MENU ZINFOS
Faits-divers

Elle détourne l’argent de son beau-frère atteint d'un trouble mental


Une Saint-Louisienne a été condamnée pour abus de faiblesse. Elle a détourné à son profit l’argent de son beau-frère, atteint d'un trouble mental, dont elle avait la tutelle.

Par - Publié le Vendredi 22 Avril 2022 à 14:29

Elle détourne l’argent de son beau-frère atteint d'un trouble mental
C’est une éducatrice du CCAS de Saint-Louis qui va faire une triste découverte. Après avoir repéré des transactions étranges sur le compte de Louis*, possédant un trouble mental et incapable de se gérer, l’éducatrice se rend à son domicile et tombe sur une scène désolante. L’homme est dénutri et son frigo est désespérément vide.

Il ne faut pas longtemps pour trouver qui est à l’origine du problème : sa belle-sœur Josiane*. Son compagnon et elle ont la tutelle de Louis depuis 2017, lorsque Louis a été retrouvé divaguant dans le lit de la rivière Saint-Étienne. Pendant près de trois ans, ils vont gérer ses finances tout en renflouant les leurs.

Cependant, le mari de Josiane est incarcéré depuis le mois de février 2020 pour violences conjugales. Il décède trois mois plus tard. Sa veuve garde la carte bancaire de Louis et va même retirer 1500 euros, lorsqu’elle apprend qu’elle doit déménager. Entre-temps, Louis est délaissé et n’est nourri qu’une fois par jour. L’entreprise chargée du portage de ses repas n’est pas payée.

À la barre du tribunal, Josiane avoue à demi-mot s’être servi de l’argent de son beau-frère. Elle explique qu’il s’agissait d’une idée de son défunt compagnon.

"Elle a abandonné un vieux monsieur à son sort"

Le bâtonnier Eric Bodo, mandaté par l’Union départementale des associations familiales pour défendre la victime, va dénoncer le manque d’empathie de la prévenue. "Elle a abandonné un vieux monsieur à son sort. Elle se fichait de lui du moment qu’elle profitait de sa carte bancaire. Ce n’est pas qu’une question d’argent, car il y avait une personne en danger", souligne-t-il avant de demander 15.000 euros au nom du préjudice matériel et 1000 euros au nom du préjudice moral.

Un avis partagé par la procureure. "Le seul débat ici se porte sur les chiffres, pas sur l’abus de faiblesse. C’est le rôle de la société de protéger les personnes vulnérables des abus. Le pire, c’est de savoir que durant le confinement, alors qu’il ne pouvait pas sortir demander de l’aide, il était affamé chez lui", dénonce-t-elle avant de requérir 12 mois de prison avec sursis et le remboursement des sommes.

Me Ghislain Chung To Sang va rappeler à tous que sa cliente est jugée pour abus de faiblesse et non pour maltraitance. De plus, il souligne que seule sa cliente va devoir assumer l’initiative de son ex-compagnon. Il met en lumière également que les sommes retirées n’ont pas nécessairement été détournées, puisque la victime a malgré tout bénéficié d’aide. Enfin, il assure que sa cliente est prête à rembourser.

Le tribunal va la reconnaître coupable et la condamner à 6 mois de prison avec sursis. Elle doit rembourser la somme de 10.000 euros au titre du préjudice matériel et doit payer 1000 euros supplémentaires pour le préjudice moral.

*Prénoms d’emprunt


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Jean le 22/04/2022 15:28

Goutte Mme i profite pas si un pauvre boug sans défense

2.Posté par Antiflic le 22/04/2022 16:00

Sa...pe

3.Posté par eric le 22/04/2022 16:30

c'est une peine clemente mais j espére que l'on a retire sa tutelle a cette dame

4.Posté par tantine le 22/04/2022 21:38

si la dame est condamnée pour un oeuf on fait quoi à celui qui a volé un boeuf ?

"Même LCI est obligée de reconnaître en direct que Macron ment et qu'il répète ses mensonges :
#Debat2022 @LCI https://t.co/cUpvLMvj8I Emmanuel Macron répète que la dette est due en grande partie au covid, mais c’est faux. Notre cellule de vérification a fait le calcul #Debat2022
@LCI

Marine Le Pen a souligné que son adversaire avait "créé 600 milliards d’€ de dette supplémentaire en 5 ans, dont 2/3e qui n'ont rien à voir avec le Covid". C’est vrai : selon l'Insee, elle a augmenté de 616 milliards en 4 ans. Avec "seulement" 165 mds d'€ imputés au Covid.
Mais où sont passés les autres milliards et à quoi ont-ils servi ? Il faut le partager en masse. Bruno Lemaire est incapable de les justifier... C'est l'argent du peuple. C'est lui qui les a payé !!!"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes