MENU ZINFOS
Société

Elle est accusée de détournement de fonds pour avoir reçu la continuité territoriale


Une mère de famille est accusée de détournement après avoir obtenu la continuité territoriale. Après avoir reçu le versement de la somme, il lui est reproché deux ans après d’avoir falsifié de faux billets pour obtenir l’aide. Les sommes demandées ont été prélevées sur son compte. Elle pense que son affaire est probablement liée aux détournements par les agents condamnés en février dernier.

Par GD - Publié le Jeudi 7 Juillet 2022 à 16:53

L’affaire des agents de la Région qui ont détourné 400.000 euros aurait-elle fait des victimes individuelles ? Alors que durant le procès, les prévenus n’avaient pas été accusés d’avoir lésé directement des demandeurs, l’histoire de Luana interroge.

En septembre 2018, elle s’envole pour Paris avec son fils pour deux semaines. À son retour, elle engage les démarches pour obtenir le remboursement de la partie prise en charge par la continuité territoriale. En août 2019, elle reçoit enfin le versement des 900 euros pour les deux billets et la vie reprend son cours.

En janvier dernier, elle reçoit un courrier lui demandant le remboursement des 900 euros pour un indu de la continuité territoriale. L’argent qu’elle a reçu aurait été détourné. La mère de famille va se justifier en envoyant un courrier recommandé. Pour seule réponse, elle reçoit une lettre de la paierie régionale qui lui réclame la somme due. 

En juin, le Trésor public et sa banque l’avertissent que les sommes ont été prélevées sur son compte et que ce dernier se retrouve bloqué. En plus des 900 euros, 90 euros de frais de dossiers lui sont prélevés.

Un faux billet à son nom

Luana se rend alors à la Pyramide inversée pour expliquer son cas. Elle rencontre "des personnes formidables" qui l'écoutent, mais ne sont malheureusement pas celles pouvant gérer le dossier. C’est là qu’elle découvre qu’un premier courrier lui avait été adressé en janvier, mais Luana affirme ne l’avoir jamais reçu. Celui-ci l’avertissait qu’elle était accusée de détournement. 

C’est surtout en observant son dossier avec l’agent qu’elle réalise d’où vient le problème : il y a un faux billet à son nom et un autre au nom de son fils. "J’avais voyagé avec Air Austral en septembre 2018 et sur mon dossier, il était marqué que j’ai voyagé avec French Bee en novembre. Surtout, il était inscrit 'détournement'. Je l’ai vu sur leur ordinateur, mais je n’ai pas de preuves de ça", assure-t-elle. 

Elle a tenté de contacter certains élus, mais n’a pas reçu de réponse. Elle s’est donc tournée vers un juriste pour entamer une suite judiciaire. Elle est persuadée qu’elle n’est pas la seule dans ce cas et souhaite mobiliser tous ceux qui connaissent cette situation.




1.Posté par lavérité le 05/07/2022 11:38

SOS une femme en détresse, çà c'est du ressort Super Zuguèt non ??.. sans rire, les condamnés ont tous retrouvé des jobs biens payés même à la préfecture et le citoyen lambda continue à payer les agissements des ces vermines.. Il est temps de vider cet abcès !!

2.Posté par zourit le 07/07/2022 15:35

Il serait intéressant de savoir sur kel compte bancaire a été versé le second remboursement pour le soi disant voyage French Bee ???
kel honte !

3.Posté par Hegel le 08/07/2022 11:32

Si elle a acheté les billets, elle doit facilement en trouver la preuve!!
ça me paraît louche cette histoire...

4.Posté par Carlo le 08/07/2022 13:18

Des billets ca ne s’achète pas au marché noir! On l’achète en ligne ou en agence, donc on est censé avoir une preuve de son achat.

5.Posté par luana le 08/07/2022 13:27

Hegel pour repondre a votre commentaire en effet j'ai la preuve de mes billets et de tout ce que j'avance malheureusemnt la region ma préléver 900euros malgres mes contester personne na voulu me recevoir a ce sujet.

6.Posté par Squid le 08/07/2022 14:20

@3
Le dossier et le remboursement qu'elle a perçu était sur la base du faux dossier détourné

Donc les instigateurs ont perçu sont vrai remboursement

Une victime collatérale qui devra batailler avec la magnifique administration française

7.Posté par Antipode le 08/07/2022 14:57

J'ai été victime d'un précédent détournement de remboursement de la continuité territoriale ; il aura fallu plusieurs années et l'assistance du Défenseur des Droits pour en finir à mon avantage ; c'est heureux que je n'ai pas été accusé à tord comme la dame ; là je pense qu'il faut qu'elle fasse un procès, voire qu'elle fasse remonter la chose au niveau européen, on ne sait pas à quel niveau et au profit de qui cette arnaque est pratiquée de façon récurrente à La Réunion !

8.Posté par valeo le 08/07/2022 15:24

Si un avocat pouvait nous dire se cela est normal sans que l'intéressée n'ait été avisée par huissier ou LRAR...?
"En juin, le Trésor public et sa banque l’avertissent que les sommes ont été prélevées sur son compte et que ce dernier se retrouve bloqué. En plus des 900 euros, 90 euros de frais de dossiers lui sont prélevés."

9.Posté par justedubonsens le 08/07/2022 16:51

Effectivement assez singulière cette affaire.
Si la dame a perçu un remboursement indu il est facile de savoir et de vérifier le compte crédité, de la même façon il est aisé de constater le débit "éventuel" sur le compte débiteur. Si deux comptes ont été crédités et que les titulaires sont différents elle ne peut être tenue pour responsable.
Il lui appartient d'engager une procédure près le TA compétent tant envers la région que l'administration fiscale qui opère une saisie sans titre !

10.Posté par Lucide le 08/07/2022 17:02

5.Posté par luana le 08/07/2022 13:27

C'est ce qui arrive quand on veut profiter du système.

Vivement le retrait de cette continuité qui n'a pas lieu d'exister.

11.Posté par Choupette le 09/07/2022 12:53

10.Posté par Lucide

Ceux qui ont profité du système sont bien à l'abri au ministère de la défense et ailleurs. Ils sont fonctionnaires donc indéboulonnables.

Imbécile heureux.

12.Posté par jojo le 09/07/2022 16:37

Que dire de plus , .... sinon : "à malin, malin et demi. " ou encore: 'je t'embrouille, ni vu, ni connu ... "

13.Posté par LOD le 09/07/2022 17:22

Tout à fait Choupette, d'ailleurs voici la définition en économique de parasite :

"Ceux qui qualifient les chômeurs et les handicapés de parasites ne comprennent rien à l’économie et au capitalisme. Un parasite passe inaperçu et exploite son hôte à son insu. Ce qui est la définition de la classe dirigeante dans une société capitaliste." Jason Read

Et de rappeler la définition de Démocratie qui est confondue avec République et qui est en rapport direct avec le problème de caste qui lui est inhérent :

« Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. » Discours du 7 septembre 1789, Emmanuel-Joseph Sieyès https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel-Joseph_Siey%C3%A8s#Th.C3.A9ories_politiques_et_philosophiques

14.Posté par Lucide le 10/07/2022 12:59

11.Posté par Choupette le 09/07/2022 12:53

Une (…) sénile qui me traite d'imbécile, on aura tout lu.

15.Posté par jlc2 le 14/07/2022 09:47

Bonjour! y un peu y vient voir match PSG- MARSEILLE avec l'aide territoriale et y dit la région y paie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes