MENU ZINFOS
Faits-divers

Éleveur de cabris assassiné à Saint-André: un des 5 suspects veut la liberté


Après la mort de José Moucaye en novembre 2019, battu à mort dans sa case par une bande d'individus qui en voulaient à son argent, quatre d'entre eux ont retrouvé la liberté en attendant leur procès pour assassinat et vol avec violences. Le cinquième demandait aujourd'hui le même traitement aux magistrats de la chambre de l'instruction.

Par Isabelle Serre - Publié le Mardi 30 Mars 2021 à 17:31

Dimanche 24 novembre 2019, José Moucaye, un éleveur de cabris de Saint-André, était retrouvé mort gisant sous sa varangue. Le sexagénaire battu à mort avait agonisé seul pendant plusieurs heures dans sa case située vers Cambuston, au fond d'un long chemin de terre.

Cinq hommes sont suspectés d'avoir voulu lui voler l'argent de la vente de ses cabris qu'il gardait dans une boîte de médicaments cachée dans sa chambre à coucher. Son véhicule avait disparu le même jour avant d'être retrouvé dans un parking de la cité Fayard. Des empreintes relevées dans le véhicule avaient permis aux enquêteurs de confondre les individus mis en examen pour assassinat et vol avec violences et placés en détention provisoire.

Depuis l'ouverture de l'information judiciaire, tous clament leur innocence et se renvoient la responsabilité de la mort de l'éleveur.

A l'image de Jean-Valéry Soupou, qui demandait ce mardi 29 mars à la chambre de l'instruction d'être remis en liberté en attendant son procès devant la cour d'assises. 

"Ceux qui ont tapé Moucaye sont dehors" déclare le mis en cause aux 20 condamnations pour des vols avec violences aggravées. "Je suis pas dangereux, je reconnais avoir volé un sac de zamal ce jour-là et 150 euros mais quand j'ai quitté la case, Moucaye était vivant", renchérit le quadragénaire.

"En prison, on le traite d'assassin. Il a été pris à partie par 12 détenus, sa détention est un enfer", plaide l'avocate en défense, rappelant que les confrontations entre les suspects avaient eu lieu et que les versions des uns et des autres "étaient figées".

Un appel à émeute à la Cayenne

La présidente de la cour rappelle cependant les nombreux rapports d'incidents qui émaillaient la vie du détenu Soupou et notamment "un appel à émeute relayé par une vidéo publiée sur Facebook" ainsi que "la pression sur les co-détenus" et, enfin, "la tentative de fabrication d'armes artisanales et la consommation de stupéfiants".

Malgré ses supplications, l'homme à la tâche sur le front reste incarcéré à la Cayenne en attendant le prochain et dernier acte d'instruction de l'affaire : la reconstitution puis le renvoi devant la cour d'assises. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.
 




1.Posté par Maxo le 30/03/2021 18:56

Avec 20 condamnations pour vols avec violences il ose dire je ne suis pas dangereux,il veut sa liberte comme ses amis,que son avocat plaide pour sa defense OK mais dire que sa detention est un enfer faut pas pousser,aucun n'est coupable,ce pauvre eleveur merite une autre justice ,100ans de prison comme font les americains

2.Posté par SaintPierre le 30/03/2021 18:57

Vol avec violences en réunion comme conséquence la mort d'une personne agée et ils veulent être remis en liberté mais de qui se fout on même son avocat il ose demander la remise en liberté de tels individus ....................il faut les laisser en prison car au bout la justice doit les condamner à perpétuité.

3.Posté par polo974 le 30/03/2021 20:30

Tâchez d'ôter le ^ à "tache sur le front"...

4.Posté par Suppositoire le 30/03/2021 21:23

Comment se fait il que des assassins sont en liberté avant leur jugement ?

Justice de merde !

5.Posté par Choupette le 30/03/2021 21:25

Tâche avec un accent signifie ouvrage, travail, etc. ... .

" ... à la tAche ... " sans accent signifie salissure. Et c'est le cas ici.

6.Posté par yab le 30/03/2021 21:47

Je pense qu'il devrait sortir de prison et que l'état lui offre un aller simple en haute mer pour qu'il puisse profiter du soleil et de la faune sous-marine .

7.Posté par Law.coupe le 30/03/2021 20:29

La zole té!!!!

8.Posté par MôvéLang le 30/03/2021 23:13

'' .... le mis en cause aux 20 condamnations pour des vols avec violences aggravées. "Je suis pas dangereux ''
Il faut vite libérer ce petit agneau.

9.Posté par Hugh Hugh le 31/03/2021 10:22

@ 6.Posté par yab le 30/03/2021 21:47
Mais avant mette à li sur deux trois ronds-points de Sainte Marie pou coupe zerbes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes