MENU ZINFOS
Société

Elevage marron : Ils laissent leur chienne agoniser puis portent plainte pour vol


À Sainte-Suzanne, une chienne utilisée dans un élevage marron signalé de longue date a été aperçue agonisante, ses bébés accrochés aux mamelles. Emmenée d'urgence chez le vétérinaire, elle est décédée sur le trajet. Les propriétaires, qui n'ont pas été inquiétés pour la maltraitance, ont déposé plainte contre X... pour vol.

Par - Publié le Lundi 12 Avril 2021 à 14:09 | Lu 9931 fois

"La désinvolture n'est pas compatible avec les urgences vitales". Marie, la présidente de l'association de protection animale Zoom, est excédée. Une fois encore, la trentenaire a multiplié les efforts mais n'a pas eu la réponse escomptée de la part des autorités. 

En août dernier, elle est alertée qu'un élevage clandestin de Bully dans des conditions maltraitantes est installé à Sainte-Suzanne. D’après les témoignages, les "propriétaires" ne passent qu’une fois par semaine, et les animaux sont nourris et abreuvés par de bonnes âmes attristées par leur sort.

Des chiens enfermés dans des cages de fortune, dans leurs excréments, sans eau ni nourriture
Des chiens enfermés dans des cages de fortune, dans leurs excréments, sans eau ni nourriture
​Hors département à ce moment là, elle demande l’aide de la Daaf et de la gendarmerie, appuyant sa requête de vidéos, photos, et témoignages. "J’ai appelé immédiatement la gendarmerie du secteur, et la réponse a été sans équivoque : ce n’est pas de notre ressort", s’insurge-t-elle, rappelant que les mauvais traitements aux animaux sont punis par le code pénal.

Quelques jours après ce signalement, une jeune femme découvre un chiot d’à peine 8 jours en plein soleil, seul dans la cour. Personne n'étant sur place, elle décide d’entrer pour le secourir et s’aperçoit que des chiens, plus âgés, sont enfermés dans des cages de fortune, dans leurs excréments, sans eau ni nourriture. Et que la mère, un peu plus loin, est couchée sur le côté, agonisante, un de ses chiots gisant près d’elle, mort.

L'autopsie confirme la maltraitance

La "propriétaire" a signalé le vol de sa chienne et ses chiots, suscitant l'empathie...
La "propriétaire" a signalé le vol de sa chienne et ses chiots, suscitant l'empathie...
Les trois autres sont encore vivants. "Situation d’urgence vitale. Les appels fusent, mais toujours pas de réaction....", rapporte Marie. "Face à l’urgence, la jeune femme ramasse la chienne avec ses nouveaux-nés, direction le vétérinaire. Mais la chienne décède sur ses genoux sur le trajet".

L’autopsie permettra de constater la maltraitance de cette chienne qui était identifiée, sans coordonnées téléphoniques, sur l’icad. Les chiots non plus n'ont pas survécu. "Étant dénutrie et sans soins, la chienne a fait une mammite sévère puis une septicémie. Ses petits ont été intoxiqués par le lait".

Alors que trois autres jeunes chiens restaient présents sur la propriété, la présidente de Zoom relance alors la Daaf pour les faire saisir au plus vite, afin qu’ils ne subissent pas le même sort. "On me répond qu'il y a des procédures", s ‘agace-t-elle, pointant du doigt un protocole bien trop lourd pour être efficace. 

L'histoire ne s'arrête pas là. Les "propriétaires" des animaux reviennent sur place, deux jours après la mort de la chienne. "Le cadavre du nouveau-né est toujours sur place, et les chiens encagés aussi, et l'un d'eux est alors emmené par les protagonistes on ne sait où", déplore Marie. Le comble : "Le lendemain, ils font un signalement sur les réseaux sociaux du 'vol' de la chienne décédée, ainsi que celui des autres chiens. Les lieux sont également nettoyés. Une belle mise en scène bien malhonnête", raconte la présidente de Zoom, ahurie. 

La chienne avait l'estomac vide, des œdèmes, une mammite...
La chienne avait l'estomac vide, des œdèmes, une mammite...
Les gendarmes finissent par se déplacer... avec une photo de zamal

Un élément va finalement décider les forces de l'ordre à se déplacer... Marie obtient une photo montrant des pieds de zamal en grand nombre sur la propriété. Leur ancien business, suppose-t-elle. Une information qui débouchera cette fois sur une action rapide. "Vingt minutes après l’envoi de la photo, les gendarmes étaient là", rapporte-t-elle, déplorant qu’il n’en soit pas de même pour des animaux en grande souffrance. Elle dresse le bilan : "Une chienne est décédée, 4 chiots également, et 3 ont disparus entre le signalement et l’intervention des gendarmes, qui se sont déplacés uniquement pour les pieds de zamal".

Une fois sur place, les forces de l'ordre constatent que les pieds de zamal ne sont plus là. Cette fois, les propriétaires sont sur place... et en profitent pour déposer une plainte contre X pour vol. "On marche sur la tête", réagit Marie, soulignant que l'élevage clandestin "durait depuis près de deux ans, et avait déjà été signalé par plusieurs personnes à l’agence immobilière gérant ce logement ainsi qu’à la Daaf". Relancée en novembre, la Daaf a indiqué que l'affaire avait été transmise au procureur.
 
Plusieurs mois après les faits, la colère reste vive. Surtout que le petit manège continue. Combien de chiots nés dans ces conditions sordides et vendus depuis ? "A ce jour, 8 mois après les faits, nous ignorons l’avancée de la procédure. Est-elle encore en cours d’instruction ? Ce qui est largement incompatible avec une urgence vitale. Ou a-t-elle était classée sans suite ? Ou étouffée sous une pile de dossiers ?" Pour Marie, la question reste posée : "Que faut-il pour que ces cas de maltraitance soient punis selon le code pénal et cessent ?"

Car cette affaire est loin d'être un cas isolé. D'ailleurs, Marie reste sans nouvelle de celle de la Rivière Saint-Louis, où les gendarmes, qui avaient fait preuve de réactivité, avaient découvert au domicile d'une famille 13 animaux détenus dans des conditions sordides, certains servant pour la chasse, d'autres pour de l'élevage.



Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par TICOQ le 12/04/2021 14:19

Le problème de l'errance animale ne doit pas être un prétexte pour fermer les yeux sur les bâtards qui infligent des souffrances inutiles aux animaux.

2.Posté par Roro974 le 12/04/2021 12:40

il manque vraiment des cases chez certaines personnes...la débilité et surtout l'appât du gain ne leur réussissent pas...je leur souhaite que du malheur...pauvres animaux !
et je suis sûre que ca va prier pfff...et tant qu'aux autorités QUAND vont-ils appliquer les lois ( qu'ils doivent faire respecter) ??!!
Honte à tout ce petit monde

3.Posté par margoze le 12/04/2021 12:45

C’est abominable pas de mots très triste pour les chiens mais très en colère contre les propriétaires ils doivent être punis pour ces actes de cruautés envers les chiens et les chiots dans ce cas ci aucunes mal traitance n’est pardonnable quel que soit les animaux

4.Posté par Lulu le 12/04/2021 14:56

comme les autorités s'en fichent on est pas sorti de l'auberge, et vous trouverez aussi des abrutis pour vous dire ailleurs aussi c'est comme cela....en clair on avance pas sur cette affaire!

5.Posté par menfin le 12/04/2021 15:31

Ils méritent la même chose, aucune pitié pour ce type de m....

6.Posté par fredo le 12/04/2021 15:42

Sachant que le moitié de ces chiens vendus vont être largués dans la nature quelques mois plus tard, quand certains des acheteurs vont se rendre compte qu'ils ne sont pas à la hauteur de la responsabilité d'un chien.

7.Posté par Marie le 12/04/2021 15:44

Notre lourdeur judiciaire condamne ces animaux mais ne condanne pas leur bourreau. A quand une répression qui montrera l'exemple !
Je Trouve ça inadmissible que ce soit a des associations et a des civils de faire le travail des services publics!
C'est honteux de devoir chercher une autre preuve que celle de la maltraitance qui elle est manifeste, photo à l'appui et constat vétérinaire, à savoir des pieds de Zamal dans le jardin pour que les forces de l'ordre et les pouvoirs publics réagissent.

8.Posté par Ti piment le 12/04/2021 16:16

Bonjour
L état sa lâche des textes de lois mais sa ne sais même pas les faire respecter.Texte de l'article 521-1 du code pénal :
« Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende.7 déc. 2018, zot n'a cas donne l Amende vue de votre texte de lois non?

9.Posté par Ti piment le 12/04/2021 16:18

Texte de l'article 521-1 du code pénal :
« Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende.7 déc. 2018. N'a cas donne à ses propriétaire débile une bonne amende, au lieu de faire semblant faire zot taf. Fait cet les réel.

10.Posté par Forza le 12/04/2021 16:22

LE PROBLEME C QUE C GENS N'AURONS QU'UN PETIT RAPPEL A LA LOIE AU LIEU DE PRENDRE LA DIRECTION DE DOMENJO POUR AU MOINS 5-8ANS ....J'AI PERDU L'ANNEE DERNIERE MA PETITE CHIENNE(YORK) QUI SORTAIT DU TOILETTAGE MA FILLE ETAIT TROP TRISTE J'AI MIS DES AFFICHES PARTOUT APPELER FREEDOM EST MEME ALLER CZ LES VETO DU COIN .... APRES 2 SEMAINES SANS NOUVELLES UN VETO ME CONTACTE POUR ME DIRE QU'UNE PERSONNE LUI A DEPOSER UN YORK QUI AGONISER DANS SA COUR!!! C'ETEAIT MON YORK AVEC UNE PLAIE DE 14CM SUR LE CRANE EST 3CM DE PROFONDEUR SURMENT DUE A UN COUP DE MACHETTE M'A DIT LE VETO ON A ETAIT OBLIGER DABREGE C SUFFRANCE EST DE LA FAIRE PIQUER..... SI SEULEMENT J'AURAI PU TOMBER SUR CELUI QUI A FAIT CA HONETEMENT ET EN TOUTE FANCHISE JE SERAI AUJOURD'HUI EN PRISON EST LUI AU CIMETIERE !!!!! JE LUI AURAIS JUSTE COUPER LES 4 MENBRES EST LAISSER AGONISER !!!!!! C GENS LA SONT FAIBLE, TROUILLARD,LACHE

11.Posté par Boîte à calottes le 12/04/2021 17:12

Au gnouf !

12.Posté par neandertal le 12/04/2021 17:15

Et ca continue comme la dingue propagée par l'eau stagnante, comme les femmes battues, comme les viols, comme les enfants martyrisés, l'anti civisme.... Réunion lieu sordide

13.Posté par yabos le 12/04/2021 17:18

Le nom des bourreaux et leur adresse, devraient, être étalés sur les médias, afin que l’on puisse les connaître, dans un premier temps et leur rendre la monnaie de la pièce dans un second temps. Ce, afin qu’une bonne justice soit rendue. Ces bourreaux doivent être punis sévèrement. Ces êtres qui ne respectent pas les animaux ne peuvent pas continuer leur commerce basé sur l’exploitation des animaux. Ces individus sont des monstres qui ne méritent aucune indulgence.

14.Posté par Marie le 12/04/2021 17:57

Des purs monstres. Suis totalement écoeurée. Qu'ils crèvent la gueule ouverte.

15.Posté par Damnation memoriae le 12/04/2021 18:22

Il faut être un vrai sauvage ou un homme de Cro-Magnon, pour se comporter comme ça avec des animaux...

16.Posté par d''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''oCoO H" le 12/04/2021 18:32

Les propriétaires sont des abrutis et les gendarmes de l'affaire je vous laisse choisir vos mots ! Car si je dis je risque une convocation pour outrage non ?

17.Posté par Possessionnaise le 12/04/2021 18:44

Qelle horreur quelle honte! A ceux qui gagne de l'argent malhonnetement et en faisant du mal, votre vie sera toujours semée de difficultés et d' ennuis à chaque étape de votre vie. Vous ne pourrez pas profiter longtemps ni pleinement de vos gains. Bon Dieu i puni pa le roche alors mieux vaut vivre une vie honnête et la vie vous le rendra.

18.Posté par Joe le 12/04/2021 19:11

Il n’y a pas de volonté des élus devant cela. Pas de réelle volonté de l’état...
On laisse les tortuonnaires nous niveler vers le bas en toute impunité m.

Le programme des élus ne s’intéresse jamais à ce qui nous préoccupe.
En 2021 il serait temps d’en finir avec cette barbarie.
Un peu de courage les élus!!!!
C’est tortionnaire doivent être traqués, sans repis, on ne veut plus d’eux

19.Posté par MICHOU le 12/04/2021 19:25

Tant que des gens inconscients achèteront des animaux de compagnie, il y aura des vendeurs et revendeurs, parfois peu scrupuleux.
Tant qu'il y aura des gens pour offrir des récompenses pour un animal perdu ou volé, cela créera des filières.
La corruption commence comme ça.
La solidarité doit être gratuite, généreuse. Un café, un verre d'eau d'eau ça suffit et ça peut être le début d'une belle rencontre ou amitié.

20.Posté par MD le 12/04/2021 19:28

Déçu 😞 du comportement de ces personnes
Un animal n’a pas demandé autant de souffrance
Si vous pouvez agir de la sorte avec un chien vous pouvez agir de la même façon avec vos enfts
Vous êtes simplement écœurant

21.Posté par Ah la la le 12/04/2021 19:30

Un conseil pour Marie et les personnes qui veulent faire bouger les fesses des gendarmes : lancer des graines de zamal dans la cour de tous ces abrutis qui brutalisent les animaux au point de les laisser mourir. Les gendarmes se déplaceront.

22.Posté par LOL le 12/04/2021 19:39

le genre de raclure qui vivent en profitant du système alloc, emplois poltiques, musique à fond, alcool, zamal, violence, et fraude fiscale... une bonne clientèle pour nos politiques...

23.Posté par LOL le 12/04/2021 19:42

en passant il n'y aurait pas un huissier sensible à la cause animale qui accepterait de se déplacer pour attester de manière formelle et irréfutable ces situations de maltraitance ?

24.Posté par MôvéLang le 12/04/2021 19:49

'' 16.Posté par d''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''oCoO H" le 12/04/2021 18:32 ''
Et les représailles de l'armée française contre des civils à un mariage au Mali en février comment tu les qualifies ?

25.Posté par Nono le 12/04/2021 20:22

Marie entre donc sur une propriété privée, 'obtient' une photo de pieds de zamal inexistants et parvient ainsi à faire venir les gendarmes, pour un résultat nul.

Un grand bravo à Marie, en plus de déposer plainte pour vol, les tortionnaires pourront également porter plainte contre Marie pour violation de propriété et dénonciation calomnieuse.

26.Posté par Piedbleu le 12/04/2021 20:25

LA meme chose arrivait: arrive encore de nos jours
non pas a des chiennes mais des etres humains femmes en géneral ce qui est pire
mais les gens se disent tant que ce n est pas eux qu ils ont de la chance jusqu a ce retrouver en couple avec des bourreaux et etre des esclaves modernes pour des raclures social


27.Posté par TangZergo le 12/04/2021 21:40

Cela ne va pas manquer de nous faire une bonne publicité encore. Sur le coup, les gendarmes n'ont pas été à la hauteur non plus, il faut qu'ils le reconnaissent ou qu'ils nous expliquent. Honte.

28.Posté par Antipode le 12/04/2021 22:20

La plupart des gens aime les animaux, d'ailleurs ils les mangent, parient dessus, les chevauchent, s'en chaussent, s'en vêtissent... les maltraiter et les tuer est même une passion d'après ceux qui pratiquent les traditions sordides telles la corrida, les combats, la chasse... c'est encouragé par un permis à moitié prix ; et électoralement parlant intéressant !

29.Posté par jepense le 13/04/2021 06:33

ENORMEMENT D ELEVAGES MARRONS A LA REUNION !!!!!!!

Proprietaires BRUYANTS genant la tranquilité des voisins !!!!!!

30.Posté par Steve le 13/04/2021 18:59

Sur l ICAD il n y a pas de numero de téléphone mais le nom et prénom et l adresse du propriétaire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes