MENU ZINFOS
Economie

Eleveurs et planteurs dans l'attente


Une trentaine de planteurs et d'éleveurs de la CGPER at effectué une action symbolique ce mardi matin devant les locaux de la DAF à Saint-Pierre. En cause, le non-versement de l'Indemnité compensatoire de handicap naturel (ICHN) programmée en octobre. Une aide relative provenant de la Politique agricole commune (PAC).

Par Ludovic Robert - Publié le Mardi 9 Novembre 2010 à 13:45 | Lu 1374 fois

Eleveurs et planteurs dans l'attente
C'est une manifestation improvisée mais attendue qui s'est déroulée ce matin du côté de la Direction de l'agriculture et des forêts à la Ligne Paradis. Pour la trentaine d'agriculteurs adhérents à la CGPER, l'heure était, une nouvelle fois, à l'incompréhension liée aux retards de paiements. Cette fois, ce sont les indemnités compensatoires de handicap naturel (ICHN) qui sont à l'origine de l'action syndicale menée par le bras droit de Jean-Yves Minatchy, Bernard Maratchia.

"Les ordres de paiement sont partis..."

Le 14 septembre dernier, le ministre de l'agriculture Bruno Le Maire avait annoncé, sur le socle du 24ème Salon international de l'élevage (SPACE), que des versements anticipés de certaines aides de la Politique agricole commune étaient acquises. Résultat, le versement d'une somme de 3 milliards d'euros d'aides directes de la PAC en direction des agriculteurs de l'Hexagone depuis le 18 octobre dernier. En métropole, 79.100 agriculteurs ont déjà bénéficié d'une avance de 75% de l'indemnité compensatoire de handicap naturel dont l'objectif est le "maintien d'une communauté rurale viable dans les zones défavorisées et (participant) ainsi à équilibrer l'occupation du territoire par les activités économiques et humaines", selon le ministère de l'Agriculture. Toujours est-il qu'à la Réunion, ce paiement prend du retard, ce qui n'avait pas été le cas en 2009.

"Il est vrai que l'ICHN a augmenté de 5% cette année mais on a une trésorerie et des annuités à gérer", explique le vice-président de la CGPER, Bernard Maratchia. Pour l'adjoint au chef de service de la DAF qui a accueilli la trentaine d'agriculteurs, Frédéric Fanon, "la DAF était prête à payer ces indemnités mais il y a eu des problèmes de paramétrages qui se sont posés". Et d'ajouter que "les ordres de paiement à la Banque de France ont été réalisés le 4 novembre dernier. Date à laquelle il faut ajouter à peu près cinq jour d'attente".

Qu'il en soit ainsi, les planteurs et éleveurs patienteront jusqu'à demain. Si rien n'est fait ce mercredi, ils promettent de revenir en fin de semaine, équipés de leur tracteurs et autres sirènes. "Ce versement dans les mêmes délais que les précédentes années aurait permis aux planteurs de cannes de commencer l'entretien pour la prochaine campagne et les éleveurs de bénéficier d'une aide en trésorerie dans une période difficile", précise Jean-Yves Minatchy dans un courrier qu'il a fait transmettre au président du Comité paritaire de la canne et du sucre (CPCS) et de l'Agence des services et paiement (ASP).
bernard_maratchia___cgper.mp3 Bernard Maratchia - CGPER.mp3  (816.87 Ko)




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes