Santé

Elle soutient une thèse en anthropo-médecine: "Souvent, on est malade de son histoire"

Mercredi 19 Septembre 2018 - 21:41

"Souvent, on est malade de son histoire". C'est partant de ce constat que le docteur Alice Ranorojaona Pelerin a soutenu la semaine dernière, à l'Université de La Réunion, une thèse intitulée "Joroterapia - Soigner avec la quête de sens". Une recherche destinée à faire émerger une "discipline frontière" appelée anthropo-médecine, "née de l’atteinte des limites du paradigme biomédical".

Médecin généraliste depuis 28 ans à La Réunion, Alice Ranorojaona Pelerin s'est intéressée aux maladies n'ayant pas trouvé de réponse dans le domaine biomédical, estimant que "le manque de sens ou un sens très péjoratif à la maladie induit un désordre intérieur qui est assimilé au chaos". Ainsi, pour y remettre de l'ordre, la chercheuse revendique un espace où peuvent être entendus "à la fois la culture scientifique et la culture humaine". 

Une dimension symbolique

"L’idée est d’accompagner l’individu à solder tout ce qui est dans la partie symbolique. Il y a tout une dimension qui, sans être psychologique, relève des croyances, dont on ne peut faire fi. Par exemple, certaines personnes sont en difficulté parce qu’elles pensent avoir été ensorcelées. L’idée n’est pas de valider cela mais de s’en préoccuper, sans jugement. D'être d'ans l'écoute de toutes les spécificités, et d’accompagner les gens à regarder dans leur histoire pour faire le deuil de tout ce qui n’est pas fini", explique-t-elle son approche thérapeutique. Soulignant qu'il n'est pas question de remettre en cause l'aspect scientifique, elle tient à préciser : "C'est complémentaire, ça ne s'oppose pas". 

C'est ainsi dans l’histoire du patient, voire dans celle de ses ancêtres, que les causes peuvent être à rechercher, ces dernières étant en lien étroit avec la mort, qualifiée par la scientifique de "plus grand désordre du parcours humain". "Certaines personnes sont psychotraumatisés. Il est important de les dépister et de les accompagner pour éviter que leur réponse ne soit la mort ou la violence", explique d'ailleurs celle qui intervient en milieu carcéral. Un accompagnement ne prenant pas la forme d'un rapport de force, mais plutôt d'une coconstruction, détaille-t-elle. "Le patient a son histoire, le soignant les outils". 
 
Combiner sciences médicales et sciences humaines


D'origine malgache et installée à La Réunion depuis une trentaine d'années, c'est après avoir traversé la Grande Ile à pied, en 2008, que la chercheuse a décidé d’entreprendre un diplôme universitaire d’éthnomédecine à La Réunion, avant de poursuivre avec un doctorat qui la conduira jusqu’à cette thèse. Une ambition intimement liée à son histoire personnelle, et une façon de donner un cadre à cette pratique non reconnue de manière officielle.

Désormais, grâce au fruit de son travail, détaillé sur près de 400 pages, Alice Ranorojaona Pelerin espère concourir à la reconnaissance de cette pratique et à son émergence, avec le souhait qu'elle puisse être enseignée au cours des études de soignants mais aussi aux travailleurs sociaux et au monde associatif.

Déplorant l'absence sur l'île de Département d'anthropologie, "un non-sens" selon elle, Alice Ranojaona Pelerin considère que "La Réunion pourrait être pionnière dans le domaine de l'anthropo-médecine", cette île dont l'histoire et le multiculturalisme en font "un monde en miniature". Un endroit où sciences médicales et sciences humaines "travailleraient main dans la main", conciliant pratiques thérapeutiques traditionnelles et médicales, sans se faire concurrence.
Marine Abat - marine.abat@zinfos974.com
Lu 53571 fois



1.Posté par Jp POPAUL54 le 19/09/2018 22:15

Répercussion somatique de l'hier sur l'aujourd'hui. Cela ressemble à la somatopathie qui fait désormais partie
des médecines douces ou vertes.

2.Posté par Le trou ! le 20/09/2018 06:42 (depuis mobile)

Intéressant, mais si la médecine commence à se mêler de ça, le trou de la sécurité sociale n'est pas prêt de se combler...

3.Posté par Desireless le 20/09/2018 10:50

Mère Thérésa sort de ce corps !!!!!

On appelle cette médecine l'énergie du prana pour les initiés... et les indiens l'ont découvert il y a 5000 ans... pffff

4.Posté par viande roger le 20/09/2018 15:02

@3 : heureusement que t'es là, elle en avait surement jamais entendu parler, ça doit faire que 20 ans qu'elle étudie le sujet.
et elle est jamais que médecin depuis 30 ans, et doctorante, alors que toi t'es un grand spécialiste du sujet j'imagine.

dire qu'il lui suffisait de lire le commentaire éclairé d'un génie sur internet pour enfin détenir la vérité sur son sujet d'étude.

5.Posté par maikouai le 20/09/2018 16:54

Malade de son Histoire ?!
Cette approche doctorante pourrait-elle avoir en quelque sorte un lien avec l'atavisme ? En effet, l'objet et le sens de cette recherche peut sembler intéresser d’avantage, le descendant d'esclave, ou l’enfant né sous X…, qui tente ou tenterait de « s’imaginer » une mémoire du passé afin d’attribuer un semblant de base à sa propre existence. Ne pas savoir d’où l’on vient peut créer un vide que l’atavisme peut faire office de palliatif, face au ressenti éprouvé par l’inopiné d’un lieu, d’une rencontre, d’une circonstance ?! Le « sans passé » tout admiratif qu’il peut être devant une » Œuvre » surtout ancienne, ne peut pas y ressentir de la fierté, car manquera toujours là, la « trace » de l’ancêtre… Savoir ou ne pas Savoir, n’est-ce pas autant pathologique?


6.Posté par KLOD le 20/09/2018 17:55

oui post 3 .pas faux ................ entre la médecine occidentale technique (et merci à elle!!!) qui ne guérit qu'après ............... et la médecine ayurvédique ou chinoise qui s'occupe de l'avant .............. un fossé qui serait bon de combler, les deux ont raison , mais le cartésianisme occidentale est plombant ............... ou pas .................. dure de "guérir" !

un "melting pot" de "source de guérison" ........... certains n'aiment pas le "melting pot" : les memes depuis si longtemps , on les koné que trop §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

7.Posté par une réunionnaise 97410 le 20/09/2018 21:02

il y a un article qui dit dans la dépèche que le chomage tuerait 10000 français par an, c'est vraiment dingue.Chez nous, sur notre ile, çà doit etre pareil mais personne n'en parle, c'est sournois, comme situation pour la personne, çà la bouffe de l'intérieur, elle s'en apercoit meme pas, elle sent que le souffle.Dix mille français par an c'est insuportable quand meme.çà tue tout simplement, qui aurait dit.

8.Posté par abemonty jean paul le 20/09/2018 23:04

Bonjour, comment se procurer la thèse SVP?

9.Posté par jack le 21/09/2018 05:09

Moi je lui diarais daller faire cuire 2 oeufs lol

10.Posté par Emma le 03/10/2018 23:18

Tant que la pratiques aide des personnes à se sentir mieux où est le mal?
Il existe une multitude de technique de guérison ( acuponcture, médoc chimiques que j'évite d'ailleurs , psychothérapie en tout genre et autres hypnose ...)

Le plus important c'est que chacun trouve ce qui lui va , toute personne étant uniques dans ce monde ...je ne comprends donc pas les commentaires dédaigneux, mais bon , grand bien vous fasse .

Quoi qu'il en soit, bravo madame , même si tout ne vient pas de vous et que certaines cultures ont déjà prouvé l'efficacité de ces pratiques (pour rebondir sur certains commentaires), vous êtes l'une des rares personnes à sauter le pas et a apporter des réponses à certains.

Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne guérison (pour ce que vous avez à guérir bien sûr. )

11.Posté par ANTON le 10/10/2018 18:50 (depuis mobile)

Emma (10) , je suis 100% d''accord avec vous...bien dit.. Un grand BRAVO à Mme Alice Ranorojaona.

12.Posté par Lenoir Nicole le 12/10/2018 15:39 (depuis mobile)

Bonjour Madame!!Entierement avec vous!!!

13.Posté par Maguy RUIZ le 12/10/2018 15:45

Klod post 6. La médecine occidentale officielle ne s'occupe que des symptômes et n'en a rien à faire des autres dimensions de l'Etre Humain soit de l'Etre Holistique. De grandes choses sont faites sur le plan chirurgical en particulier et beaucoup de gens sont sauvés en urgence pour des états très critiques. Sur ce plan elle est très utile et souvent le seul recours pour garder les gens en vie. Merci pour cela.

Ceci dit, elle ne guérit pas forcément définitivement, bien des maladies dans la mesure où elle ne s'occupe que des symptômes en occultant la cause, et si elle peut en atténuer les états critiques elle en provoque quelques autres par ses effets iatrogènes possibles listés sur les fiches descriptives qui accompagnent les médicaments. Voir tous les médicaments retirés de la vente mais trop tard pour ceux qui en ont fait les frais. Et ceux qui devraient l'être et ne le sont pas encore. On ne peut pas prendre à la légère la chimie de synthèse
Quant aux médecines "douces" parallèles, elles essayent de prendre en compte la totalité de l'être humain dans toutes ces dimensions physique psychologiques et émotionnelles, et dans ses particularités personnelles (contrairement à la médecine officielle dangereusement standardisée la plupart du temps), en s'occupant des causes autant que des symptômes avec un suivi vigilant pour la suite. Et cela d'une manière la moins invasive possible en soutenant et renforçant les capacités du système immunitaire et en permettant aux facultés de guérison naturelle du corps de faire leur travail d'auto-guérison.

Je suis tout à fait d'accord avec les termes posés et pleins de discernement du post d'Emma (10).
Alice Ranojaona Pelerin a le mérite et l'intelligence de ne pas opposer les 2 médecines tout en proposant clairement ce que nous sommes nombreux à espérer depuis longtemps : "Un endroit où sciences médicales et sciences humaines "travailleraient main dans la main", conciliant pratiques thérapeutiques traditionnelles et médicales, sans se faire concurrence".

14.Posté par Cabinet HEMISPHERES le 13/10/2018 02:44 (depuis mobile)

"Faire émerger une discipline" ? L''ethnoclinique existe depuis 50 ans et je la pratique, comme bcp d''autres, depuis 25. Cela fait tjrs plaisir de voir de nouveaux professionnels se joindre à ceux qui combinent santé et culture mais c pas un scoop...

15.Posté par Maguy le 13/10/2018 16:35

cabinet hémisphère. Pour la médecine officielle du tout chimique, figée sur les symptômes et qui n'a que faire de la cause des maladies, travailler "main dans la main" avec les thérapies parallèles est loin d'être réalisé totalement officiellement et sans réserve au quotidien, dans la plupart des pays, surtout en France par exemple. Ceci dit mon post plus haut en reconnait l'utilité pour d'indéniables succès (chirurgie, médecine de l'urgence, et bon suivi pour les médecins les plus consciencieux.
Il n'y a qu'à voir la campagne de dénigrement, d'une ignorance crasse, à l'égard de l'homéopathie, de la part d'une partie importante du corps médical pour réaliser que la médecine officielle a fondamentalement encore beaucoup de chemin à faire avant de reconnaître humblement ses propres limites au regard de la dimension holistique de la santé qu'elle néglige avec mépris de prendre en compte, pour des raisons de pouvoir médical hégémonique sans parler de celui des sociétés lobbies pharmaceutiques pour lesquels ne compte que leurs profits à n'importe quel prix sur le plan des effets iatrogènes.

16.Posté par GTTTS le 13/10/2018 17:06

Bravo Mme Alice Ranorojaona

Je constate qu'il y a beaucoup de commentaires négatifs sur les travaux de Mme Ranorojaona et c'est bien dommage...

J'ose espérer que les négativistes ont pris au moins la peine de lire la thèse avant d'émettre des critiques ?

Au passage, merci abemonty jean paul le 20/09/2018 23:04 pour la question:
b["Bonjour, comment se procurer la thèse SVP?"]b

17.Posté par Jakson Kim le 29/10/2018 18:06

bonjour docteur bravo bon courage pour faire face aux critiques,cette science est utilisée depuis des millénaires , en Egypte, CHINE INDE empire INCA MAYA,AFRIQUE dans son ensemble mais si on vous laisse travailler en paix tant mieux pour vous je vous souhaite bon courage à ce sujet, pas mal de médecins cherchent à donner un autre sens aux pathologies de notre siècle. PR HENRI JOYEUX JAQUES BENEVENISTE DR WIILLEM DR BODIN DR GEORGES BONED DR TROTTA et sans compter les nouvelle médeciine ou l'on parle de medecine quantique........les temps changent

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie