Politique

Elections aux Comores: 13 candidats en lice dont l'ex-avocat Saïd Larifou

Vendredi 22 Février 2019 - 18:21

La campagne présidentielle est lancée depuis mercredi aux Comores pour 13 candidats dont le président sortant Azali Assoumani, mais aussi Saïd Larifou. 

L’ex-avocat St-Pierrois est poursuivi depuis le 12 septembre dernier pour "abus de bien social, banqueroute par détournement d’actifs et banqueroute par tenue d’une comptabilité incomplète ou irrégulière". Il est convoqué devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre le 25 avril prochain. 

Ce n’est pas la première fois que Saïd Larifou se lance dans la course à la présidentielle. Le Franco-comorien était parti en 2002 avec son parti le RIDJA mais avait été emprisonné pendant deux mois avant d'être libéré. 

L’élection se tiendra les 24 mars et 21 avril prochains dans un contexte tendu. Après le référendum constitutionnel du 30 juillet dernier, les pouvoirs du président sont étendus. Il est également autorisé à accomplir désormais deux mandats successifs d’une durée de 5 ans chacun. A cela s’ajoute l’invalidation de plusieurs candidatures dont celle du leader de l’opposition Mohamed Ali Soilihi. 

"Ma candidature a certes été confirmée parmi les restants. Cependant, malgré ma longévité politique de ces 20 dernières années, je ne saurais me réjouir de ce sursis, de cette décision de la Cour, qui, il faut l’admettre, constitue un recul démocratique pour les Comores et prévient un hold-up électoral", a-t-il déclaré dans un communiqué publié par Comores Infos.
N.P
Lu 1374 fois



1.Posté par Radis blanc le 22/02/2019 21:52 (depuis mobile)

Pourvu qu'il devienne président ! ...

oublie pas de ramener toute la diaspora qui traîne ici....

2.Posté par Cimendef le 23/02/2019 15:26 (depuis mobile)

Au regard de son parcours à La Réunion, marqué le non respect chronique de ses obligations fiscales et sociales, il est un candidat idéal pour la présidence.

3.Posté par Maskagaz le 23/02/2019 16:52

Il est fourbe, menteur, malhonnête: il fera un excellent président de cette république bananière.

4.Posté par Le Jacobin le 24/02/2019 09:26

Il le dit lui-même c'est marqué sur sa veste, en politique nous connaissons l'importance de la veste.

Un vrai Président

SAÏD LARIFOU 2019

la force des COMORES

Banqueroute par détournement d’actifs et banqueroute par tenue d’une comptabilité incomplète ou irrégulière".

5.Posté par ban comor le 24/02/2019 11:07

Il a du flairer l'odeur du pétrole et du gaz aux comores. d'accord avec post 3.
IL ferait même un bon pantin pour tout ceux qui voudront se remplir les poches en passant, capable même d’entraîner le pays dans une guerre civile comme ça va être le cas pour le président actuel, pendant que la population souffre et fuit la misère vers mayotte.
Aucune vision ce gars à part le pouvoir et l'argent.

Vive le retour de la france aux comores. La recolonisation.

6.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême le 24/02/2019 12:28

@ poste 3 il est comme les autres présidents pour faire de la politique il faut être menteur voleur hypocrite et mafieux en même temps le monde de la politique un monde de charognards

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter