Communiqué

Electropicales Soundsystem au Bisik : Du très gros son à St-Benoît !

Lundi 4 Décembre 2017 - 12:44

Les Électropicales ont inauguré ce samedi 2 décembre, dans les jardins du Bisik à Saint-Benoît, une nouvelle formule : Electropicales Soundsystem !

Cette première édition organisée avec le café culturel de Saint-Benoît avait pour vocation de se rapprocher de l’origine du concept des SoundSystem créés dans les années 50 en Angleterre. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les amateurs de reggae, dub, raggamuffin ou ragga ont été servis ! Installés dans la cour du Bisik, les impressionnants caissons fabriqués artisanalement par Equality Hifi ont en effet distillés à grand renfort de décibels et de basses "monstrueuses" de nombreux mix servis avec brio par Lo-Jamaikin (Studiolacaz Sound), Equality Hifi et Selecta Shala (Skank Addikts Sound System), invité spécialement pour la manifestation, mais aussi ceux qui ont profité de l’Open Mic pour partager le son, Kaboum Sound System, O'Fischa Sound System officiel et Killaboux.

Toute l’après-midi, des navettes étaient mises en place dans la ville par la SHLMR, partenaire de l’opération, pour véhiculer tous ceux qui souhaitaient se rassembler autour de cette musique fédératrice et festive. Dans le même temps, les jardins du Bisik étaient également le théâtre d’une performance artistique menée de main de maître par Christian Messsin, peintre mauricien, qui a fait jaillir de ses pinceaux une tête de lion, animal emblématique de la culture reggae, sur un des murs du jardin…

Les codes traditionnels des premiers SoundSystem ont donc bien été respectés avec l’artiste face aux caissons et le public entre les deux. Et même si ce dernier a pris un peu de temps pour arriver jusqu’à Saint-Benoît, la journée, débutée timidement sous un chaud soleil à 14h s’est étoffée en fin de journée pour finir en apothéose sous une splendide nuit étoilée.

Le public est donc arrivé au fil des heures et les basses ont raisonné jusqu’à tard dans la nuit à Saint-Benoît !
Une fois les caissons éteints, c’est en effet la scène du Bisik qui a accueilli les artistes pour sa traditionnelle scène ouverte dédiée, pour l’occasion, plus spécifiquement aux musiques urbaines. L’occasion de découvrir des artistes en devenir, toujours avide d’espaces d’expressions et parfois de surprendre les spectateurs même les plus exigeants. On retiendra évidemment la belle prestation d’Aurélia Louis, celle tout aussi enthousiasmante de T-Maly accompagné par le groupe Metisaz et de Killaboux qui s’était déjà fait remarqué dans l’après-midi !

Une fête gratuite et ouverte à tous, une première pour ce concept exclusif à la Réunion et c’est au Bisik que ça se passait !






NP
Lu 526 fois



1.Posté par Grangaga le 04/12/2017 20:02

Oté !!!!!!!!!
Sa in ...touff' ossi sa in, y dépass' dann' kilott' fanm' là...zis'ka..
Mi koné zot' y i èmm' la natirr'..........
Lé......zénérèz', tèrr' là sol'man......

Iron like a Lion in Zion.......Iron Lion Zion...............mi santt', mi santt'.....

RASTAFARI !!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter