:30

Réduites ...

4.Posté par Veridik le 23/07/2018 17:27 (depuis mobile)

D'accord avec le post 2

5.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 23/07/2018 18:49

Pour les critiqueurs. Laissez chacun/chacune mener son/ses combat(s).

Et si c'était quelqu'une de votre famille ?

6.Posté par cmoin le 23/07/2018 18:56

Démissionné pour ne plus être abusé déjà.
Dite nous le nom!

7.Posté par Kreol974 le 23/07/2018 19:33

Je suis un mec , mais je dis haut et fort que ses 2 femmes en ont beaucoup dans le pantalon que beaucoup d'hommes... il faut avoir du courage pour s'afficher comme ça...pas comme ceux qui critiquent uniquement derrière leur écran... Bon courage à elles ... Et Beaucoup d'hommes et de femmes devraient les soutenir...car cela pourrait arriver à chacun d'entre nous !!!

8.Posté par Choupette le 23/07/2018 19:57

Mouais bon, en attendant puisque vous êtes des nanas, c'est "nous sommes réduitES" et non "réduit".

9.Posté par Intouchable le 23/07/2018 20:39 (depuis mobile)

Mon patron est alcoolique, vulgaire, fou et Intouchable, c''est pot de terre contre pot de fer. Tous les employés le savent et supportent chaque jour dans un stress permanent par besoin de son salaire. Triste monde...

10.Posté par Kadabave le 23/07/2018 20:48 (depuis mobile)

????????

11.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 23/07/2018 20:50

@8

Il faut tenir compte que peu-être ces dames n'ont pas eu une scolarité comme la votre.

La vraie question n'est pas la grammaire, mais le problème posé: ont-elles été abusées ou pas ? Faut pas regarder le doigt du sage mais la lune.

12.Posté par RÉUNIONNAIS le 23/07/2018 23:46 (depuis mobile)

Qu'on ouvre une enquête.

13.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 24/07/2018 01:16

11.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 23/07/2018 20:50

@8

Il faut tenir compte que peu-être ces dames n'ont pas eu une scolarité comme la votre.
.........................
Correction rapide avant que l'on me flingue car pour certains la forme compte plus que le fond.

"Il faut tenir compte que peut-être ces dames n'ont pas eu une scolarité comme la vôtre........... "

"Mil exkizes".

14.Posté par justedubonsens le 24/07/2018 07:25

@choupette
Il me semblait que habituellement vous montrez plus d'empathie pour les femmes en lutte. Réduire votre commentaire à une faute grammaticale me semble peu honorable. De temps en temps, comme bien d'autres ici, il faut savoir s'abstenir.

15.Posté par merci patron le 24/07/2018 12:15

@post 9 : ce qui est encore plus triste ce sont les gens sans rien dans le pantalon qui ne se révoltent pas. Ou est la dignité ? Certains de nos ancêtres sont morts pour ça, mais nous on préfère se laisser mourir pour le dernier iphone...
Bon, après je reconnais quand même que, mieux on est loti financièrement, mieux on peut se défendre. Mais là aussi comme citoyen on se laisse avoir par des politiques qui sont complices du mouvement d'appauvrissement généralisé des couches inférieures de la société (ben oui un pauvre c'est plus facile a contrôler...)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter