MENU ZINFOS
International

Egypte : Après un week-end meurtrier, le temps à l'apaisement ?


Par S.I - Publié le Lundi 19 Août 2013 à 10:18 | Lu 167 fois

Nervana Mahmoud / pic.twitter.com/LvkaRc9U9j
Nervana Mahmoud / pic.twitter.com/LvkaRc9U9j
Le climat est encore tendu au Caire, même si les partisans de Mohamed Morsi et le gouvernement tentent de calmer le jeu. Les Frères musulmans ont renoncé à des manifestations et l'exécutif de transition interdit les milices anti-islamistes lancées par le groupe Tamarrod, le mouvement à l'origine de la manifestation du 30 juin.

Sans pour autant renoncer à un discours ferme, le gouvernement de transition, mené par le chef d'armée, Abdel Fattah al-Sissi,  a tenté dimanche d'apaiser la situation. "Quiconque imagine que la violence fera plier l'État et les Égyptiens doit revoir sa position, nous ne resterons jamais silencieux face à la destruction du pays", a-t-il déclaré dans sa première allocution depuis le début des heurts mercredi.

Il a promis aux islamistes qui ont choisi la violence, une riposte "des plus énergiques", sans considération apparente pour le tollé déclenché dans les pays occidentaux dont certains parlent de "massacres".

Aujourd'hui, la majorité des Egyptiens soutient la destitution du président Morsi issu de leurs rangs et n'hésite plus à s'attaquer à leurs membres, les accusant de "terrorisme".

Dès leur évacuation de la mosquée al-Fath, au Caire, samedi, les pro-Morsi, qui s'étaient réfugiés dans l'édifice religieux, se sont faits conspuer par la population.

Les violences visent également la communauté copte et depuis une semaine, de nombreuses églises ont été incendiées, notamment dans le centre du pays.

Face à ces violences en Égypte, l'Union européenne hésitante a indiqué hier qu'elle était prête à "réexaminer" ses relations avec l'Égypte si les violences ne cessaient pas.

Dans un long communiqué, Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, respectivement président de l'UE et président de la Commission européenne, ont indiqué que "les appels à la démocratie et aux libertés fondamentales venant de la population égyptienne ne peuvent pas être ignorés, et encore moins être noyés dans le sang". Ils ajoutent "qu'à cette fin, l'UE, avec ses États membres, va réexaminer urgemment dans les jours qui viennent ses relations avec l'Égypte, et prendre des mesures visant à atteindre ces buts".  

Les 28 Étaits se réunissent aujourd'hui à Bruxelles pour discuter du ton à adopter face à ces violences, qui ont fait en cinq jours plus de 800 morts.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes