Société

Éleveurs victimes des attaques de chiens: "On ne peut compter que sur nous-mêmes"

Mardi 7 Novembre 2017 - 16:29

C’est un combat entre éleveurs et associations de protection animale qui risque bien de s’engager dans les mois à venir.


Reçus en fin de matinée à la préfecture, les éleveurs ont été écoutés bien qu’au final, aucune solution n'est envisageable dans l’immédiat. "Le cabinet du préfet a bien pris en compte nos doléances, tout en soulignant que les chiffres de captures des chiens errants étaient en augmentation" explique Paul Payet, éleveur à la tête de la délégation.

Pourtant, les fonds dédiés sont bien là, avec une enveloppe de 600.000 euros sur trois ans dédiés à l’euthanasie et aux campagnes de stérilisation. 100.000 euros ont même été dédiés à la communication pour une campagne de sensibilisation, "mais l’état n’a pas encore débloqué l’argent" regrette Paul Payet.

"Les campagnes de stérilisation sont victimes de leur succès et ne peuvent pas excéder un mois car les fonds sont vite épuisés" précise l’éleveur.

Un maître louvetier qui pratique l’abattage des chiens errants

La demande du groupement d’éleveurs réunis ce matin devant la préfecture est unanime. Ils souhaitent voir déployé dans chaque intercommunalité un maître louvetier qui pourra abattre les chiens errants s’attaquant aux cheptels de cabris, moutons, cerfs et volailles.

"La préfecture nous a indiqué vouloir aller dans ce sens avec un arrêté, mais nous a indiqué que les associations de protection animale risquent de faire annuler cette décision devant les tribunaux. Au final, le message que nous entendons, c’est que ces associations ont plus de pouvoir. C’est une leçon pour nous et nous n’allons pas en rester là. Nous allons nous regrouper et monter un collectif des éleveurs" soutient Paul Payet.

"Aujourd’hui, on ne peut compter que sur nous-mêmes"

L’arrêté préfectoral ne sera pas pour demain puisque la préfecture attend le retour de terrain d’une étude en cours sur l’errance animale réalisée par le GEVEC, se terminant fin juin 2018.

"En attendant, nous allons constituer un réseau entre exploitants et nous ferons face. Aujourd’hui, on ne peut compter que sur nous-mêmes et on se réunira entre éleveurs, sur nos exploitations pour pratiquer l’abattage des chiens nous-mêmes" déclare Paul Payet.

Le 15 décembre prochain, une réunion sur le sujet de l’errance animale devrait se tenir entre la DEAL, la DAF et les associations de protection animale. "Nous avons demandé à être présents mais nous n’avons pas été conviés" regrette l’éleveur. "Aujourd’hui, nous avions invité les associations à se joindre à nous, mais aucune n’était présente" conclut-il.


Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 3671 fois



1.Posté par klod le 07/11/2017 16:04

stérilisation contre abattage ..................... povs humains ............ toujours des situations "inhumaines" .

2.Posté par L''''INSOUMIS le 07/11/2017 16:35

OUI A L'ABATTAGE ! :

- Des chiens errants.
- Des requins bouledogues.
- Des terroristes islamistes.

Je me porte volontaire !

3.Posté par Erreur le 07/11/2017 16:36

A post 1 merci de relire, stérilisation OUI poir ceux qui seront récupérer a la fourrière ou euthanasier, et OUI a l abattage, c est une hypocrisie vu que c est ce qui arrive tout les jours sur les élevages, facile de critiquer derrière son clavier, mais quand on invite les associations de protections animées ou sont elle ? Faut arrêter d etre des faux cul, et critiquer en permanence. Poir quoi ne pas arriver a une décision collegiales ? Pourquoi ne pas discuter au lieu de porter des critiques inutiles, montrez vous plutôt.

4.Posté par klod le 07/11/2017 16:57

c'est comme pour les loups dans l'hexagone ..............

abattre tout ?

ben ou na raison post 3 puisque où dit !

5.Posté par ald''''eau le 07/11/2017 17:03

Arrêté du 14 juin 2010 relatif aux lieutenants de louveterie: https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022402572

Le Préfet de Mayotte estime à 15.000 le nombre de chiens errants chez lui. Nous sommes à DIX fois plus: http://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/2015/01/30/proliferation-des-chiens-errants-un-veritable-fleau-mayotte-225783.html
(En Métropole, le nombre estimé d'animaux perdus ou en divagation est estimé à 1 animal pour 250 habitants/an (Infos commune de Pierrevert), soit environ 268.000/an. Selon un office de protection animale, le chiffre serait de 100.000/an):

Modèle d'arrêté préfectoral: http://mayotte.pref.gouv.fr/content/download/3598/22323/file/CP lieutenant de louveterie.pdf

6.Posté par Jose le 07/11/2017 17:30

A post 2 "L'insoumis" :

Et le band moukat y kass, y brule, y vole, ou lé volonter ?

Si ou lé paré ma prépar un ti moné pou ou !

7.Posté par mac le 07/11/2017 15:39

Soutien aux éleveurs, sans conditions. Le problème des chiens errants ne concerne pas que les éleveurs, les meutes de chiens envahissent nos quartiers et rien n'est fait. La fourrière animale à St Paul??? Une fumisterie, je les ai appelé trois fois pour une meute de 7 à 8 chiens tout les jours au même endroit, ils n'ont rien trouvé !! Et les chiens sont toujours la, pouilleux, bruyants, éventreurs de poubelle, et potentiellement dangereux pour les riverains, des vieux, des enfants, des honnêtes gens...
Vive La Réunion, vive la France !

8.Posté par L''''INSOUMIS le 07/11/2017 18:21

6.Posté par Jose le 07/11/2017 17:30

A post 2 "L'insoumis"


Mi kompren aou, mé kompar pa ban kanyar ek terorist oté... !

9.Posté par klod le 07/11/2017 19:04

laisse tombé josé , le soi disant "insoumis" (sic!!!)est égal à lui meme : un "tenant "du système comme il va depuis si longtemps ...... comme post 3. avec son ".Pourquoi ne pas discuter au lieu de porter des critiques inutiles, montrez vous plutôt. "........ des contents d'eux qui s'énervent genre " mwin na raison foutor, le reste c'est des couillons " mais c'est bien sur . " "gro dwa un jour , gro dwa toujours"

comme pour les loups dans l'hexagone : non à l'abattage oui à la régulation ou la stérilisation et l'investissement dans de bonne clôture DEJA!


l'homme veut "abattre "tout ce qui le gène ? ben, la ou la fé un léreur!!!

10.Posté par L''INSOUMIS le 07/11/2017 19:29

u[8.Posté par klod le 07/11/2017 19:04
oui à la régulation ou la stérilisation


Ben OK mon KlodO ...

Alors on stérilise :

"Les chiens errants.
- Les requins bouledogues.
- Les terroristes islamistes"

Tope la mon Gaucho-Bobo .....!


et vive "Marine Laguiller", la meilleure d'entre tous..!]u

11.Posté par klod le 07/11/2017 19:31

certains agriculteurs (pas tous , MERCI ) manifestent pour le glyphosate, certains manifestent pour l'abattage ............ ben , chacun son idéal et son "monde" ,hélas .................... time will tell .

12.Posté par Anis le 07/11/2017 19:57

Les éleveurs doivent bien voir les chiens qui sont abandonnés par de soi-disant maîtres, non ? Alors , pourquoi ne les abattent-t-ils pas, au lieu de vouloir abattre les chiens ?

Récupéré par une dame sur Piton St Leu, une chienne type chien de chasse. Chienne tatouée, et qui a eu 2 familles. Non stérilisée bien entendu, et à qui on a fait faire des portées... Cherchez l'erreur ! Et les éleveurs veulent dialoguer avec les associations ? Pourquoi pas, mais qu'il sachent bien de quoi ils vont parler ; car le vrai problème est l'abandon, la procréation intensive, et le lâcher de clebs dans la rue, non stérilisés, non identifiés...

13.Posté par OREO974 le 07/11/2017 22:13

Je comprends pas, les chiens sont chez eux sur la terre, comme les requins dans l'eau non? Pourquoi les abattre?

Sur cette île, 2 jugements quand on arrange certains.

14.Posté par CONTRIBUABLE le 08/11/2017 00:57

LE RÔLE D UN ÉLU N EST PAS DE PROTÉGER LE CITOYEN ET DE SES BIENS POURQUOI SE DÉPLACER POUR ÉLIRE UN REPRÉSENTANT DU PEUPLE S IL N EST PAS CAPABLE DE NOUS DÉFENDRE ?

15.Posté par cyanure le 08/11/2017 02:26

Abattage, abattage... A quoi ça sert si les comportements ne changent pas? Les gens ont encore trop tendance à penser qu'un animal est une distraction, un objet qu'on peut abandonner en pleine rue (dans le meilleur des cas) quand on en a marre. Donc on ne prend pas le temps de les tatouer ni de les stériliser et on les laisse (pour beaucoup) vadrouiller en pleine rue (vive les copulations sauvages!).
Donc abattre c'est combattre les effets sans s'occuper des causes. Autrement dit, c'est juste de la poudre aux yeux. Ça ne signifie absolument rien à part contenter qqs personnes pour qqs mois.
Et ensuite? Ben rebelote.

16.Posté par môvélang le 08/11/2017 06:03

en californie , il est interdit de vendre des chiens autres que ceux issus des fourrière et autre spa, mais dans le cas de la Réunion , les éleveurs sont des cons , l'union fait la force, quand on perd 75 000 € , on sait prendre les bonnes décisions sans aller pleurnicher, il faut faire comme les planteurs de cannes ou les transporteurs , eux , ils ont pas de kanet dans zot kilote, mé dégrozef!!!!!!!!!!!!!!!!

17.Posté par Anne Frède le 08/11/2017 06:37

Créer donc un compte pour que ceux qui peuvent mette in ti queque chose.
Bana la bien done larzen pou le chaton alor pe bien aide bane éleveurs.

18.Posté par CRUELS le 08/11/2017 08:30

POURQUOI ABATTRE. LES ELEVUERS ONT PEUR D'ALLER VOIR LES PROPRIETAIRES. UN ELEVEUR AVAIT BIEN DIT QUE C'ETAIT PAS DES CHIENS ERRANTS L'AUTRE FOIS QUI AVAIENT TUÉ SES ANIMAUX MAIS DES CHIENS QUI ONT DES MAITRES. LE PROBLEME C'EST L'ABANDON VOUS AVEZ UN PTI POIS DANS LA TETE VOUS LES ELEVEURS SANS COEUR CAR VOUS MEME VOUS TUEZ LES ANIMAUX POUR VOTRE PROFIT. vOUS ETE LACHES ALLEZ VOIR LES MAITRES AU LIEU DE PARLER D'ABATTAGE. EGALEMENT ARET RODE SUBVENTIONS MAIS ALLEZ CLOTURE ZOT PATURAGE COMME IL SE DOIT PAS AVEC FEUILLE TOLE ET APRS CRI LA TUÉ MON ZANIMAUX. LA POINT COURAGE. ALLEZ FE ZETUDE AVANT DE DEVENIR ELEVEUR AUX NORMES

19.Posté par FO le 08/11/2017 10:36

ZOT LA VUE COMMENT BANA LE TRISTE SU LA PHOTO???

20.Posté par Obligation le 09/11/2017 12:53

Au poste 17 "cruels"

Je connais certains des éleveurs en question, moi je travail dans le médical.
Les chiens errants qui ont des maitres attaquent la nuit, donc quasiment impossible à capturer . tant bien que même on les chope ils ne sont pas identifiable. Ils ne parlent pas, si c'est vrai. la journée ils sont absent, totalement invisible mais lorsqu'on les aperçoit il est évident qu'ils sont nourris et ne sont pas malade. donc ils ont un proprio. Ils ne mangent pas leur victime car ce n'est pas pour se nourrir qu'ils chassent.
Les éleveurs je peux vous assurer ne demandent qu'à connaitre les propriétaires, vous ne savez pas pourquoi ? parce qu'ils pourraient les dénoncer aux assureurs qui n'hésiteront pas a les poursuivre. De quoi alors pourraient avoir peur les éleveurs ?? sérieusement !
il y a toujours aussi des chiens errants (abandonnés) partout qui sont en cause. Arrêtons l'hypocrisie, l'éducation ne fonctionne pas, ce problème existe depuis toujours. On nettoie les rue, là les gens comprendront qu'il faut clôturer leur jardin pour que leur chien reste à la maison. Les éleveurs ne peuvent pas faire des murs dans les champs. Certains éleveurs sont à priori bien plus diplômé que vous, vous seriez bien surpris ... et vous semblez accuser les éleveurs de ne pas aimer les animaux, n'y a t'il pas contradiction ? Croyez vous qu'un éleveur est ravi de voire ses animaux massacrés par d'autres animaux. "allez y mes toutous, amusez vous, tuez ces cerfs, cabris, poules ...ce ne sont pas des animaux eux"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter