Faits-divers

Elle porte plainte pour des violences intrafamiliales et finit menottée sous les yeux de ses enfants

Vendredi 18 Octobre 2019 - 08:18

Une mère de famille dénonce l'interpellation musclée qu'elle a subie mardi, devant ses enfants. La jeune femme est soutenue par l'Union des Femmes Réunionnaises, ayant à plusieurs reprises porté plainte pour violences contre son ancien compagnon. Une délégation de l'UFR a accompagné hier la jeune femme au commissariat de Malartic, pour se plaindre du traitement qu'elle a reçu de la part des policiers.

Mardi matin, rapporte la presse écrite, la mère de famille était arrêtée par les policiers dans le snack tenu par elle. La jeune femme explique avoir dit aux policiers qu'elle ne pouvait les suivre, ayant ses enfants avec elle. C'est alors qu'ils l'ont menottée, sous les yeux des enfants. Cette interpellation faisait suite à une plainte du père, pour non-présentation d'enfant. 

La jeune femme a quant à elle porté plainte à plusieurs reprises pour des violences subies de la part du père, elle affirme que l'enfant est régulièrement revenu de chez lui couvert de bleus, et qu'il ne souhaite plus aller chez son père. Ses plaintes n'ont pas eu de suite, mais celle du père pour non-représentation d'enfant a conduit à l'interpellation musclée de la mère. Ainsi, l'UFR accompagnera la mère de famille à Malartic lundi prochain, pour déposer une plainte concernant l'interpellation, la mère assurant de plus avoir été insultée par un policier.
N.P
Lu 10022 fois




1.Posté par Veridik le 18/10/2019 09:48 (depuis mobile)

De toute façon la France va mal les policiers dont très mal vu depuis les GJ maintenant ce sont aux pompiers de subir les conséquences donc ça m'étonne pas

2.Posté par inconnudel'existence le 18/10/2019 09:59

Où est la logique de la police? Aux Antilles? A Maurice? Dans le ciel?Mais où va notre monde...

3.Posté par cmoin le 18/10/2019 11:34

Qui sait si elle dit la vérité?Personne.
Par contre la non présentation des enfant ca c'est factuelle.

4.Posté par arbre de vie le 18/10/2019 12:22

Raison de plus pour remettre de l'ordre. Si on leur dit applique les lois et surtout les ordres point barre sinon.... Que voulez vous qu'ils fassent puisque s'ils veulent faire autrement dans le bon sens ils se font tétanisé de tout les cotés Il ne faut pas oublié que se sont des hommes et des femmes qui ont aussi une famille à nourrir Qui est responsable de la perte de la valeur du système de protection civile ? Qui est entrain d'obliger la population d'entrer dans l’autodéfense ou l'autodestruction ? Cela profite à qui ? Quelque soit la situation auquel on est confronté, on tourne toujours autour du pot C'est toujours les mêmes qui bouffent l'herbe par la racine. Pendant ce temps , certains mette l'accent sur les petits profiteurs pour permettre de faire diversion pour les gros dépouilleurs.DIVISER POUR MIEUX REGNER

5.Posté par Troudeballe le 18/10/2019 12:28 (depuis mobile)

C'est une version à laquelle je ne crois absolument pas ! Et les enfants dans tout celà ? Les policiers les aurait laissés dans le snack, seuls ? Impensable ! Avant tout attendons la version vraie...la calomnie est si facile avec ou sans l'UFR !!!

6.Posté par Tatave le 18/10/2019 12:29 (depuis mobile)

C''est parole contre parole. Un seul constat:les deux parents sont violents avec leur enfant. Les traces de cous peuvent être constatés par un médecin. Pris entre deux feux, comment l''enfant peut-il s''en sortir ? La justice ? Lente, inégalitaire...

7.Posté par Marie A. le 18/10/2019 12:47

Il est vrai que, pour ma part, l'arrestation avec les menottes a été exagérée.

8.Posté par Question bete le 18/10/2019 12:58 (depuis mobile)

Que dit le parquet..?

9.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 18/10/2019 13:08

Une non présentation d'enfant me mérite pas un tel traitement....

10.Posté par POUPETTE le 18/10/2019 13:20

Les bleus sur l'enfant, ils doivent être montrés à un médecin qui doit délivrer une attestation d'incapacité ou qu'il a au moins constaté les bleus. Est ce le cas ? oui, qui dit la vérité ?
Oon voit tellement de mères soustraire les enfants à leur père, elles s'octroient tous les droits, et notre super justice laisse faire bien sur... quand en plus les assos s'en mèlent, les pères sont cuits. Ça donne des enfants qui ont subis aliénations mentales pendant des années avec un taux de suicide élevés à l'âge adule.

11.Posté par Santa le 18/10/2019 13:31 (depuis mobile)

Y'a pas longtemps j'ai été porté plainte parce que mon frère c'était fait voler sa sacoche en pleine rue, les policiers on voulu m'arrêter parce que mon frère avait 15an et il a pas le droit d'être à l'arrière d'un ciclo vive la France

12.Posté par La honte... le 18/10/2019 14:48 (depuis mobile)

Et oui de toute façon en France...
On a le droit de se faire foutre sur la gueule par son compagnon sans que personne ne bouge...

13.Posté par Romuald le 18/10/2019 15:11 (depuis mobile)

Ah, les "cognes", sont pas pres de changer !

14.Posté par Totor le 18/10/2019 15:46 (depuis mobile)

Les menottes ils étaient obligé de la lui mettre du zèle ou ils doivent connaître le papa la loi du bras long

15.Posté par Thomas GILBERT le 18/10/2019 16:08

Et toujours pas de tweet de Marlène Schiappa …

16.Posté par Tralin974 le 18/10/2019 16:26 (depuis mobile)

Comment peut-on accuser sans connaître la véracité des faits ? Une association ne se doit elle pas de vérifier ses fires avant ttes médiatisations!! Comment gâcher la vie d''un homme avec de graves accusations ?pauvres enfants... Un père a des droits

17.Posté par Taticris le 18/10/2019 16:35 (depuis mobile)

Ce reportage sent la mythomanie à plein nez. Comment faire confiance à cette association telle que l''UFR si elle n''est capable de faire la différence entre mensonge et vérité. C''est du partie pris. L''art de faire basculer la vie d''un père sans preuv.

18.Posté par bizarre le 18/10/2019 17:00

Le titre de l'article est trompeur. On a l'impression en lisant que c'est en allant déposer plainte pour violences qu'elle se retrouve menottée sous les yeux de ses enfants. Quant au fond, on n'a qu'une version. Ce serait bien d'avoir celle du père. Evitons de juger trop vite car il arrive que les pères soient injustement privés de leurs enfants. Je précise que je suis une maman et que je trouve ça triste pour les enfants de voir les parents se déchirer.

19.Posté par Joseph le 18/10/2019 17:30

Comme toujours, on n'a qu'une version édulcorée de la supposée victime, je suis sûr qu'elle a bien fait sa cagnarde devant les forces de l'ordre, ce qui lui a valu son menottage !

20.Posté par La vérité vraie... le 18/10/2019 18:11 (depuis mobile)

Depuis quand le fait d''être une femme confère une immunité face a la police ? Mais bon si elle dit vrai c''est honteux et celui qui a proféré des injures devra s''expliquer. Mais depuis le scandale #balancetonporc plus confiance dans ces déclarations.

21.Posté par Anab le 18/10/2019 19:39 (depuis mobile)

facile de juger sans avoir tous les tenants et aboutissants de l’histoire.Quel père porterait plainte pour non présentation si vraiment il était violent?La
Mère a peut être eu un comportement déplacé envers les policiers...des mères folles ça existe

22.Posté par Pierre le 19/10/2019 08:34 (depuis mobile)

Post 21
Oui des mères folles ça existe aussi !!! Elles sont prêtes à tout et elles déstructurent davantage leurs enfants !!!
Heureusement qu’elles ne sont pas toutes ainsi !!!

23.Posté par Fontaine le 20/10/2019 21:13

Quand un policier menotte on dit qu'il y a violences quand il ne menotte pas on les traite d incapables : il faut savoir ce qu'on veut.

24.Posté par kersauson de (p.) le 21/10/2019 15:41

post 23
ON ne menette pas une femme devant ses enfants

post 10 ma poupette
ON ne dit pas OON !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie