MENU ZINFOS
Faits-divers

Elle refuse de revenir avec lui, il la frappe devant la crèche


Par - Publié le Lundi 10 Septembre 2018 à 17:01 | Lu 7533 fois

Les faits se sont déroulés le 6 septembre dernier dans la commune de Saint-André. Un homme de 32 ans, Joan, déjà condamné à 9 reprises dont 6 pour des violences, répondait ce matin pour des faits de violences avec armes entraînant une ITT supérieure à 8 jours, en l'occurence 10 jours. 

Cela fait un mois que le couple est séparé. Ils ont deux enfants en bas âge et Élodie accepte avec gentillesse de laisser son ex-concubin rendre visite à ses enfants. D'autant que si elle reconnaît qu'il est un bon papa, il n'a jamais reconnu ses enfants. Elle est partie car elle ne supportait plus son agressivité permanente.

En souffrance depuis un mois, Joan est désespéré. Après plusieurs mains courantes à la police parce qu'il ne ramenait pas les enfants à l'heure, leurs relations se sont un peu plus dégradées. Le jeudi 6 septembre à 16h, alors qu'Élodie est devant la crèche avec les enfants et une amie, il l'attend, caché derrière un arbre. Il finit par s'approcher d'elle et la supplie une nouvelle fois de revenir. Ses enfants viennent lui faire un câlin, content de voir leur papa.

Joan se déchaîne soudainement sur la mère de ses enfants

Alors qu'elle lui réaffirme son intention de ne pas se remettre avec lui, Joan se déchaîne soudainement sur la mère de ses enfants. Il lui assène de nombreux coups de poing, la blesse avec un couteau et l'insulte devant leurs enfants. Il finit par prendre la fuite quand l'amie de son ex-conjointe intervient. Il est appréhendé quelque temps plus tard en possession du couteau mais également d'un hachoir. 

Présente à l'audience, Élodie est très marquée physiquement. Invitée à s'exprimer, elle peine à garder son sang-froid et ses nerfs devant son bourreau. "Jamais je te pardonnerai pour ce que tu m'as fait, je ne suis pas ta propriété et je ne t'appartiens pas. Mes enfants sont terrorisés", dit-elle à la barre. 

La partie civile rappelle que la jeune femme a eu énormément de chance, que la cour d'assises n'était pas loin. Elle évoque une agression effroyable, saluant le courage d'Élodie d'être présente ce matin devant lui. Elle lit un SMS venant du prévenu envoyé à 15h10 le jour des faits : "Laisse à moin voir marmailles une dernière fois, au moins 5 minutes", montrant bien la préméditation de l'acte.

Ils témoignent d'une perversité ainsi que d'une volonté de faire mal

Pour le ministère public, les faits sont graves. Ils témoignent d'une perversité ainsi que d'une volonté de faire mal. "La personnalité de Monsieur est inquiétante et dangereuse" conclut-il. La procureure requiert 5 ans de prison dont 1 avec sursis, des interdictions de contact avec la jeune femme et les enfants ainsi qu'une obligation de soins assortis d'un maintien en détention.

Alors que Joan a choisi de ne pas s'exprimer durant le procès, son avocate évoque son désespoir à cause de la rupture qu'il ne comprend toujours pas. "C'est un acte désespéré qu'il assume", dit-elle pour finir. Le prévenu finira par exprimer ses regrets et dira qu'il est désolé. 

Pas suffisant aux yeux de la cour qui prononce une peine de 7 ans de prison avec maintien en détention. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Hugh le 10/09/2018 20:17

Inadmissible que l'âne et le boeuf ne soient pas intervenus.

2.Posté par St André le 10/09/2018 22:21 (depuis mobile)

St André encore une fois.

3.Posté par anonyme_mouse le 12/09/2018 01:02

un pur produit noulafé

4.Posté par Serpent têtu le 12/09/2018 01:26 (depuis mobile)

"nou la fé" 🎼🎵🎶 "nou la fé

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes