MENU ZINFOS
Faits-divers

Élevage traditionnel au volcan: Le "dernier des Mohicans" perd face au Parc national


Ce mardi après-midi, l’éleveur de bovins Gérard Bègue comparaissait devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Il lui était reproché des travaux irréguliers dans le Parc national de La Réunion en 2018 et 2019 et d’avoir porté atteinte à de la végétation protégée. 

Par Isabelle Serre - Publié le Mardi 1 Juin 2021 à 18:07

Gérard Bègue, au centre, se présente au palais de justice de Champ fleuri ce mardi après-midi
Gérard Bègue, au centre, se présente au palais de justice de Champ fleuri ce mardi après-midi
Gérard Bègue est le dernier éleveur traditionnel de bovins de l’île. Il exploite irrégulièrement le fond de la Rivière de l’Est qui se situe dans le Parc national et fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Pour remonter la rivière, ses bovins utilisent une piste de 1400 mètres. C’est cette dernière qui pose problème puisqu’en 2018 elle avait été dégradée par de fortes pluies. Les bovins ne pouvaient alors plus remonter jusqu’à elle pour l’emprunter. 

Une menace pour l’écosystème 

Après avoir fait des demandes infructueuses auprès de l’ONF, Gérard Bègue aurait, selon ses dires, obtenu une autorisation verbale en juillet 2018 pour faire des travaux d’élargissement. 

Aidé de son père et avec un tracteur, il avait pris l’initiative de remanier la piste. 

Ceci lui avait valu en septembre de la même année un rappel à la loi et une amende de 4250 euros correspondant à une remise en état. 

Travaux incompatibles avec la charte du Parc

Mais dans l’impossibilité de payer, le quadragénaire est désormais appelé à s’expliquer devant le tribunal correctionnel. 

Ce mardi 1er juin 2021, l’élargissement de ladite piste et l’arrachage et la coupe d’espèces protégées (le Tamarin des hauts, les fleurs jaunes et du bois de rempart notamment) en 2018 et en 2019 lui sont reprochés. Des centaines d’arbres, environ 300, auraient été élagués ou mutilés pour laisser passer les bovins. 

En réparation, le Parc national demandait une remise en état et 10.000 euros d’indemnisation. "Il y a incompatibilité entre les travaux effectués et la charte du Parc", a plaidé l’avocate de la partie civile.

"Le dernier des Mohicans" 

La représentante de la société a proposé au tribunal de prononcer une sanction de 5000 euros, dont 2000 euros avec sursis. 

"Cet homme est le dernier des Mohicans. Son élevage a été transmis depuis un siècle de père en fils, rappelle Me Michaël Nativel, détaillant les conditions de travail difficiles de son client. Son exploitation a une antériorité avec la création du Parc. Elle possède une autorisation de pâturage qui date de 1955", ajoute la robe noire pour convaincre les magistrats de prononcer une relaxe. 

Néanmoins, son client a été déclaré coupable et condamné à 200 euros d'amende avec sursis plus 1 euro symbolique à verser au Parc national. Le tribunal a tenu compte de la situation administrative du prévenu.




1.Posté par loulou974 le 01/06/2021 18:10

victoire de la technocratie sur une tradition.
dommage

2.Posté par boul le 01/06/2021 20:16

dommage qu'on n'aie pas de photos du fameux sentier avant et après travaux
j'aurais tendance à être totalement solidaire à cet agriculteur qui tente de perpétuer une tradition réunionnaise et familiale...

3.Posté par martin lane le 01/06/2021 20:35

Qu'il fasse passer son cheptel sur la 4 voie, non mais !!!!

4.Posté par Lol 😂 le 01/06/2021 20:48

Et oui, c'est le parc qui va apprendre à nous vivre !!!!!!!!

5.Posté par Ouais... le 01/06/2021 20:52

Pour une fois...

6.Posté par tigousse le 01/06/2021 21:55

dit le parc aller pousse bœuf dans la montée. Ce sont des incompétents faudrait faire monte les bœufs par hélicoptères peu être.

7.Posté par dudule974 le 01/06/2021 23:56

cet agriculteur ne demande qu"'a travailler et gagner sa vie.
Pour quoi la bureaucratie française lui met des bâtons dans dans les roues

8.Posté par Pastèque le 02/06/2021 00:22

Combien fontaine à eu comme amende pour tous les arbres abattues à Casabona Saint Pierre c'est la justice qui se mord la queue

9.Posté par DEVIL 👹🔥 le 02/06/2021 01:01

C'est toujours les gros blancs de Paris qui nous dit quoi faire chez nous.
La plupart ne savent même pas où se situe la Réunion.
Bientôt interdit de faire CACA dans la nature même loin de tout sans leurs l'accord de Paris.

10.Posté par Ste suzanne le 02/06/2021 05:07

Si c était une grosse société il aurait eu gain de cause mais hélas les petits gène toujours pour laisser la place au plus riche et aux multi national avec les poches bien remplie c est comme pour les appel d offre après on nous exploité
C est le système de l esclavage moderme

11.Posté par Anne le 02/06/2021 06:30

Fo virer nos élus qui siègent dans ce parc et le faire fermer définitivement.
Le parc a été reconnu malgré ces exploitants et aujourd’hui à cause 2, 3 ingénieurs qui sortent je ne sais d’où , il y a que des INTERDITS , tout cela bien évidemment avec la bénédiction de nos Élus.
Y en marre de subir, t réunionnais réveillons nous

12.Posté par shimshim le 02/06/2021 04:36

Le parc national c'est une grosse blague. une bande d'incompétents qui ne connaissent ce territoire vu qu'ils n'en viennent pas.

13.Posté par Al le 02/06/2021 04:37

L’administration n’a pas d’autre chose à faire qu’e……r le monde. Il y aurait d’autre problème à résoudre que ça.

14.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 02/06/2021 06:40

Oui, pour une fois la justice s.humaniserait elle ?!

Pourrait on nommer ce juge la aux JAFs SVP...

15.Posté par Abel le 02/06/2021 07:35

C’est le monde des écolos intégristes qui nous donnent des leçons nous interdisent choisissent les bestioles ou les cailloux plutôt que les hommes et rentrent le soir dans leurs belles villas avec piscine

16.Posté par St leusien le 02/06/2021 07:51

On n entend plus parlé du touriste qui a mis le feu au maido et par compte on emm....un travailleur bizarre

17.Posté par Pollen le 02/06/2021 08:28

c'est vrai que quelques bœufs sont plus nocifs à la nature que le défilé incessant des voitures et hélicos au dessus du volcan...
Si manif pour soutenir cet agri, j'y serais !

18.Posté par Nono le 02/06/2021 09:53

Et ça continue, encore et encore....

theconversation.com/debat-colonialisme-vert-une-verite-qui-derange-146966

"Le système se révèle absurde, car ces paysans vivent d'une agriculture de subsistance. La plupart se déplacent à pied, n'achètent pas de viande. Contrairement à près de 3 milliards de personnes sur la planète, ils n'ont pas de smartphone. Si on voulait sauver la nature, il faudrait vivre comme eux. Et pourtant, on les expulse, parce qu'on estime que l'agriculture et les pâturages sont néfastes. Tout cela pour sanctuariser un parc."

19.Posté par Goyave de France le 02/06/2021 10:34

LE PARC DEVRAIT S,OCCUPER DES ESPECES ENVAHISSANTES TELLES LES MERLES DE MAURICE, LES CHATS SAUVAGES, LES RATS DANS LA NATURE ET CEUX QUI SIEGENT DANS LES ASSSEBLEES DEPARTEMENTALES ET REGIONALES ET QUI DETRUISENT LES NICHEES DES MERLES BLANCS SANS OUBLIER LES HELICOPTERES QUI AFFOLENT LES OISEAUX, LES PAPANGUES, APPAUVRISSANT AINSI NOTRE BIODIVERSITE. LA REUNION NE NOUS APPARTIENT PLUS, D'AILLEURS QUAND OU ECOUTE BAND ZOREIL PARLER Y DIT NOTRE PLAGE, MON ÎLE... QUE LE RIZ QUE NOUS MANGEONS EST FADE, INSIPIDE ET QU'IL FAUT LE REMPLACER PAR DU PAIN.

20.Posté par Erik le 02/06/2021 11:50

Faut consommer local ,"nou lafé".
Mais d'un autre coté; mettre aux bras des réyoné 89% de produits importés, c'est normal. Noufé koué noula ??????
On deviendra surement dans quelques années des chômeurs endémiques, des kratèrki...
Vive la Départementalisation...
Et on ira dire ailleurs que, "les réyoné sont des paresseux, des RSA, des assistés...
Et pendant ce temps d'autres veulent les plus gros salaires, les plus belles villas, les plus belles piscines ,les plus belles voitures, les plus beaux terrains avec vue ,la plus belle école pour les enfants..
Et les autres ils vont devenir quoi sur un si petit cailloux...

21.Posté par hnat le 02/06/2021 10:24

Courage à ce monsieur, je vous soutiens ...

22.Posté par Harry le 02/06/2021 10:26

Perdu? Je ne pense pas... l’extrême modicité des peines prononcées équivaut plutôt à une belle victoire et surtout a un camouflet pour les parcs et son administration...ça frôle la relaxe ....bravo à cet éleveur pour son combat

23.Posté par MICHOU le 02/06/2021 12:36

Quand le pot de fer frappe à nouveau, main mise sur un pays , dépossession des résidents de l'île par des administrations

24.Posté par MICHOU le 02/06/2021 12:39

A 16 suivre les actions de l'Association ADEFAR qui soutient les Agriculteurs et le bien vivre

25.Posté par Alain Calédonie le 02/06/2021 10:40

Si la loi existe, elle doit être appliquée. Si la loi est mauvaise, il faut la changer. Ça s’appelle la démocratie. Si chacun fait ce qu’il veut, au mépris des lois, où allons-nous

26.Posté par Dignité le 02/06/2021 14:48

A ceux qui donnent raison à cet agriculteur, je dirai qu'on ne peut vouloir une chose et son contraire.

Devant le constat de la richesse de la biodiversité que possède notre île et de la beauté de ses paysages les autorités en charge de celle-ci se sont dites il y a quelques années: il faut la protéger de l'écoulement du temps pour que les générations futures en tirent aussi profit.

A cet effet, il fallait la doter d'outil de protection dans la durée.

Deux possibilités existaient alors: Parc national ou Parc régional.

Avec le parc régional le risque de politiser sa gestion était grand en raison de la présence majoritaire d'élus locaux dans son organe de gestion lui même soumis à des changements de majorité tous les cinq ans du fait des élections locales.

Avec le parc national, ce risque est moindre puisque le centre de gravité de l'organe de gestion n'est plus dans les mains des élus locaux même si ces derniers y sont représentés.
Un centre de commandement affranchi des tribulations politiques locales est censé mieux garantir les objectifs de préservation poursuivis en la matière.

Le parc national qui a été finalement créé est constitué de deux zones: une zone périphérique où les activités d'élevage sont autorisées mais sous contrôle et une zone centrale appelée "cœur du parc" où les activités humaines d'élevage et de pâturage sont rigoureusement interdites dans le souci de laisser à la biodiversité la possibilité de s'exprimer naturellement.

L'agriculteur incriminé , tout acquis à la perpétuation de son activité d'élevages de bœufs, n'a pas pris la mesure de cette interdiction.

L'empêcher de pratiquer son élevage ne doit pas être considéré comme une volonté de l'embêter par une règlementation tatillonne .mais plutôt comme une volonté de servir un intérêt plus grand qui nous dépasse tous: la PRESERVATION de notre île de manière à ce que les générations futures aient la possibilité de voir ce que nous avons la chance et le bonheur de voir aujourd'hui.

27.Posté par TAMPONNAIS le 02/06/2021 18:00

Un personne qui se prévaut de la tradition pour faire son beurre sur le dos des autres !!!!
Un peu facile.
A ce titre là moi aussi je veux continuer à bénéficier des privilèges de mes ancètres: droit de lever la dime et la gabelle, droit de cuissage ....

La Loi existe et est la même pour tout le monde.

Au passage, Antoine FONTAINE devrait peut-être finir ses études et travailler, au lieu de jouer aux grands missié politicien !!!!

28.Posté par Zarlor le 02/06/2021 21:02

Sa i rapèl pa zote zistwar bann'frère Adecalom da la foré Létan Salé néna kekzané, pou zote troupo bèf péi ...
Patiraz zanimo té fo réserve pou zoué golf dessi...
Kreole lé touzour pri da la kol, pou son manierviv' son tradisyon lé krazé, lé piétiné....Largue pa oute travaye Misié Bègue, sina in mouvman soutien pou ou, mi invite toute renyoné pou mette ansanm, mi sera la ossi....Alon mon peî... Solidarité nou le bezwin....

29.Posté par Mangceriz le 02/06/2021 22:18

C'est quoi 200€ d'amende avec sursis????

30.Posté par Jac le 03/06/2021 07:52

Il n'y a pas qu'à Paris que les écolos vont ch.... le monde !

31.Posté par Lubin le 03/06/2021 09:45

Encore des goyaves de France qui viennent nous dicter... vivement l'indépendance...

32.Posté par Nono le 04/06/2021 05:40

@26 "que les générations futures en tirent aussi profit."

Surtout si ce sont de riches touristes qui se baladent en hélicoptère, comme le rappelle à juste titre @17.

Votre modèle de conservation néocolonialiste est à vomir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes