MENU ZINFOS
Société

Élections universitaires : Des étudiants du sud devront aller voter dans le nord


La crise Covid modifie les modalités de vote de l’élection des représentants des étudiants. Certains étudiants inscrits dans le sud de l’île devront faire le déplacement dans le nord. Des aménagements ont été mis en place, rassure l’Université.

Par PB - Publié le Mardi 22 Septembre 2020 à 16:39 | Lu 1438 fois

Ce jeudi, se dérouleront les élections générales à l’Université de La Réunion. Plus de 16 000 étudiants sont appelés à renouveler leurs représentants au sein du conseil d’administration et du conseil académique.

Dans un contexte marqué par la crise sanitaire, l’institution a donc modifié les modalités de vote. Les étudiants de l’UFR Santé qu’ils soient inscrits dans le nord ou dans le sud devront faire le déplacement au Moufia. "Peu pratique", déplore une de ces étudiantes. "Tous n’ont pas de voiture et nous allons perdre une journée de cours pour aller voter", ajoute-t-elle. "Il y a pas d'équité. Quant aux conditions pour pouvoir faire une procuration, elles sont beaucoup trop restrictives".

"Afin de respecter les mesures en vigueur nous avons dû répartir les effectifs en fonction des lieux de vote", répond la direction de l’Université. Une décision prise "pour protéger les électeurs". "Comprenant les contraintes imposées par la situation", l’Université fait savoir qu'un système de procuration a été mis en place valable pour des raisons de santé notamment. La journée de jeudi pour les étudiants de l’UFR Santé mais aussi pour ceux inscrits à la Maison des langues du sud sera banalisée, rassure l’institution. L’ensemble des informations relatives au scrutin universitaire sont à retrouver sur le site internet de l’université, rappelle-t-elle. 




1.Posté par babar ©® le 22/09/2020 17:29

vote dématérialisé … non ? Connais pas ???.

2.Posté par Hoarau le 22/09/2020 19:05

- C'est comme si on demandait aux électeurs de Saint-Pierre de venir voter à Saint-Denis. Vive la démocratie selon Miranville ! Pour se faire réélire, il est prêt à tous les coups. La COVID a bon dos.

- Pourquoi cette décision absurde ? Miranville sait très bien que les étudiants de l'UFR Santé du campus sud ne voteront jamais pour lui et l'unef. Autant llimiter leur vote et les empêcher de voter.

- Pour babar sur le vote électronique : l'unef et le président ne veulent pas en entendre parler. C'est tellement plus facile d'acheter les étudiants avec des pains au chocolat.

3.Posté par Bambino le 22/09/2020 20:22

Et d'avoir fait fermer des unités d'enseignement dans le sud, pour les rapatrier dans le nord, on appelle ça comment ?
Ces étudiants sudistes qui, soit i fait la route, soit i dort comme zot i peu dans les zenvirons, c'est quoi ?

4.Posté par Étudiants santé en colère le 22/09/2020 21:20

Éviter un afflux dans les bureaux de vote du sud, pour les reporter au Nord ! des procurations valables que pour des étudiants ne pouvant pas se déplacer pour raison de santé !

« Protéger les électeurs »... on prend vraiment les étudiants (en santé) pour des cons...

Qu’en pense la doyenne par intérim de l’UFR santé qui est professeur de médecine (!?) et qui voudrait prétendre au titre de doyen en n’étant pas capable de défendre ses étudiants, ni remplacer sa vice-doyenne formation qui l’a lâché, ni organiser une rentrée digne de ce nom dans sa faculté pour les premières années ?

Pour les élections étudiantes, peut-être qu’elle va se démener pour des convois par bus payés par le président-candidat Miranvillle qu’elle soutient en étant 2eme sur sa liste aux élections pour les personnels ?
Tout cela pour protéger l’UNEF...

5.Posté par Yoann le 22/09/2020 21:32

Frédéric Miranville est simplement le dauphin de Mohamed Rochdi ! Il a appris et il sait aire comme son menthor : manipuler les bureaux électoraux pour s'assurer les votes et favoriser l'UNEF. C'est de la fraude maquillée au prétexte du COVID.

Il n'ya que des médiocres pour oser faire cela et des idiots qui acceptent les méthodes de voyous.

6.Posté par Etudiante en santé le 22/09/2020 22:52

Cest là pret de 800 etudiants qui devront se deplacer dans un seul bureau.. où est la logique? Le site du tampon nest pas assez grand?? Ou alors cest de la manipulation pure. Reportez pour une meilleure logistique, on a assez despaces en plein air (avec en prime la vue sur le piton des neiges) pour pouvoir voter dans des conditions sanitaires facon covid. On est quand meme en santé !

7.Posté par Loulou le 23/09/2020 04:34

Vive la démocratie. Aujourd'hui université, demain chambres consulaires. Ce COVID arrange bien les sortants...

8.Posté par ZembroKaf le 23/09/2020 08:50

@1 "babar"
L'Université de la Réunion est encore dans l'âge…" i fo mont' su pié 🌴"...pou voter..👎
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Au moins mettre en place des bus...pour les étudiants…👍
Je ne sais quel est le taux d'abstention pour ces élections...là on va atteindre un bon "pic"...dû au COVID 😮

9.Posté par Hypocrite le 23/09/2020 12:12

Soi-disant que ça pense aux étudiants, mais en attendant hors période électorale, tout ce que ça fait c'est de se cracher dessus.

Manipulation électorale ? Parce que s'adresser aux médias c'est pas tenter d'avoir des voix peut être ?
tchip...

@babar les votes dématérialisés ne sont autorisés que pour les communautés d'université. Effectivement ça aurait été plus simple, si c'était légal !

Trop facile de critiquer, en attendant vous saurez pas faire la moitié de ce qui est mis en place !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes